Zoom sur le Salt & Ice Challenge, défi dangereux des ados qui se brûlent volontairement

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 31 janvier 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Milotic

    Milotic
    Expand Collapse
    Now that's a Katana

    Encore une pratique puérile dans le but de montrer que je suis le plus fort... un truc dans ce genre...
     
  3. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    Quitte à ce que les ados se lancent des défis, autant que ça soit inoffensif et positif, absolument. Cela étant dit, faut-il jeter la pierre aux gens qui disent que c'est stupide de faire ça ? Ça l'est. Sachant que les ados ne se rendent pas forcément compte qu'ils se blessent vraiment. Le sentiment d'invulnérabilité qu'on ressent à cet âge-là n'est pas une légende. Donc rappeler tout bêtement les conséquences et l'inutilité de ce geste, c'est pas forcément bête non plus et si ça peut dissuader ne serait-ce qu'une poignée d'entre eux c'est déjà utile. Dans le même registre je connais pas mal d'ados et la prévention contre le binge-drinking et les drogues a pu en dissuader certains de se laisser avoir par la pression sociale à ce niveau.
     
    Babitty Lapina, lafillelabas, Tippi et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    “Vous voulez du courage ? Ayez déjà de la volonté.”

    J'ai du mal à comprendre deux points:
    - encourager les défis positifs: à part le ice bucket challenge, je n'ai pas entendu parler d'un autre défi "bénéfique", en un an j'ai entendu parler du j'ai-la-taille-aussi-mince-qu'une-feuile-de-papier-A4 challenge, du j'ai-pas-de-pertes-blanches-dans-ma-culotte challenge, du crayon-qui-reste-coincé-sous-les-seins challenge... bref, je vois que des idées débiles, et ce n'est pas moi déjà qui vais trouver une idée de défi, surtout pour l'exposer sur internet...
    - de reprocher aux gens qui critiquent ces challenges: non mais honnêtement, qui va faire comprendre à l'énergumène que pour un challenge débile il va peut-être avoir une balafre à vie? qui va expliquer à l'ado complexée que ne pas avoir de glaires/pertes blanches c'est un signe de mauvaise santé? qui va expliquer à celle qui tient la feuille de papier A4 que c'est un challenge débile en fonction de la distance buste-feuille?
    Tiens ça me rappelle que le dernier truc que j'ai vu, c'était qu'une nana à poil devait se cacher les seins avec un doigt.
    Bref, certains défis sont débiles, dangereux, ou sont la preuve d'un narcissisme qui m'irrite fortement.
    Oui, je suis aigrie.
     
    Artemistigri, jorda, clairebelgato et 5 autres ont BigUpé ce message.
  5. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    @Aska si tu es aigrie, alors on est deux.
    Autant je suis d'accord sur le premier point de l'article : les défis débiles ont toujours existé et le fait qu'un certain nombre de ces défis soient également dangereux idem (le jeu du foulard dans les cours de récré, le lancer de ballon sur un groupe entassé...) Que l'adolescence soit plus propice à se laisser tenter par ces jeux c'est un fait (en même temps dans certaines rue de mon ancienne ville des mecs faisaient des courses de voiture sur les avenues, et ils n'avaient certainement pas 12 ans, donc on peut pas dire que l'âge fasse tout) et quelque part c'est normal d'avoir besoin de sensation forte, de défis, d'adrénaline. La reconnaissance du public est forte mais je ne pense pas que les réseaux sociaux soient un facteur si aggravant que ça.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Autant le coup des défis positifs me laisse dubitative. L'Ice bucket challenge pouvait aussi être dangereux (oui, une douche d'eau glacée peut être dangereuse, surtout pour les zozos qui se sont amusés à en faire à la chaîne). Et puis ce qui est excitant dans le défi c'est le côté dangereux, c'est la conviction de faire quelque chose d'interdit, de clandestin, de borderline, pas de faire une bonne action.
    Et puis dire que ces personnes font quelque chose d'idiot et de dangereux c'est pas du mépris, c'est juste vrai. A titre de comparaison, dire aux conducteurs qui ont des comportements dangereux au volant "ce que vous faites est idiot et dangereux" ce n'est pas de la stigmatisation, c'est juste vrai. Pour poursuivre la comparaison, la prévention peut marcher mais elle a des limites. La seule différence c'est qu'un conducteur mettra d'autres vies que la sienne en danger (et encore, ces jeunes qui peuvent se blesser gravement voir mourir vont avoir un impact sur la vie de leur entourage, même si ce n'est pas dans les mêmes proportions). Allons un peu plus loin dans la comparaison : pour conduire on passe un permis de conduire qui nous apprend à déterminer quel comportement au volant est dangereux. Pour vivre, on reçoit une éducation qui est censée nous apprendre ce qui est dangereux pour nous et ce qui l'est moins, et comment prendre une décision par rapport à ce danger.
    Et c'est là que la question du titre me gêne : "comment en finir avec ces jeux dangereux ?". Pour moi c'est comme dire "comment en finir avec la triche aux examens ?" Si des personnes veulent se mettre en danger, grand bien leur fasse.
     
    ChansonMuette, lafillelabas, Khyra et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. clairebelgato

    clairebelgato
    Expand Collapse
    "Where there's tears, there's hope."

    Les jeux dangereux ont toujours existé, c'est un fait. Ce qui me fait peur, c'est le fait de le montrer à la face du monde sans sourciller. Ça me dépasse.
     
  7. Artemistigri

    Artemistigri
    Expand Collapse

    @clairebelgato Je suis assez d'accord avec toi. Qu'une bande de débiles fassent les cons dans leur coin, c'est leur souci. Mais qu'ils en entraînent d'autres, en postant sur Internet et en demandant à faire pareil, là c'est autre chose.
     
    clairebelgato a BigUpé ce message
  8. cecelight

    cecelight
    Expand Collapse
    PILOU PILOU

  9. Luuuuu

    Luuuuu
    Expand Collapse
    Somewhere out there

    Il y a un truc que je ne comprends pas... Outre le fait que ce défi soit totalement con, pourquoi les gens continuent de le faire quand sur les vidéos postées, on voit les participants hurler de douleur et finir à l'hôpital. Ils se passent quoi dans leur tête ? "Ouah, il a eu mal et il a fini à l'hôpital ? Mais c'est normal, c'est une petite nature. Moi je suis grand beau fort et intelligent donc je n'aurai rien" ?
     
Chargement...