Veille Permanente Démocratie/Politique

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par Pinceau_, le 19 avril 2015.

  1. Sloppy

    Sloppy
    Expand Collapse
    Introvertie dominatrice qui se mêle de tout

    @AngelTen Richard II Parce que Mélenchon effraie ? Il propose des choses intéressante, mais qui doivent être expliquer, qui mérite une explication de quelques lignes/minutes et pas juste un gros titre, qui sont logiques mais qui demande de changer (pas changer grands choses à mon avis, mais pour certains, ça à l'air d'être le bout du monde).
    Ça marche pour beaucoup de candidats (notamment de """gauche""" dont on entend pas parler)

    Et je pense qu'au niveau des médias, il n'y a pas de vrai travail de fond sur les programmes, sur les idées, les mises en place possibles ...

    Fin bref, oui, cette élection et sa couverture médiatique sont une vaste blague :erf:
     
    Lis, Grumpy Bunny, Allons-y et 3 autres ont BigUpé ce message.
  2. Scamandre

    Scamandre
    Expand Collapse

    Justement, ce matin sur France Info, combo "barrage FN + ne parlons surtout pas des programmes".
    Une politique critique Macron sur ses postures qui changent selon son interlocuteur et sur la difficulté de savoir quelles sont vraiment ses positions.
    Le présentateur en gros : "vous êtes sévère avec Macron. Et puis vous voterez pour lui de toute façon au second tour..."
    ....Pardon ? Relever les inconsistances dans les positions politiques d'un candidat, être "sévère" ? Et ce "ta gueule c'est toujours mieux que Le Pen de toute façon", en quoi ça fait avancer la discussion ? En quoi on discute politique pour le pays là ?
    Effarant. (Et l'invitée d'affirmer que oui elle voterait Macron au second tour. Information capitale.)
     
    Lis, Schmutz, Grumpy Bunny et 7 autres ont BigUpé ce message.
  3. Denderah

    Denderah
    Expand Collapse
    Dragon à plumes

    @AngelTen Richard II Ils parlent nettement moins de lui en effet, mais Mélenchon a toutefois réussi à passer plusieurs fois en interviews, et a même eu droit à un documentaire entier récent sur France télévisions. C'est déjà mieux que des candidats comme Philippe Poutou ou Charlotte Marchandise dont le nom n'a été qu'à peine mentionné...

    J'ai cru comprendre d'ailleurs qu'iels n'avaient même pas réussi à rassembler assez de parrainages... alors que Fillon en a eu plus de 2000. :facepalm:
     
    Lis, Multicolorielle, Schmutz et 10 autres ont BigUpé ce message.
  4. AngelTen Richard II

    AngelTen Richard II
    Expand Collapse
    Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?

    @Denderah
    Oui ! Je prenais l'exemple de Melenchon parce que je trouve que c'est le plus flagrant en termes du rapport intentions de vote/couverture médiatique.
    Et pour les petits candidats ça s'explique par la pression du PS qui a peur qu'une dispersion des voix de gauche sur des tas de petits candidats reproduise le scénario de 2002 (d'ailleurs on s'y dirige tout droit mais bon plutôt que de réfléchir à pourquoi le FN monte, prenons le comme une fatalité !)
     
    Multicolorielle, Allitché, Sloppy et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. MorganeGirly

    MorganeGirly
    Expand Collapse
    Si tu veux avoir quelque chose que tu n'as jamais eu, il va falloir que tu fasses quelque chose que tu n'as jamais fait

    Moi je trouve Mélenchon super médiatisé en fait! Il occupe beaucoup plus l'espace médiatique qu'Hamon ou Jadot quand il était encore candidat. Parce qu'en termes de programme finalement, on connait pas vraiment le programme des autres type Macron ou Fillon non plus. On médiatise des trucs extra-présidentiels principalement.

    Mais je suis d'accord avec le fait qu'il y a un gros déséquilibre médiatique. J'ai regardé l'Emission Politique avec Hamon, et j'ai été choquée parce que pendant bien 30 minutes, les journalistes et même les invités ont parlé de Macron!!! C'était du genre :
    HAMON : Je pense que...
    PUJADAS : Oui mais Macron il pense des trucs bien aussi!
    HAMON : Euh... Bah moi je trouve pas mais bref, moi je pense que...
    PUJADAS : Et Macron, vous en pensez quoi de Macron?
    HAMON : On a des idées différentes. Par exemple, moi je pense que...
    PUJADAS : Mais finalement, Macron il dit un peu ça aussi. Vous pensez pas qu'il ferait un bon Président?
    HAMON : Macron n'est pas prêt pour être Président!
    UN JOURNALISTE : Ah, ça vous met en colère, Macron, non? Vous nous expliquez ce que vous n'aimez pas chez lui?
    J'avais envie de crier MAIS INVITE MACRON SI TU VEUX PARLER DE LUI!!!!

    Et ça m'a rappelé cet article que je trouve très intéressant sur Macron
    http://tempsreel.nouvelobs.com/pres...macron-un-matraquage-publicitaire-massif.html

    Nous avons pu mesurer la bulle grâce à un indicateur fiable : nous avons comparé des données analysées via Talkwalker par Véronique Reille Soult, directrice générale de Dentsu Consulting. Durant le printemps et l'été 2016, Emmanuel Macron a recueilli 43% de part de voix dans les parutions des médias, contre 17% sur les réseaux sociaux, c'est-à-dire les contenus émis par les gens au sujet du candidat.

    L'écart est si considérable qu'on peut raisonnablement qualifier cette situation de gigantesque bulle médiatique. Ceci, pour "vendre" la marque Macron par un effet bien connu des publicitaires : "l'effet de simple exposition". En résumé, cet effet veut qu'en répétant encore, encore et encore le même item à une population, toute une partie de cette population va développer artificiellement un sentiment positif envers cet item. Bref, cette bulle médiatique Macron, c'est du matraquage publicitaire massif. Je n'ai pas le souvenir de cas aussi puissants récemment. Il faut remonter à plus de 10 ans, à l'époque de Nicolas Sarkozy ministre de l'Intérieur, pour retrouver un tsunami comparable. (...)

    Au démarrage, la curiosité initiale des gens n'était pas suffisante. C'est le matraquage médiatique massif qui, par "effet de simple exposition", a suscité artificiellement l'intérêt des gens et abouti à ces niveaux d'audience. Et puisque l'intérêt fabriqué ainsi est artificiel, cela revient à piper les dés de la démocratie. C'est un danger. Il y a pourtant des pistes pour protéger le pluralisme démocratique dans notre pays. Il faudrait engager une réflexion sur les quotas.

    Je suis franchement pas sûre que ça vienne du PS, quand on voit comment ils poignardent Hamon dans le dos, avec Valls qui dit qu'il peut pas le soutenir, Delanoé (que j'adorais comme maire de Paris pourtant) qui soutient Macron, Hollande et le gouvernement qui sont franchement pas très chaud pour la candidature de leur poulain officiel... Je crois pas tellement que l'aile droite du PS ait envie de voir Hamon gagner en fait.
    Hier Manuel Valls a déclaré qu'il ne pouvait pas soutenir Hamon parce qu'il créait une "corbynisation" du parti. Il fait référence à Jeremy Corbyn, le leader travailliste britannique... En parlant de ça négativement, ça veut dire qu'il s'identifie aux députés qui ont voulu renverser Corbyn parce qu'ils ne trouvaient trop à gauche alors que le parti l'avait élu chef du parti à l'écrasante majorité et que les adhésions au parti avaient bondi après son élection, transformant le Labour en plus gros parti du Royaume-Uni. En gros, Valls s'identifie à des gens soi-disant de gauche qui ont trouvé négatif d'attirer un nouvel électorat séduit par des idées de gauche...
    Déclarer publiquement dans la presse qu'il ne peut pas parrainer Hamon par sincérité, c'est être prêt à sacrifier les chances du PS! J'ai l'impression donc qu'ils n'ont pas envie de gagner cette élection pour prendre le temps de se préparer pour les prochaines élections, quand Valls ou un de ses potes pourra à nouveau se présenter.

    Je pense que le vide sur les petits partis ne vient donc pas vraiment du PS mais de tout un mépris des journalistes pour les petits partis (je me souviens d'un grand débat, je sais plus si c'était les dernières présidentielles ou celles d'avant) où les chroniqueurs et journalistes de France 2 avaient invité tous les candidats, ils posaient des questions sérieuses aux gros et des questions "pittoresques" aux petits en se foutant à moitié ouvertement de leur gueule. Et puis il y a aussi toutes les personnalités publiques de gauche comme de droite, qui ne sont pas forcément militants du partis mais simples sympathisants, qui ont tout aussi peur d'un éparpillement des voix.
    Après moi je trouve qu'il y a quand même matière à se méfier de Mélenchon. Il est pas très clair sur les questions comme le racisme, l'islamophobie ou l'immigration. Il dit qu'il veut pas qu'il y ait trop d'immigrés, et un coup il pousse un coup de gueule contre l'instrumentalisation du burkini par les politiques, un coup il dit que ça vient des salafistes. Et puis c'est lui qui poke abondamment en mode complice nos amis des forums de jeuxvideos.com sur les réseaux sociaux :cretin:
    Je trouve que c'est typiquement le militant non intersectionnel. Pour lui, la plus grosse oppression c'est la lutte des classes et le reste est secondaire. Il s'indigne contre le racisme ou de sexisme au gré de son humeur mais je suis pas sûre qu'il ait vraiment une réflexion très poussée sur ces sujets.
    Niveau sexisme, parmi d'autres choses, c'est lui qui a dit à Famille Chrétienne le mois dernier qu'il n'y avait pas d'avortement heureux et que les enfants ont besoin d'un modèle masculin pour se construire. Et en 2005, il avait balancé à Ségolène Royal que l'élection présidentielle n'était pas un concours de beauté quand elle avait déclaré vouloir se présenter.
    Mélenchon a aussi un côté très nationaliste avec son plan de fermer les frontières économiques, de se distancier de l'Europe, avec son instrumentalisation de l'Histoire en mode roman national qui rappelle quand même pas mal la droite filloniste mais avec une coloration gauchiste. C'est lui qui a pété un câble après Assasin's Creed parce qu'ils présentaient pas la Révolution Française comme l'icône idéalisé qu'il avait en tête.
    Et puis bon, un candidat qui passe son temps à discréditer les médias, je trouve pas ça très pro-démocratique. On peut penser que les journalistes font mal leur job et sont trop complaisants en tant que citoyen mais je trouve que c'est pas vraiment le rôle d'un homme politique de leur taper dessus en permanence.
    Bref, c'est quand même une personnalité dont je me méfie parce que je le trouve assez populiste et je trouve qu'il drague pas mal l'électorat de Marine Le Pen.

    Perso, je connaissais pas Hamon avant l'Emission Politique mais il m'a complètement convaincue sur l'immigration, la montée de la xénophobie et l'écologie notamment (dans le climat actuel, je trouve assez courageux de déclarer qu'il ne peut pas prévoir combien de réfugiés viendraient en France avec son programme ou qu'il est fier qu'on le surnomme Bilal Hamon). Je pensais pas revoter PS un jour, mais je crois que ce sera ça pour moi!
     
    #689 MorganeGirly, 16 mars 2017
    Dernière édition: 16 mars 2017
    Haunted, Schmutz, AngelTen Richard II et 8 autres ont BigUpé ce message.
  6. L'océan de la vie

    L'océan de la vie
    Expand Collapse

    Je plussoie ce qui a été dit sur la médiatisation excessive de certaines personnes, de plus sur des notions à des kilomètres de leur programme électoral, ça m'attriste énormément.
    Normalement, je ne regarde pas la télévision, je choisis donc les discours que je veux lire/entendre et à quel moment (pour avoir la tête à ça) sauf qu'étant hébergé chez ma belle-famille actuellement, c'est plutôt l'inverse. Journal télévision, midi et soir, de M6, parfois TF1 et BFM : entre le traitement médiatique de la campagne, le ton employé par les journalistes pour décrire les infos (après 5 ans sans TV, je suis choquée...) et les réactions orientées à droite, parfois raciste, jugeantes et dégradantes que je peux entendre à table, je me heurte à une réalité qui fait mal à mes idéaux. :ko:
    Comment on peut soutenir ou mépriser des candidats alors qu'on ne connait pas leur programme bordel, ça me dépasse. :gonk:
     
    Lis, Littlebeegees, Multicolorielle et 9 autres ont BigUpé ce message.
  7. AFRO INSOLENTE

    AFRO INSOLENTE
    Expand Collapse
    Dans une relation poly avec Childish Gambino et Donald Glover.

    @MorganeGirly : Le truc du "Bilal Hamon", c'était le truc le plus démago que j'ai jamais entendu de ma vie .. ça sent juste le mec qui veut courtiser les noirs et les arabes à fond, c'est purement et simplement de l'instrumentalisation (mais Mélenchon a fait la même chose lors d'un meeting à Marseille, ça m'avait pas enchanté non plus). J'ai l'impression que Hamon continue la stratégie ancestrale du PS qui est de chercher le vote black/beur /banlieusards pour face face à la désertion du vote de gauche des ouvriers (ou plutôt des ouvriers blancs) vers le FN. Et bon, on s'est déjà fait avoir une fois, je crois que ça suffit :lol:

    Par ailleurs, je déplore qu'on ait laissé la question de l'immigration au FN, on peut pas critiquer la politique migratoire sans être affiliée à un au FN. On est pas tous obligés d'être internationalistes/trotskystes, si ? :yawn:
    Bref, il est pour donner des papiers aux travailleurs sans-papier et aux migrants étant donné que leur arrivée massive vers l'Europe a avoir avec notre politique étrangère.
    La politique migratoire est une mascarade. Je me rappelle quand Michel Rocard (socialiste) a dit qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde comme si on faisait une faveur aux immigrés... non mais c'est simple, faut juste arrêter de la créer, arrêter le franc CFA serait un bon début. Je n'ai jamais entendu la position de Mélenchon là dessus ceci dit mais ce serait un gros deal-breaker j'avoue. Et j'apprécie le fait qu'il insiste sur les causes de l'immigration économique parce que se contenter d'ouvrir les frontières ce n'est pas une solution politique viable.
    (D'ailleurs si MLP est élue et tient sa promesse d'arrêter le franc CFA, je considérerai qu'elle en a fait bien plus pour les pour l'Afrique subsaharienne que la gauche humaniste n'en a jamais été capable de faire en ouvrant ces fameuses frontières :lol:)

    Il est assez clair sur le racisme, en tout cas il a condamné fermement la violence policière contre Adama et Théo, il a fait une émission sur le contrôle au faciès sur sa chaîne Youtube en invitant un concerné et il aime pas le voile, pour autant il considère que la laïcité consiste à ne pas l'interdire dans l'espace public. Pour le sexisme, il veut constitutionnaliser le droit à l'avortement et il veut aligner le salaire des femmes sur celui des hommes pour financer la retraite. Ah il a défendu la grâce de Jacqueline Sauvage même si ça perturbait la séparation des pouvoirs et renforçait le coté monarchie présidentielle qu'il déplore dans la Vème République. Et pour l'avortement heureux, ça été débunké je sais pas combien de fois donc bon (j'ai pas trop compris le problème dans cette phrase par ailleurs parce qu'elle me semble mais oui être interviewé dans Familles Chrétiennes en tant que laïcard, c'est assez malaisant je dois l'admettre)
    Ah et il poke les gens du forum jeux-vidéo mais ceux qui ont ouvert une discussion en parlant sur son programme pour contrer le vote FN majoritaire du forum et c'est une partie de jvc très intéressante, très "safe" comme vous dites :lol:
    Je ne vois pas vraiment comment tu peux dire qu'Hamon est intersectionnel mais ça m'intéresserait de le savoir parce que s'appeler Bilal Hamon, ce n'est pas une preuve d'inclusivité selon moi.

    Bon après pour l'Europe, il est y attaché mais il souhaite réformer les traités et on se casse seulement en cas de négociation infructueuse mais il y a toujours une place aux compromis et il veut faire un référendum quand même, il est toujours possible de s'y opposer (enfin, le "non" serait majoritaire faut pas se leurrer). Bon, moi je m'en fous, l'Union européenne est une blague anti-démocratique mais amorcer le processus de petite refonte de l'UE me semble être absolument nécessaire. D'ailleurs, la France est une puissance et il faut arrêter de nous sous-estimer en propageant le délire défaitiste que Merkel acceptera jamais aucune négociation blabla. Bah si, elle veut pas ce sera "girl bye", un point c'est tout et je trouve ça pas plus mal. :lol:
    Et puis Hamon qui veut renforcer l'intégration européenne, j'ai envie de dire jusqu'où ira l'ultra-libéralisme du PS quoi mais je vais me taire (ou pas :cretin:).

    Par contre je suis d'accord sur que tu dis, Mélenchon est pas si invisibilisé que ça, c'est vrai par contre il est caricaturé et décridibilisé en permanence en fait (ok c'est vrai, c'est un personnage caricatural de base :yawn:).
     
    #691 AFRO INSOLENTE, 16 mars 2017
    Dernière édition: 16 mars 2017
    Lis, Multicolorielle, AngelTen Richard II et 5 autres ont BigUpé ce message.
  8. MorganeGirly

    MorganeGirly
    Expand Collapse
    Si tu veux avoir quelque chose que tu n'as jamais eu, il va falloir que tu fasses quelque chose que tu n'as jamais fait

    J'ai pas dit qu'Hamon était intersectionnel :hesite: J'en sais rien s'il l'est ou pas, je le connaissais pas avant L'Emission Politique il y a deux semaines, en dehors du fait que son propre camp le méprise totalement contrairement aux Républicains avec Fillon. C'est juste que ses propos sur l'immigration et la xénophobie me correspondent beaucoup plus que ceux de Mélenchon.
    (EDIT: En tant que votante à la Primaire EELV, je devais voter pour refuser ou confirmer le retrait de Yannick Jadot en faveur d'Hamon mais je savais vraiment pas quoi voter, je trouvais que c'était un peu se compromettre avec le PS mais je connaissais pas Hamon, donc finalement je me suis abstenue... tout ça pour dire que mon inclinaison à voter pour lui est vraiment récente).

    Après, j'ai beaucoup de mélenchonistes convaincus dans mon entourage et ils tiennent exactement les mêmes propos que toi. Donc je respecte totalement ton avis et ce n'est vraiment pas agressif de ma part de dire ça, en plus c'est intéressant pour les lectrices du topic de lire ta réponse, mais j'ai pas très très envie de débattre point par point sur le reste de ton post parce que j'ai tellement souvent discuté encore et encore de ces mêmes arguments que ça me donne un peu l'impression de tourner en rond et qu'au final personne n'apprend quoi que ce soit de ce genre de débat (en tout cas, j'ai toujours l'impression qu'on est pas plus avancés et juste fatigués et stressés quand j'ai fini d'échanger avec mes proches là-dessus).
    Ya juste le truc sur l'avortement, j'ai pas vu où ça avait été "débunké" :confused:
    Pour moi tous les trucs "positifs" que tu dis sur Mélenchon, c'est vraiment des choses qu'il a déclaré sur un coup de tête de manière totalement opportuniste et il est capable de dire un truc opposé quelques mois après. Il me fait penser à ma grand-mère perso, elle a cette même manière de partir dans des grandes tirades enflammées sur tout et n'importe quoi en fonction de l'actualité :shifty:
    Et j'ai ABSOLUMENT PAS la même vision de l'Union Européenne sur la question anti-démocratique.

    Je pense donc qu'on a juste pas la même vision des choses so let's agree to disagree :fleur:

    Au final, j'ai l'impression que cette élection, c'est franchement au feeling, ce qu'on ressent par rapport à tel ou tel candidat, parce qu'à part Fillon, on a pas trop d'idées de comment les candidats seraient réellement susceptibles de gouverner...
     
    #692 MorganeGirly, 16 mars 2017
    Dernière édition: 16 mars 2017
    AngelTen Richard II, Allons-y et Allitché ont BigUpé ce message.
Chargement...