Vis ma vie de maîtresse

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 21 septembre 2011.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Vis ma vie de maîtresse.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis ;)
     
  2. Ampernelle

    Ampernelle
    Expand Collapse
    Learning to fly.

    Courage :hugs:

    Je ne dirai rien de plus. Cet article m'a touché. Certaines savent déjà pourquoi. Je ne rentrerai dans aucun débat stérile pouvant résulter de cet article.
     
    Human_ a BigUpé ce message
  3. Theaceae

    Theaceae
    Expand Collapse

    Est-ce que tu savais qu'il était en couple quand tu l'as rencontré ?
     
  4. Golite

    Golite
    Expand Collapse
    Wild Spirit

    Je n'aurai qu'une chose à dire.

    "Ne fais pas de quelqu'un ta priorité quand toi tu n'es pas la sienne."
     
    Mukru et Maud Kennedy ont BigUpé.
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Jeune madmoizelle, je ne sais pas qui tu es, mais je ne me permettrais pas de te juger, bien au contraire. Tu as eu du courage en écrivant ce papier, en l'envoyant, et même si tu l'as fait de façon anonyme je pense qu'en parler a du te faire beaucoup de bien, t'apaiser.
    Je voulais juste te dire que cette situation risque de dégénérer tôt ou tard. Lorsqu'on est empêtré dans une relation telle que celle-ci et que l'homme ne se donne pas à plein temps à nous (pour x raisons, pas forcément une raison qui fait qu'il est engagé à une autre) il y a une dépendance forte qui se créé. Elle survient, petit à petit à cause du manque. Et plus il y a manque, plus il y a dépendance. C'est une sorte de cercle vicieux au final. Mais il faut surtout que tu réalises que si un jour il se donne tout à toi, il risque de n'avoir plus aucune saveur. Le manque sera parti, donc la dépendance risque de partir aussi et il ne resterait plus rien de vous. Souviens-toi juste de cela, tu n'es accro que tant qu'il n'est pas complètement à toi. Mais je pense que pour ton bien, tu devrais envisager les choses sous un autre angle et te poser la question de si tu le veux réellement ou non. Si oui, à toi de prendre les rennes de votre relation sans songer aux conséquences. Après tout tu vis d'abord pour toi. Et surtout prends soin de toi.

    (Je sais qu'il y a des filles qui ne seront pas d'accord avec mon avant dernière phrase, mais ne me jetez pas de cailloux pour cela s'il vous plaît).
     
    Zoé Pinpon a BigUpé ce message
  6. Pépouze

    Pépouze
    Expand Collapse
    J'ai fait une tache de fraise molle sur ma cravate laide...

  7. moi même

    moi même
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Moi aussi j'ai fait partie des filles avec qui on trompe ça copine je n'étais pas au courant qu'il étais pris ça a durée 9 mois le temps que je me rende compte des détails qui allée pas ???
    Non jusqu'à que la copine que dis je fiancée vienne me voire en m'insultant de tout les noms...
    L'amour rend aveugle et faible, pourquoi on m'insulte moi et pas lui ??
     
  8. Weaver

    Weaver
    Expand Collapse
    is Shoshanna Shapiro

    En tout cas, j'ai l'impression que cette Mmz qui a écrit cet article a su s'entourer de personnes qui ne la jugent pas, et qui ne lui diront pas "je te l'avais bien dit", si un jour cette histoire se termine mal pour elle. Pour ça, je suis contente. :) Du reste ce témoignage est touchant :jv:
     
    Human_ a BigUpé ce message
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    <Rosenrot>

    - Parce que parfois même si on souffre d'une relation, elle nous est nécessaire, ou du moins, on souffrirait encore plus de son absence
    - Parce que tout n'est pas noir ou blanc, parce qu'il est très rare d'avoir la chance de ne connaitre que des relations totalement positive
    - Parce que la cohabitation entre "moi et un autre" est toujours difficile, puisque nous sommes deux être séparés avec des volontés différentes, des buts différents, des émotions différentes, des vies différentes.
    - Parce que, finalement, si on devait fuir tout ce qui nous fait parfois pleurer, on ne vivrait pas grand chose.

    Comment savoir qu'une relation n'a pas d'avenir? :)
     
  10. Ramya

    Ramya
    Expand Collapse
    Le jour où nous quitterons la Terre.

    Le problème de la dépendance amoureuse.

    Je ne l'ai jamais été mais une de mes copine s'est mise plus bas que terre pour un mec (qui au fond n'en avait rien à foutre), n'a jamais été aussi malheureuse durant cette période et est restée malgré tout.
    Parce qu'elle était persuadée qu'il allait quitter sa copine officielle un jour, qu'il l'aimait vraiment, etc... Mais surtout parce qu'elle était totalement accro et qu'elle n'était plus capable de rationalité.

    J'ai beau haïr l'infidélité (je ne parle pas des couples libres), j'ai été très touchée par le récit de l'auteure.
    J'ai vraiment perçue son désespoir, sa détresse quand à l'impossibilité d'abandonner cette relation mais aussi sa lucidité.
    Du coup, je n'ai aucune envie de la juger sur ce point-là.
     
  11. Piou.Bleu

    Piou.Bleu
    Expand Collapse

    Je n'ai jamais été dans cette situation, ni dans celle de la compagne trompée.

    Mais à mon sens, c'est principalement la responsabilité de celui qui trompe.
    Enfin ça doit soulager d'insulter l'autre femme, mais celui qui a un engagement dans le couple à la base, c'est le mec (sauf cas particulier où le mec trompe sa nana avec une de ses amies par exemple, car pour moi, dans ce cas de figure, la maîtresse a aussi un "engagement" envers l'amie trompée).
    Bien sûr il y a une implication morale pour la maîtresse, étant donnée qu'elle se met dans la situation de "tentatrice", mais chacun ses responsabilités, personne ne force le bonhomme à passer à l'acte.

    Je parle beaucoup pour dire que je trouve que tu as du courage d'écrire ça, car bien que ce soit de manière anonyme, tu t'exposes à des commentaires désagréables.

    Cela dit, j'espère que tu trouveras un équilibre, avec ou sans cet homme. Il me semble quand même qu'avec lui ce sera difficile.
     
    Maud Kennedy a BigUpé ce message
  12. Valériane.M

    Valériane.M
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Je vais être un petit peu hors sujet mais son témoignage me fait énormément penser à ce que j'ai pu vivre pendant un an avec un juif. Il m'aimait je l'aimais mais ses parents n'auraient (parait-il) jamais accepté. Il ne me prenait pas par la main dans la rue, avait changé mon nom sur son portable ... Tout ce que cette mad' semble vivre je l'ai vécu et je la trouve très courageuse parce que c'est très dur de partir quand on est amoureuse mais c'est, aussi, dur à vivre. Pour l'exemple au bout d'un an mon copain a cassé pour aller avec une autre fille de sa communauté qu'il a pu présenter à ses parents.
    Qu'elle ait le soutien de son entourage c'est une grande chance ça montre qu'ils sont très ouvert et qu'ils ont compris qu'on ne choisi pas de qui on tombe amoureux.
    Ce que j'espère pour elle c'est qu'elle arrive à être heureuse mais aussi que son amoureux prenne une décision qui pourra débloquer sa situation.
     
Chargement...