Veille permanente racisme, xénophobie...

Coucou ici.

Bon je ne sais jamais lorsque je suis confrontée à du racisme style micro-agression du quotidien où si c'est juste parce que les personnes ne m'aiment pas moi.... Mais là, je pense qu'il s'agit bien de ça et que bon même si eux n'utiliserai pas ce terme ils ont un bon gros biais des familles sur les individus de ma couleur, fin... sur tout ce qui n'est pas blanc (et de mon genre au passage).

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Bref bref. Je pense que le "je ne te comprends pas lorsque tu parles" et le "tu ne capte pas lorsque l'on te parle" c'est ultra pratique au boulot pour jouer sur la fibre raciste des gens extérieurs et faire passer la personne pour une incompétente idiote. On m'a déjà fait le coup en master du "moi pas parler France" quand encore une fois la même semaine on me complimentait sur l'étendu de mon vocabulaire et sur ma façon de rédiger. Mais bon. Je n'attends plus rien de ce monde:lunette:

Je sais que je ne vais pas ressasser ça longtemps. Je suis bien trop heureuse d'en avoir fini avec eux et pour moi, là ce n'est que le témoignage de leur haine. ^^
 
Dernière édition:
le truc sur le fait qu'on ne te comprend pas quand tu parles, je l'ai tout le temps aussi. Je me trouve super distincte mais parfois j'articule qu'à moitié. Je me dis non mais franchement même si j'articule pas à 100% je suis compréhensible quand même. Perso je comprends pas les québécois et tout le monde me dit que c'est simple à comprendre (et j'ai vécu au Canada hein), donc mon occasionnelle non articulation vous devriez franchement la comprendre.

Et pour avoir échangé avec toi, ben en effet, c'est raciste parce que tu n'as ni accent, ni problème de diction ou d'articulation comme moi. T'as pas besoin de ma validation mais je le dis pour ceux du fond qui t'ont jamais rencontrée.
 
je trouve assez intéressant comment les réactions aux propos de yann moix ont surtout soulevé le côté âgiste-sexiste mais beaucoup moins racistes, or si on lit ça sous ces différents aspects, je trouve ça encore plus glaçant; ça l'était déjà mais la grille de lecture combinée pousse à se demander s'il ne parle pas de fantasmes pédophiles :scream:
mais enfin on va pas non plus lui prêter trop d'attention à ce gars, enfin chais pas on en connaît touxes malheureusement, c'est pas nouveau dans le milieu :stare:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

edit: ah et je sais pas si vous avez vu mais y a eu un thread #SiLesNoirsparlaientcommelesBlancs sur les réseaux sociaux, si vous avez besoin d'un bon coup de rigolade :lol:
 
Dernière édition:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Ce qui est con c’est quand je vois que plusieurs de mes amies, étudiant en France, se sont fait aborder par des gens en japonais (des mecs blancs), et comme elles ne savaient pas trop comment réagir, elles ont fait un sourire crispé et les ont laissé parler. Ils n’ont donc jamais su qu’elles étaient chinoises :lunette:
 
@Ameera parce que les gens pensent encore en cases coloniales: t'es forcément noir.e d'Afrique, jaune d'Asie, mais iels te le diront pas parce que y a pas eu d'histoires coloniales, y a pas de mouvements de migration (forcée ou pas) des peuples, y a pas eu des gens qui ont bougé d'un pays d'un autre par hasards de la vie (genre tomber amoureuxse)... :rolleyes:
du coup, la plupart des gens pensent que l'ethnicité(s) (supposée d'ailleurs souvent), la citoyenneté(s), nationalité(s), langue(s), culture(s), bouffe(s), c'est la même chose :dunno: à ça, rajoute des suppositions de classe sociale et de revenus (notamment à travers l'habillement) et autres projections misérabilistes racistes mais aussi les nouveaux riches asiatiques, bah avec toussa les gens pensent savoir à ta gueule qui tu es.
D'ailleurs en parlant de gueule, MAIS TA GUEEEEULE :troll:

Perso chuis tellement habituée à passer pour l'étrangère de service que je suis parfois à deux doigts d'applaudir (méchamment) les gens qui ont compris que la vie ça pouvait être complexe et qui ne font pas de suppositions (mais sérieux, c'est rare) :lol:
 
Je rajouterai qu'en tant que femme noire on me voit quand même casi systématiquement comme une "banlieusarde errante" (je suis de banlieue hein c'est bien la banlieue) mais dans l'imaginaire collectif ça l'est beaucoup moins tiens. Ou comme une immigrée fraîchement arriver en France. Lorsque les gens veulent sociabiliser, ils le font en me parlant en argo, ne s'attendent pas à ce que je sois "éduquée" évidemment et pense m'apprendre la vie dans mon propre pays.. De même, si je suis avec une autre personne de ma couleur ou ayant un faciès maghrébin très marqué.:rolleyes:

Par contre, si je suis en présence de blancs je suis "la bonne noire cultivée qui s'en est sortie". Leur présence me "valide" en tant que "personne peut être un peu plus intéressante que ce que l'on pense". En présence d'une personne racisée non noire (le plus souvent asiatique hein) alors là je deviens américaine, on me parle en anglais et on pense que je suis aisée et éduquée et que je viens pour visiter...

Dooooonc. C'est intéressant hein. Les clichés.

EDIT: et évidemment on me parle différemment selon les quartiers également..
 
Dernière édition:
Salut !

@Little Moi-Même J'ai eu aussi le sentiment d'être "l'exception cultivée", surtout l'exception "éduquée" pendant mon parcours scolaire.
Mais je n'ai pas du tout réalisé tout cela à l'époque. J'avais des amies qui sortaient des opinions relevant du racisme ordinaire (entre autres) et lorsque j'exprimais mon désaccord et parlais de ma propre expérience / avis, j'entendais des "toi ce n'est pas pareil, tu es éduquée" ou "tu penses différement à cause de ton éducation mais les autres, c'est comme ça". J'étais interloquée et déçue sur le coup, mais en y repensant je trouve cela ahurissant et très énervant. Ils m'amputaient le fait de pouvoir penser en tant qu'individu. Mes avis, goûts, croyances ou style de vie devaient forcément relever de ceux d'une communauté culturelle jai l'impression.
Et de même, cela m'est déjà arrivé que des français me parlent en anglais dans la rue.
 
Ils m'amputaient le fait de pouvoir penser en tant qu'individu. Mes avis, goûts, croyances ou style de vie devaient forcément relever de ceux d'une communauté culturelle jai l'impression.
C'est marrant je l'ai toujours ressenti dans l'autre sens. Les gens qui me disent ce genre de choses (en général c'est "je me doutais pas que tu étais si intelligente !") arrivent à voir mon individualité uniquement en contraste avec les autres noirs, qui eux sont un monolithe. Ils ont parlé avec moi, pas avec les autres, du coup pour eux je suis l'exception. Au lieu de s'imaginer que dans nos groupes sociaux (les noirs, les africains, les asiatiques, les asiatiques de l'est, les "étrangers", toutes ces catégories mouvantes qu'on nous attribue) on est une somme d'individus, ils vont toujours penser qu'on est identiques, jusqu'à ce que l'un de nous "sorte du lot" à leurs yeux, et alors la logique voudrait qu'ils en concluent qu'on est tous différents, ou vraiment s'il insistent à nous voir comme tous pareils ils devraient conclure qu'on est tous très intelligents/cultivés/..., et pourtant ils en viennent toujours à la conclusion que la personne intelligente, c'est elle l'exception.



____
Sinon aujourd'hui j'ai entendu une kiné demander à ma kiné si on était sœurs. Et j'ai entendu qu'elle lui avait demandé plus tôt si une autre dame était sa mère. Elle a dit "j'ai du mal avec ça".
Ils sont sérieux ces gens en fait ? "J'ai du mal" avec quoi ? Le fait qu'on n'est pas tous de la même famille ?
 
Tout à fait d'accord avec toi @Ana-Esperanza : on est l'exception à la règle mais jamais cette exception ne sera suffisante pour remettre en question leur préjugés racistes.
On devient même la curiosité du moment: "ah ouais tu travailles dans le milieu du blablabla?" "ah bon tu as fait l'école machin truc?" , "tu connais machin? tu as travaillé avec truc?" et les questions sont de plus en plus intrusives à force qu'ils se rendent compte à quel point "tu n'es pas comme les autres": ""ah mais tes parents font quoi?", "tu es de quelle religion??" pour trouver "la faille" dans ton background ethnique/religieux qui a fait que tu es si ""extraordinaire"".
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes