Webroman \"Alive\" / Ch.1 : Lola

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par LiliThaw, le 29 décembre 2009.

  1. LiliThaw

    LiliThaw
    Expand Collapse
    Anachronisme blond

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Webroman \"Alive\" / Ch.1 : Lola.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis ;)
     
  2. Believer

    Believer
    Expand Collapse
    C'est quand qu'on va où?

    Pourquoi ça me fait direct penser à du Lolita Pill...?
     
  3. LiliThaw

    LiliThaw
    Expand Collapse
    Anachronisme blond

    Parce que le premier chapitre est vachement dans le même style :)
     
  4. LacrimaD

    LacrimaD
    Expand Collapse

    Il y a peu de style, et c'est difficile de se distinguer... J'ai un jour eu un style qui faisait penser à Pill... le style... je privilégie un peu plus le style à l'histoire (d'où mon intérêt pour seulement Kundera et Houellebecq, mais c'est aussi beaucoup pour l'histoire et la vérité sans tabou sur le sexe).

    Et, sans te vexer et y'a rien de vexant selon moi, il me semble avoir énormément lu des textes de ce style. x) mais un style évolue, puis c'est peut-être imposer par l'histoire, et beaucoup de monde aime celui-ci.

    Lacrima
     
  5. LiliThaw

    LiliThaw
    Expand Collapse
    Anachronisme blond

    C'est "Pille", pas Pill, cela dit.

    Et au fond, tu uses de ton style pour raconter une histoire, alors privilégier le style à l'histoire, c'est dénaturer le but même de l'écriture et ça devient vide et obsolète... non ?

    Et dans tes mots, doubiekatchu, le fait que ce soit écrit du même genre de manière sonne comme une agression... Pourtant ça ne raconte pas la même chose et ce n'est pas du plagiat ? Enfin, je pense. Après, je reconnais volontiers qu'il y a un air de famille, mais de nos jours, dès qu'un personnage suffisant narre une histoire, on pense à Lolita Pille, parce que c'est sa marque de fabrique. Ce n'est pas pour autant qu'on doit cesser d'écrire sur des personnages suffisants, si ?

    Enfin bon, moi, je suis vraiment très heureuse d'avoir la chance de vous exposer ces textes et si j'ose le faire, c'est que j'estime mon style assez mur et s'il évoluera sans doute encore et si je n'aurais pas la prétention d'écrire de la grande littérature, j'espère que vous laisserez quand même une chance à Alive ! :)
     
  6. LacrimaD

    LacrimaD
    Expand Collapse

    >< Oui, zut.

    Euh... Non, je ne pense pas, beaucoup d'écrivains on privilégier le style... Mais moi, quand j'écris je ne fais pas ça. Mais c'est quand je lis... Tellement lassant les Levy, Musso, Meyer... en résumer les romans de gares. Le style est quand même important, cela dit quelque chose sur l'auteur et l'histoire qu'il veut raconter.

    Bref, oO j'ai l'impression de te vexer... Tu as l'habitude des forums littéraires ? (là où tu peux un peu échappé aux "OMG maaaagggnnniiiiiffffiiiiiiqqqquuuuuuuueeuuuhh" --")

    Bon, j'attends de voir le chapitre deux. C'est du déjà lu ce début (jsuis pas du tout méchante... je suis franche... Oo au cas où...)
     
  7. LiliThaw

    LiliThaw
    Expand Collapse
    Anachronisme blond

    Non pas du tout ! Mais cette discussion sur le style m'intéresse franchement, parce que j'ai pas le même avis : pour moi, le style doit être fluide, agréable et renseigner l'ambiance de l'histoire... Alors évidemment, ce style là était tout indiqué pour Alive.

    Après tout, un livre est sensé te faire passer un bon moment, te faciliter l'évasion. Moi je me plonge dans mes livres quand le dehors ne va pas bien, ça me change les idées.

    Alors s'il n'y a que le style... On a eu assez d'auteurs alambiqués comme Zola et les autres.
     
  8. La.Rousse

    La.Rousse
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Moi j'ai beaucoup aimé ce 1er chapitre, j'attends avec impatience le deuxième!
    Et à vrai dire, je n'trouve pas qu'ça ait tellement cet air de déja-vu, j'aime la façon dont tu écris, il n'y a pas encore le petit truc en plus qui différencie des autres textes mais on voit quand même que tu sais écrire, et personellment, je me suis prise dans ton histoire!

    Voila, en attendant de te relire!
    Bonne écriture = )
     
  9. Believer

    Believer
    Expand Collapse
    C'est quand qu'on va où?

    Et dans tes mots, doubiekatchu, le fait que ce soit écrit du même genre de manière sonne comme une agression...

    LOL Non non ça ne se voulait pas être de l'agression, vraiment! :) (en mode "je viens en paix!") c'était juste une remarque qui s'est imposée à moi en lisant les 1ères lignes et que j'ai voulu faire partager, pour voir si c'était juste moi qui ressentait ça ou bien...

    En tout cas c'est une démarche assez courageuse d'exposer tes écrits aux regards des Madz et je te souhaite plein de bonnes choses!
     
  10. LacrimaD

    LacrimaD
    Expand Collapse

    Oh mon dieu... Zola... Indigeste comme Flaubert, certains Balzac et tout le toutim. Moi je ne lis pas pour m'évader, je préfère réfléchir à l'avenir lointain à une personne, écouter de la musique ou regarder un film (ou dormir XD c'est souvent ça).

    Mais j'aime pas vraiment lire, je pense que ça vient des romans à l'eau de rose, ou les trucs cucul la praline. Des choses déjà lu, qui n'apprend pas grand chose... Pour ça que je ne lis que des choses qui m'apporte quelque chose comme Kundera qui est très facile à lire (bon... après faut pas être inculte comme ma voisine en maths qui me sort une fiche vocabulaire avec téméraire, errance, décrier... en 3e franchement). Puis Kundera a une certaine poésie qui rend agréable sa lecture, en ajoutant des faits historiques, de la philosophie...
    Et Houellebecq, lui c'est la vérité, il dit tout sans forme, sans complexe, et nous apprend à mieux réfléchir sur notre sort.
    Ces deux écrivains (encore vivant) ne sont pas lourd à lire comme on pourrait le croire avec leurs livres qui dépasse 300 pages, mais ils ont des choses à dire.
    Les romans de gare m'apprend peu, ces auteurs m'apprennent beaucoup. Et après les avoir lu, le reste semble inutile...
    (Même si, j'ai commencé un roman de gare ressemant parce que je m'ennuyais... mais je ne le terminerai pas)
     
  11. LiliThaw

    LiliThaw
    Expand Collapse
    Anachronisme blond

    Haha, crois le ou non, moi aussi j'ai ressenti ça en me relisant. Cela dit, c'est comme je le disais : tu as un personnage pédant, décadant, qui se prend au sérieux et désabusé, BAM on pense à Lolita Pille !

    Tu écris une histoire d'amour ? MARC LEVY ! (Ou Musso mais j'aime pas Musso par contre)

    Et attends voir, tu écris une histoire avec des vampires ? BEN TWILIGHT évidemment !

    C'est assez difficile de ne pas se laisser prendre au piège des étiquettes et de la comparaison avec la littérature grand public, quand on lit quelqu'un qui n'a jamais été publié ou quoi.

    Et je pense que chaque auteur mélange à ses histoires des choses qu'il a lues ou entendues... Nous sommes des éponges, il me semble. A part Tolkien, qui devait être sous LSD en permanence pour imaginer des choses pareilles (ou alors avoi lu pas mal de littérature celtique, quand on pense à ses races....), prenez les grands succès comme Harry Potter et vous verrez que c'est un mix de tout ce qui avait déjà été fait.

    Mais un mix original, avec une histoire tenant la route et écrite de manière fluide (quoique merci Ménard mais ta traduction............) et BAM ça nous fait un joli succès. Parce que les gens ne s'y trompent pas : ils aiment la littérature légère qui leur fait passer de bons moments.

    Sans rire, Zola a écrit pas mal de chefs-d'oeuvres, mais l'Assommoir ne s'appelle pas comme ça pour rien ! (Je prends souvent Zola en exemple mais en réalité j'aime vraiment beaucoup ses oeuvres !) (Mais ne pas perdre de vue que c'est comme Mozart à son époque : il faisait de la pop. Maintenant on appelle ça des classiques, mais à l'époque.... ben pas.)

    Edit: par contre, Lacrima, j'avais pas vu ta réponse mais j'ai du mal à te comprendre... Tu me dis écrire, privilégier le style, ne pas aimer lire et tu ne cites que deux auteurs comme des références absolues.... J'avoue que j'ai du mal à saisir.

    Comment peut-on écrire si on aime pas lire ? Si on préfère regarder un film ? Tu sais, quand tu lis, tu fais ta propre adaptation cinématographique dans ta tête !

    Donc j'avoue que j'ai du mal à cerner ta façon d'aborder les livres ?
     
  12. xposed

    xposed
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    ce premier chapitre est totalement filigranné de celui de bubble gum à mes yeux.
    certes.
    et alors?
    si le personnage est décadent, il est malheureux.
    et chaque malheur est unique, il suffit de regarder en soi même!
    de toute facon, si on veut s'arreter au premier lieu commun la littérature aux accents de romantique s'arretera avec goethe.
    puisqu'on est issus d'une société ou certains sentiments sont mis en avant et exacerbés; et puisqu'on les vit tout les jours, peut etre qu'il suffit juste de se poser, lire quelque chose qui nous touche que ce soit de pres ou de loin, et même s'il en découle une froideur et du mepris, atant que ce soit apres une vue globale du projet, donc avoir lu le texte en entier non?
    j'aime lolita pille parce que je suis triste et parfois mievre et ce sont les memes raisons qui me font aimer bret eston ellis ou john fante.
    et la liste se perpetue .alors ou est le probleme?
    cette demoiselle à un joli style qui lui octroie le privilege qu'on la lise.
    libre à nous de s'en faire un avis negatif par la suite , mais pourquoi s'empecher de faire de belles découvertes?
    c'est ainsi qu'on vieillit trop vite, que l'on pert l'avidité de la découverte et que l'on se retrouve à n'avoir que des choses négatives à dire de peur de ne plus rien avoir à dire du tout.
     
Chargement...