Yacine Belhousse vous parle harcèlement de rue (et part en tournée !)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 17 mars 2015.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    #1 Fab, 17 mars 2015
    Dernière édition: 17 mars 2015
  2. Carouselambra

    Carouselambra
    Expand Collapse
    No Diggidy

    Je viens de me rendre compte que Yacine ressemble fortement à Dominic West. (commentaire inutile)
     
    Mymy a BigUpé ce message
  3. BRomane

    BRomane
    Expand Collapse
    Ministre du caca sur l'Originale

    La caméra la plus discrète du monde. Il est vraiment super sinon.
     
    crispywill, Syxteen et bal.lisa ont BigUpé ce message.
  4. bal.lisa

    bal.lisa
    Expand Collapse
    Everyday I'm bufferin'

    Le plus meilleur du One Mad Show - sincèrement si vous êtes dans les villes où il passe, allez-y !!
     
  5. Ysha

    Ysha
    Expand Collapse
    Le doux parfum des temps à venir.

    Alalalaa il a une de ces voix ... Je fonds !
     
  6. Lady-Luciole

    Lady-Luciole
    Expand Collapse

    "Humour non-oppressif" Heu le mec passe je sais pas combien de temps à s'acharner à descendre une nana parce qu'elle l'a mal regardé. Non, parce qu'il a eu l'impression qu'elle l'a mal regardé.
    D'ailleurs, son imitation du harceleur me dérange un peu. En la rendant aussi grotesque, beaucoup de mecs vont être rassurés car ils ne s'y identifient pas et vont donc penser qu'ils ne harcèlent pas. Alors que des formes de harcèlement il y en a des tas.
    Enfin, ce qui me fait rire "à Londres y a pas de harcèlement c'est fou". C'est peut-être vrai. Mais en tant que non-victime de harcèlement, je vois mal comment il peut réellement s'en rendre compte.
    Alors certes il dit que le harcèlement c'est pas bien. C'est un bon début. Mais il est loin d'être aussi bon que vous le décrivez. Surtout quand on voit que ses arguments pour faire cesser le harcèlement sont "c'est parce qu'on les harcèle que les femmes sont sur la défensive et qu'on peut pas les draguer".
     
    samya, Songi songi, Malinauka et 15 autres ont BigUpé ce message.
  7. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Night Owl

    Pareil que @Lady-Luciole : pour ce qui est du harcèlement de rue, il n'a rien compris, et pour le reste, il ne connaît pas le concept de bitchy resting face on dirait. Non je suis trop gentille, en gros, encore quelqu'un qui n'a pas assimilé que les femmes ne sont pas des Bisounours under cover envoyés sur Terre pour distribuer des sourires, des pets de licorne à paillettes et de la joie par pelleteuses. SERIEUX ?? Je déteste. Même pas pu aller jusqu'au bout tellement il n'est pas drôle, tout simplement. C'est pas (toujours) en gueulant et en faisant de grands gestes qu'on fait de l'humour...
     
    #7 Catatonic Sex Toy, 18 mars 2015
    Dernière édition par un modérateur: 18 mars 2015
    samya, Demetria_, Angel. et 9 autres ont BigUpé ce message.
  8. Paille

    Paille
    Expand Collapse

    MaryonP a BigUpé ce message
  9. Solstice

    Solstice
    Expand Collapse
    Il faut imaginer Sisyphe heureux.

    Je suis ultra-mitigée. Je suis pas hyper fan de la façon dont il aborde le harcèlement de rue, je trouve que c'est assez sommaire, déjà vu et effectivement un peu à côté de la plaque. Non monsieur, c'est pas à cause du harcèlement que je parle pas aux gens dans la rue, j'ai le droit de refuser une interaction que je n'ai pas initié sans avoir à donner de raison. Quand on est poli et souriant, je suis polie et souriante mais je n'ai pas à continuer une conversation qui ne m'intéresse pas avec un parfait inconnu.
    En revanche je ne suis pas d'accord avec toi @Lady-Luciole , je trouve que le passage où il parle de la fille n'est pas oppressif et ce pour plusieurs raisons. La première, c'est qu'il fait hyper gaffe aux mots qu'il utilise et c'est assez rafraîchissant par rapport à d'autres sketches (il fait bien gaffe en disant "certaines filles", "des filles", jamais il ne dit "les fâââââmes") et je me suis pas mal retrouvée dans la situation décrite. Pour moi c'est plus un réquisitoire contre les gens méprisants qu'autre chose, mais après c'est mon ressenti sur la question. (Même si j'ai également des choses à reprocher à ce sketch, notamment le fait qu'il prenne une voix masculine et suave pour dire "Tu es parfaite bébé" et du coup ça fait très "femme qui se modèle sous l'influence d'un homme".)
    Je suis un peu entre-deux, mais je n'ai pas décroché un sourire en revanche. Pourtant j'adore Yacine dans ses apparitions au Jamel Comedy Club (la vieillesse), Golden Moustache et l'Histoire racontée par des chaussettes. Là il ne me convainc pas.
     
    Dysnomia, Malinauka, Paprika24 et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Vernita G.

    Vernita G.
    Expand Collapse
    sherlocked

    Je suis assez mitigée aussi... Je trouve qu'il illustre assez bien la citation selon laquelle "les hommes ont peur que les femmes se moquent d'eux, les femmes ont peur que les hommes les tuent". Il passe rapidement sur le fait que son amie se soit fait agressée -sachant que ce qui l'ennuie le plus c'est de ne pas pouvoir draguer des filles dans la rue à cause des harceleurs- puis il consacre tout son sketch à descendre une fille par qui il s'est senti mal regardé. Pauvre chou, il a de vrais problèmes lui.
     
    samya, Paul O2, Catatonic Sex Toy et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. Barbe Bleue

    Barbe Bleue
    Expand Collapse
    Scarlet Rope

    Ah bah voilà, enfin quelqu'un qui trouve aussi!
     
  12. PousseMoussue

    PousseMoussue
    Expand Collapse
    Better to be a wolf of Odin than a lamb of God

    Je suis complètement d'accord, et puis pour lire Hollaback en anglais, je confirme que Londre n'est absolument pas en reste en ce qui concerne le harcèlement de rue... http://ldn.ihollaback.org/
    J'aime bien ce qu'il fait d'habitude, mais là j'ai pas décroché un sourire, en dehors du moment où il dit à sa copine "OH MON DIEU ! Il t'a VOUVOYÉE ?", ça m'a fait penser à une fois où un homme d'une quarantaine d'années m'a proposée une cigarette que j'ai acceptée, puis qui a commencé à discuter avec moi. A la fin il est reparti sans me demander mon numéro, me proposer un verre ou autre, et j'ai été heureuse, presque émue. J'ai été heureuse d'avoir une interraction sociale NORMALE, et ça m'a attristée de voir à quoi j'en étais réduite. Je trouve que c'est un peu ça là : on s'extasie pour un vouvoiement, on se réduit à prendre le peu qu'on a. Donc ça m'a fait sourire, oui, mais... tristement.

    Je ne définirais pas son sketch comme non-oppressif, mais c'est toujours mieux que d'autres, au moins il essaie de faire gaffe je dirais. Et il a le mérite d'employer le terme de harcèlement de rue aussi.
     
    Songi songi, Angel., Malinauka et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...