Veille Permanente Sexisme

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par Faye, le 15 juin 2013.

  1. Allitché

    Allitché
    Expand Collapse
    You and I must fight for our rights You and I must fight to survive

    Sur les vêtements: je ne sais plus qui en parlait (pardon à lea madz, iel pourra se reciter si iel veut :) ) mais iel avait fait remarquer qu'en général, surtout à l'adolescence, peu importait si dress-code ou pas... mais les ados allaient tester les limites des adultes. Et peu importe si ça doit passer par le peu habillé, le gothique, le fluo, le décalé, etc. etc., uniforme ou non. Il y a bien des endroits où les jeunes plient leur jupe/haut/pantalon de l'uniforme comme-ci ou comme-ça pour se différencier et provoquer :happy: donc en fait, j'ai un peu l'impression que c'est un faux-débat. Surtout que l'école, c'est la construction et tout, du coup pourquoi pas laisser cet espace-là aussi?
    (et de façon, je trouve tellement pourrave les dress-code, c'est tellement pas dans ma vision des choses, tellement pas décroissant que bon voilà :dunno: )

    Sinon moi je fais à l'envers, j'ai tendance à lire les mémoires des féministes connues d'abord (bon j'ai pas fait exprès, c'est aussi ce que j'étais tombée dessus dans la biblio communale/belle-familiale, notamment on a mentionné Beauvoir et Davis bah c'est pile le cas XD), et je dois dire que pour Simone de Beauvoir, c'était justement sa prose que j'aimais bien et je me retrouvais beaucoup dans ses interrogations de jeune fille :hesite:
    Après, il y a des passages qui sont clairement romancés/arrangés, notamment la partie où elle a vécu à 3 et que certain.e.s soutiennent que c'était une relation poly-amoureuse mais si je me rapelle bien, elle renie tout ça dans ses mémoires (ce qui a été critiqué), et qui du coup est consistent avec cette sorte de déni de l'homosexualité et de la bisexualité en même temps. Genre, au final, elle préfère se ranger dans l'hétéronormativité :hesite: (et on peut se demander pourquoi, pour une sorte de reconnaissance plus grande inconsciente ? Genre seul le monde académique masculin compte? )
     
    Manea, Lis, just_in_case et 3 autres ont BigUpé ce message.
  2. Callicyne

    Callicyne
    Expand Collapse
    Éleveuse de Twinidoux

    Et puis sauf quelques exception, je pense que les ado/jeunes adultes ne sont pas stupides, ilelles savent bien que là c'est l'école, c'est "libre", suivant le métiers choisi ensuite il faut faire un peu plus attention et encore tout dépens du métier.
    En étude de fleuriste, j'avait entendu des profs dire qu'on nous reconnaissez au 1er coup d'oeil parce qu'on avaient tou.s.tes des look un peu extravaguant/coloré et que ça faisait plaisir à voir
    Pour le dress code, un de mes profs nous avait dit que le plus important quand on veut se présenté pour un entretien par exemple, c'est de s'habillé en accord avec le boulot (propre évidement). Il nous avait donné des exemple un peu cliché mais assez parlant: on va rarement se présenté pour travaillé dans une entreprise de maçonnerie en costard-cravate avec chaussure bien ciré.

    Il nous avait dit qu'un de ses amis, un homme ayant un très bon revenu, était aller chez un concessionnaire d'une marque type Mercedes, en tenue décontracte d'été (bermuda, tong) pour acheté une voiture. Le concessionnaire ne l'a pas pris au sérieux et à refuser de s'occuper de lui, il y est retourné le lendemain en costard pour leurs dire qu'ils avaient loupé une belle vente 8)

    ça me fait aussi pensé à mon chéri qui travaillé dans de grand restaurant étoilé mais qui avait un look gothique dans le "civile" :rockon:
     
    Sugar&Sarcasm, Magnus, Chocapiix et 7 autres ont BigUpé ce message.
  3. LovelyLexy

    LovelyLexy
    Expand Collapse

    @Callicyne ça me rappelle mon arrière grand père, il était un maraicher très important de la région, mais, comme son métier impliquait de passer dans les fermes et de transporter les fruits et légumes, il portait des fringues de travail pratiques et souvent salis de terre. Un jour, après avoir tout écoulé au marché de gros, il décide de profiter d'être en centre ville pour se faire faire un nouveau costume chez un tailleur huppé, qui évidemment le jette; il a moins fait le fier quand il a vu la liasse de billets que mon aïeul avait gagné...
    Et je sais que je laisse toujours mes élèves tranquilles, je les defends même face aux codes vestimentaires injustes ^^ Ma seule demande est pas de grosse dose de déo à parfum chimique ou de parfum, surtout en oral, parce que quand il fait chaud ça prend à la gorge et ça reste.
     
    Sugar&Sarcasm, Magnus, Chocapiix et 7 autres ont BigUpé ce message.
  4. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    Moi je suis anti dress-code parce que c'est basé sur rien et qu'on devrait profondément se foutre de ce que les autres choisissent de porter... Quand on saura m'expliquer pour de vrai avec des raisons qui tiennent debout (sans tomber dans le slut-et-body-shaming ou la sexualisation) pourquoi concrètement des tenues sont pas "appropriées", j'y repenserai peut-être. Mais en attendant, à moins qu'on parle de vêtements avec des motifs violents et offensants ou qui exhibent littéralement des organes sexuels, FUCK tout ca.
    Pendant toute ma scolarité on n'avait pas le droit de montrer nos épaules (encore une fois on sait pas pourquoi, des fois je me demande s'ils mettent pas juste des règles pour mettre des règles pour qu'on sache qu'on est pas vraiment libre à l'école), l'ironie c'est qu'à l'université (comme étudiante tout comme employée hein :lol:) ben je mets ce que je veux :rolleyes:
     
    Haunted, Elska., Chocapiix et 6 autres ont BigUpé ce message.
  5. Dame Verveine

    Dame Verveine
    Expand Collapse
    comme un posca dans les mains du Caravage

    @just_in_case @Trouscaillon

    Juste pour vous répondre sur Simone de Beauvoir, à mon avis ya eu méprise quelque part, parce qu'en fait elle rejette quand même une bonne partie de la psychanalyse et notamment les idées de Freud sur la sexualité. Dans le tome 1, elle explique et cite Freud, mais c'est pour mieux le démonter. Et quand elle parle du désir de pénis chez la petite fille, elle nie le fait que la fille désire le pénis comme organe, et pense que si désir de pénis il y a, c'est désir des symboles qui y sont associés (genre "oh, le petit garçon est valorisé, ça doit être parce qu'il a un pénis, peut-être que si j'en avais un on me traiterait pareil ?")
    Mais elle nie totalement les idées de freud sur le plaisir clitoridien ou les rapports lesbiens comme moins matures et tout.

    Là où elle rejoint la psychanalyse, c'est d'une part dans le fait qu'elle reconnait l'existence d'une autosexualité infantile, et d'autre part dans l'importance qu'elle accorde à l'enfance dans le développement des individus. Sur les vêtements des petites filles, ce qu'on leur interdit de faire, les qualités qu'on valorise dès les nourrissons (un bébé garçon qui pleure est en colère et a du caractère, une fille a du chagrin...)
    Mais l'inconscient et tout le toutim, elle kiffe pas trop.

    Par rapport à l'homosexualité, elle reparle dans le tome 2 de la psychanalyse, et dit justement que les psys ont tort de considérer l'homosexualité comme une déviance. Elle est contre le fait que ce soit déclaré comme maladie mentale (ce qui, en 49, n'est pas si courant). Le "seul" souci que je vois entre Beauvoir et l'homosexualité féminine, c'est qu'elle la décrit comme un choix politique, une "inversion choisie", et elle ne précise pas si elle pense que l'orientation sexuelle est un choix, ou si c'est s'outer qui est un choix (après c'est une époque ou il faut du cran pour s'outer, encore plus que maintenant, d'où le fait que ce soit vu comme un "choix de l'homosexualité". )
    Cela dit, cette notion -là a été reprise par Monique Wittig dans les 80s, qui disait que le mot "femme" est tellement attaché à l'hétérosexualité que pour elle, être lesbienne outée c'est ne pas être une femme, c'est choisir d'être autre chose en société. Donc bon, ça se discute.

    Moi j'ai aimé lire ça parce que ça parle de la façon dont ont été fondées les différences hommes/femmes, même dans les découvertes biologiques, et puis dans le vocabulaire (l'homme prend, la femme est prise, l'homme donne du plaisir, la femme en prend... vocabulaire masculin actif et féminin passif, j'ai bien aimé cette partie. + sur les "mystères" du sexe féminin, caché, entouré de fantasmes poétiques relou...)

    Elle donne aussi un bon tour d'horizon de ce que pouvait être la condition féminine à l'époque... et certains propos, notamment sur l'enfance (interdire aux filles de grimper aux arbres et entraver leurs mouvements avec des robes) qui sont encore assez vrais aujourd'hui.

    Et elle a des propos sur la sexualité trop cool aussi :
    "les difficultés des premières expériences sont aisément surmontées si l'amour ou le désir donnent aux deux jeunes gens un total consentement" (tome 2 p252) Déjà, big-up au consentement, et big-up à "amour OU désir". Déjà elle détache le sexe de l'amour !

    un peu après : "l'amour physique ne saurait être traité ni comme absolu ni comme simple moyen. Il ne saurait justifier une existence, mais il ne peut recevoir aucune justification étrangère. C'est à dire qu'il devrait jouer en toute vie humaine un rôle épisodique et autonome. C'est dire qu'avant tout il devrait être libre". Bingo <3


    (désolée pour l'envolée intellectuelle, je sais pas si j'ai trop l'air d'étaler ma science :ninja:. Beauvoir est critiquable bien sûr, mais sur la psychanalyse, elle est bien bien critique et nuancée quand même.)
     
    Rosenrot_, Magnus, Lily Lou et 9 autres ont BigUpé ce message.
  6. Dame Verveine

    Dame Verveine
    Expand Collapse
    comme un posca dans les mains du Caravage

    @Allitché Pour les relations supposément homosexuelles de Beauvoir, justement, on ne sait pas. Elle a eu des amitiés très fortes, et elle en parle dans des termes très solennels et tout donc les gens ont envie de voir qu'elle était bisexuelle, surtout vu son féminisme et sa tendance aux relations libres (avec sartre) mais on n'en sait rien. Peut-être que c'est vrai et qu'elle dit que non pour s'en protéger, peut-être que c'étaient juste des amitiés très fortes.

    Comme a une époque les gens ont interprété les lettres de Montaigne et la Boétie comme étant super-gay et ont dit qu'ils étaient amants, mais on n'en sait rien, et pas mal de choses portent à croire que ces deux-là étaient vraiment juste meilleurs amis et qui étaient très très proches mais plus en mode "coup de foudre amical".
     
    Rosenrot_, Lady Stardust, Manea et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. just_in_case

    just_in_case
    Expand Collapse
    Oui, j'aime les chats.

    @Dame Verveine Merci pour ces précisions ! Tu m'as donné envie de le relire. Mais c'est curieux parce qu'en tout cas sur le sujet de l'homosexualité j'étais vraiment restée sur une mauvaise impression et j'avais trouvé que le sujet était survolé et simplifié d'une manière pas géniale... Il faudrait que je retrouve le passage :hesite:
     
    Dame Verveine et LovelyLexy ont BigUpé.
  8. Nastja

    Nastja
    Expand Collapse
    What would Joan Holloway do?

    Pour le dress code je crois qu'il y a des fringues qui sont cheloues quelque soit le lieu :rire:
    Y'a eu une grosse mode du short-culotte où on voyait le bas des fesses, mon dieu que c'était moche ce truc. :yawn:
     
    LovelyLexy a BigUpé ce message
  9. Chocapiix

    Chocapiix
    Expand Collapse
    (;¬_¬)

    @Nastja
    Ca dépend des goûts et des couleurs... J'ai un short taille haute très court, ce n'est pas un short culotte, mais des réflexions qu'est ce que je peux m'en bouffer quand je le met ( La dernière étant " Ouais t'as un beau petit cul " j'ai pas répondu, ça l'a énervé ce pauvre bichon " Ouais c'est ça tu le montres à tout le monde ton cul en même temps ).

    Bref, dis toi que c'est pas ton goûts, c'est pas pour autant que c'est moche, c'est juste pas tes goûts.
     
    LovelyLexy et Elska. ont BigUpé.
Chargement...
Sujets similaires
  1. Matouh
    Réponses :
    53
    Affichages:
    4484
  2. Alicia89
    Réponses :
    533
    Affichages:
    50203
  3. Hocolat
    Réponses :
    17
    Affichages:
    4841
  4. Dyspnée
    Réponses :
    7535
    Affichages:
    954458