Veille Permanente Classisme

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par DestyNova_, le 17 octobre 2013.

  1. Kornel Esti

    Kornel Esti
    Expand Collapse

    Astrobulle, Faolán, Dame Andine cogite et 8 autres ont BigUpé ce message.
  2. HeavyMetalAngel

    HeavyMetalAngel
    Expand Collapse
    Esprit libre

  3. Shadeluna

    Shadeluna
    Expand Collapse
    J'peux pas, j'ai licorne

    Je suis choquée par cette tribune.
    Le type, conseiller pôle emploi, qualifie "d'enfants gâtés" des chômeu·r·se·s , qui quand on leur parle d'une formation, demande... où c'est, combien de temps, et combien iels toucheront o_O M'enfin c'est pas du caprice ça, où et combien de temps, c'est juste pour s'organiser, et la rémunération, bah euuuh on vit pas d'amour et d'eau fraîche, ces gens ont sans doute des loyers / charges diverses / famille à nourrir o_o et il continue ensuite à trouver que ces gens là font pas d'effort avec des objections type "je ne pourrai pas être à temps pour chercher mes enfants", ou "je ne peux pas m'y rendre, je n'ai pas de voiture" M'enfin merde à la fin, ce sont pas des caprices ça non plus, juste une réalité, tout le monde à pas la possibilité de payer une baby-sitter, ou d'avoir quelqu'un·e de la famille ou de son entourage pour prendre les enfants en charge, et idem pour la voiture, la voiture et le permis bah c'est cher, il veut quoi ?! Que les chômeu·r·se·s en question pondent le véhicule ? Ou se téléportent ?
     
    #675 Shadeluna, 8 mars 2018
    Dernière édition: 8 mars 2018
    Poacée, Lilou la licorne, CabroCarus et 28 autres ont BigUpé ce message.
  4. Sorbitou

    Sorbitou
    Expand Collapse

    Bonjour @Shadeluna
    Je n'arrive pas à accéder à la tribune en cliquant sur ton lien, cela me marque site inaccessible.
    Si cela ne te dérange pas, est-ce que tu pourrais me donner le lien, merci :)
     
    Shadeluna a BigUpé ce message
  5. Sorbitou

    Sorbitou
    Expand Collapse

    Merci! @Wurzel

    En effet, je trouve le ton super condescendant et déconnecté de la réalité.
    En plus pour avoir un membre de ma famille travaillant dans le secteur de l'aide à la personne, ce n'est pas à un domaine facile qui lui prend beaucoup de son temps. En ce moment il essaie de changer de poste justement pour avoir un travail qui lui permettrait d'avoir une vie de famille....
     
    Poacée, Dame Andine cogite, HeavyMetalAngel et 5 autres ont BigUpé ce message.
  6. LovelyLexy

    LovelyLexy
    Expand Collapse

    Je me rappelle aussi du livre d'une conseillère Pole Emploi qui dit à longueur de pages à quel point les demandeurs d'emplois sont gros et répugnants
     
    Flowercream-, Dame Andine cogite, Ana-Esperanza et 4 autres ont BigUpé ce message.
  7. 123pourquoi

    123pourquoi
    Expand Collapse

    Je trouve que la société devient de plus en plus méprisante et problématique au niveau de l'emploi, et surtout de l'accès à l'emploi. J'ai l'impression, et je trouve cette dynamique encore plus marquée avec Macron, qu'on cherche à tout pris à "exploiter" la force de travail des gens, à n'importe quel prix, pour ne pas qu'ils soient une charge, et qu'importe le prix à payer pour eux.
    Peut-être que je me trompe, car je n'habite en France que depuis moins d'une année après un long moment à l'étranger, mais je trouve ces histoires de "maltraitance" pole-emploi, flicage et co. super redondance et vraiment... effrayante.

    Surtout que la France peine a se relever de la crise éco, que le taux de chômage reste très haut (donc tout le monde peut être touché, pas que les éventuels "fainéants"), que la rapporte de force est très fortement en faveur des employeurs (dont je fais partie). Donc on devrait contrebalancer ce rapporte de force par une bienveillance accrue des services de protection sociales en ces temps difficile. Mais j'ai vraiment l'impression que la dynamique est complètement opposée.

    Est-ce que c'est le cas aussi au niveau des Prud'homme ? Ca fait très longtemps que je n'ai pas eu à y aller (tant mieux !), mais c'était une juridiction très bienveillance envers les salariés (même un peu trop, en tant qu'employeur on pouvait "perdre" des affaires basées sur 100% de mauvaise foi et sans vraiment de raison, mais bon), est-ce que ça aussi ça a changé ?
    S'il y a des conseillers prud'hommaux dans la salle.
     
    Multicolorielle et Absynthe#d ont BigUpé.
  8. Shadeluna

    Shadeluna
    Expand Collapse
    J'peux pas, j'ai licorne

    Merci de me l'avoir signalée, il y avait une faute de frappe dans mon lien, je l'ai corrigée.:)

    @Wurzel Merci d'avoir redonné le bon lien :fleur:
     
  9. elea51

    elea51
    Expand Collapse

    Autant les termes "caprices" ou "enfants gâtés" sont à vomir, autant la garde d'enfants et la mobilité, ben....oui, ce sont des dimensions qui doivent se travailler parce que sinon, la personne ne retrouvera jamais d'emploi, en fait. Parce que pour passer un entretien, ben il faudra bien faire garder les enfants ; pour occuper un emploi, il faudra bien faire garder les enfants et se déplacer. Les problèmes de mode de garde et de mobilité sont des freins, et le travail du conseiller Pôle Emploi/du professionnel de l'insertion, c'est d'aider la personne à les lever.

    C'est d'ailleurs en ce sens qu'il existe une aide à la garde d'enfants pour les parents isolés et que le dispositif Ma Cigogne a pour ambition de rapprocher le mode de garde des demandeurs d'emploi dans le cadre de leurs démarches. Dans certaines villes, il y a également des points mobilités qui permettent à des DE de louer à bas prix un véhicule ou un deux roues dans le cadre d'une reprise d'emploi/entrée en formation, sur prescription du Service Public de l'Emploi. Je dis pas que c'est facile de régler les problèmes de mode de garde et de mobilité mais par contre, oui, c'est essentiel de le faire parce que l'accès/le retour à l'emploi en dépend.
     
    Multicolorielle a BigUpé ce message
  10. Rosenrot_

    Rosenrot_
    Expand Collapse
    Why, honey, I'm a nightmare dressed as a screensaver

    @elea51 : Oui, ce sont des aspects pour lesquels il faut trouver une solution, mais ça nécessite bah… de l'argent. C'est pas toujours possible d'avancer ces frais avant d'avoir un travail rémunéré et je comprends qu'on prenne pas le risque de ce genre de dépense pour une formation qui nous intéresse de toute façon pas (parce qu'au-delà des aspects pratiques, les "caprices d'enfants gâtés", c'est aussi des gens qui en ont marre d'être traités comme de la main-d'œuvre jetable et de faire des boulots difficiles et peu gratifiants qui leur offrent une sécurité limitée. Qui a envie d'investir son temps, son argent et son énergie pour ça ?). Et par ailleurs, c'est pas parce qu'il existe des dispositifs d'aide qu'ils seront réellement accessibles à toute personne qui en fait la demande (quand elle a été informée).:erf:


    HS : tout est à vomir dans cet article, ok, mais alors j'ai rigolé quand j'ai lu "un scénario digne de 12 hommes en colère", ça a tellement aucun rapport. :yawn: Ça doit être le nouveau "on se croirait dans 1984".
     
    Lilou la licorne, Flowercream-, Lily Lou et 13 autres ont BigUpé ce message.
  11. Ana-Esperanza

    Ana-Esperanza
    Expand Collapse
    Nope.

    pas besoin d'en lire + non ?
     
    Multicolorielle et Rosenrot_ ont BigUpé.
Chargement...