Voila un petit test sociologique

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Sibyl74, le 15 janvier 2016.

  1. Sibyl74

    Sibyl74
    Expand Collapse

    Il s'agit d'un test sociologique, ci dessous la petite histoire ;

    Alors, on a 6 protagonistes :

    La femme
    Le mari qui délaisse sa femme
    L'amie de la femme qui aime le mari en secret
    L'amant de la femme, leur relation étant d'ordre purement sexuelle.
    Le fou, mais vraiment fou à lier, impossible à raisonner
    Le passeur un peu vénal


    Un jour où, comme bien trop souvent, le mari travail tard, la femme décide d'aller voir son amant de l'autre coté du pont qui traverse la rivière .
    Après leur rencontre, elle doit rentrer avant le mari pour qu'il ne se doute de rien.

    Elle arrive devant le pont. Là, elle rencontre le fou qui tient sa hache des deux mains, qui lui dit qu'il la tuera si elle essaye de traverser le pont. Elle lui explique la situation, le supplie, mais y a pas moyen, il est vraiment fou et ne veut rien entendre.

    La femme va donc voir le passeur qui lui demande de le payer pour la traversée. Comme elle n'a pas d'argent, elle le supplie, lui explique, peut être même qu'elle lui propose une petite gâterie, mais il n'y a rien a faire, il veut son argent.

    Donc elle retourne voir son amant, lui demande de la thune, mais ce n'est pas son problème, il s'en contrefout et la vire.

    Désespérée, elle va voir son amie qui habite un peu plus loin, lui raconte toute l'histoire et lui demande de l'argent pour pouvoir payer le passeur. L'amie se dit qu'elle a enfin une chance de récupérer le mari, elle trouve l'attitude de la femme odieuse, lui dit d'assumer ses actes et qu'elle n'a pas d'argent.

    L'heure tourne et la femme n'a plus aucune solution, elle décide de traverser le pont malgré les menaces du fou. Immanquablement, celui-ci la tue.

    Fin de l'histoire


    L'objectif est maintenant de classer les 6 protagonistes par degré de culpabilité dans la mort de la femme.


    J'attends vos propositions de classement[​IMG]
     
    Iman23 a BigUpé ce message
  2. elke02

    elke02
    Expand Collapse
    "

    Cette histoire et ta demande de classement me laisse assez perplexe. C'est vraiment difficile de classer le degré de culpabilité...
    Après réflexion,je dirais :
    1- Le fou (c'est lui qui a tué , même s'il ne se rendait peut être pas compte de tout ce que cela impliquait)

    2- L'amie - (car on attend autre chose d'une amie, au moins ne pas lui fermer la porte quitte à ne pas lui donner d'argent. Elle aurait tout autant été découverte par son mari)
    3- L'amant (j'aurai tendance à mettre l'amant avant l'amie car c'est à cause de lui qu'elle est allée de ce côté du pont, et au vu de leur relation il aurait pu/du faire un geste !, mais en relisant leur histoire est seulement sexuelle, donc plutôt en 3. (mais si un peu de sentiments = 2 direct ! )
    4 - Le passeur - (c'est son "boulot" donc s'il se laisse attendrir par tout le monde, il ne travaillerait plus)

    (pour moi ils sont presque au même niveau car ils n'ont rien fait pour l'aider tous les 3, pas avec le même "mobile" ni pour les mêmes raisons, mais la culpabilité est la même)
    5- La femme (c'est elle qui s'est retrouvé dans cette situation, et qui voulait à tout prix traverser pour sauver son honneur)
    6- Le mari (qui n'a rien fait du tout dans l'histoire et n'était même pas au courant de ce qui se passait)

    qu'est-ce que cela apprend sur moi?
     
    #2 elke02, 15 janvier 2016
    Dernière édition: 20 janvier 2016
  3. Sibyl74

    Sibyl74
    Expand Collapse

    Perso c'est:
    - Le fou parce que c'est lui qui a tué quand même
    - L'amie c'est une traitresse
    - L'amant c'est un connard
    - Le passeur pareil que l'amant mais moins grave quand meme
    - La femme
    - le mari

    Et en gros ceux qu'on classe les plus responsable = ceux qui transgressent plus nos valeurs, amitié, argent...
     
  4. copaulette

    copaulette
    Expand Collapse

    J'aurai dis :
    En premier, le fou. Parce qu'il l'a tué, donc forcément, on fait pas plus coupable que le coupable lui-même. Même si, si il est vraiment fou, ce n'est pas vraiment de son fait.
    En deuxième, l'amie de la femme, qui n'est pas son amie en fin de compte.
    En troisième, le mari. Ici nous n'avons pas toute l'histoire, mais un couple qui bat de l'aile, ça ne concerne pas qu'une seule personne. Soit on sauve son couple, soit on arrête, ou on change les arrangements, mais on laisse pas la situation s'envenimer.
    En quatrième, la femme, pour les mêmes raisons que pour le mari.
    En avant dernière position, l'amant de la femme. Je veux bien qu'une relation soit purement sexuelle, m'enfin bon, on peut quand même être humain hein.
    Et en tout dernier, le passeur. C'est son boulot, bichette.

    Mais du coup je vois pas, ça veut dire que j'accorde plus d'importance à la justice ? à l'amitié ? Puis ensuite à l'amour et à l'argent, c'est ça ?:hesite:
     
  5. Sibyl74

    Sibyl74
    Expand Collapse

    En vrai c'est plus un brain fuck et plus on réflechit plus on se perd :-D, parce que tout les roles peuvent être innocent ou coupable... mais en mode psychologie de comptoir ça voudrait dire que tu t'identifies le plus au passeur et que le plus intolérable pour toi, c'est de trahir une amie, après le personnage du fou, qui est un peu une force "surnaturelle" un genre de karma, de destin ou un truc du genre.
     
    copaulette a BigUpé ce message
  6. Tayaka

    Tayaka
    Expand Collapse
    Now it's time to say goodbye to the things we loved and the innocence of youth

    Haha pour moi c'est complétement différent.
    En premier, je mets la femme car elle aurait pu décider ne ne pas traverser et elle aurais pu aussi ne pas allez chez son amant: ce sont ses actions qui l'on conduit a sa mort.
    Ensuite l'amie car elle n'agit pas en tant que tel et pense même a ce qu'elle va obtenir du malheur de la femme.
    Puis le passeur car même si c'est son travail et sa source de revenu, il aurait du venir en aide à une personne en difficulté et peut être qu'il aurait pu trouver un arrangement pour qu'on le paye plus tard.
    Le mari car il n'est pas intervenu dans la mort de sa femme même si il est la cause de l'amant de sa femme: la femme aurait pu ne pas trouver d'amant ou se séparer de son mari.
    L'amant car il semble clair pour tout les 2 que leur relation n'est que purement sexuelle donc elle n' a rien à attendre de lui.
    Je mets en dernier le fou, car il n'est pas responsable de ses actes et qu'il a prévenu ce qu'il comptait faire.

    C'était pas évident de les classer :)
     
    copaulette a BigUpé ce message
  7. Valentina-

    Valentina-
    Expand Collapse

    L'amant elle lui a expliqué la situation ou pas ?

    Pour moi :
    Le fou : Il tue.
    La femme : C'est elle qui a décidé de traverser le pont alors qu'elle pouvait attendre le lendemain et assumer d'avoir trompé
    L'amie : C'est sa pote et elle l'aide pas, et elle doit savoir qu'il y a un risque que la femme traverse vu qu'elle la connaît
    Le passeur : Au courant de la situation et n'a rien fait
    L'amant : Il a tej la femme (si il connaît la situation, après l'amie)
    Le mari : Au courant de rien, pas responsable de la folie d'un meurtrier ambulant

    Y a des résultats ou c'est juste comme ça ? :d
     
  8. Klavdeia

    Klavdeia
    Expand Collapse

    J'ai cliqué en pensant tomber sur un topic sociologique ( :dowant: ), j'avoue que je suis un peu perplexe :hesite: En quoi c'est sociologique ? :hesite:
     
    Lunafey, Alexandra David-Néel, zaytoun et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  9. Juliettl

    Juliettl
    Expand Collapse
    A une envie très forte de sushis

    Moi je dirais:
    - l'amie car elle a abandonné la femme lorsqu'elle en avait le plus besoin et puis c'est son amie quand même
    - le mari car s'il n'avait pas délaissé sa femme elle ne se serait pas fait tuer
    - l'amant
    - le passeur
    - le fou, il a tué la femme mais il est fou donc il ne se rend pas compte de ses actes
    - la femme, elle était désespérée
     
    Songi songi a BigUpé ce message
  10. Ursinae

    Ursinae
    Expand Collapse
    Je suis désolée pour ce que je t'ai dit quand j'avais faim.

    Lë fou, pour l'acte.
    La femme, parler ou divorcer c'est possible. En fait je juge plus l'acte de tromperie que sa responsabilité à vouloir traverser alors qu'un fou la menace. Si l'excusë avait été différente, peut-être que je l'aurais trouvée moins coupable. Du coup je suis en plein dans le jugement de valeur plus que de culpabilité...
    L'amie. Qui n'est capable d'aucune honnêteté et en plus se sert de la faiblesse des autres, et en particulier de celle qu'elle pouvait aider.
    Le passeur, c'est son job, mais il était au courant du danger et aurait pu exceptionnellement faire un effort.
    L'amant, c'est que sexuel, il ne lui doit rien
    Le mari, dont la femme est incapable de parler.
     
  11. Laurelin

    Laurelin
    Expand Collapse

    -> La femme.
    -> L'amant
    -> L'amie
    -> Le mari
    -> Le passeur
    -> Le fou.
     
  12. Netissi

    Netissi
    Expand Collapse
    J'aime la pizza. Cordialement,

    Alors pour moi c'est la femme car elle aurait pu tout éviter:
    -Ne pas tromper son mari
    -Tromper son mari mais avec quelqu'un qui l'aime (donc elle veut juste du sexe et pas de l'amour, mais tromper et perdre son mari juste pour du sexe c'est pas top)
    -Attendre la nuit sur un banc, vaut mieux divorcer que mourir (ce qui prouve qu'elle veut encore rester avec son mari, peut être juste pour les sous)
    Ensuite c'est l'amie
    -Elle sait que son amie va mourir
    -Elle pouvait lui donner les sous et le dire au mari
    -Elle aurait pu juste lui dire de passer la nuit chez elle et la raisonner.
    Après vient l'amant
    -Il la considère vraiment juste comme un objet de plaisir
    -Elle aurait pu le rembourser après !
    Et puis le passeur
    -Il a raison mais bon il aurait pu lui faire crédit
    J'arrive pas à savoir qui est le moins coupable.....
    Je dirais qu'après vient le fou car il aurait pu prendre des traitements adaptés (ou je dirais plus que c'est l'entourage du fou)
    A la fin c'est donc le mari qui a épousé une femme qui pense au choix qu'à l'argent (pour ne pas divorcer) et qui en plus le trompe avec un gars peu recommandable. Son seul tort c'est de la prendre pour acquise et de trop travailler. Même si à la base tout vient de lui, on va pas se mentir.
     
    Valentina- a BigUpé ce message
Chargement...
Sujets similaires
  1. Margaux Palace
    Réponses :
    6
    Affichages:
    343
  2. AngelTen Richard II
    Réponses :
    61
    Affichages:
    12258
  3. Bob.
    Réponses :
    524
    Affichages:
    69380
  4. Búho
    Réponses :
    2
    Affichages:
    1057
  5. ainsi-soit-je
    Réponses :
    393
    Affichages:
    35937