Vous êtes où les 2000 ?

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Louise Pétrouchka, le 13 juin 2018.

  1. paulineejry

    paulineejry
    Expand Collapse

    ça marcherait pour les 2001 ?
    bon, tant pis, je répond quand même (oulala première fois que j'écris sur ce forum merci instagram :)) alors pour mon cas, je passe le bac de français cette année (pas grand chose me direz vous) et ça va.

    mes passions, c'est le cinéma d'animation, la BD et puis l'art en général... aussi la SVT j'adore, puis bien sûr la musique. le sport me passionne, le fait de se dépenser et se vider pour tout oublier dans la "douleur" de l'effort, j'adore et c'est une sensation que j'espère je ne perdrais jamais (même à 60 ans). j'ai fait beaucoup de sport au collége, jusqu'á toucher du bout des doigts le haut niveau (16h de natation par semaine) pour me rendre compte que ce n'était pas pour moi, créature trop sensible pour ce monde de bourrins ^^
    à l'avenir, l'année prochaine, après avoir passé mon bac S j'aimerai beaucoup être prise dans les grandes écoles d'anim comme Gobelins ou Emile Cohl, et puis pour l'instant je me démène pour assister à tout les festivals de BD ou animation dans le coin (big up à Cy et Pénélope Bagieu à Lyon BD), tout ça en continuant de courir, nager, faire du vélo parce que je ne tiens pas vraiment en place.

    l'avenir me paraît loooiin (genre après la terminale), mais ne me fait pas si peur que ça, j'ai plutôt hâte.
    mais en tant qu'individu faisant partie de la génération 2000, je trouve que ce qui est super c'est qu'avec notre accés à tout (articles vidéos blog) on peut avoir une maturité, des connaissances et une culture que la société ne nous pense pas capable de posséder.notamment grace á madmoizelle, que je suis depuis déjà 2 ans je crois, et qui m'a apprise tellement de choses ! j'arrive à avoir du recul sur le féminisme, la liberté de ses droits, de son corps et c'est génial ! par exemple je ne m'épile plus du tout les jambes parce que ça me fait mal et ça ne me dérange pas plus que ça les poils :) et vraiment, sans vos articles trop chouettes, je serait encore au stade de "oui mais je dois être féminine, tout le monde doit m'aimer, je dois être gentille" etc :/ donc bon, voilà nous, les 2000, on en a peut être l'air, mais on n'est pas si cons (enfin un peu mais vraiment, ça pourrait être pire)

    merci les madz quand même je vous aime <3


    PS: quand aux grandes questions que je me pose, c'est vrai que malgré ma fierté de faire partie de cette génération, je flippe à l'idée d'entretiens à l'avenir ou les examinateurs penseraient que je ne suis qu'une incapable parce que j'ai grandi avec un smartphone dans les mains....qu'en gros, les "grands" ne puissent s'adapter aux nouveaux modes de vies et d'information...
     
    katakury, Orpinne, Louise Pétrouchka et 3 autres ont BigUpé ce message.
  2. Emmyniature

    Emmyniature
    Expand Collapse

    Né en 2000 et pourtant pas encore 18 ans, je me sens bien dans ma vie d'ados ^^
    Même si je dois avouer que ce n'est pas toujours facile.

    Je ressent assez souvent ce qu'on appelle la pression de groupe. Étant la seule de mes amies à n'avoir jamais été en couple, elles cherchent assez souvent à me trouver quelqu'un. Pendant un moment j'ai même pensé que je n'étais pas normal et mon manque de confiance en moi n'avait pas été. Aujourd'hui j'ai compris que ce n'est pas un devoir que d'être en couple même si il m'arrive encore de me sentir en marge.

    Depuis peu je me questionne aussi sur l'image de soit qu'on apprend aux autres générations. Aujourd'hui alors que je me rase de moins en moins et que je commence à abandonner les soutifs, je vois le regard de ma soeur qui ne comprend pas. Je la vois trouver les règles sales, je la vois trouver sa vulve anormal, je la vois jugé son propre corps et je me demande comment la société l'a amené à penser comme ça, à avoie cette image d'elle-même, alors que j'essaie de lui apprendre à aimer son corps.

    Je me questionne aussi sur l'avenir, est ce que j'ai bien choisi ma voie ? Est ce que mes études me plairont ? J'ai déjà eu du mal au lycée, forcée de me décider entre mon amour de la littérature et mon amour des sciences. Très déçu de constater qu'aucun parcours ne propose 4h de svt avec de la lele x)

    Je suis d'ailleurs une passionnée de lecture, je passe mes journées sur wattpad et bookstagram guettant mes prochaines lectures papier x) Voir même un peu trop de temps puisque la lecture m'empêche d'être pleinement concentré dans mes révisions. (Le BAC, où ce moment où l'on te demande de régurgiter une énorme quantité de savoir sans nécessairement le comprendre)

    Ça fait un petit moment qu'on regarde vis vidéos et vos articles avec une de mes amies et j'espère découvrir et rire encore longtemps avec vous ^^
     
  3. ali.gat0r

    ali.gat0r
    Expand Collapse
    Design et Art. La couture la broderie et les livres c'est bien et manger du fenouil c'est bon pour la santé et pour les papilles

    Heyy je suis une 2000, bon de fin d'année... du coups c'est pas ouf de pas encore avoir 18 ans alors que la plupart de mes amis on passé la majorité. Je sais que je deviens de plus en plus autonome, que la maturité arrive chaque jour un peu plus mais je me sens comme une enfant parce que je suis née en décembre et pas en mars.

    Oui c'est le bac, réviser c'est pas une chose facile, de devoir se motiver TOUT SEUL pour bosser. J'avais l'habitude que ce sois mes profs qui le fasse, pas moi (là je ne suis pas autonome effectivement). Je me plait tout de même dans le confort du lycée, en plus dans la filière où je suis, STD2A (design et Arts Appliqués), les profs sont à notre écoute, ils sont toujours là pour nous aider et la classe et soudée, un peu comme une petite famille. Alors c'est un dilemme dans ma tête, j'ai envie de partir en étude, être "libre" et en même temps je veux pas les quitter, 2 ans c'était pas assez.
    Mes questionnements c'est "où est ce que je vais l'année prochaine ?" et on dit merci parcoursup avec les liste d'attentes (joie et bonheur en moi).

    Je me questionne aussi sur mon avenir, sur notre avenir. Comment on va faire avec ce réchauffement climatique et tout les dégâts qu'il cause ? et qui intéresse peu de gens. Ça me déprime, ça me fait mal de voir que les gens préfère gagner de l'argent plutôt que de penser à notre survie. Juste parce qu'ils savent que eux seront mort quand le pire arrivera. "L'ancienne" génération, j'ai l'impression profite, et nous bah.... on sait pas comment s'y prendre. Du coups on stagne et ça empire chaque jours un peu plus.
    Mais en même temps qui écouterais une ado de 18 ans ? Que ce sois pour la planète, pour la place des femmes dans la société ou aider les demandeurs d'asile qui campent devant chez moi qui va m'écouter ? En plus d'être une ado, je suis une "2000". Les gens plus vieux qui nous disent ça pour rigoler à la longue c'est lourd et on peut se sentir rabaisser. Pourquoi une année qualifie les gens ? Que ce sois en 1996, en 1954 ou en 2000 il y aura toujours des gens moins sympas que d'autre et moins malins. En vrai c'est nous qui allons changer vos couches quand vous serez vieux, faites attention ! x)

    Pour mes projets, j'espère que le numérique ne prendra pas trop le dessus sur le concret et le manuel car les métiers d'art ont des savoirs faire si beaux, le design doit garder son empreinte manuel, il ne faut pas tout déléguer aux machines, il y a tant de gens qui ont des pépites aux bouts de leurs doigts. (et j'aimerais bien en faire partie, si j'y arrive).

    Merci Madmoizelle de nous permettre de parler :) je crois qu'on écoute pas assez les jeunes pourtant je pense qu'ils ont pleins de choses intéressantes à dire.
     
    99fever, Orpinne, Louise Pétrouchka et 4 autres ont BigUpé ce message.
  4. Légume Vert

    Légume Vert
    Expand Collapse

    Bon je suis une 2001 mais je vais pas me priver de répondre.
    Alors je suis dans une période absolument magnifique de ma vie, je suis hyper heureuse et épanouie. Le lycée m'a permis de m'assumer entièrement, de comprendre qui j'étais, de rester avec des gens bienveillants et qui ont, soit dit en passant, changé ma vie, de prendre mon indépendance face à mes parents (je suis interne donc je me débrouille toute seule, comme une grande, eheh), et un tas d'autres trucs...
    J'adore apprendre, mais vraiment hein, pas qu'un peu. Une de mes préoccupation c'est de ne pas pouvoir apprendre tout ce que je voudrais, de devoir faire des choix dans les disciplines que j'étudie. Du coup je ne sais pas exactement ce que je veux faire plus tard, pour la simple et bonne raison que je veux TOUT faire... Bon, j'ai conscience que c'est vraiment un "problème" de bourge, dans le sens où, déjà, moi, en tant que femme française blanche et fille de cadre, j'ai ÉNORMÉMENT de chance d'être la où je suis et de pouvoir choisir de faire des études. Bref, ma vie se résume à apprendre, encore et encore.
    Il y a bien autre chose dans ma vie qu'apprendre, je vous l'accorde. Et donc l'autre amour dans ma vie c'est RIRE et faire des BLAGUES !! Au mon dieu je passe ma vie à me marrer. Mon rêve caché c'est de faire du stand up, j'adore la scène et raconter des blagues, mais j'ai pas encore assez confiance en moi pour lâcher les études conventionnelles.

    Ça fait très longtemps que je m’intéresse au féminisme et au sexisme, presque depuis toute petite d'ailleurs, donc on peut dire que c'est aussi un des thèmes principaux de ma vie. On peut y rapprocher l'acceptation de son corps, du coup je dois dire que je commence à réellement m'en foutre de mes poils, et j'en suis assez fière. Il y a encore du travail, mais c'est franchement pas mal. Pour rester dans le thème du corps, il se trouve aussi que récemment, on m'a dit que j'avais le syndrome des ovaires polykystiques (je ne sais pas si ça a déjà été abordé sur Mad mais j'attend avec impatience un article ou une vidéo !), c'est une maladie pas très cool qui peut rendre stérile, qui te rend TRÈS poilu et qui te fait prendre du poids ; à oui, et c'est pour toute la vie, sinon ce serait pas drôle ! Donc il y a du travail pour pas tomber dans le refus de son corps. D'ailleurs, je crois que je gère pas trop mal, parce que je m'accepte (contrairement à beaucoup de personnes autour de moi), et que j'ai conscience que cette maladie, il faut que je la vive avec mon corps, et pas contre lui.

    Ok, on laisse là ce monologue sur le corps.
    On change de sujet, ça va parler engagement. Je rêve depuis assez longtemps d'être bénévole, de faire partie d'associations, ou des trucs du style. L'année prochaine je vais déjà essayer de monter le maximum de projets dans mon lycée : je compte faire des actions de protection de l'environnement en créant des groupes de bénévoles qui ramassent des déchets sur les plages ; des heures libres de partage culturel (où tout le monde peut aller, même les profs ou agents d'entretient et compagnie) ; des tournois de foot féminins (parce que l'année dernière ils ont fait uniquement un tournois masculin, et je suis encore sous le choque) ; un atelier théâtre ; et encore plein de trucs.
    Il y a aussi l'association Alternatiba qui fait, cette année, comme un tour de France, et je compte bien être bénévole dans ma ville ! Je vais essayer aussi de m'incruster au Secours populaire près de chez moi, et les aider comme je peux. J'ai mis du temps à me motiver car j'ai pas vraiment de modèle autour de moi qui s'engage comme ça, dans des associations, et je me croyais aussi trop petite : qui voudrait d'une mineur dans les pattes ? Alors que je suis sûre qu'ils ont besoin de tout le monde, il faut juste prendre son courage à deux mains et partir à l'aventure dans un monde inconnu !!! Uiii !
    J'ai aussi un projet TOP SECRET que je veux proposer à la mairie de la ville dans laquelle j'habite. Ça fait déjà un an que j'y travail et j'ai déjà gagné de 2e prix d'un concours de sciences sur ce sujet. Si j'y arrive, je tiens vraiment à partager mon expérience sur Mad, et montrer que même à 17 ans, on peut faire des choses incroyables ! Il faut que je travail en collaboration avec des entreprises et ma mairie, mais je suis sûre que je peux y arriver ! Par contre, je sais pas s'il me restera sur temps pour préparer le bac à cause de tous ces projets... on verra ça plus tard ! ;)

    Bon je crois que ce message est déjà bien long, j'espère que mon témoignage sera lu et servira à tou.te.s, sûr ce,
    A+ dans l'bus ;)
     
    Anna421, Cappuccino, Orpinne et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. Louise Pétrouchka

    Louise Pétrouchka
    Expand Collapse
    Permettez que je fasse ici ce que l'on fit le jour où l'on vous fit.
    Membre de l'équipe

    @Légume Vert, @ali.gat0r, @Emmyniature, @paulineejry, @Orpinne, @katakury, @Mariehamelin, @Lululaluciole, @Miss Océane et @Leeloopaupiette : Merci pour tous vos messages et témoignages, c'est passionnant. Vous êtes passionnantes. Merci ! :jv:
    J'ai pris plein de choses en note dans ce que vous dites.

    Bon courage à toutes celles qui ont des épreuves du bac dans les prochains jours : merde, merde, merde !
    YOU. CAN. DO. IT.

    C'est quoi les trucs qui vous tracassent au quotidien ? Quelle est votre relation à vos parents/vos frères/sœurs ?
    Pour celles qui passent en études dites supérieures l'année prochaine : c'est quoi les trucs qui vous font flipper concrètement dans le fait de partir de chez vos parents ?

    Merci pour vos réponses :fleur:
     
    Lululaluciole, katakury et Orpinne ont BigUpé ce message.
  6. Cépamoi

    Cépamoi
    Expand Collapse
    E.Pluribus anus

    J'interviens très vite pour faire mon ancêtre mais quand je vois vos préoccupations et toutes les choses dont vous avez conscience, je trouve qu'il y a de l'espoir. J'aurais tellement aimé en savoir autant à vos âges. Vous m'impressionnez :happy:
     
    Ju-, GrandeMarine, Whitemountain et 15 autres ont BigUpé ce message.
  7. Orpinne

    Orpinne
    Expand Collapse
    So kiss me on the mouth and set me free But please, don't bite

    Orpinne round 2 :yawn:

    Ce qui me tracasse au quotidien ? Je suis pas dans la meilleure période pour le dire parce que la c'est le bac le bac et surtout le fait que j'arrive pas a réviser !
    Mais si non je pense pas mal à mon célibat:stare: je sais que ça va passer mais bon j'aimerais bien que quelqu'un soit amoureux de moi non de dieu !!! :scream:
    Je m'inquiète aussi pour mes amis, irl ou non d'ailleurs ! J'essaie de les aider aux mieux et je pense que j'ai d'assez bon conseils ! C'est vraiment une passion pour moi d'écouter les problèmes des gens et d'essayer de trouver des solutions ! Depuis un mois je parle sur internet avec une petite 2003 dont la meilleure amie a BEAUCOUP de problèmes et j'arrive à la pousser à l'aider et tout et la situation s'est amélioré je suis vraiment trop contant !!! (btw psychologue est mon deuxième choix de carrière si l'art me plaît pas) (d'ailleurs c'est marrant toutes les madz qui ont témoigner aiment l'art :happy:)

    Donc ça c'était pour la vie quotidienne... Quant à l'angoisse de l'année prochaine... Humm... Je saurais pas expliquer ce qui me fait peur concrètement, en fait j'ai vraiment tendance à stresser tout le temps quand je dois faire quelque chose toute seule. Par exemple rien que le fait d'aller d'un point A à un point B seule dans une ville je ne le fait pas sereinement. Donc vivre seule ça paraît juste impossible. Ce qui me fait peur c'est surtout l'inconnu, j'ai jamais déménagé de ma vie donc la tout changer de but en blanc c'est effrayant !!!! Et puis j'ai un peut des phobie administratives je fait toujours tout après le dernier moment (ou pas du tout psk c'est mes parents qui le font à ma place) donc je pense pas que ça va m'aider dans ma future vie :sweatdrop:

    Ma relation a mes parents ? Euuuuh étrange je dirais ! Enfin avec ma mère plutôt normale on s'aime mais on s'embrouille parfois comme une mère et une ado quoi ! Quant à mon père... En fait c'est simple au quotidien il est invivable !!! Il fait toujours des remarques passives agressives à moi ou ma mère, est toujours persuadé d'avoir raison ... Il fait un peut le mal alpha en fait! Mais le problème c'est qu'il a très peut d'ampathie donc il se rend pas compte qu'il blaisse les gens ! Parce que tout ce qu'il dis c'est sur le ton de l'humour donc pour lui c'est drôle alors que non :stare: Et ce côté là ressort vraiment beaucoup dans la vie quotidienne. Mais quand il est en vacance ou qu'on fait une activité qui sort de l' ordinaire il est en fait très bien ! Il est très cultivé et c'est intéressant de parler avec lui ! Donc pour l'instant je suis juste souvent en colère contre lui mais je pense que l'année prochaine notre relations sera plus apaisée parce que je le verrai seulement ponctuellement.

    Quant à la fratrie, j'ai deux grands frères qui ont 6 et 9 ans de plus que moi. Et en fait je suis pas très proche d'eux :sweatdrop: j'aimerais bien l'être hein mais je suis timide avec ma propre famille :sweatdrop: j'ai l'intention de changer tout ça l'année prochaine parce que je vais dans la même ville que l'un d'eux et il m'a déjà promis qu'on allait boire des coups ensemble !

    Voilà voilà je sais pas si ça t'a éclairé @Louise Pétrouchka :cretin:
     
    Louise Pétrouchka et CutaPica ont BigUpé.
  8. 99fever

    99fever
    Expand Collapse
    essaie de faire de son mieux dans la vie lol

    Hello! Alors moi je suis une fin 1999! J'ai donc 18 ans et je suis en bac+1 ( vive les arts appliqués!♥)
    J'ai l'impression d'avoir trop de trucs à dire, merci de nous poser ces questions et çà fait du bien de lire toutes les réponses.
    Petit message pour celles qui passent le bac: çà va aller, promis! C'est stressant, long mais vous serez fières de vous après! (Et vous allez surement avoir des meilleures notes que pendant votre année scolaire;)

    Bon sinon, je suis une personne qui a pas confiance en soi, qui est timide et angoissée mais quand je suis avec des gens avec qui je me sens bien, je deviens moi-même et pleine d'énergie et un peu ouf. Et desfois je me dit que je devrais changer, arrêter d'étre timide et d'avoir peur de parler en cours.. Mais je me dit merde, je suis comme je suis, j'ai des supers amies et je me sens bien alors pourquoi changer ?? Je déteste aller en boîte, sortir dans les bars tous les soirs c'est pas trop mon truc et desfois je me sens un peu en décalage avec mes amies. Et j'ai peur de pas être aimer par les autres c'est chiant.
    Ah oui, je sens que je commence à me faire une identité, des opinions et c'est en partie gràce à Madz et aux comptes "feel good" d'insta; je suis fière d'être ouverte d'esprit et de faire partie de cette communauté de love. C'est cette année que j'ai compris que pour avoir un summerbody il suffisait d'avoir un corps, que les imperfections de nos corps n'étaient pas des imperfections et que la chose la PLUS importante dans la vie c'était de se sentir bien avec soi-même. J'ai envie et j'essaye d'être différente et de devenir moi-même.
    Niveau questionnement: J'ai peur de tout et de faire des trucs seule. De conduire seule même si j'ai eu 31 au permis, d'aller à des rdv (pas galants, à ce niveau là c'est très calme lol), d'avoir un accident, de m'être trompée d'études, de pas réussir à devenir adulte et à gérer pleins de trucs toute seule... (Merci à l'article "Comment j'ai arrêté d'avoir peur")

    Pour la société et notre monde, je suis assez frustrée de voir tout ce qu'il s'y passe niveau environnement et animaux. On fait n'importe quoi, et j'aimerais bien faire changer les choses mais impossible un peu. Et sinon je suis très fière d'être jeune et de voir la révolution sur les femmes et le #metoo. Ca fais du bien. J'ai envie d'aider les gens, mais je sais pas trop comment faire dans mon ptit village. Alors à la rentrée, (je sais pas encore dans quelle ville je vais #parcoursup) je m'inscrirais dans des assos pour aider autour de moi.

    Niveau famille, mes parents se sont séparés au moment du bac (yeah!) et la terminale a été la pire année de ma vie. Pour celles qui ont des problèmes à la maison; Courage, c'est long, évadez-vous ( moi c'était le vélo et le dessin et mon lapin lol) avec ce que vous voulez mais la situation va se régler. Depuis que je vis chez mon père, ma soeur et moi revivons et tout va mieux. (Mon texte est long mais tant pis) J'ai ce qu'on apelle une "mère toxique" qui est malade psychologiquement, et décider de la voir moins d'une heure par semaine est la seule solution pour l'instant. Je suis comme une maman pour ma soeur de 12 ans mais je n'ai pas le choix, heuresement que notre père est génial.

    J'ai quitter mon chez moi l'année dernière pour mes études et là c'était la meilleure année de ma vie. Quitter tous les problèmes ci-dessus m'a permi de penser à moi. J'ai rencontrer des amies géniales et j'ai fais ce que j'aimais, l'art (appliqué) après un bac S plus qu'ennuyant. Je lis celles qui ont peur de partir de chez elles; c'est extremement normal. Mais je vous promet qu'au bout de 1/2 semaines voir moins, vous vous serez habituées. Moi et toutes mes amies on avait peur de vivre seule dans une ville qu'on ne connait pas, mais tout s'est bien passé. Rappelez vous que vous savez prendre soin de vous même, même si vous pensez que vous ne savez rien faire toute seule.
    @Orpinne , je stresse aussi pour tout tout le temps, et papiers administratifs, même si tu es loin de chez toi t'inquiète tes parents t'aideront/ feront à ta place ^^ . J'ai aussi très peur de l'inconnu mais au bout de 7 jours ta ville ton école ton appart ne te sera plus inconnu. Perso j'avais super peur de faire les courses toute seule ou que quelqu'un entre dans mon appart la nuit :o ( pas le même level)
    Trust me, il peut se passer beaucoup en cette année de gros changements, mais on grandit et on mûrrit sans s'en rendre compte et tout se passera bien, faites VOUS confiance. Je fais la meuf de la sagesse.. N'importe quoi!

    Mes projets; road trip en australie seule ! Aider les gens ! Devenir urbaniste ou archi d'intérieur !
    Je crois que j'ai rien oublier de dire, merci à celles qui m'ont lu bisous ♥ ( dsl pour les fautes)
     
  9. Orpinne

    Orpinne
    Expand Collapse
    So kiss me on the mouth and set me free But please, don't bite

    @99fever merci de m'encourager !!! :jv:<3<3:jv:<3
    Et je suis aussi team bac S ennuyeux à mourir !!! J'aimerais bien croire que j'aurais des meilleures notes au bac qu'en classe sauf que en physique j'ai 8 de moyenne donc même si c'est mieux (ce dont je doute) j'aurais que 9 je pense .... Moi qui visais la mention en début d'année la je vais me contanter de l'avoir !
     
  10. 99fever

    99fever
    Expand Collapse
    essaie de faire de son mieux dans la vie lol

    @Orpinne De rien j'aime encourager et rassurer les gens !!! ♥♥
    Je te jure! J'avais 6/7 en physique j'ai eu 13. J'avais 9 en maths je crois j'ai eu 14! Franchement te fais pas de soucis ! :) J'avais des doutes de pas avoir mon bac (ridicule de penser çà, merci la non confiance en soi!) et j'ai eu mention bien ! :o
    Sans me vanter bien sur, juste rassurer!
     
    Louise Pétrouchka et Orpinne ont BigUpé.
  11. katakury

    katakury
    Expand Collapse

    C'est quoi les trucs qui vous tracassent au quotidien ?
    La pollution majoritairement ! La surconsommation de choses dont on n'a pas besoin et qui ne font que du mal à la planète et à notre corps (la fast fashion, les cosmétiques, les cartons d'emballage de tout, puisque tout est doublement emballé). On remarquera que les fruits et les légumes bio sont, certes "meilleurs pour la santé", mais ils sont suremballés dans des barquettes en plastoc ... LA PU**** DE SA MERE (vous pouvez pas me donnez des insultes non genrées s'il vous plaiiiiit ?? ça aussi ça me saoule) ! Ah et la maltraitance animale (et humaine aussi en passant pourquoi pas).

    Ce qui me tracasse c'est tout les nouveaux maux qui vont apparaitre avec les nouvelles technologies ... Je vous laisse imaginer l'état de nos pouces dans 50 ans quand on aura "skrollé" comme des malades toute notre vie. L'état de nos yeux, de nos oreilles, et de notre cerveau avec des ondes électromagnétiques dans tous les sens sans qu'on ne sache vraiment ce que ça fait.
    Et puis le temps qu'on passe à regarder des choses inutiles sur des écrans me font particulièrement culpabiliser sur ma propre vie. C'est addictif ! On allume nos téléphones sans cesse sans avoir de notification. C'est super dur de passer ne serait-ce qu'une journée sans. J'en ai fais l'expérience par oubli de chargeur, bah tu te sens seule ! Heureusement j'avais un livre ! Vous savez quoi ? Les 500 pages : 2 jours !

    J'ai peur de ce qu'on mange! mon but d'ici fin 2019 c'est de me renseigner (et de les apprendre) sur tous les perturbateurs endocriniens et les additifs alimentaires cancérigènes (ou juste louche) qu'on connait pour ne pas en manger à longueur de temps? (et puis j'achète plus en grande surface, que des légumes et des oeufs chez le vendeur de légumes de mon quartier, bio!) Vous savez quoi ? je ne suis plus heureuse en mangeant que ça, et ça coûte nettement moins cher qu'au spar du coin!

    Ah oui .. Vous avez dû me prendre pour une folle de vouloir apprendre des molécules par coeur... Je rappelle je suis en médecine, les molécules c'est ma passion en fait ^^

    Ah et j'ai peur des mecs aussi ... Je ne devrais pas, on ne m'a jamais emmerdé comme je l'ai dis dans le précédant message, mais je me méfie peut-être un peu trop. Et puis à force d'entendre tout le temps tout le monde dire que les mecs sont cons et stupides ... Bah forcément je l'ai intégré moi ! J'ai peur que ce soit de la misandrie :///

    Quelle est votre relation à vos parents/vos frères/sœurs ?
    Saine. Je suis plutôt satisfaite de ce que mes parents ont réussis à faire de moi. Même si là ils ne font plus grand chose, ils me laisse finir de m'éduquer toute seule pour la plupart des choses. Il sont ouverts; pas racistes ou homophobes ou des trucs nuls comme ça (jugement de valeur présent, désolé les racistes ... mdr je suis pas désolée) donc c'est cool !

    Mes (demi) frères et soeurs ont 25 ans cette année. Je vois peu mon frère depuis mon enfance (pas la même mère).
    Mais j'ai grandi jusqu'à mes 10 ans avec ma soeur qui est ensuite partie en études sup à 17 ans... Bah je crois qu'elle est bloquée sur la gamine que j'étais. Sauf qu'en fait là .. J'ai 18 ans ! J'aurais bien aimé la voire à 18 balais avec une grande soeur de 25 qui lui disait comment se tenir, parler, se comporter: fais pas ci fais pas ça ! NAN MAIS TAIS TOI EN FAIT ! mais je peux pas dire ça, elle pense avoir toujours raison, me reprend sur quasiment tout, même sur des choses futiles du style "tu manges trop vite". Alors que mes parents en face ont fini avant moi; déjà; et que ma mère ne me fait plus cette remarque depuis mes 15 ans! Donc je lui ai expliqué cette fois là et elle s'est tue. YES !
    Je vais squatter chez elle dans deux semaines, ça devrait bien se passer.

    C'est quoi les trucs qui vous font flipper concrètement dans le fait de partir de chez vos parents ?
    Je dis juste ce qui m'avait fait flipper: aller faire les courses! épreuve pour moi, l'agoraphobe. Je ne suis pas vraiment agoraphobe, mais aller dans des magasins pour m'acheter de la bouffe que je ne trouve pas saine, avec des rayonnages de cadavres d'animaux (pardon) et des emballages partout ... Je sais pas si t'as suivie, mais clairement, ça me rend pas bien. Et puis si tu saupoudre le tout de néons, de musique énervante (Des-pa-c... ) et de parents qui crient sur leurs enfants, le décès. Mais comme j'u vais plus, je m'en fous, je vois juste mon joli vendeur de légumes !

    Voilou voilou bisous bilou les loulous (j'ai honte)
     
    Louise Pétrouchka et Orpinne ont BigUpé.
  12. Légume Vert

    Légume Vert
    Expand Collapse

    Au niveau des peurs, contrairement à beaucoup, partir (à l'aventure) et parler à de nouvelles personnes ne m'angoisse pas du tout, j'aime même beaucoup ça !
    Par contre, j'ai peur de ne pas être à la hauteur de mes propres ambitions, j'ai peur de ne pas réussir à aller au bout de ce que je fais, de ce dont je rêve. Et j'ai surtout peur que les gens autour de moi découvrent que je ne suis pas si badass que ça... Dans ma vie, je fais tous mes choix en pensant d"abord à mon bonheur, mais j'ai aussi créé, sans m'en rendre compte, un fausse image de moi, enfin une image de ce que j'aimerai être, les gens voient la fille que je veux être, alors qu'au fond je ne suis pas encore celle là. (ça va, vous arrivez à suivre ? A vrai dire même moi je suis perdue haha)
    Mon ambition décale ma perception de moi même. C'est trop bizarre à expliquer, je ne sais pas si c'est très compréhensible.
    Bon du coup j'ai confiance en moi au moment présent, mais j'ai peur de me décevoir en n'étant pas à la hauteur dans le futur.

    Après, ça a quand même des aspects positifs, parce que ma "confiance extérieur" protège en quelque sorte mon petit moi qui grandit à son rythme. Je prends de l'avance, et ça me donne de la force.
    De la même façon, lorsque un complexe prend le dessus pendant une certaine période, et me fait me sentir mal, j'applique la même technique : je "prends de l'avance". En gros, à l’extérieur je fais comme si tout allait bien et que je m'en foutait de tel ou tel complexe, et petit à petit, c'est le "mensonge positif" qui prend le dessus, et mon cerveau finit par comprendre par pure logique que c'est plus facile de s'accepter dans son entièreté que de se sentir mal toute entière à cause d'une petite partie du corps....

    Au niveau de la relation avec mes parents, ça se passe pas trop mal, j'ai de la chance.
    Avec mon père, ça se passe super bien, il est bienveillant, compréhensif, il sait répondre à toutes mes interrogations, et il est passionnant, je l'admire beaucoup !
    Par contre avec ma mère depuis quelques temps ça ne va plus aussi bien. On est plus du tout sur la même longueur d'ondes. J'aurai besoin qu'elle m'accepte comme je suis, et qu'elle soit fière de mon émancipation, mais c'est tout le contraire. Avec l'âge, elle s'est fermée d'esprit j'ai l'impression. C'est elle qui a peur du jugement des autres sur moi. Elle a peur de ne pas être acceptée parce que sa fille n'est pas "comme il faudrait"... Du coup elle essaye d'avoir le contrôle total sur mon apparence et mon attitude, alors que je suis en pleine période de recherche de moi même. J'ai hâte d'être majeur et d'être maître de moi même parce que son pouvoir de "tutrice légale" lui est monté à la tête, et me fait du mal. Le problème c'est que, peut importe si j'essaye de lui expliquer clairement ou si je lui fait passer le message de façon plus suggérée, elle refuse dans tous les cas de se remettre en cause et d'accepter sa mauvaise façon de procéder.
    Donc je me débrouille comme je peux, mais déjà, le fait d'être à l'internat, et donc, sans ma génitrice avide de pouvoir qui surveille mes actes, ça me fait beaucoup de bien. Je pense que je serais beaucoup plus angoissée dans la vie de tous les jours si je ne vivant pas 5 jours par semaine loin de cette personne qui me fait du mal sans s'en rendre compte.
    Et j'ai aussi un grand frère et une grande soeur avec lesquels tout se passe bien !

    Bref, c'est tout pour moi !
    AULALA qu'est-ce que j'aime raconter ma vie, srx arrête Louise de me poser encore et toujours des questions, mon clavier sera mort après tous ces looong monologues !
    A bientôt dans l'métro ;)
     
    Orpinne, Lululaluciole et 99fever ont BigUpé ce message.