Usul parle de la génération Y, ces jeunes « désabusés »... qui changeront peut-être le monde

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 24 mai 2015.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Boo_Boo

    Boo_Boo
    Expand Collapse
    scuzez moi, je sors de la douche

    J'ai toujours eu du mal avec l'étiquette 'génération Y', et Usul vient de me montrer pourquoi. Il y a deux types d'étiquettes selon moi, les étiquettes qui résume un groupe (social, culturel, politique, ect) et les étiquettes qui sont réductrices, comme 'génération Y'. C'est facile de les distinguer, y en a une qui est plus négatives que l'autre
    l'idée de génération en soit est parfaitement logique vu qu'on a pas été marqué par les même choses que nos parents.

    Bon je sais pas si la 'révolution' viendra très prochainement ou pas (mais je l'espère, vu les lois postcharlie). En tout cas cette vidéo a quelque chose de remotivant pour moi qui suis étudiante et en mauvaise passe.
     
    UnSuricate, Panpan, Vish et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. MilielaTigresse

    MilielaTigresse
    Expand Collapse
    "C'est Le-vioooo-sa et pas Levio-saaaa!"

    @BiBee je suis d'accord avec toi il y a une certaines prise de conscience par les "jeunes" mais j'ai l'impression qu'il y a aussi une sorte de recul (hausse de l'homophobie, de partisans FN auprès des 20-30 ans).

    Ma question est la suivante: Est-ce que ce recul (trop important à mon gout) est il une preuve que quelque chose de positif (comme une révolution qui changerait la vision patriarcale que nous avons actuellement) est en train d'arriver et que ceux qui ne veulent pas y faire face se retranchent dans des références ,que notre génération et les générations précédentes ne connaissent que trop bien puisqu'elles n'ont pas bougés, afin de se rassurer ou bien est-ce que ce recul massif est-il plus fort que le changement que nombre d'entre nous attendons?

    Mon autre question est: Comment participer à ce changement? Comment faire en sorte que ce mouvement positif bouge?
     
    Armo Nelga, OpiumDiary, Sweetlight et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. AgatheK

    AgatheK
    Expand Collapse

    Personnellement, je ne crois plus en une possible "révolution".

    Pourtant, des "espoirs", il y en a eu. Je me souviens des émeutes dans les cités : on se demandait jusqu'où ça irait, mais ça a fini par se calmer. En 2002, lorsque Le Pen est passé au second tour, les réactions ont été violentes et j'ai entendu des gens autour de moi dire que ce serait bien s'il passait, pour que tout pète un bon coup et qu'on puisse repartir sur des bases plus saines ensuite.

    Aujourd'hui, le FN gagne de plus en plus de terrain. Il ne semble plus effrayer, mais être au contraire une sorte d'alternative, un espoir. Le 12 mai dernier (merci à mon coup de gueule sur les réseaux qui m'a permis de retrouver la date et le reportage XD) France 2 diffusait dans son JT un reportage sur la "droitisation de la France". Un des témoignages m'ayant mis le plus en colère, c'est cette fille de la vingtaine (la génération Y, ma génération) qui pense que d'autres gagnent plus qu'elle sans travailler. L'UMP et le FN ont bien fait leur travail sur ce coup-là en arrivant à convaincre que l'injustice vient de l'autre, l'étranger, celui qui n'est pas Français, et qui vient pour nous piquer nos emplois, et qu'en s'unissant contre lui, on va régler les problèmes...

    Pour moi, tant qu'il y aura des gens pour croire que le FN est une alternative potentielle et un espoir, il n'y aura pas de clash. Surtout si ceux qui ne croient pas au FN restent assis là en se disant "oui, ce serait bien si..." (Je suis la première à râler en restant les bras croisés... Je me sens tellement blasée et impuissante...)
     
    Rohona, UnSuricate, Mamy Chouette et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. TemoriTiger

    TemoriTiger
    Expand Collapse
    Un jour on m'a dit que j'étais une otarie

    Je ne sais pas si je crois à une révolution, mais je crois dur comme fer à des alternatives, DES alternatives qui viendront du contexte local et des gens "normaux" comme dit le gars de Podemos (il a une analyse très juste, faudrait que je me renseigne plus sur ce qu'il raconte)
    Contrairement à ce que dit Macron, les gens sont pas inactifs, n'attendent pas tout de l'Etat, ça bouge mais par petites touches mais elles ont vocation à grossir ces petites tâches alternatives ! Je veux croire que les gens vont se réveiller petit à petit et inventer les solutions locales, y'a qu'à voir les AMAP, les monnaies locales, les repair café, les give box, les disco soupes, y'a tellement de choses qui se font, c'est dingue !
     
    AprilMayJune, Mamy Chouette et Vish ont BigUpé ce message.
  6. missdusud

    missdusud
    Expand Collapse
    Imagine all the people, Living life in peace...

    @AgatheK: perso. je pense qu'il y aura une révolution; notre monde change, en bien et mal, mais j'ai le sentiment que les jeunes générations (enfants, ados et jeunes adultes) sont en train d'ouvrir les yeux sur les réalités de notre monde et surtout savent qu'il ne tient qu'à eux (qu'à nous) de les changer; nos parents eux, ont suivi la société déjà existante, nous, nous savons que la société, c'est nous qui la faisons, la créons, la construisons et que par conséquent, nous pouvons aussi la dé-construire et les gens se rendent aussi compte de l'importance du nous, de la solidarité, de l'entraide et nous, les jeunes, n'avons pas peur de descendre dans la rue au besoin, de nous rebeller contre un système qui ne nous convient pas et tenir tête au force de police, qui n'effraie plus personne; nous comprenons aussi l'importance de préserver notre planète, afin de préserver notre avenir, quand les industriels actuels ne pense qu'au bénéfice.... nous sommes forts, nous le savons et nous savons également que le système actuel n'est pas indéboulonnable, nous savons que nous pouvons construire, mieux, plus durable, plus équitable; il me semble que les gens commencent à préférer l'intérêt de tous, plutôt que celui d'une poignée d'hommes... et ça, c'est génial. :top:
    en fait, j'ai l'impression qu'il y a deux styles de génération différent, la première qui devient superficiel, matérialiste et qui ne regarde que son intérêt propre et les autres qui pensent avec leur coeur, plutôt qu'avec leur porte-monnaie; le monde va changer bientôt, en douceur ou pas, on verra bien, mais c'est certain qu'il va changer et d'après moi, le plus tôt sera le mieux. :attaque: en tout cas moi, je suis prête !!
     
    Addanc, Cléo., Vish et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Sepulveda

    Sepulveda
    Expand Collapse

    Ce que fait Usul, et c'est très important, c'est qu'il redonne l'espoir.
    L'espoir absent, c'est évidemment le pourquoi il n'y aura pas de révolution: parce qu'on y croit plus.
    Mais le paradoxe, c'est que nous voyions nous-même, ceux qui n'y croient plus, où est la faille: Alors si on y croit, elle pourra avoir lieu, cette révolte...?
    Et bien oui, évidemment qu'elle peut avoir lieu. Les révolutions passées sont là pour nous le rappeler. Celles qui ont surgies de nulles part. Mêmes celles qui ont "échouées", on peut encore les regarder, se dire que le peuple a parfois franchis le pas, est descendu dans la rue, unis.
    Alors moi, je crois à ce genre de discours, à celui d'Usul, là pour redonner l'Espoir.
    Et je veux dire que j'y crois. Peut importe que parfois, je semble toucher du doigt l'idée que le peuple n'est pas là, le peuple ne veut pas, que toute révolution est inutile. Je m'en fous. Je vais plutôt consacrer ma vie à l'Espoir, à l'alternatif, au combat contre le pessimisme, le nihilisme, et plein de trucs en -isme.
    D'accord pour honorer les choses de notre quotidien qui relèvent d'un monde nouveau, comme il le dit si bien dans la vidéo.
    Et après? On verra. Pour l'instant, on continue de se bouger le cul. Un jour, la communauté se formera, et ça, j'y crois.
     
    AprilMayJune, Rohona, Mamy Chouette et 7 autres ont BigUpé ce message.
  8. Margay

    Margay
    Expand Collapse

    J'avoue que j'aime bien cette vidéo pour son côté "Nous la génération Y " mais j'ai un peu peur qu'au final, on soit comme toutes les générations précédentes. Après tout, les jeunes ont toujours fait bouger les entreprises, ont toujours été taxé de fainéant. Un peu comme ces profs qui disaient chaque année "Vous êtes la pire classe que j'ai eu!" Pareil, pour l'écologie, ça fait plusieurs décennies qu'on en parle et il ne se passe toujours rien, y'a même eu le gros mouvement hippie dans les années 60, avec création de communautés hippie et tout, mais on en revient toujours au même, la croissance.
    En gros, j'ai l'impression que ça flatte notre égo de se dire qu'ON fera changer les choses mais c'est ce qu'on a pensé à chaque génération. Avec mai 68, par exemple, ils devaient être dans une période d'euphorie les jeune à ce moment! Et ça a bien changer des choses, mais ça a pas modifié la société sur le fond (et le capitalisme s'est très vite remis sur pied et a totalement intégré les changements en sa faveur...)
    Pour moi, s'il y a révolution, c'est à cause de l'écart de richesse pauvre/riche grandissant, mais on est pas encore assez pauvre, on a pas encore assez à perdre pour une vrai révolution.

    Bon, c'est très pessimiste ce que je dis là, mais s'il y a un mouvement, j'en ferais partie!

    Et effectivement, je crois plus aux alternatives, les gens qui ne se battent plus contre la société mais qui évolue sereinement à côté d'elle, le plus autonome possible! Personnellement, tout pendant qu'il n'y a pas de révolution, je vais plutôt essayer de vivre comme ça, préparer la société de demain en parallèle de cette d'aujourd'hui pour accueillir les gens quand la société capitaliste explosera (parce qu'elle explosera un jour). Mais je ne sais pas non plus si notre génération est si différente des génération précédente...
     
    Jade Harley, OpiumDiary, Mamy Chouette et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. Myrtille_

    Myrtille_
    Expand Collapse

    Petit bémol à l'article : Usul a été trotskiste (cf sa vidéo sur Besancenot), il est donc impossible qu'il soit nostalgique d'une quelconque époque "communiste" !

    Sinon j'ai beaucoup aimé la vidéo.C'était assez audacieux de placer l'intervention de Matthieu Burnel (aka Mattou) dedans. Usul a très bien compris comment créer des vidéos "grand public", pédagogiques et très politisées. C'est avec ce genre d'initiatives que pourra se créer la possibilité du changement dans les inconscients collectifs !

    Vivement l'Amour et la Révolution.

    #AmourEtRévolution
     
    Vish, Mantiosa et Margay ont BigUpé ce message.
  10. cecelight

    cecelight
    Expand Collapse
    PILOU PILOU

    Donc je viens de regarder la vidéo. Vous n'imaginez pas, j'écoute Noir Des à fond, j'ai mis mon T-Shirt JSC ( que j'ai fait faire - non je ne l'ai pas acheté à un tiers- et dont les bénéfices ont été DIRECTEMENT reversés aux victimes ) et je suis prête.
    Y'a quelques mois j'avais dit que si j'étais suivie, je ferais ce foutu mouvement, j'irais dans la rue hurler ma colère, mon raz-le bol. Me battrais pour mes droits, mes opinions, pour UN FUTUR. POUR UNE TELEVISION PLUS GÉNÉRATIONNELLE. POUR DES MEDIAS EN GENERAL PLUS GENERATIONNELS. POUR UNE EDUCATION QUI DONNE LE CHOIX! POUR DES ADULTES QUI SOUTIENNENT LEURS JEUNES, ET QUI LE JETTENT PAS AUX LIONS EN LES FOUTANT EN L'AIR AVEC DES CONNERIES D'ELITISME !
    Je me battrais pour l'amour ! Je me battrais pour le partage ! Pour une économie collaborative ! Pour une ouverture de la culture, et des horizons en général ! JE VEUX la liberté ! La solidarité ! Ce qu'on nous a enlevé au profit d'une paranoïa.

    Bref merde.

    Je veux une VRAIE alternative.

    Je veux du changement.

    Je veux ce vent de liberté que nos parents avaient.

    JE veux pouvoir cracher par terre en paix, et je me satisferait pas de ce monde de merde.

    Clairement pas.

    #MarredeVotreMerde


    ( Révolutionnaire cécé)
     
    Margooniett, honeyspoon_, Adlynh et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. Myrtille_

    Myrtille_
    Expand Collapse

    Je ne suis pas certaine qu'on ait usé toutes les alternatives, au contraire !

    On nous fait croire sans cesse que la démocratie libérale est le "moins pire des systèmes". Margaret Thatcher disait toujours "There Is No Alternative", dont on parle souvent via l'acronyme "TINA". Sauf qu'en fait, elle a pu dire ça car les seules alternatives ayant existé sont des caricatures de ce qu'aurait pu être le socialisme. L'URSS n'a jamais été communiste et n'a pas mis fin au capitalisme, pareil pour tous les pays se revendiquant de ce modèle. Le communisme, c'est quand même le "dépérissement de l'état" par le pouvoir aux travailleurs selon Marx. On en était loin ! Et à mon avis, le fait que la rédactrice de l'article parle d'Usul comme étant "nostalgique du communisme" participe à cette vision caricaturale de l'idéal socialiste et limite clairement les alternatives possibles dans les inconscients collectifs.

    Après, je dis pas que le communisme est la seule alternative. Les groupes libertaires en proposent d'autres. Et il ne faut pas oublier que le fascisme est une alternative acceptée par beaucoup d'entre nous en ce moment...
     
    Margooniett, OpiumDiary et Denderah ont BigUpé ce message.
  12. Margay

    Margay
    Expand Collapse

    Oui au final, c'est aussi ce que je pense, qu'il y a des alternatives qui se mettent en place, qu'on change notre mode de consommation plutôt que notre monde (vu que la consommation est le nouveau bulletin de vote ;) ) mais je ne sais juste pas si notre génération est vraiment différentes de celles d'avant parce que celles d'avant rêvaient aussi de changement et d'évolution voire de révolution! Mais ce n'est pas vraiment une critique vu qu'on évolue toujours au final :)
     
    Vish a BigUpé ce message
Chargement...