Vous et vos voisins

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par .Svena., le 8 juin 2009.

  1. .Svena.

    .Svena.
    Expand Collapse

    Alors les voisins on est (presque) toutes obligées de faire avec!

    j'ai des voisins et je ne sais pas à quoi ils ressemblent et quand on les croise par hasard c'est un simple bonjour! Bref on ne se déteste pas, on s'aime pas particulièrement, ils sont là et à part ça pas grand chose!

    Donc la question, vous, avec vos voisins vous avez quel genre de relation?

    Toutes vos anecdotes sur la question sont les bienvenus! :lol:
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai plusieurs voisins, les premiers sont cons, depuis qu'on a emménagé ils nous cherchent des embrouilles pour tout & n'importe quoi.. le gars qui habite au fond de l'allée est trop bizarre, & comme dit ma mère "il est pas fini", haha. Ona pas trop de contacts avec les autres. & malheureusement la seule famille sympa va déménager dans quelques mois. :stare:
     
  3. Akrilik

    Akrilik
    Expand Collapse
    Barbamama

    J'habite une petite résidence privée, les gens sont presques tous proprio et déménage peu. Beaucoup me connaissent depuis que je suis toute gamine.

    Les deux petites vieilles qui embaume la cage d'escalier de cigare et qui nous chante du Johnny à 3h du matin sont extra.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je vies dans une résidence HLM. Il n'y a principalement que des cheminots mais ce ne sont pas les cas sociaux qui manquent :d.

    Il y a un mec au rez de chaussée qui est en dépression depuis plus de 6 mois visiblement. ll a failli se suicider au gaz, les pompiers sont venus plusieurs fois, ils étaient d'ailleurs encore là ce soir. Mais bon, jusque là il ne nous a jamais fait chier.

    Sinon notre voisine juste en dessous est une conne finie :d. Quand on a emménagé j'étais allée faire le tour des voisins pour les prévenir qu'on allait faire des travaux et donc qu'on était succeptibles de faire du bruit. Et j'avais donc vu la fille de cette voisine, super gentille, m'avait proposé de l'aide pour le déménagement bla bla bla. Deux semaines après environ, un mot anonyme dans le hall de l'immeuble, je ne me souviens plus exactement ce qu'il disait mais en gros qu'on faisait trop de bruit. On a compris que c'était à notre attention, on s'est donc excusés...
    Une semaine après, mon copain montait les placards, la fille de la voisine (qui a mon âge à peu près), arrive en pleurant accompagnée de la gardienne en disant à mon copain qu'il faisait trop de bruit et qu'elle n'arrivait pas à dormir (il était 14h hein). Cette conne travaille deux heures par jour dans une école, sort tous les soirs en boîte, se couche à pas d'heure et elle ose venir gueuler car elle n'arrive pas à dormir à 14h. LOL. Bref, mon copain l'avait clairement envoyée chier.
    Jusque là "ça allait".
    Et cette semaine, un nouveau mot dans le hall de l'immeuble, anonyme bien sûr "Chers voisins, pourriez vous imaginer un instant que votre sol est le plafond de vos voisins ?". On s'est très vite doutés que c'était elle. Le lendemain elle a rajouté un autre mot encore plus agressif "il nous faut du courage pour vous supporter", etc etc. Au tout début j'ai clairement eu envie d'aller lui foutre ma main dans la gueule car elle nous fait passer pour des cas sociaux auprès de tout l'immeuble ah ah. Et puis en fait on s'est calmés, on a rien répondu, ça a du encore plus l'énerver.
    Le truc c'est que l'immeuble est ancien, le parquet grince, donc oui c'est clair qu'on fait du bruit (tout commes nos voisins d'au dessus), mais elle ne supporte rien.

    Bref, vivement qu'on devienne propriétaires parce que les cas sociaux c'est bon... (Je ssais des connards y en a partout, mais laissez moi espérer qu'ilsne me poursuivront pas toute ma vie...)
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    C'est exactement ce qu'on fait aussi huhu.

    J'habite avec mon copain et un colloc' dans un petit immeuble de trois étages extrêmement pourri (y'a un nid de pigeon à l'étage du dessus, c'est dire..), heureusement qu'on a su faire un truc sympa de notre appart' pas droit. Les murs sont en papier à cigarette.

    Bref, on a pas de relations à proprement parlé avec nos voisins, juste un bonjour/aurevoir quand on les croise, mais on évite. Il y a deux studios au dessus, et deux studios en dessous de nous, qui font la moitié de notre petit appartement.

    Au dessus, dans l'un vit un type proche du clochard. Il vit seul, parle à peine, bois pas mal et met sa musique à fond, quasiment tout le temps. On a même du faire une expédition un dimanche soir pour lui demander de baisser sa radio : sa porte était ouverte, il dormait profondément à cause de l'alcool et du coup on a entrevu l'état de son appartement.. Un taudis.
    A côté, c'est visiblement un type qu'on voit rarement, qui n'est pas toujours là (voyage beaucoup ?), et qui ramène de temps en temps sa femme et son bébé (qu'on entend extrêmement bien pleurer hein). Je me demande encore comment ils peuvent de temps à autres vivre à trois dans une si petite surface.

    En dessous, il y a un couple agé dont le mari dit à peine bonjour, et dont la femme est cinglée. Elle adore nous intercepter dans les escaliers pour nous raconter ses problèmes et parler de ses voisins de palier. Elle a un accent polonais et donc on comprend pas grand chose, mais elle tient la bavette pendant des heures.. D'où le fait de courir dans les escaliers. Une fois, même, on allait ressortir et donc on avait laissé notre porte sans la fermer à clés : elle est rentrée sans toquer et nous atenu la manche pendant 45 minutes à propos de ses voisins de palier à nouveau. On l'a pas invitée, elle est rentrée comme dans un moulin, et on a eu du mal à la faire sortir.
    En face de chez eux, un autre couple agé et polonais qu'on voit peu, mais dont on entend beaucoup parler. Ils boivent énormément, surtout la femme, et donc il lui arrive de laisser sa bombonne de gaz ouverte.. D'où déjà deux interventions des pompiers, parce qu'on craignait le pire. Ils sont en conflit perpétuel avec leurs voisins de palier, donc on les entends souvent se crier dessus dans le hall.. Au moins, on sait qu'on ne doit pas sortir à ce moment là !
    Ah, et ils invitent régulièrement des amis à eux pour boire.. On a déjà retrouvé 2 types complètement bourrs dans les escaliers, couchés.. Et l'un d'entre eux a déjà tenté de rentrer chez nous croyant qu'il rentrait chez lui (on va dire ça ..) mais heureusement, on avait tout fermé.

    Voisins cinglés et flippant, c'est trop la joie !
     
  6. accroche-coeur

    accroche-coeur
    Expand Collapse
    est partie.

    Bah je crois que j'ai de la chance. Je suis au tout dernier étage, alors j'entends personne, je les croise très rarement dans l'immeuble d'ailleurs. Je crois qu'il n'y a que des étudiants. En dessous de chez moi, ya une fille très sympa, elle me dit que desfois je fais du bruit (la musique, et elle m'entend marcher par moment) mais ça la dérange pas, elle est cool. Et puis, elle me file 15?/mois pour utiliser mon wifi, alors je vais pas trop me plaindre.
    Les autres voisins, on se croise de temps en temps, c'est juste bonjour au revoir.
     
  7. danielle

    danielle
    Expand Collapse

    Je m'antends bien avec mes voisin. je les connais et ils me connaissent. On rigole ensemble tant de fois, on organise de temps en temps des petites fêtes entre voisin. Bref, ça peu aller
     
  8. Arc-en-Ciel

    Arc-en-Ciel
    Expand Collapse
    Mélange instable

    J'habite un minuscule immeuble (en fait c'est une maison des années 30 retapée en trois appartements), l'appartement du rez-de-chaussée est inoccupé, avec ma coloc' on habite au premier et au-dessus de nous il y a un jeune couple d'une trentaine d'années. On a des relations très courtoises, on se dit bonjour quand on se croise dans les escaliers, les réflexions sur le temps qu'il fait, bref les choses classiques de voisinage. On se prévient mutuellement lorsqu'on organise des soirées histoire de ne pas avoir de mauvaises surprises, et quand ils sont arrivés dans l'immeuble je leur ai dit de ne pas hésiter à me dire si mon chien faisait trop de bruit ou quoi que ce soit, mais jusqu'à présent on n'a jamais eu de soucis, ils sont très cools, ils ne râlent jamais.
     
  9. Nyx

    Nyx
    Expand Collapse
    Bang Bang, Feuer Frei.

    Je vis en maison, donc les voisins ça va, je ne subis pas trop leur bordel. Ceux juste à côté de chez moi sont un couple de retraités très gentils et super actifs.
    Par contre, il y en a un qu'on ne supporte pas, c'est celui qui est de l'autre côté de mon jardin. Dès qu'il commence à faire un peu beau, il passe sa tondeuse tous les 2 matins (tondeuse à essence qui fait un bruit d'enfer) vêtu d'un petit short rouge ridicule. C'est insupportable d'entendre un bordel pareil dès 9h du mat'. Surtout le dimanche. Et on l'a renommé "P'tit short satin", je ne sais même pas ce que c'est son nom. Avec mon père on voulait lui blindé la boite aux lettres de prospectus pour des tondeuses électriques à une période, histoire qu'il comprenne enfin.
    Sinon pendant l'été, donc quand on a les fenêtres grandes ouvertes parce qu'il fait trop chaud, il s'amuse à mettre du Polnareff à fond. Je me souviens que j'avais pété un plomb pendant mes révisions pour le Bac parce que je n'arrivais pas à me concentrer sur mes cours à cause de "Marilouuuuuuuuuuuuuuu".
    Bref, c'est P'tit short satin.

    Sinon quand je vivais en appart en Espagne, j'ai pleuré plusieurs fois de fatigue à cause des mes voisines du dessus qui m'empêchaient de dormir. Je ne sais pas ce qu'elles foutaient dans l'appart, mais c'est comme si elles déplaçaient tout le temps les meubles. Ca faisait un bordel d'enfer dès 8h du mat', et quand elles sortaient le soir et qu'elles rentraient tard, elles continuaient à faire un boucan pas possible.
    Le pire c'est qu'en un an, on a fait une fois une soirée à l'appart, pour l'anniv d'un des colloc. Et ces connasses sont descendues se plaindre que tous les week-ends on faisait du bordel (alors qu'on était quasiment jamais à l'appart le week-end), qu'elles allaient appeler les flics, etc etc. Mon colloc leur a claqué la porte au nez à ces connes.
    Sauf qu'elles ont continué à nous faire chier, ce qui fait que c'est un peu devenu la "guerre". Par exemple, en Espagne en général on met son linge à sécher dehors sur des fils, et mon colloc, qui devait se faire des piqûres d'anti-histaminiques, avait une seringue. Donc il la remplissait avec le vinaigre des cornichons et en aspergeait les vêtements mis à sécher dehors. Ou sinon mes deux collocs balançaient des boulettes mouillées de PQ sur leurs fenêtres...
     
  10. Vice-Versa

    Vice-Versa
    Expand Collapse

    J'habite dans une ruelle donc on doit être maxi 10 familles. On se parle relativement peu, c'est bonjour, au revoir et c'est tout. Certains se plaignent de mon chien qui aboie trop, d'autres sont contents qu'il aboie. Il a en qque sorte chassé les toxico qui trainent dans le coin... Y a juste ma plus proche voisine qui chante de l'opéra qui me dérange un peu et dans ce cas, j'ferma la fenêtre
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    En face de chez moi, il y a la maison maudite, les gens qui viennent s'y installer déménagent souvent au bout de quelques temps, et d'autres les remplacent... Et à chaque fois, on se retrouve avec des voisins bizarres, soit fous, soit associables etc... A chaque fois, sauf cette fois, l'actuel occupant est installée dans "la maison maudite" depuis 1 an et je ne l'ai vu qu'une seule fois, quand mon chien lui a volé sa chaussure, et que j'ai dû la lui remmener :yawn:...

    En relisant, je me rend compte que ce que j'ai écris n'apporte absolument rien, et est totalement dénué d'intérêt, mais j'ai vraiment la flemme d'effacer ce que je viens d'écrire... :rockon:
     
  12. Business Class

    Business Class
    Expand Collapse
    I am very busy.

    Mes voisins sont super cool dans mon immeuble. On se connaît un peu tous au moins de vue, puisque nous occupons un immeuble de trois étages avec deux appartements sur chaque. J'ai fait mon stage de 3ème chez mon ancienne voisine d'à côté (elle était directrice d'école maternelle) et là, c'est sa collègue qui y habite, elle est très sympathique, elle a donné des adresses à ma mère lorsqu'on a cassé une fenêtre. Elle envisage de vendre son appartement en ce moment et ma mère lui a même trouvé un client potentiel puisque mon oncle veut l'acheter pour le louer.
    Au-dessus de nous, c'est une famille qui y habite avec des enfants en bas étage (leur fils fait souvent du bruit mais c'est supportable), et en dessous, un banquier (qui m'a l'air très aisé) et sa femme. Ils sont super cool aussi, on ne s'invite pas non plus à manger mais quand on les croise dans les escaliers et qu'on demande de leurs nouvelles, c'est avec sincérité et pas par automatisme.
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. sunkiss
    Réponses :
    25
    Affichages:
    10204
  2. Emilie Laystary
    Réponses :
    91
    Affichages:
    7677
  3. Spicycaro
    Réponses :
    5
    Affichages:
    1016
  4. Cygnus
    Réponses :
    36
    Affichages:
    5363
  5. petiteabeille
    Réponses :
    0
    Affichages:
    1307