WTF Awards 2010 : les déclarations des politiques qui vous font grincer des dents

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par KittyKiller, le 18 février 2010.

  1. KittyKiller

    KittyKiller
    Expand Collapse
    Penistration Crew

    Et la palme du WTF est décernée à...

    Nominé : Nicolas Sarkozy, pour son intervention toute en finesse, résolument moderne et qui ne relève ni du débat sur l'identité nationale, ni du suçage de boules. A lire sur Rue 89 ici. Bravo Nicolas.

    Bon, ce n'est pas vraiment une actu, plutôt un de ces buzz contrôlés plantés là pour détourner le débat, mais j'ai reçu ça dans ma boîte mail, et je me suis dit, autant le faire partager. Je ne sais pas ce que vous en pensez. Personnellement ça me dérange vraiment, ce côté Tintin au Congo, cette ségrégation parmi les minorités, cet aspect distribution de bons points, cet éternel amalgame entre les communautés asiatiques sous couvert de "nouvel an chinois".

    En fait je me suis dit que, plutôt que de créer un sujet chaque fois qu'un personnage politique fait un dérapage contrôlé, ou dit une vraie connerie en toute candeur, hein, ça marche aussi, et de ressasser les mêmes débats en réaction (ce n'est pas tellement le cas ici mais ça peut vite arriver), ça pourrait être une bonne idée de concentrer ici ce qui vous a fait vous étouffer avec votre chewing gum aujourd'hui.
    Je suis consciente que c'est un sujet léger (même si quand on rit on rit très jaune), et que ce n'est pas le genre d'intervention qui fait réellement avancer le débat. Oui, ces dérapages sont devenus un pain béni médiatique et détournent l'information des actualités à réel impact et des traitements en profondeur. Oui, c'est une plaie, oui ça creuse la tombe des médias d'information et par répercussion du journalisme, oui y a plus important et oui on se fait avoir comme des bleus en y attachant de l'importance. Alors, autant les regrouper une fois pour toute, au moins le tableau général aura une certaine valeur, ne serait-ce que de matière à réflexion sur les transformations que subit l'information, les composantes récurrentes du discours politique, le glissement de la limite du politiquement correct dans les déclarations des personnages publics et le rôle des médias dans les affaires du pays - subi, choisi, forcé, négocié...

    (à mettre ailleurs peut-être?)
     
Chargement...