Veille permanente Quinquennat Macron

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par Loulalilou, le 7 juillet 2017.

  1. Laoragwen

    Laoragwen
    Expand Collapse
    " It's not about deserve, it's about what you believe."

    Tu sais que c'est vraiment la merde dans le pays quand les messages de @Loulalilou sur ce topic ne sont plus du tout neutre XD

    Mais sinon merci également @MissMachine parce que je me disais pareil et je pensais avoir raté un truc dans l'actu :sweatdrop:
    on enlève l'argent des aides sociales aux gens mais on ne propose aucune alternative :hesite:
    on (nous) dit d'être responsables et donc de trouver du travail pour (mieux) vivre....
    mais....
    il n'y a pas de travail :hesite:
    donc moins/pas d'aides sociales n'est pas égale à travail trouvé, c'est juste égal à sdf :hesite:
    du coup, je comprends pas trop la logique du gouvernement Macron...
    soit j'ai vraiment loupé un truc qui dit ce qui sera fait à la place des aides sociales, soit Macron est encore plus con que je pensais :hesite:
    même des enfants en primaire comprendrait ce problème mathématique.....
    (si le mec est vraiment à ce point idiot, ça renforce bien ce que je pensais avant qu'il soit élu, donc c'est cool :lol: :facepalm:)
     
    Kazia, Shadowsofthenight, Nana29 et 7 autres ont BigUpé ce message.
  2. L'océan de la vie

    L'océan de la vie
    Expand Collapse

    @Laoragwen :shifty: Heureusement -ou malheureusement, j'arrive pas à choisir- Macron n'est pas con du tout. S'il y a bien une chose qu'il faut s'accorder à lui reconnaître, c'est son quasi-sans faute parcours sur la communication : tout ce qu'il dit, la manière dont il le dit, dont il le montre et le moment où il le fait sont choisis.
    Et ce fameux extrait de discussion sur les aides sociales est parfaitement orchestré : le côté "sorti par accident", d'un type qui cause autour d'une table, qui dit quelque chose qu'il ne faudrait pas vraiment dire, comme une opinion controversée. Ça rappellerait pas l'opinion d'une partie de l'électorat français ça ? Celui qui pense que ceux qui reçoivent les aides ne se bougent pas le cul, que trouver du boulot c'est une question de volonté, qu'eux-même ont réussi à se sortir de la pauvreté ? :hesite:

    J'vais retirer un peu mon ton ironique mais je pense qu'il sort le discours d'une partie de la population qu'il veut satisfaire. Et c'est pas la gauche, les personnes qui se rapprochent des opinions de gauche l'ont déjà en grippe, si ce n'est depuis le début, encore plus avec cette année passée (Notre-dame-des-landes, les votes des différents lois et amendements, le ministère devenu secrétaire pour les femmes, la privatisation en cours SNCF, l'AAH et la loi ELAN, j'en passe...). Et si on prend l'analyse sociologique des votes avec l'âge notamment, lorgner sur la partie la plus "âgée" de la population, qui est aussi celle la plus important par notre démographie, ça veut dire avoir un discours de droite. (que l'on me reprenne si jamais je me trompe)

    Après, ce genre de discours mais surtout de démarches court effectivement à la catastrophe. Mais pour une partie de la population uniquement. Et j'ai l'impression que c'est l'une de ses stratégies : prendre partie de la population par partie, s'appuyant sur le manque de solidarité et d'unicité national, pour faire ce qu'il veut avec ces parties de populations qui deviennent des "minorités".
    Et ce qu'il adviendra après ? Je sais pas. Par contre, ce que je sais, c'est qu'il peut être aisé d'entendre des discours sur les réfugiés disant qu'ils n'ont qu'à retourner chez eux, même si c'est la guerre, même quand on appuie sur le fait qu'ils risquent de mourir en faisant ça : iels s'en foutent. Les personnes qui tiennent ce genre de discours ont une sacré dissonance cognitive mise en place pour être droit.e dans ses baskets en disant ça. Et le jour où on tiendra un discours plus ou moins équivalent sur les pauvres ou les handicapés par exemple ne me parait pas si loin que ça. Et pas si mal en adéquation avec les techniques de Macron.
     
    Maia Chawwah, Kazia, Rosenrot_ et 14 autres ont BigUpé ce message.
  3. Laoragwen

    Laoragwen
    Expand Collapse
    " It's not about deserve, it's about what you believe."

    @L'océan de la vie
    Oui effectivement en terme de communication, il est pas con (on l'a vu pendant la campagne électorale... :sweatdrop: :stare:
    mais j'avais même pas pensé que ce petit discours charmant pouvait être un coup de comm' de plus de sa part :facepalm:
    et je suis tout à fait d'accord avec ton dernier paragraphe (malheureusement :erf:)

    Mais en terme de future possible, je ne comprends pas du tout ce qu'il envisage :hesite:
    Retirer des aides sociales, c'est créer plus de personnes en manque d'argent donc plus de sdf, de malades, de suicides, de criminalités ect...
    c'est littéralement l'une des choses qu'on apprend à l'école ou même que l'on voit tous les jours...
    Donc même si dire des choses aussi horribles qu'il le fait, lui apporte le soutien d'une partie de la population, cette partie de la population dira quoi quand il y aura + de tout ce qui les répugnent :hesite:
    Quand il y aura + de sdf à leur demander de l'argent, + de malades à leurs tousser dessus, + de voleurs à leurs voler leurs bien ect....
    Ils ne pourront même pas dire que ces gens doivent trouver du travail puisqu'il y en a pas, alors est-ce qu'ils n'y a pas un risque qu'ils se retournent contre Macron pour avoir retirer les aides sociales et ainsi créer le monde dans lequel ils vivent ? :hesite:

    vrai question que je me pose, je n'ai pas assez suivi l'actu politique avant Sarkozy donc j'ignore si il y a eu ou pas précédent à ce qu'on vit (sauf bien-sûre mai 68 mais je parle de réactions de ceux non-touchés par les mesures gouvernementales du coup aucune idée de comment ceux-ci avaient réagis :hesite:)
    question plus générale et pas que pour toi @L'océan de la vie :fleur:

    (attention je ne dis pas que les criminels font bien de faire ce qu'ils font si ils sont pauvres, je dis juste que la pauvreté est l'une des raison au taux de criminalité d'un pays)
    et désolé pour mes phrases qui ne sont pas trop "françaises", je ne sais pas pourquoi mais j'ai du mal à écrire correctement aujourd'hui :ninja:
     
    Maia Chawwah, Kazia, Valentina- et 4 autres ont BigUpé ce message.
  4. Spill

    Spill
    Expand Collapse

    @Laoragwen Mais en fait il envisage rien je pense, il a juste cherché par son petit discours à titiller les opinions déja bien ancrées chez certains que les chômeurs sont des flemmards et que siii peut-être ils faisaient un peu plus d'efforts ça irait mieux pour eux (avec son insistance sur la "responsabilisation").
    Sa stratégie je pense ça va être de tendre de plus en plus vers un modèle à l'allemande avec un taux de chômage peu élevé mais énormément de travailleurs précaires, en gros forcer les gens à accepter des emplois de merde et mal payés. Et du coup il s'en sortira en mettant en avant les chiffres de la baisse du taux de chômage, et dans un contexte où "la crise" est présentée partout comme le grand méchant loup c'est toujours une stratégie efficace. Je pense qu'il s'en sortira encore par un bon coup de comm (il a bien réussi à être élu avec un programme complètement vide de sens et faire croire aux gens qu'il n'était ni de gauche ni de droite, alors je pense qu'il arrivera à faire passer la pilule de son bilan catastrophique avec de la comm).

    Sinon avec tout ça, Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités, a assuré qu'"on ne remettait pas en cause le bien-fondé des aides sociales". Oui oui on y croit.
     
    Fingal, Maia Chawwah, Silure_ et 18 autres ont BigUpé ce message.
  5. Laoragwen

    Laoragwen
    Expand Collapse
    " It's not about deserve, it's about what you believe."

    @Spill
    tu pense qu'il ne va pas retirer les aides sociales ? :hesite: (j'ai tellement plus d'espoir :lol:)
    maintenant que j'y pense, il serait capable de dire qu'il les gardes par bonté et ainsi gagner de la popularité chez la partie de la population qui lui manquait :facepalm:
    Sinon pour ton second paragraphe, j'ignorais le cas allemand, mais oui je pense comme toi :erf:
    il le fait régulièrement de toute façon, il me semble qu'il s'était déjà félicité de la baisse du chômage il y a quelques semaines/mois (ou alors je confonds) :hesite:
    en tout cas je ne comprends strictement rien de ce qu'il fait, je l'écoute, j'ai l'impression de voir un magicien, vous me voyez, vous me voyez plus, je suis ici, et je suis là :magic:
    mais oui, comme pendant sa campagne, c'est tellement rageant de ne pas savoir quelle va être sa prochaine action ou de l'entendre dire des conneries jour aprés jour :facepalm:


    Sinon (sans rapport... ou pas) je viens aussi de voir ça sur mon fil d'actu facebook :
    https://lemans.maville.com/actu/act...rencontre-les-victimes_52734-3467549_actu.Htm
    je comprends rien :lol: :lol: :lol:
    c'est quoi le rapport entre les inondations et l'égalité homme/femme ????
    c'est pour dire merci aux inondations d'aussi bien toucher les hommes et les femmes de façon égalitaire qu'elle y va ??
    ou c'est parce qu'elle trouvait qu'il n'y avait pas grand chose à faire maintenant niveau égalité donc elle s'ennuyait ?
    je comprends tellement de moins en moins quel est censé être son rôle dans le gouvernement :cyclope:
     
    Maia Chawwah, Kazia, Shadowsofthenight et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Spill

    Spill
    Expand Collapse

    @Laoragwen Non je pense pas qu'il oserait supprimer toute aide sociale heureusement, ça serait un peu gros, mais c'est possible à mon avis qu'il y ait des baisses, comme ce qu'il s'est passé pour les APL récemment, ou peut-être restreindre encore davantage les conditions pour toucher certaines aides. Ce sont des mesures plus "subtiles" mais efficaces, dans le sens où ça leur fait gagner sacrément beaucoup d'argent, et au moins il n'y a pas le risque d'emeutes qu'il pourrait y avoir si ils supprimaient complètement toute aide sociale.:hesite: Pour les APL il y a eu des protestations évidemment, surtout quand les gens ont mis ça en parrallèle avec la réduction de l'ISF, mais au final la mesure est quand même passée sans trop d'encombres.
    Mais surtout comme je le disais plus haut, forcer les gens à accepter des offres de plus en plus précaires, et donc réduire le taux de chômage par ce biais.
    Sinon pour le fait qu'il se soit félicité de la baisse du chômage, je pense qu'ils le font tous, tous gouvernements confondus, alors non tu dois pas te tromper. :P

    Ca me fait vraiment rager de l'entendre dire que les aides ça leur coûte trop de fric, déja quand on connait les chiffres de la fraude fiscale et des cadeaux fiscaux fait aux grandes entreprises comme dit plus haut, mais aussi quand on sait qu'il y a énormément de gens (je sais plus les chiffres par contre) qui en théorie ont droit à des aides mais ne les réclament pas (soit parce qu'ils ne sont pas au courant, soit à cause du stigmate "assisté").

    Je vois pas le rapport non plus pour Marlène Schiappa :hesite:, peut-être que ses collègues avaient bizarrement un planning trop chargé dans cette période là et qu'elle était la seule disponible et motivée pour aller rendre visite à la plèbe. :drama: :rire:
     
    Fingal, Kazia, Valentina- et 6 autres ont BigUpé ce message.
  7. Laoragwen

    Laoragwen
    Expand Collapse
    " It's not about deserve, it's about what you believe."

    @Spill
    effectivement, tu as sans doute raison :) (enfin, j'espère :lol:)
    Et tellement d'accord avec ton second paragraphe :erf:

    Et mon dieu mais tu dois avoir aussi raison pour Marlène Schiappa, quelle honneur quand même que quelqu'un d'aussi grand et haut placé vienne rendre visite à la populace, merci à elle d'oser faire ce que ces collègues n'osent pas :puppyeyes:
    (et merci de m'avoir fait connaitre le mot plèbe XD)
     
    Absynthe#d, Shadowsofthenight et Spill ont BigUpé ce message.
  8. L'océan de la vie

    L'océan de la vie
    Expand Collapse

    Hum. Moi je le vois bien tacler les aides sociales type RSA ("ces gens qui foutent rien et qui achète un écran plasma") et potentiellement contrebalançait avec une aide comme la prime d'activité ("c'est bien, vous travaillez vous au moins, vous le méritez !"). :hesite:

    Et je ne rebondirai par sur Marlène Schiappa, à chaque fois que j'en entends parler je saute au plafond. :goth:
     
    Calli, Kazia, Absynthe#d et 7 autres ont BigUpé ce message.
  9. Spill

    Spill
    Expand Collapse

    @Laoragwen Je suis pas experte en Macron, et j'ai pas trop suivi en ce moment les débats sur les aides sociales, mais c'est à peu près comme ça que je vois la suite. Dans tous les cas sa politique concernant les aides sociales va forcément empirer les choses, ça c'est sûr. :erf:
    J'avais hésité avec populace justement mais je suis contente d'avoir mis plèbe alors :cretin:.

    @L'océan de la vie Je sais pas si ce genre de réforme (supprimer les aides types RSA pour compenser avec des aides complémentaires à l'emploi) pourrait être mise en place du jour au lendemain, mais sur du long terme en tous cas, avec Macron ou un autre, ce serait probable je pense, surtout couplé à des mesures d'incitation à l'emploi à tous prix, même très précaires.
     
    Maia Chawwah, Kazia, Absynthe#d et 5 autres ont BigUpé ce message.
  10. Chouette-Culotte

    Chouette-Culotte
    Expand Collapse
    J'aime la Liberté je la veux

    Pourtant je me demande si la prime d'activité est pas elle aussi dans le collimateur de Macron. :hesite: Du coup pour compenser le manque à gagner dû à la perte de la prime d'activité les gens seraient obligés de prendre un boulot en plus et comme ça ça diminuerait les dépenses de l'état en matière d'aides sociales ainsi que le nombre d'offres d'emploi non pourvues. Pis manquerait plus qu'une nouvelle baisse des apl pour couronner le tout.
    [​IMG]
    C'est ironique ce que je dis mais ça ne m'étonnerait même pas qu'un jour ça se passe comme ça.
     
    Chat-au-Chocolat, Kazia, Absynthe#d et 5 autres ont BigUpé ce message.
  11. Cépamoi

    Cépamoi
    Expand Collapse
    Chuiplulà

    Je crois que Macron est convaincu du bienfondé de ce qu'il fait (je le vois moins manipulateur que Hollande sur ce point). Seulement, il n'a pas envie de la même société que nous. Je crois même qu'il est convaincu du non mérite des pauvres qui restent pauvres, de l'ineptie des aides sociales (autrement dit des cotisations patronales, donc de personnes qui avec cet argent peuvent investir en bourse...).
    Ce n'est ni un monstre, ni un imbécile mais une personne qui a des choix de société différent :dunno: (et il y a plein de personnes d'accord avec ça, qui ne sont ni des monstres ni des imbéciles. Et il y a aussi des imbéciles bien sûr :hesite:
     
    Absynthe#d, LittleCerys, Shadowsofthenight et 9 autres ont BigUpé ce message.
  12. Elliana

    Elliana
    Expand Collapse

    :caca:D’abord je voudrais remercier @Cépamoi pour son message qui est juste vrai :worthy:

    Ensuite même si je vous lis en sous marin je n’ai jamais voulu intervenir parce que beh je ne suis pas d’accord souvent avec vous et que je n’ai pas trop envie de faire un débat mais là j’ai vu plusieurs messages où il m’a semblé qu’il serait pas mal qu’il y ai un éclairage « économique ». J’insiste je vais être factuelle et expliquer juste des théories économiques pas du tout argumenter sur le bien fondé ou quoi en penser donc s’il vous plaît ne venez pas me demander si je valide ou pas ou autre :fleur: (cela restera succinct je suis sûr mon tel)

    3 points :

    1) le chômage de masse est effectivement un choix de société et ça me tue que aucun politique ne l’avoue. En effet il y a deux extrême :
    • l’Angleterre, marché totalement libre avec des embauches/licenciements très simples et peu ou pas de salaire minimum => avantages au niveau du taux de chômage faible et du dynamisme du travail (facile à trouver etc) ainsi que faible coût pour le gouvernement mais inconvénient au niveau de la qualité du travail (bullshit job) et des horaires ainsi que du cumul pour les plus pauvres.
    • la France, marché régit par les lois, très encadré, pas de liberté et un salaire minimum important => avantages : sécurité salariale pour ceux en CDI, taux de pauvreté faible mais inconvénients : la dichotomie in/out (salairés vs précaire), coût important pour le gouvernement, peu de dynamisme dans le travail.
    En gros voilà les deux modèles or en France depuis des années on focalise sur le chômage genre on voudrait les avantages des deux modèles mais par miracle. Cela ne peut pas arriver les avantages/inconvénients de chacun sont interdépendants et n'existent pas l’un sans l’autre. C’est donc un choix de société : liberté totale = peu de chômage mais salaires bas et encadrement = chômage mais salaire minimum. De nombreux économistes estiment justement le taux de chômage du modèle français à 8/9% donc vouloir le baisser n’a aucun sens à moins de vouloir changer de modèle car un truc hybride se petera la gueule c’est sur.

    2) sur les aides sociales : alors voilà les dépenses sociales en France représente 49% du PIB (dépenses toutes réunies hein : maladie/vieillesse/chômage/autres). Effectivement pour faire des économies bah c’est obligatoire de couper dedans à un moment. Quoi quoi ou comment c’est autre chose mais oui il faut savoir ce que la dépense sociale représente pour le budget de l’état. Il faut imaginer que les salaires, les budgets des ministères, les financements européens, les investissements se partagent les 50 autres %. C’est très compliqué à réaliser mais genre l’ensemble des salaires des fonctionnaires n’atteint que 50% du budget maladie par exemple. Bref voilà pour l’eclairage importance des dépenses sociales.

    3) ma partie préféré la fraude :ninja: j’ai effectué mon mémoire là dessus donc je avoue que j’ai toujours un petit pincement au cœur quand je vois les chiffres balancé comme ça... On reprends : en 2014 le syndicat solidaires finances publiques estime la fraude entre 60 et 80 milliards d’euros par an. 3 choses :
    • il est reconnu que le chiffre est exagéré on serait autour des 50 milliards par an allez 60 peut être mais Max
    • ces chiffres prennent en compte toutes les fraudes : tva, sociale, impôts etc. En décomposant on obtient : 25 à 30 milliards pour les entreprises (tva et URSSAF notamment), 11 milliards pour les plus riches et donc 10 à 15 milliards pour le reste (voir ci dessous)
    • bah le reste c’est vous et moi en fait. C’est ce que l’on appelle le phénomène d’assiette c’est à dire qu’en gros tout le monde fraude un peu mais on est beaucoup. Le calcul est simple 45 millions de personnes fraudent même juste 1000 euros par an et par personne bah voilà le résultat des milliards. Bon alors ce n’est pas forcément de la fraude volontaire hein c’est le travail au black, le baby sitting, les dessous de tables parfois sur des ventes immobilières (très récurent surtout niveau frais de notaires), les étudiants déclare chez papa et maman alors qu’ils ont un appart etc. Sans compter bien sûr l’économie souterraine genre la drogue hein ^^


    Bref désolée ce n’est pas sourcé car je suis sur mon tel et que en plus grave la flemme de retourner chercher les études en anglais et les modélisations économiques (qui sont à moi vu que bah c’est mon mémoire) mais j’essaierais de revenir en mettre.

    J’espere que c’est assez neutre, j’ai vraiment essayé de rester dans la posture explication mais bon étant d’obesience économique orthodoxe (le capitalisme quoi) j’ai aussi des biais donc voilà.

    Je ne reinterviendrais à part pour préciser un point si il le faut et je précise aussi que je voudrais ne pas être cité car ce message va être supprimé lors de mon ménage de printemps...
     
    #276 Elliana, 15 juin 2018 à 12:15
    Dernière édition: 15 juin 2018 à 14:34
    LittleCerys, 123pourquoi, Tamiat et 9 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...
Sujets similaires
  1. Mama Sara
    Réponses :
    40
    Affichages:
    7604
  2. DestyNova_
    Réponses :
    720
    Affichages:
    132094
  3. Hocolat
    Réponses :
    17
    Affichages:
    5410
  4. Néron
    Réponses :
    6122
    Affichages:
    810835
  5. Dyspnée
    Réponses :
    7520
    Affichages:
    985096