Veille permanente Parentalité et Société

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par Mama Sara, le 30 août 2017.

  1. Weena88

    Weena88
    Expand Collapse
    Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles, mais uniquement par manque d’émerveillement - Gilbert Keith Chesterton

    Je regardais les derniers articles de MadmoiZelle sur la campagne de prévention sur les VEO orales ...:shifty:
    D'un côté, je reconnais la nécessité de faire ce genre de campagne de prévention, d'un autre je n'ai pas trop saisi le mode de diffusion, uniquement internet ou il passera aussi à la télé ?
    Parce que bon, uniquement internet, je présume que la plupart des mamans qui y "traîne" se sensibilise à l'éducation "bienveillante".:hesite:
    Et le truc qui me chiffonne, c'est qu'on nous a bassiné sur la charge mentale des femmes, son inégalités dans le couple, etc. Mais on continue a nous "bombarder" de conseils pour faire mieux avec nos enfants qui sonne un peu comme une injection à toujours plus de perfection ... ici a surveiller constamment notre langage pour éviter une phrase malencontreuse, assassine, etc. sans nuancer un seul instant à quel point c'est dur d'être parents :sweatdrop:
     
    lunimya, Destiel Mok´, chasseuse_de_nuages et 8 autres ont BigUpé ce message.
  2. Kaeloolagrenouille

    Kaeloolagrenouille
    Expand Collapse

    @Weena88

    Je me dis souvent que la pression actuelle sur les parents est très forte. Moi-même n'étant pas mère (et pas certaine de vouloir) mais ayant travaillé quelques années avec des enfants, je pense que ça peut être malsain de demander autant d'abnégation de la part des parents. Par contre dans un milieu professionnel oui je suis d'accord avec une très grande rigueur parce que s'occuper d'un enfant x heures par jour est beaucoup moins fatiguant mentalement - j'ai toujours aimé à dire que oui la garde d'un enfant (ou plusieurs enfants) peut être épuisante mais on les rend à leur parents en fin de journée/pour les week-ends et il n'y a pas cette pression continue qu'est celle des parents.

    Je me demande si aujourd'hui à force de vouloir faire au mieux pour les enfants, on oublie le bien-être des parents mais à mon avis un parent mal dans sa peau ne peut pas donner le meilleur de lui-même à son enfant. Le serpent qui se mord la queue quoi, avec toute la culpabilisation qui va avec.

    Et puis en parlant de parentalité hétéro je suis encore très déçue que les congés maternités et paternités soient si assymétriques. J'ai l'impression que le fait que les femmes aient de bien plus longs congés maternités renforce l'attribution du genre par rapport à la parentalité et l'assymétrie de la distribution des tâches domestiques - difficile de renverser la vapeur quand des habitudes ont été prises pendant des mois et donc on finit souvent dans des situations où les mères recommencent à travailler tout en assurant plus de choses dans le ménage. De plus le congé maternité rend les mères "spécialistes" de leurs enfants et il est bien difficile pour un père qui travaille et qui ne voit que quelques heures par jour son enfant de ne pas perdre le fil.

    Vraiment j'aimerais beaucoup qu'on attribue pour chaque enfant né un congé parentalité qui puisse être divisé selon le bon vouloir des parents (ou évidemment pris entièrement par un mono parent) afin de stimuler une repartition égale entre les parents et donner aussi aux pères (dans le cas des couples het) une place tout autant importante dans les premiers mois de la vie des enfants. Et puis ça diminuerait fortement l'inégalité à l'embauche entre hommes et femmes.
     
    #386 Kaeloolagrenouille, 15 septembre 2017
    Dernière édition: 15 septembre 2017
    lunimya, Destiel Mok´, Lacus_Clyne et 14 autres ont BigUpé ce message.
  3. Cline39

    Cline39
    Expand Collapse

    Ce que je trouverais génial c'est qu'il n'y ait pas un congé maternité et quelques pauvres jours pour le conjoint (et encore quand le conjoint est salarié, quand t'es indépendant...) mais un congé naissance qui devrait obligatoirement etre pris par les 2 membres du couple. Par exemple: x mois pour chaque parents, au choix de les prendre en meme temps ou en décalé.
    Ca réglerait le probleme de la discrimination à l'embauche: homme ou femme, le temps d'absence pour une naissance serait le meme donc on ne favoriserait un homme plus qu'une femme. Et ca permettrait à chaque parent un temps privilégié avec son enfant.
     
    Sugar&Sarcasm, Azeban, lunimya et 14 autres ont BigUpé ce message.
  4. LiGie

    LiGie
    Expand Collapse
    * You're my end and my beginning *

    @Weena88 : J'avais vu des extraits de la vidéo qui m'avaient un peu énervée, j'avais l'impression qu'on prenait un peu les parents pour des cons genre "Ah bon, c'est pas bien de hurler sur son enfant que c'est un moins que rien?". Après l'avoir vu en entier, je suis un peu plus convaincue. Il y a des phrases assassines un peu plus insidieuses. Je trouve ça pas mal d'essayer de faire prendre conscience de l'impact des mots. Cela dit, je suis sûrement un peu pessimiste mais je pense que pour les parents qui hurlent sur leurs gamins en leur disant qu'ils sont cons, c'est peine perdue :rolleyes: et pour les parents qui veulent bien faire, il y a, comme tu le soulignes, une pression qui se rajoute. Mais l'initiative est tout de même bonne. Ne serait-ce que pour que les parents fassent un peu attention ; je pense notamment à tout ce qui est dit sur le ton de l'humour ou du second degré. L'enfant ne le perçoit pas toujours comme tel.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Azeban, lunimya, Destiel Mok´ et 13 autres ont BigUpé ce message.
  5. Weena88

    Weena88
    Expand Collapse
    Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles, mais uniquement par manque d’émerveillement - Gilbert Keith Chesterton

    @LiGie, je suis bien d'accord, mais par exemple, dans la vidéo, il n'est pas fait mention que c'est aussi la répétabilité de ses petites pics "humoristique" ou maladroite qui entre aussi en ligne de compte...
    Et c'est aussi pour ça que je me questionne sur ça diffusion ... et est-ce que un spot télévisé de ce genre va réussir à toucher les gens visés ou au contraire les braquer?
     
    Volokine, LeeAnna_ et Growing Entish ont BigUpé ce message.
  6. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Par rapport au spot, je trouve aussi que les phrases sont assez "évidentes" à éviter. J'aimerais bien qu'ils en fassent plusieurs avec d'autres phrases beaucoup plus habituelles et "transparentes", genre "tu es méchante", "t'es pas belle quand tu pleures", ou des trucs comme ça.
     
    Azeban, lunimya, chasseuse_de_nuages et 15 autres ont BigUpé ce message.
  7. Mama Sara

    Mama Sara
    Expand Collapse
    C'est effrayant, la vie

    Je partage avec vous cet article de blog d'une mère dont le petit garçon aime porter du vernis et qui se fait bien embêter pour ça., que ce soit par des enfants, ados ou adultes. Elle propose une solution en images pour faire changer les mentalités :top:
    edit: encore plus d'images ici
     
    Azeban, Roppongi, Cagouilleuse et 8 autres ont BigUpé ce message.
  8. Mama Sara

    Mama Sara
    Expand Collapse
    C'est effrayant, la vie

    Je double poste (pardon) mais c'est pour changer de sujet et revenir à votre discussion sur les violences verbales. Effectivement la campagne enfonce des portes ouvertes pour qui est déjà sensibilisé, mais pour avoir beaucoup travaillé sur ce sujet et avoir souvent rencontré le public pour en parler, je peux vous dire qu'en France, la plupart des gens ne comprend absolument pas de quoi il s'agit. :neutral: Et à vrai dire, la plupart ne comprend même pas ce qu'est la violence éducative au sens large. Généralement on me répond que la violence n'existe pas en France: "on n'est pas en Afrique ni aux USA madame :vieux:" :eh::facepalm:

    Je trouve intéressant, comme vous le dites, de s'interroger aussi sur les petites phrases qui paraissent anodines ou sur les étiquettes qu'on collent. En ce qui me concerne ma famille m'a tellement dit que j'étais chiante, qu'encore maintenant j'ai de la peine à ne pas être systématiquement dans l'opposition avec elle. C'est comme si il existait deux versions de moi: une qui se conforme au moule dans lequel on m'a fait grandir, et l'autre qui correspond à ma véritable personnalité. J'ai beau en être consciente et tenter de lutter contre, c'est super difficile de ne pas agir comme les autres l'attendent de nous. C'est un peu dommage du coup, mes parents ne sauront jamais qui je suis vraiment :erf:.
     
    Destiel Mok´, Senyo, Tu as raison et 8 autres ont BigUpé ce message.
  9. Tu as raison

    Tu as raison
    Expand Collapse
    Ne pas citer (surtout Abydou)

    @Cline39
    Tant qu'il n'y aura pas égalité de salaire, c'est une mesure precarisante :erf: Tous les ménages ne peuvent pas se permettre que Monsieur Cis manque un mois car son salaire rapporte plus d'argent en général.

    Lorsqu'il y a plusieurs enfants et donc un retour à l'emploi compliqué pour la maman, cette tendance se prononce encore plus.
    Les inégalités de salaire sont en partie justifiées par une différence de CV, non pas sur le diplôme mais sur le congé mat et donc le congé grossesse. Ce qui est risible puisqu'une nullipare sera discriminée aussi (par prévention ? :rire: ).
    Alors c'est con mais ca a empêché des saisies prudhommes.

    Désolée si ce n'est pas clair
    Je viens de me réveiller et il me faut une IV de café :rire:

    Édit @LiGie
    Pour dire que l'enfant est con, je ne crois pas. Ce type de phrase est très violente et le parent (enfin certains) le savent. Donc pourquoi le disent-ils ? Les réponses sont multiples, de l'épuisement physique à un cumul de facteur. Le tout en ce cas est plutôt de se demander si le parent s'en rend compte et s'il se fera aider par un professionnel qui saura dire les choses et trouver des solutions sans juger (il y a toutes sortes de situations qui, sans être une excuse, expliquent les choses). Sans juger dans une certaine mesure er ca signifie aussi ne pas minimiser.Ca ne signifie pas forcément que l'enfant sera traumatisé (si rien est fait, ca fera au mieux un adulte abîmé). Malheureusement, l'aspect financier entre alors en compte.
    J'espère que la nuance est exprimée dans mon post (ainsi que le fait que la faute commise n'est pas pardonnable, sans pour autant être irréversible ou faire du parent un parent toxique. Là aussi il y a plein de nuances) :hesite:
    Édit 2:
    Savez vous que beaucoup d'enfants et de parents sont en difficulté car les parents ne savent pas borner leur bienveillance ?
    Rien à voir avec le truc ci dessus mais c'est un point qui n'a pas encore été abordé avant et j'avais envie d'en parler.
    Je pense notamment au sommeil des loulous de deux ans, du cadrage en général,...
    (Pas de malentendus : vraiment rien à voir avec "tu es con", sauf dans le cas où par souci de faire au mieux, on provoque des soucis de comportement et que donc on s'épuise. Surtout si on se sent démuni et qu'on persiste et qu'on n'assume pas le ras le bol. Parce qu'un jour on craque et là, le loulou se fait hurler dessus :hesite: ) (et ca n'a rien à voir avec du laxisme )
    Bon, opération café :supermad:
    Édit 3:
    Bien trop de ( ) dans ce post.
     
    #393 Tu as raison, 16 septembre 2017
    Dernière édition: 16 septembre 2017
    LeeAnna_, LiGie et Tamiat ont BigUpé ce message.
  10. Tu as raison

    Tu as raison
    Expand Collapse
    Ne pas citer (surtout Abydou)

    DP pardon mais mon post au-dessus est déjà un tel pavé :ninja:
    Je voudrais préciser que le premier devoir de tout adulte est de protéger un enfant. Et en tant que parent d'oser se remettre en cause. Ça, bien peu de parents osent le faire. C'est dur, c'est culpabilisant mais nécessaire pour l'enfant d'abord mais pour soi aussi. Une culpabilité non assumée peut faire des ravages aussi. On compense ou on s'enferre encore plus dans l'erreur. Le premier à payer est l'enfant. Donc, dans l'intérêt de tous.tes, j'aimerais bien qu'il y ait des formations à la parentalité non fantasmée socialement et une gratuité d'accès aux psys spécialisés.
     
    Tamiat, elea51, Allitché et 2 autres ont BigUpé ce message.
  11. Cline39

    Cline39
    Expand Collapse

    @Tu as raison actuellement quand tu es en congé mat soit tu bénéficies d'une convention collective qui impose a ton employer la subrogation de ton salaire (donc pas de perte financière) soit tu es régis par le droit du travail français; alors la CAF te file des indemnités journalières. Il y a une perte financière si l'indemnité journalière est inférieure a ton salaire journalier (sachant que ces IJ sont versées tous les jours, samedi et dimanche compris). En gros, il faut gagner 2500€ net ou plus pour être pénalisée.
    Si on généralisait l'obligation de subrogation du salaire pendant les congés de naissance des 2 parents, cette mesure ne serait pas du tout discriminante financièrement.
    Actuellement très peu de salariés dépendent du droit du travail français, presque tous on une convention collective, donc même appliquée maintenant il y aurait très peu de discrimination par l'argent
     
    Azeban, Aqua, Growing Entish et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. Tu as raison

    Tu as raison
    Expand Collapse
    Ne pas citer (surtout Abydou)

    @Cline39
    Mais ce n'est pas fait actuellement
    C'est d'ailleurs pour ça qu'actuellement, alors que le père peut prendre le congé mat, il ne le fait en général pas.
    Comme ce pré recquis n'était pas précisé dans ton post, j'ai cru bon de le préciser.
    Sur le fond, nous sommes d'accord. Dans les faits, ce n'est pas demain la veille, surtout avec le climat social actuel :erf: En
    Déjà que légalement, nous ne devrions pas être pénalisées...
     
    Cline39 a BigUpé ce message
Chargement...
Sujets similaires
  1. Matouh
    Réponses :
    55
    Affichages:
    4886
  2. Alicia89
    Réponses :
    640
    Affichages:
    61142
  3. Hocolat
    Réponses :
    17
    Affichages:
    5002
  4. Dyspnée
    Réponses :
    7535
    Affichages:
    962316