Votre taser, vous le prendrez rose ou pailleté ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Gingermind, le 29 août 2013.

  1. Gingermind

    Gingermind
    Expand Collapse
    Je fais des apparitions fugaces quand les planètes sont alignées

  2. Pommvert

    Pommvert
    Expand Collapse
    Potterhead, Usuliste et accro à Ben Wyatt.

    J'ai été affligée pendant toute la lecture de l'article.

    Par contre en arrivant à ce paragraphe :

    "Pour que l’auto-défense ne soit pas trop morose ? Et après, on se fait un brunch ? C’est vrai qu’en temps normal c’est un brin ennuyeux l’auto-défense. Mais avec un de leurs couteaux roses, alors là pardon, on voit tout de suite le potentiel convivialité de l’activité !"

    Jerry Golay. Beaucoup. Très fort.

    Ceci étant, les spray anti-agression, c'est comme les spray anti-moustique qui m'envoie de la citronnelle dans le pif à chaque fois que j'essaie, je suis tellement pas douée, que j'ai plus de chance de faciliter le travail de l'agresseur en me faisant du mal à moi-même qu'autre chose...
    Au moins maintenant, je pourrais m'auto-agresser de manière girly. Cool.
     
    Babitty Lapina, ParasitA et Lord Griffith ont BigUpé ce message.
  3. Hagalaz

    Hagalaz
    Expand Collapse
    Guest

    :facepalm:...

    Niveau réglementation, rose, à paillettes ou liberty, ça reste de la 4e (taser) ou de la 6e catégorie (couteaux, bombes...), tout ça... Donc au mieux, en cas de contrôle, rappel à la loi, au pire amende et confiscation.  J'ai suivi des cours d'auto-défense quelques années (et ça n'est pas du tout morose! :boxing:) , ce genre d'armes nous était déconseillé, surtout que ça peut devenir un vrai cadeau pour l'agresseur s'il/elle arrive à nous les prendre... On peut déjà bien se débrouiller avec les "armes par destination" que l'on a sur soi : ceinture, veste, magazine, stylo-bille... et sans enrichir des andouilles de marketeux sexistes!
     
    #3 Hagalaz, 29 août 2013
    Dernière édition par un modérateur: 29 août 2013
    L0utrage et Coahoma. ont BigUpé.
  4. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    J'ai compris! Ces articles sont destinés aux voyous de genre féminin!

    Alors, voilà: je vais mettre mon tee-shirt en dentelle, ma jupette rose, mes barrettes Hello Kitty et mes sandales toutes mimis, je vais me poster au coin des rues et menacer le premier grand costaud qui passe avec mon tazer rose à paillettes. Il va hurler de rire, je vais réellement l'agresser et lui faire très mal avant de lui voler tout son fric. Il aura tellement honte qu'il n'osera jamais porter plainte.

    ps: commentaire au dixième degré.:rotate:
     
    #4 lafeemandarine, 29 août 2013
    Dernière édition: 14 avril 2016
    Babitty Lapina, ParasitA et Marie-Gertrude ont BigUpé ce message.
  5. Karrie788

    Karrie788
    Expand Collapse
    Come to the dark side, we have cookies.

    Ce qui me débecte vraiment, mais VRAIMENT avec le marketing genré (et l'appliquer à l'autodéfense, vraiment ? WTF ??), c'est cette espèce d'idée bizarre comme quoi pour qu'une femme reconnaisse un produit comme étant "pour elle" et puisse s'y intéresser, on est obligé de mettre du rose ou du violet partout.

    J'aime le rose et le violet et j'ai pas tendance à naturellement cracher sur ce qui est "traditionnellement" "féminin", mais bon sang, je suis un être humain avant d'être une femme. Si j'ai besoin d'un produit d'autodéfense, je vais m'intéresser avant tout à ses caractéristiques, pas à son packaging.

    Merci de me prendre pour un être humain en premier lieu, pas de me dire "Tiens, voilà ta section girly, tu peux aller y jouer !".

    M'enfin, il en faut pour tous les goûts, on va dire... :facepalm:
     
    PousseMoussue, Babitty Lapina, Leronira et 4 autres ont BigUpé ce message.
  6. Karrie788

    Karrie788
    Expand Collapse
    Come to the dark side, we have cookies.

    Suis assez d'accord :) Mais ce qui me dérange vraiment en fait, à un niveau plus large que l'autodéfense ce coup-ci, c'est que la plupart des produits codés "pour hommes", comme tu le précises, sont pas codés pour hommes à la base. Ce sont des produits neutres. Donc, par défaut, le sujet c'est l'homme. La femme est un sujet à part, à traiter à part. Sur des problématiques comme l'autodéfense, je vois pas la pertinence de la segmentation.

    De manière générale j'ai du mal avec la segmentation marketing femme. La majorité du temps, ça verse dans le cliché à outrance.

    Après c'est chaud, parce qu'il faut pas non plus tomber dans l'aversion de tout ce qui renvoie à la "féminité". C'est la démarche qui m'agace profondément ici.
     
    Leronira et Lord Griffith ont BigUpé.
  7. Karrie788

    Karrie788
    Expand Collapse
    Come to the dark side, we have cookies.

    Ok j'avoue que je suis pas ultra calée sur le packaging général des produits d'auto-défense, mais j'ai pas non plus l'impression qu'ils soient brandés "le taser des vrais bonhommes" (pour caricaturer hein on est d'accord, je crois que tu vois ce que je veux dire ^^). Je me trompe ? (C'est pas une question réthorique hein. Je demande vraiment.)
    C'est justement le fait que ces valeurs d'agressivité, de défense etc. soient typiquement associées à l'homme qui me dérange.

    Je vois pas l'intérêt de "féminiser" ces produits puisque selon ce que je vois, à la base, ils sont pas brandés pour les hommes et si une femme en a besoin, elle va l'acheter. Elle a pas besoin qu'on lui mette des paillettes si elle ressent un vrai besoin d'obtenir ce produit.

    En fait c'est bizarre, je suis d'accord avec toi mais en même temps, ça m'énerve qu'on éloigne sans arrêt la femme de ces valeurs "agressives" parce que c'est pas pour elle. soi disant. Donc pour que la pilule passe, il faudrait mettre du rose...

    J'espère être compréhensible. :'D
     
    PousseMoussue et ParasitA ont BigUpé.
  8. Karrie788

    Karrie788
    Expand Collapse
    Come to the dark side, we have cookies.

    Ouais non entièrement d'accord en fait.

    C'est ça. Vouloir se démarquer de la "norme". C'est vraiment bizarre parce qu'on constitue 50% de la population, et on continue à nous traiter comme un marché de niche.

    C'est HYPER bizarre. Explicable (Simone de Beauvoir le fait mieux que moi), mais complètement hallucinant.
     
    Kaze No Tani a BigUpé ce message
  9. Lise-bête

    Lise-bête
    Expand Collapse
    Petit être de la fiole

    Bah… j'avoue être plus dérangée par le côté girly que le côté "autodéfense" même si on peut s'auto-défendre avec plein d'autres trucs qui ne sont pas des armes. Tenez, la dernière fois qu'un mec m'a mis la main au panier, je l'ai frappé avec mon bouquin. Un James Ellroy de huit cent pages en grand format (une lecture trèèèèèès girly, hein). Et j'ai failli l'assommer.

    Le marketing genré se met tellement partout que c'en est gênant. En plus, c'est si cliché… quand on est une fille, on aime le kawaii, point. Heu… en vérifiant dans ma culotte, je suis bien une fille et pourtant, les strass et les petits cœurs, ce n'est pas du tout mon style -_-. En plus, si un mec essaie de me chiper mon porte-monnaie dans la rue, je me contrefiche de ne pas être girly ou de ne pas avoir de trucs girly pour le courser et lui dire de me rendre ce qu'il m'a piqué, sale enfoiré de mes deux, va chier, putain (un vocabulaire trèèèèèèès girly, hein).

    Bref, le genré, c'est nul. Faut arrêter cinq minutes les âneries.
     
    ParasitA, Zrouks et Lord Griffith ont BigUpé ce message.
  10. Carmelita

    Carmelita
    Expand Collapse
    Ne comprend rien au nouveau forum !

    :clap: Tout-à-coup je regrette de toujours acheter ses livres au format poche, à James Ellroy... :d

    Bon, cela dit, pour en revenir à l'article :
    "Pour que l’auto-défense ne soit pas trop morose, optez vite pour une arme rose !" C'est une plaisanterie ?:facepalm:
    En fait, quand j'ai commencé à lire, je me suis dit que finalement, si ça rendait l'arme plus dissimulable, de façon à ce que l'agresseur ne se méfie pas quand on la sort, pourquoi pas ? Dans ce cas, ça pourrait même être une excellente idée... Mais non, c'est encore du marketing genré à la con. Sérieusement, est-ce qu'il y a vraiment des gens pour penser que si une arme est rose, elle peut devenir le must-have des it-girls et devenir l'objet fashion du moment ? Si tel était le cas, ça serait en plus vraiment à désespérer de l'humanité... On nous prend vraiment pour des abruties !:facepalm:

    De toute manière, il me semble que les tasers, par exemple, sont interdits en France, non ? Je demande, car à un moment donné, j'ai vraiment songé à m'en acheter un. Avoir une arme sur soi, ça a un petit côté parano qui me dérange un peu, comme si finalement on culpabilisait d'être dans l'espace public au point d'anticiper une agression potentielle, mais bon, quand on s'est déjà fait agresser, emmerdé, suivre et qu'on se fait très souvent accoster dans la rue, on en vient un peu plus facilement à y songer... Par contre, il me semble que tout ce qu'on lui demande à l'arme de défense que l'on choisit, c'est d'être pratique, maniable et sûre ; pas d'être rose à paillettes, parce que quand on se fait agresser en général on ne pense pas au côté agréable à regarder ou non de l'objet qui peut potentiellement nous sauver la vie.

    En fait, je rejoins assez la madz qui au-dessus parlait de ses cours d'autodéfense. Moi-même j'ai pratiqué un art martial et c'est grâce à ça que j'ai pu me défendre le jour où je me suis réellement fait agresser. On n'enseigne pas forcément volontiers les arts martiaux aux filles, parce qu'elles sont sensées êtres plus fragiles, les sports de combat, c'est pas féminin, et puis on nous inculque l'idée que si on tente de se défendre ça va être pire. Mais je pense surtout qu'il faudrait faire exactement l'inverse : apprendre aux filles les arts martiaux, les techniques de défense, qui notamment utilisent la taille, le poids et la force de l'adversaire contre lui. Leur inculquer qu'elles ne sont pas des victimes désignées mais qu'elles ont aussi la possibilité d'être dangereuses pour leurs adversaires, comme dans ce mythique article où Jack Parker raconte qu'elle a étalé son agresseur. Là, on aura vraiment fait un grand pas en avant !
     
    Leronira et MésangeBleue ont BigUpé.
  11. Pauwleen

    Pauwleen
    Expand Collapse
    Supercalifragilisticespialidocious

    Alors ça oui je veux bien croire qu'il hurlerait de rire... Peut-être la défense se résume-t-elle à faire mourir de rire l'attaquant ? :evil:

    Parce que bon... leurs gadgets pailletés, strassés, rosés, pomponnés blablabla, en fait on dirait juste une Japan Expo où on se déguiserait en Sailor Moon, avec des gadgets modernes quoi...

    " Pouvoir Suprême, Transforme moiiii ! " *pshiiiiiiiiit* :free:
     
  12. Hagalaz

    Hagalaz
    Expand Collapse
    Guest

    J'en profite pour faire une petit pub pour l'association où j'ai pratiqué l'auto-défense...

    Je ne saurais trop recommander de prendre des cours d'auto-déf, ça permet aussi d'acquérir une confiance en soi qui se sent de l'extérieur, et qui nous rend moins susceptible d'attirer les lourdingues (qui flairent bien ce genre de choses). Et puis les disciplines et méthodes pour les femmes, si elles sont bien pensées, prennent en compte le conditionnement social reçu : il faut commencer par faire sauter le "verrou comportemental" qui nous dit qu'il ne faut pas gueuler, pas se défendre, pas faire mal...

    Il y a aussi le livre d'Irène Zeilinger, "Non c'est non", qui explique bien les enjeux de la question.
     
    Zrouks a BigUpé ce message
Chargement...