Votre plus gros mensonge et ses conséquences — Témoignages

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 20 décembre 2016.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. naelia

    naelia
    Expand Collapse
    Be a rainbow, not a shadow!

    Quand j'avais 12-13 ans j'avais une amie sur internet qui vivait sur l'île de la Réunion et elle m'a aussi fait croire qu'elle était malade, qu'elle allait bientôt mourir. J'ai finalement perdu contact et me suis rendue compte que c'était faux quand Facebook a débarqué et que, curieuse, j'ai tapé son nom dans la barre de recherche.
     
    Nanouchoou a BigUpé ce message
  3. PieMaker

    PieMaker
    Expand Collapse
    Euh ?

    Quand j'étais en 4ème, la fille avec qui j'étais toujours fourrée racontait des bobards sur les garçons et ses relations (je le savais mais bon je ne disais rien). Du coup je me sentais trop nulle à côté et j'avais aussi raconté avoir eu un copain pendant l'été. Le garçon qui m'intéressait vraiment l'a appris et je crois qu'il avait été super peiné ..
    Sinon ma copine a continué à mentir, pour tout et rien. Quand elle voulait éviter une corvée, un exposé, se rendre intéressante, et puis un jour elle a fait un gros mensonge grave, moi et d'autres amies on en a parlé à nos parents qui ont pointé du doigt les incohérences. On l'a confronté, elle a avoué mais le mal était fait... des années à mentir m'avait fait trop de mal.
    12 ans après je me dis qu'elle devait avoir un sacré manque de confiance en elle, je pense honnêtement qu'elle souffrait de quelque chose. Au final ce sont plus les petits mensonges pour éviter de devoir faire ceci ou cela, ou me piquer un garçon, ou se faire bien voir par qqun d'autre, qui m'ont fait du mal.
     
Chargement...