Vos pires et meilleures soirées de Nouvel An — Témoignages

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 28 décembre 2015.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Kaylie

    Kaylie
    Expand Collapse
    Tourne en rond avant d'aller dormir.

    Pour mon meilleur Nouvel An, j'avais 15 ans. On était en famille dans la maison d'amis de mes parents, avec d'autres amis de mes parents encore. Ces gens sont comme notre famille, entre enfants on s'aime autant que des cousins. Et ils habitent loin, on ne les voit pas souvent, et jamais en même temps ! On s'est retrouvés à 12 enfants (y avait encore une autre famille qu'on ne connaissait pas), on a dansé et fait les fous, en tant qu'aînée je pouvais faire [ma chef] [mon instit] [ma grande sœur] (rayez la mention inutile) et on s'est éclatés !
     
    Gabibelle a BigUpé ce message
  3. Hannah-Scarlett

    Hannah-Scarlett
    Expand Collapse

    Moi je me souviendrai toujours du nouvel an de quand j'étais en première... Une fête organisée dans une grotte, il y avait une amie à moi et son meilleur ami, dont j'étais amoureuse. On a passé la soirée à parler et se faire des calins, c'était super. Le hic de la soirée est que ma mère avait eu la bonne idée de euuuuh "manger un sandwich", comme on dit dans How I met your mother, qui l'avait rendue malade, et était partie. Quelques jours après le garçon m'a fait sa déclaration, et nous sommes restés ensembles un an et demi. J'en garde un bon souvenir, de cette soirée...
    Cette année, je retrouve mes amis du lycée (dont mon nouveau chéri) pour une soirée tranquille, burgers et geekage. Le bonheur....
     
    Gabibelle, Thedreaming et Kaylie ont BigUpé ce message.
  4. Loulou La Loutre

    Loulou La Loutre
    Expand Collapse

    Mon meilleur jour de l'An, c'est celui de Terminale, le 1e que j'ai passé sans mes parents. Je me suis retrouvée au dernier moment "expulsée" d'une soirée sous prétexte qu'il n'y avait "plus de place pour moi". Une amie à moi de l'époque m'a alors proposée de venir chez elle, avec des gens que je ne connaissais absolument pas (et pour la grande timide que j'étais à l'époque c'était vraiment une épreuve). Et au final, je me suis retrouvée au milieu de gens très sympas. On a fait une bonne raclette (huuum fromage fonduuu), bu du bon vin et du champagne. Mais ce qui a achevé de rendre cette soirée spéciale c'est que j'y ai rencontré celui qui est allait devenir mon mari !
    Depuis nous sommes adeptes des soirées en tout petit comité où l'on se fait péter le bide en jouant à des jeux de société/de cartes/vidéos.
     
    Suomi, Mad'moizelle Meredith, Papier Bulle et 7 autres ont BigUpé ce message.
  5. audelya

    audelya
    Expand Collapse

    Les meilleures soirées, c'était vraiment au lycée, des grandes soirées où tu rencontrais plein de monde. Les années passants, j'ai essayé autre chose (à l'étranger, en petit comité, en famille, en boîte) : j'étais toujours déçue. Et puis marre de DEVOIR s'amuser ce soir là précisément : et si, moi j'ai envie de manger des nouilles au curry avec un masque à la patate sur les pieds et un bain d'huile sur les cheveux, nom de Zeus?!
    Du coup, ça fait 3 ans que je bosse la nuit du 31. Et j'ai jamais regretté.
     
    PoussiM, Super-triceratops 73, Gabibelle et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Lisianthus

    Lisianthus
    Expand Collapse
    Reine Sarcasme.

    J'ai jamais fait quelque chose de particulier de mes soirées du 31 décembre, j'étais la fille timide au collège/lycée que les gens n'invitaient pas vraiment (encore faut-il qu'ils puissent avoir l'autorisation de faire des "soirées" :rire:). Mais je me rappelle d'une soirée en particulier, avec mes parents et mes frangins quand j'étais beaucoup plus jeune : on avait bouffé un super bon gâteau au chocolat, on s'est poilé comme pas possible devant la télé, je crois même qu'on pleurait tellement de rire qu'on arrivait à peine à respirer, et mon père a commencé à danser de manière dafuq et à éteindre et rallumer la lumière lors du passage au 1er en se dandinant et ça nous a encore plus fait rire :yawn: C'est de loin mieux que nos (rares) sorties dans des restos très "cuisine gastronomique" avec ambiance zéro. Bref, c'était super bien et ma famille me manque beaucoup en cette période de l'année :tears:
     
    Super-triceratops 73, Gabibelle, Glouns et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. NatArocas

    NatArocas
    Expand Collapse
    "Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer." ¨Paulo Coelho

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Maintenant je ne fais plus que des soirées calmes. Ne serait-ce que l'an dernier j'étais enceinte, et cette année on a le bébé alors même si on est toujours partants pour faire la fête encore faut-il pouvoir le faire garder... Or nos proches font tous la fête aussi :taquin: De toute manière c'est une soirée comme une autre, le principal c'est d'être avec des personnes avec qui on se sent bien peu importe le nombre et la taille de la soirée ^^
     
    #7 NatArocas, 29 décembre 2015
    Dernière édition: 29 décembre 2015
    Papier Bulle et Gabibelle ont BigUpé.
  8. A.Sawyer

    A.Sawyer
    Expand Collapse
    Lunatique à souhait !

    Le top du top c'est quand j'étais enfant ! Ça se passait chez mes cousins et à partir d'une certaine heure les parents n'étaient plus sur notre dos alors on faisait ce qu'on voulait ! Les cache-cache dans le jardin en pleine nuit c'était génialissime ! :dowant:
    Le pire c'est la soirée entre potes où j'avais vraiment trop bu, l'ambiance était naze, tout le monde a pleuré au moins une fois dans la soirée et moi on m'a retrouvé endormi dehors, face contre terre, la tronche écorchée ! Bon maintenant j'en rigole mais sur le moment c'était nul...
     
  9. artemis-diane

    artemis-diane
    Expand Collapse
    Geekette métalleuse

    Le pire nouvel an a été avec un de mes ex. On a mangé une raclette chez des amis a lui. Et j'aime pas ça...
    Mon repas a été constitué de patate a l'eau et de surimi -_-
     
    Gabibelle et Kaylie ont BigUpé.
  10. Clo.

    Clo.
    Expand Collapse

    J'en ai eu un au ski avec mes parents et mes deux frères, dans un bled de 4 habitants, sans réseau, sans ville, les parents couchés à 00h00 juste après le bonne année et qui s'étaient engueulés, et on commencait tous à être ados alors on s'est fait ch*** comme pas possible on voulait faire la fête ! En précisant que oui les 120 minutes de bonheurs avec Arthur on y a eu le droit !
    Sinon ... quand j'étais petite je m'en rapelle plus trop et ceux depuis que je sort, en fait une fois que j'suis bourrée tout passe x) Souvent au début je m'ennuie, trop de gens qu'on connais pas, pas dans le mood de la soirée, on est loin de chez nous, bon, hop quelques verres et tout va mieux ^^ Tu te retrouve à causer pendant des heures souvent avec des gens que tu connaissais pas (mais si les dialogues de sourds à 5h du mat) Mais ce qui me soule c'est que j'ai du mal avec cette fête imposée ou t'est OBLIGEE de sortir, faire la fête, de picoler, de te coucher à 14h, d'aller à des soirées de soirées, souvent je me lève et je sais que y'a ça le soir, ça me saouleeeee depuis que je suis en couple c'est hors de question de rien faire pour mon copain et je vais pas le laisser y aller seul donc obligée de suivre ...
    AHH sii j'ai 2 souvenirs : d'un quand j'étais au début du lycée, avec 3 copines on a trouvé la soirée à l'arrache chez quelqu'un qu'on connaissait de quelqu'un d'autre, perdu dans la campagne, la vodka est PAS DU TOUT passée, en gros j'ai bu, j'ai manger (souvenir de raclette), en plus j'ai eu une explication avec une pote avec qui j'étais en froid dehors par -1 pendant 2h, et j'étais déjà bien bourrée, ca c'est arrangé du coup j'ai rebu, et là MEGA TROU NOIR, de genre 00h à 5h du mat ou je me suis réveillée dans la chambre (mais si la chambre ou tu met tout les bourrés ca me rassure on était au moins 4) et tous les autres sont arrivés et on mis ... le seigneur des anneaux en version longue dans la seule chambre ou tout le monde était entassés et la moitié voulais juste DORMIR.
    L'autre pareil, mais j'avais genre 16 ans, mais là j'étais sans amis donc que avec ma mère chez nous, déjà bon un peu le sum, et pareil le vin n'est pas du tout passé je me suis couchée a 11h ...
    Heureusement que j'ai appris à boire depuis en fait.
     
    Gabibelle et Scarlett OH! ont BigUpé.
  11. Matouh

    Matouh
    Expand Collapse
    Je suis le cliché de moi-même

    Moi mon pire nouvel an a été à mes 17 ans.

    J'étais avec mon chéri de l'époque depuis 1 an et on avait eu le droit de passer la soirée et la nuit ensemble (officiellement!) chez ses parents. Il m'a donc emmener au resto (qui m'a à moitié rendu malade mais ce n'est pas le pire) et au ciné. A minuit 05 on avait plus rien à faire, on est donc rentré.
    Le souci a été finalement le 1ier janvier. On a voulu resté chez ses parents juste tous les deux à rien faire à part regarder un film. Ses parents ont été OK et nous ont laissé et son partit avec le reste de la famille voir un parent éloigné. Sa mère a allumé le four en mode pyrolyse (c'est à dire lavage automatique) avant de partir. On a commencé à voir un film puis on a décidé de monter à l'étage "tester" la salle de bain (enfin, vous aurez compris....). Sauf que de la fumée s'échappait de la porte de la salle de bain. En pleine action, nous n'avons pas forcément fait attention. C'est quand on a entendu l'explosion qu'on s'est arrêté.
    Monsieur a ouvert la porte de la salle de bain et une épaisse fumée noir a englouti la pièce : le four avait explosé et mis feu à la maison. Dans la panique il est quand même descendu vérifier que la maison prenait bien feu (et je vous le donne en mille : oui).
    On s'est donc retrouvé à moitié habillés à devoir sauté par la fenêtre du 1ier (tout le rez de chaussé était en train de brûler) sans chaussures dans la neige. Heureusement on a eu l'aide d'une voisine qui passait par là à ce moment là.

    Je peux vous assurer que j'ai beau avoir eu mon brevet de secourisme on oublie totalement les conseils tel que de se baisser, les serviettes mouillées et tout.

    On a fini aux urgences avec une bonne frayeur, un peu d'asthme et des habits bons à jeter (et aussi une bonne anecdote mais bon ^^)
     
  12. PlumeRouge

    PlumeRouge
    Expand Collapse
    Études en torture littéraire

    Bah moi en fait j'ai 19 ans bientôt 20, je suis en deuxième année d'études et je l'ai toujours fait avec mes parents ! Et ça m'a pas plus dérangée que ça, à part que chaque année je me dis "oh quand même t'es plus une gamine !" mais en même temps à chaque fois c'est la partie des vacances où on est à 350 km de chez moi, dans ma maison de famille et je tiens à en profiter aussi donc bon. Encore si des amis très proches m'invitaient à une super soirée je prendrais un covoit pour rentrer. Mais ça a toujours été sympa, le plus souvent que tous les quatre, mais pas pour finir devant la télé (y en a pas là bas !) on décore la maison, mon père fait de la super cuisine et ma mère un super gâteau, on s'habille bien et à minuit on s'embrasse sous le gui cueilli dans la journée. C'est une vieille ferme à la campagne, ça crée un ambiance géniale ! (avec un énorme feu de cheminée, on double la quantité de bois pour l'occasion). Deux fois, dont cette année, c'était chez des amis à eux que j'aime beaucoup, donc c'est cool aussi. (je suis née vieille ou quoi ? )
     
    Ritala, Ariel Katowice, Gabibelle et 3 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...