Veille permanente psychophobie

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par PousseMoussue, le 8 février 2015.

  1. PtitePlume

    PtitePlume
    Expand Collapse

    C'est une blague?
     
  2. Angel.

    Angel.
    Expand Collapse
    When I was a chil I was a Jedi

    Pourquoi tu demandes ça ?
     
  3. PtitePlume

    PtitePlume
    Expand Collapse

    Parce que je sais c'est idiot mais je me demande si on doit prendre cette phrase comme un fait, ou au second degré...
     
  4. Angel.

    Angel.
    Expand Collapse
    When I was a chil I was a Jedi

    @PtitePlume : plus comme un fait je dirais, enfin une question.
     
  5. PtitePlume

    PtitePlume
    Expand Collapse

    Si c'est une question, non je ne pense pas que ça soit le cas ... c'est hyper stigmatisant pour les malades je trouve d'affirmer cela...
     
  6. Angel.

    Angel.
    Expand Collapse
    When I was a chil I was a Jedi

    @PtitePlume : moi je l'ai justement vu comme une critique de ce que disent les médias, je pense que vous êtes tout.es les deux d'accords
     
    Emile., irisetrose et Malachite ont BigUpé ce message.
  7. PtitePlume

    PtitePlume
    Expand Collapse

    @Angel @Malachite merci je ne savais pas si c'était dans ce sens là que je devais prendre cette phrase, mais effectivement ça se tient...
     
    Emile. a BigUpé ce message
  8. PtitePlume

    PtitePlume
    Expand Collapse

    @Raide Pile non c'est moi j'ai été un peu trop premier degré sur ce coup là, excuse moi...
     
  9. Salpêtre

    Salpêtre
    Expand Collapse
    Je fus un temps Mizuti

    Déjà, "connu des services de psychiatrie", ça ne veut pas dire grand-chose. Plein de gens peuvent aller voir un-e psychiatre à un moment donné de leur vie sans que ça indique grand-chose sur leur état mental. Ensuite, s'il ne s'agit pas de tomber dans l'angélisme, les liens qu'on fait entre les maladies mentales et les agressions sont souvent absurdes. Il n'y a jamais que ça. Il y a toujours tout un ensemble de facteurs.

    Mais je crois que c'est surtout une manière d'éviter de remettre en cause la société, de mettre la faute sur les "autres", de faire en sorte que les tueurs soient vus comme des monstres (et le reste des malades avec) pour ne pas réfléchir aux causes des actes. Pour moi le but c'est plus ça : ne rien remettre en question et mettre la faute sur le dos d'une population déjà stigmatisée.

    Et ça oublie qu'être atteint-e de trouble(s) psy c'est surtout avoir plus de risques de subir des agressions. Que les agressions de la part de personnes malades ne constituent pas du tout la majorité des agressions, c'est même très très loin d'être le cas.

    Il y a ce rapport de la HAS (2011) qui explique ça.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #381 Salpêtre, 15 août 2016
    Dernière édition: 15 août 2016
    Allitché, Ada or ardor, Adios Badmoizelle et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. PtitePlume

    PtitePlume
    Expand Collapse

    Je vous rejoins ... prenez la schizophrénie (qui est sans doute un des exemples les plus parlant en matière de psychophobie) qui fait régulièrement les gros titres rubrique fait divers... en réalité le schizophrène n'est dans la majorité des cas dangereux que pour lui même et plus que vulnérable aux agressions, maltraitance en tout genre. Il est la plupart du temps sous curatelle, pour le protéger pas forcément de lui même mais aussi des autres. Soigné, il est insérable dans la société, mais ça les gens ne veulent pas le voir ni l'entendre. La plupart des faits divers relatés concernent des malades qui étaient en rupture de traitement. Je n'ai pas les chiffres mais c'est infime.
     
    Allitché, Adios Badmoizelle, Calleigh. et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. Le_lA

    Le_lA
    Expand Collapse
    derrière toi

    Si vraiment ça permettait de faire un vrai suivi... Et encore que. J y crois pas un seul instant

    Théoriquement (j'insiste sur ce terme) les dossiers médicaux sont privés. C est à dire qu'à part la personne concernée et srs médecins personne n'est censé avoir accès à ces infos (parfois même la personne concernée en chie....) alors balancer ça dans les journaux nationaux, non désolée ,tres peu pour moi. En plus je ne vois pas vraiment ce que ça apporte au traitement de l'information en dehors de stigmatiser encore plus les malades et insinuer que les médecins font mal leur boulot.
    Et franchement, en tant que victime ,proche des victimes ou juste badaud, connaître le dossier médical de qqn aide vraiment à mieux vivre avec ?
     
    Castor Lapon, Rosenrot_, Salpêtre et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. Salpêtre

    Salpêtre
    Expand Collapse
    Je fus un temps Mizuti

    @Laeliwo Ils auraient moins pu se contenter de mettre l'adresse de l'hôpital sans préciser psychiatrique. Mais à vrai dire, même là je trouve que ça pose problème. En plus ils te l'ont envoyé sur ton lieu de travail ? Je n'en reviens pas.
     
    Candice452, Lullabye, AngelTen Richard II et 3 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...
Sujets similaires
  1. Mama Sara
    Réponses :
    41
    Affichages:
    7088
  2. DestyNova_
    Réponses :
    703
    Affichages:
    118945
  3. Hocolat
    Réponses :
    17
    Affichages:
    5002
  4. Néron
    Réponses :
    6153
    Affichages:
    787824
  5. Dyspnée
    Réponses :
    7535
    Affichages:
    962317