Veille Permanente Classisme

Je me disais... "tiens ça fait longtemps que j'ai rien lu sur la veille permanente classisme" mais en fait j'avais (encore) loupé une notification :halp:.
Tournée de big ups du coup :boire:.

Cette discussion sur le tourisme m'a rappelé une très ancienne discussion:vieux: avec un de mes oncles. J'avais 19-20 ans et je me préparais à partir sur le chemin de Saint-Jacques
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Et donc quand je le préparais, je repérais les refuges sur la route (avec un guide papier et quelques ressources sur l'internet d'autrefois-jadis) et le budget nécessaire.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Mon oncle ... je dois lui reconnaître que c'est un "vrai" backpacker... genre qui a traversé les USA en stop quand il avait 18-20 ans, dans les 70' donc, et qui a fait l'Himalaya - alors qu'il se déplaçait avec des béquilles depuis son enfance... mais là, j'étais et reste en désaccord avec lui : il trouvait que ça n'avait pas de sens d'aller dans les refuges pèlerins, qu'il fallait demander l'hospitalité aux habitants, que c'était beaucoup plus riche etc. Moi je me projetais dans l'Espagnol-e habitant sur le chemin qui 300 jours par an, se retrouvait avec un-e pèlerin la bouche en coeur "bonjouuur je fais le chemin de saint-jacques, est-ce que je peux dormir chez vouuuus ? on va pouvoir partager ça va être beauuuu" et je trouvais ça tellement inapproprié. En plus moi j'ai besoin de solitude au quotidien, accueillir qqun deux fois par an, ok mais m'imaginer avoir un défilé quasi-quotidien de gens qui se trouve exceptionnel-le-s d'aller marcher sur le chemin de Saint-Jacques... mouais bof. C'était exceptionnel pour moi de faire ce chemin, pour les locaux qui voient passer les pèlerins c'est d'une banalité...
Et en fait, c'était très riche de loger en refuges, puisque précisément on y retrouve d'autres pèlerins, avec leur trajectoire singulière mais vivant aussi exceptionnellement cette aventure. ça avait précisément beaucoup plus de sens.

Sinon je vois pas trop le souci avec le couchsurfing:hesite: puisque là on choisit d'être ou non hôte, d'accepter ou non une demande. J'ai été hébergée comme ça pendant les années de galère financière et réciproquement j'ai hébergé aussi (cf. les deux fois par an :cretin:). Après si l'intention des gens est pas nette, ça les regarde, du moment qu'ils sont respectueux.

Et puis sinon, aucun rapport mais ça m'a fait du bien de vous lire... :fleur:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
@Mamy_Plug dans les parcs nationaux en France les constructions et le couchage en tente sont limités, en Islande aussi, aux USA il y a des parcs où ils veulent instaurer un nombre limite de visiteurs par an et où la durée du séjour est limitée. Sinon il y a aussi des falaises, grottes, via ferrata (et là je parle de ce que je connais) qui sont interdites ou très déconseillées à certaines périodes pour respecter la faune. Sur les littoraux il y a parfois des interdictions de circulation, voiture et parfois piéton aussi.

Après beaucoup de mesures reposent aussi sur le respect qu'on les gens : c'est plus facile de vérifier l'absence de voiture que l'absence de cueillette de fleurs ou déchets par exemple.
Et pour le ski : oui, les sous. Et il y a aussi le fait que ça fait vivre beaucoup de locaux qui complètent leurs revenu ainsi... Donc c'est mieux de privilégier les petites stations familiales.

@Dame Andine cogite il me semble pas qu'on ait critiqué le couchsurfing ? Ou j'ai raté un message ?:)
 
@Dame Verveine : c'était pas une critique mais évoqué dans la version gens aisés qui voyagent comme si ils n'avaient pas les moyens.
Dans mon entourage, la tendance est de partir très loin, dans les pays les plus exotiques possibles tout en faisant des vacances de type "roots/backpack" pour ne pas être mis dans la même case que "les touristes riches".

Il y a un rejet de toutes les formes traditionnelles de tourisme. Pas d'hôtel, mais du couch surfing ou du camping sauvage (ou alors éventuellement la nuit en hostel mais toujours en négociant les prix), pas de taxi ou de bus officiel mais du stop sur le bord de l'autoroute. Alors que ce n'est clairement pas une question de moyen mais de vision du voyage. Comme si l'aventure c'était pas vraiment de découvrir une autre culture mais d'essayer de voyager comme si on avait pas les moyens, à la roots
Et je suis pas en désaccord avec ce que tu dis @Tuna :fleur:
Simplement je m'en fiche si des gens aisés utilisent le couchsurfing du moment qu'ils sont respectueux (et on est d'accord que si ils sont condescendants c'est pas respectueux).

J'avoue que comme je me suis mise à ronfler, j'apprécie de pouvoir maintenant louer un logement :ninja:. Mais ça me manque un peu quand même le couchsurfing:tears:.
 
Pour tracer le comportement des chômeurs, le nombre de contrôleurs va augmenter.
Ah ben ça va ils créent de l'emploi :troll:

Plus sérieusement, c'est un peu moins flippant en Belgique qu'en France, mais cette tendance générale à sucrer les droits c'est effrayant. Pour reprendre une amie : ils (nos états) ont ratifié les droits de l'humain, c'est pas une option que d'avoir trop peu pour se loger, se nourrir, se vêtir, se cultiver, etc.
 
J'ai lu Les Invisibles de la République de Salomé Berlioux et Erkki Maillard, je vous conseille vraiment cette lecture!
Je trouve que le livre parle de personnes qu'on a pas l'habitude de voir ni d'entendre, comme les gilets jaunes aussi, des personnes qu'on ne voit pas forcément autour de soi quand on vient d'un milieu plus citadin ou plus privilégié, et surtout dont on ignore complétement les problématiques, et le plafond de verre auquel ils se heurtent. Et je me suis beaucoup reconnu dans le livre bien sûr.
En spoiler je vous copie-colle ce que j'ai écrit sur le livre ailleurs sur les internets, mais je trouve ça important d'en parler ici aussi.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Tiens sur cette question de la France périphérique, je viens de voir la vidéo d'Usul (oui je me fais du mal :lunette:) «France périphérique», autopsie d'une expression à la mode mais il ne parle pas du tout de la "France périphérique" mais de la manipulation de cette expression (et des banlieues, parce que le mieux à faire face à des critiques qui parlent du fait que "la France périphérique" (sous-entendu les campagnes) est oubliée des discours médiatiques et que souvent pour parler des classes populaires les discours se portent sur la banlieue c'est de... ne pas parler de la France périphérique mais des banlieues, m'wokay).
Sans compter que "les banlieues" c'est aussi dans la France périurbaine, non? Et "la France périurbaine", c'est pas vraiment la "France rurale" (au début de la vidéo son collègue prend les chiffres de la pauvreté en milieu périurbain pour en faire les chiffres de la totalité de "la France périphérique", j'arrive pas à savoir si c'est de la mauvaise foi ou juste qu'ils savent pas lire une définition?)

Je suis tout à fait d'accord que ce terme de "France périphérique" est manipulé par beaucoup de monde mais du coup, quoi alors, faut pas en parler?
Visiblement c'est mieux de caricaturer avec mépris cette partie de la France là en mode "nan mais ils sont plus riches en fait et eux aussi ils ont des patrons, et puis les gens qui en parlent sont racistes, et puis en ville y'a des pauvres aussi" et puis c'est tout, en oubliant de parler des spécificités par rapport à la ville? (et y'en a un tas).

Usul est tellement une caricature du bobo gauchiste qui croit tout savoir des classes populaires et de "la France périphérique", ça en devient absurde un tel degré de méconnaissance enrobé dans du mépris...

Sinon je suis en train de lire "Retours à Reims" de Didier Eribon, c'est super intéressant (je viendrais en reparler ici) et ça tombe aussi en partie dans ce sujet: il explique bien pourquoi le vote ouvrier a globalement basculé de (l'extrême-)gauche à (l'extrême-)droite au fur et à mesure et dépeint bien les incompréhensions de certains à gauche et à l'extrême-gauche qui naïvement s'interrogent (sans vouloir comprendre réellement pourquoi :rolleyes:) sur "oh ben pourquoi les pauvres ils votent pas à gauche mais à droite alors que c'est contre leurs intérêts?".
 
Dernière édition:
[Classisme et hiérarchie au travail]

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Des réactions ?

:yawn:

__________________________________

PS (sur le sujet de la discussion que j'ai coupée avec mon post) :
@Lady Stardust,sur le presque même thème que "Retour à Reims" de Didier Eribon il y a "En finir avec Eddy Bellegueule" de Edouard Louis. Je n'ai pas encore lu le livre mais j'ai vu plusieurs vidéos d'entretiens avec l'auteur que j'ai trouvé intéressantes. Celle là par exemple :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition:
@Black Phillip j'ai lu il y a quelques années "En finir avec Eddy Bellegueule", c'est justement ce qui m'a donné envie de lire "Retour à Reims" :P

"Retour à Reims" est plus axé réflexions socios que "En finir avec Eddy Bellegueule", plus axé autobiographie lui, mais du coup beaucoup plus accessible, c'est ce livre là que je conseillerais à des personnes qui ne connaissent pas trop le concept de classisme et qui n'ont pas fait d'études de socio (ou d'études tout court) :happy:
 
Non mais c'est dégueu...
Cette manière de vouloir associer les casseurs au RSA, comme si c'était forcément lié (alors que... non, aucun rapport) :
Gilets jaunes : un député LR veut suspendre le RSA pour les casseurs

Alors qu'en plus, comme dit dans l'article, il y a DEJA un arsenal législatif contre les casseurs (lois, peines encourues etc...) Pourquoi ajouter une sanction supplémentaire pour les plus pauvre ? Ça serait injuste déjà, et ensuite, le RSA, c'est pas de l'argent de poche hein, c'est un MINIMA qui permet à peine de (sur)vivre (sérieux, essayez de vivre avec 400 balles par mois, un loyer et des charges à payer...)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes