Veille Permanente Classisme

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par DestyNova_, le 17 octobre 2013.

  1. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    @Auburn J'ai pas tout compris à ton dernier post j'avoue :ninja:

    J'ai beaucoup de mal avec le traitement par les médias des rappeurs blancs qu'ils soient branchés autodérision ou qu'ils soient sérieux aussi comparés aux autres rappeurs.
    Par contre au niveau du public ça me semble "cohérent", les gens écoutent ce qui leur ressemble, les classes moyennes blanches écoutent ce qui leur ressemblent...
    Après j'ai pas un bon avis sur les "puristes" qui viennent distribuer les bons points sur ce qui est du bon rap et n'en est pas, je trouve ce genre de gens insupportables, pas sur que ces mêmes puristes considèrent Colombine ou Lorenzo comme du rap de qualité.
    Mais oui il y a un énorme côté à écouter du rap et des musiques urbaines dites légères (Jul, DjaDja & Dinaz, l'Artiste) ou "hardcore" (Kaaris, Kalash Crimi) au "second degré" en mode "ouiii j'écoute mais c'est de la merde c'est pour le lol" et blablabla.
    Et les médias comme je dis n'en parlons pas... que ce soit classique ou racisme c'est encore plus flagrant chez les médias.
    Mais je suis pas sûre d'avoir saisi ton post, J avais du déjà écrire des trucs pile sur ce sujet en bcp plus développé y'a quelques temps faudrait que je cherche.
     
    AStarShinesBright, Absynthe#d, Tcepa et 9 autres ont BigUpé ce message.
    ----- Publicité -----
  2. schizophrenia

    schizophrenia
    Expand Collapse
    J'ai fait cette saison dans cette boîte crânienne

    @adita : J'ai aussi l'impression que les médias mettent beaucoup plus en avant des rappeurs blancs, que j'appelle perso les rappeurs télérama/Inter. Ainsi, dans la catégorie "musique urbaine" - ce doux euphémisme - des victoires de la musique on ne trouve que des rappeurs blancs et csp+ compatible. J'entends ceux qui se targuent d'avoir des textes "réfléchis" mais pas trop non plus, parce que Médine ça ne passe pas. J'ai jamais compris pourquoi Orelsan faisait autant de couvertures et de festivals alors qu'il est aussi sexiste qu'un booba.
     
    Azurhibis, Ana-Esperanza, Chouette-Culotte et 13 autres ont BigUpé ce message.
  3. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    On est pile dans des histoires de classisme justement parce qu'ils ont des sons aussi sexistes l'un que l'autre mais ils vont pas utiliser le même vocabulaire, les mêmes références, etc.

    Orelsan il a les mêmes références culturels, qu'il reprends dans ses textes, que n'importe quelle mec lambda classe moyenne de campagne et c'est un truc que va comprendre le journaliste Telerama/Inter.
    Après c'est pas une critique de Orelsan il parle de ce qu'il connaît et je trouve ça plus sympa que d'autres rappeurs blancs que je ne citerai pas mais auquel je pense très fort qui tentent de se faire une street cred un peu (beaucoup) trop forcée.
    Quand Booba parle de 11.43 ou de faire des roues arrières dans le cou de ta mère qui à la réf? Bah pas un journaliste de Télérama.

    Après c'est un peu en train de changer parce que Booba est très intelligent, c'est un entrepreneur qui mène bien sa barque et on l'a vu en couv' des Inrocks, et avec Sofiane par exemple en ce moment on les voit dans les playlist France Inter et tout, c'est aussi une volonté de leur part avec quelques titres qui "passent bien" et ça prouve aussi que le rap est plus intelligent et bcp plus multiforme qu'on le crois.
    Un rappeur comme Damso (rappeur 92i "découvert" et lancé par Booba) a aussi une réputation plus intello, dont on va parler dans Libe, là j'ai vu des affiches avec Kalash ils font Jazz à Vienne, etc.

    Les victoires de la musique essayent de s'ouvrir à des Jul et L'Artiste hyper populaire. Et c'est un peu grâce à tout ceux là (Booba en une des Inrocks, Soprano égérie des 9-15 ans, Jul aux Victoires, L'artiste partout en plateaux, Sofiane au théâtre et Maître Gims en top des charts avec Vianney et qui nous ressort des p'tits sons énervés bien comme il faut) que tout ça se normalise et franchement merci a eux.
    Et merci à la démocratisation du streaming, et aux initiatives comme la radio TV de Booba Oklm radio "Pour nous, par nous".

    Le rap c'est la musique la plus populaire en France n'en déplaise aux puristes et on assiste qd même à un (tout petit) phénomène qui fait que les médias sont obligés de ne plus les snober, puisqu'en ils peuvent largement s'en passer pour la promo.

    On en est pas encore à voir Niska aux Victoires de la musique, ni à voir des itw de rappeurs à la tv qui ne soient pas clairement hyper condescendantes, mais ça avance (un peu).

    Oui j'avais envie de faire un message positif :nod:
     
    #723 adita, 23 juillet 2018
    Dernière édition: 23 juillet 2018
    Ana-Esperanza, Elfe libre, Multicolorielle et 17 autres ont BigUpé ce message.
  4. Tardigrade

    Tardigrade
    Expand Collapse
    Georges Hautecour.

    @Auburn est-ce que ce n'est pas aussi parce qu'il y a un côté "aucune prise de tête" ? (lieu neutre + personne ne fait le service ou gère l'intendance + pas de ménage). Si tu peux profiter de l'été pour se poser dans un parc, ça marche bien. Avec une copine, on apporte une partie du pique-nique (victuailles trouvées au super du coin, en format et marque premier prix), ça marche pas mal. Moi-même qui gagne un peu plus qu'une copine, j'ai parfois le réflexe boire un verre, et c'est heureusement vraiment plus facile en été ! :halp:

    Sinon, l'humoriste est juste pas drôle, non ? :yawn:
    EDIT : pas "juste" dans le sens où c'est la seule chose qui me choque, mais j'ai l'impression d'entendre toutes les vieilles blagues nases à la suite. C'est réchauffé, pas subversif du tout et elle en profite pour taper sur les mêmes populations
     
    Absynthe#d et Auburn ont BigUpé.
  5. MadCat1349

    MadCat1349
    Expand Collapse
    Mawww?

    Vous prenez l'exemple de Booba mais il y a des cités à Boulogne Billancourt? Me semblait que c'était une ville plutôt aisée avec un côté populaire mais pas au point de classe ça en zone sensible ( vrai question mais j'ai toujours eu cet écho la venant de cette ville)
    Donc bon il est quand même pas née au fin fond de la Seine Saint Denis. Niveau street cred on a vu mieux non?
     
    Auburn et Tamiat ont BigUpé.
  6. Clematis

    Clematis
    Expand Collapse

    J’ai une question, je sais pas trop où la mettre, à mon avis ça peut coller ici.
    Pourquoi on a inventé les intérêts (l’argent rapporté par l’argent placé) ?
    Comment on le justifie ?
    Pourquoi peut-on gagner encore plus d’argent avec l’argent qu’on a déjà ?

    A qui ça profite sinon aux très riches et aux banques ?
     
    Lord Griffith a BigUpé ce message
  7. schizophrenia

    schizophrenia
    Expand Collapse
    J'ai fait cette saison dans cette boîte crânienne

    @Clematis : Je ne peux pas répondre sur l'ensemble de la problématique, mais il y a un épisode d'En Bref (série documentaire Netflix) sur la bourse, il répond au début de la question.
    En gros, les intérêts ont été mis en place pour financer les immenses travaux : la mise en place d'un réseau de métro, la création d'un canal. Les particuliers avançaient l'argent et étaient remboursés avec les revenus générés. Pour que ce soit attractif, ils recevaient plus que ce qu'ils avaient placés dans ces travaux.
    Pourquoi on est passé de ça à une spéculation sans bornes et à un système tout pourri, je ne sais pas.
     
    Mad_Ame, Cornélie, Faolán et 5 autres ont BigUpé ce message.
  8. 123pourquoi

    123pourquoi
    Expand Collapse

    @Clematis C'est un mécanisme incitatif fort pour faire fonctionner l'économie et aider au développement d'initiatives.

    Sans intérêt, personne n'a d’intérêt (sic) a prêter de l'argent. Donc les prêts ne se feront qu'entre proches, avec rapidement des petites communautés riches et l'incapacité de celles qui sont pauvre (et donc entre pauvre) d'avoir accès à des financements.
    Les prêts permettent de se développer plus rapidement à l’échelle d'une société (il est plus facile d'emprunter pour gagner plus d'argent, et de rembourser ensuite, plutôt que d'attendre X années qu'on ai la somme en question pour ENFIN pouvoir investir).

    De plus, sans intérêts, comment justifier le fait qu'on prenne un risque en donnant de l'argent à quelqu'un qui ne va peut-être jamais nous le rendre ?
    Car investir, c'est à dire prêter ou donner de l'argent pour que quelqu'un développe quelque chose, c'est un risque. Un business peut échouer. Un artisan peut avoir un accident, ou mourir sans rembourser ses dettes... On ne réussi pas a tous les coups. Les intérêts viennent compenser ce risque. Sinon On aurait forcément un rendement négatif, et donc, si on décide d'utiliser de l'argent pour investir, on aura EN MOYENNE toujours une perte, donc ça revient a s’appauvrir... donc pourquoi on ferait ça ?

    D'un point de vu historique c'est la raison pour laquelle l'économie des pays bas, petit pays sans grande richesse, a explosée et a subis un très fort développement alors que l’Espagne, grande monarchie très riche, mais très stricte d'un point de vu financier, a vécu des temps difficiles (de mémoire a la fin du XVIeme siecle ; en apprendre plus ici : https://www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1963_num_18_4_421046 )

    Donc la question à qui cela profite... A tout le monde ! Ca profite au boulanger qui n'aura pas a attendre 40 ans de salariat pour s'offrir sa boulangerie, ça profite a la famille lambda qui peut conserver son argent sur un compte rémunérateur, ça permet aux états qui peuvent investir dans de grands travaux pour la population (tunnels, point, aéroport...) et qui peuvent répondre rapidement en cas de coup dure, ça profite bien sûr aussi aux très riches qui continuent de s'enrichir... Mais pour le coup le positif l'emporte très largement sur le négatif. Car ce sont les populations les plus fragile financièrement, donc celles qui ont le plus de dépendance à l'emprunt, qui pâtirait le plus d'un monde ou personne ne leur prêterait.

    L'effet est si bénéfique qu'on autorise même les banques a prêter de l'argent qu'elles n'ont pas, dans une certaines limite (c'est ce qu'on appelle de l'argent-dette), avec pour conséquence des taux d’intérêt plus bas pour le commun des mortels.

    Le système financier actuel a vraiment beaucoup de défauts et de dérives, mais ce concept là n'en est pas un. C'est au contraire une excellente idée qui a permis un développement rapide de nos sociétés.

    (surement un peu brouillons je suis sur tel, désolée :sweatdrop: )
     
    Praeterae, Songi songi, Ada or ardor et 7 autres ont BigUpé ce message.
  9. Sorbitou

    Sorbitou
    Expand Collapse

    @Clematis

    Si tu parles des intérêts que l'on perçoit parce qu'on a placé notre argent sur un livret A par exemple, et bien oui c'est pour rémunérer ce placement.
    Quand tu ouvres un compte, tu as le choix, tu peux ouvrir un simple compte de dépôt, c'est pour garder ton argent et l'utiliser quand tu en as besoin (par exemple avant que tout soit numérisé l'argent dormait dans un coffre). Mais l'argent mis sur un livret A, LDD, LEL, PEL et autres va servir à financer des investissements, d'ailleurs pour ce type de compte, les taux d'intérêts sont fixés par l'Etat car ce sont des placements sûr, si tu mets 5.000€ dessus à la fin tu vas retrouver tes 5.000€.
    La banque peut ensuite te proposer des placements à risque, les taux d'intérêts sont plus fort mais là par contre tu peux perdre ta mise de départ.
    Ce système avantage les riches, car forcément l'intérêt c'est un pourcentage sur le montant placé, donc plus tu mets une grosse somme plus ça va te rapporter.
     
    Mad_Ame, Cornélie et Clematis ont BigUpé ce message.
  10. Clematis

    Clematis
    Expand Collapse

    @123pourquoi
    Oui j’entends bien quand il est question d’un prêt et d’un remboursement sur le long terme.
    Ma question portait davantage sur les sousous rapportés par les sousous placés à la banque, comme l’explique @Sorbitou.
    Finalement, j’ai du mal à le voir comme autre chose que la banque qui « remercie » et attire ses gros clients.
    J’ai du mal avec le concept de l’argent qui rapporte de l’argent, ça me paraît aberrant qu’on puisse devenir de plus en plus riche simplement parce qu’on est déjà riche.
    Mais comme j’y connais rien, je me dis que je passe sûrement à côté de quelcue chose.
     
    Mad_Ame et schizophrenia ont BigUpé.
  11. Tcepa

    Tcepa
    Expand Collapse

    @Clematis : Le truc c'est que l'argent que tu places à la banque, il n'y reste pas à dormir, ce n'est pas équivalent à le mettre dans une grosse tirelire. La banque prête ces fonds là à des gens qui les investissent dans quelque chose qui produit de la valeur. Par exemple, la majorité de l'argent de tous les livrets A de France sert à pouvoir construire des logements sociaux :happy:
     
    Ana-Esperanza, Little Moi-Même, Praeterae et 9 autres ont BigUpé ce message.
  12. Clematis

    Clematis
    Expand Collapse

    @Tcepa Ha ça je suis contente de le savoir ! Tant mieux si mes économies servent à ça. Mais après, tant que je les retrouve quand j’en ai besoin, ça pourrait aussi bien être une tirelire :hesite:
     
    Mad_Ame et schizophrenia ont BigUpé.