Vis ma vie d'hôtesse événementiel — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 19 septembre 2016.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. elisabellissima

    elisabellissima
    Expand Collapse
    Hold the door!

    Ah les missions d'hôtesse j'en ia bouffé! Je ne sais pas dans quelle agence officie la Madz mais je crois que c'est pareil partout, avec certaines spécificités (j'étais inscrite dans plusieurs agences)
    J'ai tout fait: Le salon du mariage, de l'auto, de la maison, du jardin, le vestiaire, serveuse de champagne chez Vuitton, ouvreuse... les missions les pires, c'était au Printemps (les filles, n'acceptez jamais les missions au printemps, je balance wesh) et le salon de l'auto, ou on te prend pour une imbécile. Les allusions de gros lourd, les mains aux fesses...
    Après j'ai fait de chouettes rencontres, des nanas avec lesquelles je me suis super bien entendue (et des mecs aussi, mais qui avaient la vie beaucoup plus facile), donc je ne regrette pas toutes les missions.

    Mais faut avoir les reins solides, vraiment. Et accepter que tu ne seras choisie que pour ton physique (mon agence m'a mesuré et pesé quand j'ai été embauchée, j'étais sur le cul...)

    bisous à toutes les copines hôtesses
     
    yuyunaâ, Muwglyk, Freehug et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Mamie Reunée

    Mamie Reunée
    Expand Collapse
    Mes rides sont si belles :3

    Et bin, quand je lis ce témoignage, je me dis que j'ai tout de même du pot d'être en presta dans une entreprise qui ne tolère absolument pas le harcèlement sexuel ... (c'est vrai deux se sont fait virer pour cette raison!)
    Pour l'uniforme par contre, je compatis grandement (notamment pour les chaussures, j'avais pourtant de jolis escarpins mais cette gourdasse au showroom m'a sorti "il serait temps de devenir une vraie femme et d'arrêter les petites fantaisies dans le look (= un petit noeud noir) et elle m'a filé deux premiers uniformes trop petit parce qu'il faut "maigrir, 40, c'est pas beau pour une femme).
     
    yuyunaâ, Freehug, Anne-ddf et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Elasys

    Elasys
    Expand Collapse
    Mélange instable

    @Mamie Reunée : Ah ah bon alors d'abord que ce soit clair, un 40 pour une fille, c'est canon ;) Et je ne suis pas sûre que mon agence tolère le harcèlement sexuel à proprement parler, c'est juste qu'ils ne sont pas sur place et qu'ils préfèrent ne pas voir... Et oui, ils sont fous au dressing, moi j'ai pas compris ce qui m'arrivait !
    @elisabellissima ils t'ont pesée, sérieux ? oO Mais ils sont FOUS !!! Ma prochaine mission est un vestiaire... J'ai hâte de voir ce qui m'attend ! Pourquoi pas le printemps ? Ca doit être quand même plus cool que les salons non ?
     
    Freehug, yuyunaâ et Mlle C. ont BigUpé ce message.
  5. Mamie Reunée

    Mamie Reunée
    Expand Collapse
    Mes rides sont si belles :3

    @Elasys : Ah ce n'est pas mon agence, mais l'entreprise dans laquelle je suis en prestation qui ne tolère pas le harcèlement sexuel :happy:
    Je me souviens d'un type au téléphone qui a été extrêmement irrespectueux car je suis tout bonnement une femme. Mon agence a osé me rappeler à l'ordre disant que je ne dois jamais contrarier le client, et que j'étais la seule fautive :facepalm:
    Et oui, au dressing ils sont complètement fous, et je crois que c'est un des traits communs à toutes les agences :lol:
     
    Freehug, yuyunaâ, Mlle C. et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Shewrites

    Shewrites
    Expand Collapse

    Je compatis avec toutes les Madz qui ont été hotesses. Moi j'ai bossé en temps partiel dans une agence également pendant plus de deux ans, mais c'était en Angleterre, donc peut-etre que niveau sexisme c'est différent qu'en France, mais moi ce que je retiens de ce job (bien sur il y avait quand meme des endroits ou j'aimais bien travailler, ça dépendait beaucoup d'une mission à l'autre) c'était la cruauté et abus de pouvoir de certains managers sur le staff, qu'on soit homme ou femme: pas le droit de manger ou meme de s'arreter souffler cinq minutes avant telle heure, si tu ne connais pas le nom exact des amuses bouches que tu sers tu te fais engueuler, si tu poses une question tu te fais engueuler parce que tu n'as pas bien suivi le briefing...

    Heureusement c'était rare qu'on nous force à porter des talons, le plus souvent les ballerines étaient acceptées (qui sont quand meme super inconfortables après plusieurs heures à marcher). En revanche on devait enlever tous piercings (si c'était pas possible, ils te mettaient du sparadrap dessus), cacher d'éventuels tatouages, et le vernis à ongles était interdit - une fois j'ai du courir acheter du dissolvant à une pharmacie à coté avant de travailler sinon on m'interdisait de travailler ce jour-là. Alors que, franchement, la plupart des invités meme des événements les plus select s'en foutaient de ces détails du moment que le service était bon.

    Une autre chose que je retiens de ce genre de boulot, au-delà du sexisme (qui est bien sur présent), c'est surtout un classisme assez perturbant; c'est voir se cotoyer l'élite, certaines des personnes les plus riches d'un pays, avec par exemple les gens qui faisaient la plonge qui étaient payés moins que le salaire minimum (encore moins que nous, les serveurs/hotesses). C'est entendre quelques-unes des conversations des invités et ensuite passer aux conversations que nous on avait à notre pause de 15 minutes, quand on mangeait des sandwichs premiers prix alors qu'eux avaient un 5-course dinner (parfois on mangeait les restes de leurs repas mais c'était rare). C'est assister à la rencontre de ces deux univers et classes sociales radicalement opposés... Je pense que certaines des réalisations que j'ai eues grace à ce job ingrat me resteront toute ma vie. Et depuis, je suis plus avenante avec les hotes ou serveurs un peu partout, il ne s'agit pas juste d'etre poli(e) mais de sourire, d'établir un contact visuel, en somme de considérer la personne comme un etre humain avec qui on peut avoir une interaction plutot que simplement un(e) serveur(se).
     
    yuyunaâ, MeliMpioaveces, Muwglyk et 5 autres ont BigUpé ce message.
  7. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    @Griffith : j'ai jamais compris les gens qui prennent le flyer pour le jeter devant la personne qui le distribue. Tu veux pas lui cracher à la gueule aussi ? Comme si on faisait ce genre de job pour le plaisir... C'est quand même pas difficile de le prendre pour le jeter (dans une poubelle !) un peu plus loin. Ou au pire de refuser, même si franchement, autant faciliter la vie des autres quand ça ne coûte rien.

    J'ai failli faire hôtesse comme petit boulot et puis à l'entretien on m'a fait le coup de m'observer sous toutes les coutures et de me sortir "c'est bien tes gros seins là, pour les missions sexy un peu. Par contre faudrait te muscler les fesses des perdre des cuisses." Et j'ai été pesée et mesurée aussi. J'ai refusé et je n'ai plus jamais postulé. Pionne c'était globalement beaucoup mieux.
     
    yuyunaâ, Lord Griffith et Mlle C. ont BigUpé ce message.
  8. Coffeencig

    Coffeencig
    Expand Collapse
    ( . Y . )

    Lire cet article en rentrant de mission d'hôtesse (avec les pieds en compote) > CHECK !
    Et c'est là que je me dis que mon agence est vachement chouette :fleur: Ok les uniformes sont pas ouf, mais ils sont super sympa !
    Bon et j'avoue j'ai craqué mon porte monnaie sur des talons noirs de bonne qualité apres m'etre explosé les pieds dans des chaussures premier prix pour mes premieres missons !
     
    yuyunaâ a BigUpé ce message
  9. Mowo

    Mowo
    Expand Collapse

    he beh , moi qui fais beaucoup de mission d'hotesses, je n'ai jamais eu ce genre de problèmes sexistes de la part de qui que ce soit. Au contraire les gens sont toujours très sympas, gentils, souriants... me demandent si ça n'est pas trop dur toute la journée, ils sont vraiment contents d'être bien reçus, d'avoir une nana souriante et aimable en face d'eux pour commencer leur journée ou soirée. Alors oui, on est un peu (carrement) la greluche qui indique où est la salle et qui donne les sac de goodies à la fin, et personne n'a besoin d'un doctorat en sciences politiques pour faire ce métier.
    Mais voila, mise à part les talons (ces pourritures de l'enfer), j'adore ce job étudiant :d des gens sympas toute la journée, des hotesses marrantes, des petits cadeaux quand ils en restent... et des horaires flexiiibles!!
     
    yuyunaâ et Coffeencig ont BigUpé.
Chargement...