@Chat-au-Chocolat @Clarissse @Ocytocine. @Maud Kennedy et toutes celles qui s'intéressaient au concept de personne physique (sujet du droit français) et ses implication sur l'impossibilité d'un consensus sur l'IVG. Quelques précisions :

- l'acte d'enfant sans vie (fœtus mort pendant la gestation - né ni vivant ni viable) permet des inscriptions symboliques (prénom sur les registres d'Etat civil, sur le livret de famille). On s'approche des droits d'une personnes physique. Et c'est normal car la majorité des cas relèvent de la gestion de la famille et du deuil (les fœtus concernés étant désirés et attendus).
Il y a eu notamment des décisions de droit qui sont allées dans le sens de l'homicide involontaire pour des mort de foetus in utero. Et ça pose des question de droit.
Liens ici et .
(je mets par acquis de conscience, mais j'ai quand même l'impression que personne n'en a rien à foutre edit plus respectueux : n'a le temps de consulter les sources qu'on leur donne).

- la notion de viabilité selon la définition de l'OMS reprise par le droit français (grosso modo) pose deux critères non cumulatifs :
1. 22 SA
2. un poids de 500 grammes
Les 22 semaines de grossesse correspondent grosso modo au moment où les poumons sont formés et potentiellement autonomes. Sauf qu'on sait que dans les cas de grands prématurés, l'assistance respiratoire est souvent nécessaire. Les poumons, même formés ne sont pas autonomes. Globalement la survie du grand prématuré dépend beaucoup des capacités techniques à lui permettre de terminer son développement hors de l'utérus. Le jour où on saura faire des utérus artificiels fiables (c'est pas du tout encore le cas, mais y'en a qui travaillent dessus). On sait donc que la viabilité du fœtus est une notion mouvante, incertaine.

- le droit basé sur cette notion incertaine (voir les détails de cette décision par exemple), on manque d'une définition stable de "qu'est-ce qu'une vie humaine ?" et "qu'est-ce qui déterminer le commencement de la vie humaine ?". La réponse étant aussi incertaine que le nombre de pratiques culturelles, de traditions juridiques et de croyances religieuses, il y aura toujours une perspective pour laquelle un IVG est un meurtre.
 
Dernière édition :
@Gabelote pour les liens je ne les regarde pas systématiquement mais je sais que quand un point m'intéresse spécialement c'est vraiment un plus de pouvoir approfondir le sujet, donc personnellement je le fais (mais bon, je le fais parce que ça me dérange pas plus que ça, et aussi parce que pour moi c'est un peu l'essence d'internet, le partage de liens)

@AshMakuro pour l'aspect historique, j'ai trouvé cet article sur le sujet. Par exemple, Constantin l'Africain (médecin du Moyen âge) postule "l’apparition de la forme (jambes, bras et cou) au troisième mois, antérieurement à la forme du cœur et du foie qui n’apparaissent qu’au quatrième mois accompagnés de l’âme qui apporte vie et mouvement."

Edit : et par ailleurs, cet article (Documentation française, sérieux donc) résume les points de vue sur le moment où l'embryon devient vivant selon les quelques religions majeures en Occident.
Je cite notamment le résumé pour la religion catholique : "La doctrine catholique ne définit pas l'embryon comme une personne. Sur ce point, le débat reste ouvert entre les théologiens, notamment pour reprendre des catégories classiques, entre les partisans de l'animation immédiate et ceux de l'animation progressive"
 
Dernière édition :
Pour la viabilité du foetus voici un extrait de Wikipedia :
"La viabilité est la capacité de survie du fœtus dans un environnement extra-utérin. Selon l'OMS, la limite de viabilité est un âge inférieur à 22 semaines d'aménorrhée ou un poids inférieur à 500 g.

Il est difficile de fixer une limite de développement, d'âge, ou de poids par lequel un fœtus est considéré automatiquement comme viable ou bien dont la survie est réellement assurée. Néanmoins l'expérience montre que les bébés dont le poids est inférieur à 500 grammes ou dont l'âge est inférieur à 22 semaines d'aménorrhée survivent très rarement, et encore moins sans séquelles. Entre 22 et 26 semaines d'aménorrhée, moins de 15 % des enfants nés vivants sortent des soins intensifs sans séquelles majeures. Même les fœtus nés entre 26 et 28 semaines ont des difficultés pour survivre, principalement parce que leurs systèmes respiratoire et nerveux central ne sont pas complètement différenciés. Les malformations congénitales sont une cause fréquente de prématurité et de mort périnatale.

Durant les dernières décennies, les soins néonataux se sont nettement améliorés, permettant à un plus grand nombre de prématurés, même extrêmement prématurés, de survivre.
"
J'espère que cela peut aider dans une réponse à la question.
Pour la question si la vie démarre dès la conception, tout est questions de points de vue, du ressenti des gens, et même de leurs vécus !
Ce qu'il ne faut pas c'est imposer sa façon de penser !
Le fait que l'IVG est légal en France permet au femmes de faire le choix qui leur conviennent, sans obligation, sans contrainte extérieure, de pouvoir déterminé leurs avenir avec ou sans cet enfant en devenir, le pouvoir de décider selon leurs convictions, de vivre son choix sans pour autant risquer sa vie, sa santé, sa dignité.
Cette légalité permet à la femme de s'affranchir de son rôle biologique qui est de procréer pour perdurer l'espèce humaine, c'est lui donner une liberté qui longtemps lui fut refusée à cause de la peur que l'homme perdre sa masculinité, son pouvoir sur la vie, sur la société, sur la moralité.
La révolution sexuelle à permis de s'affranchir de ce rôle biologique, et de son rôle domestique pour que la femme puisse s'exprimer, vivre, d'être libre, d'être une personne à part entière et d'enfin respecter le 1er article des droits universelle l'Homme (qui en passant à été adopter le 10 décembre 1948, rappelons que la loi Veil à été adopté le 17 janvier 1975) Qui est :
"Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits."
Pendant 27 ans la France n'a pas respecté ce premier article !
Maintenant notre rôle en tant qu'être humain est d'accepter l'autre, accepter que nous ne soyons pas d'accord, que nous sommes différents, et de faire évoluer les mentalités pour que nous ne régression pas en terme d'égalité (sexe, genre, ethnies, justice, etc...) de liberté et de fraternité, que nous avançons dans les pas de ces hommes et femmes qui se sont battues pour que celà soit possible et faire plus dans ce sens !
Oui il faut débattre, car du débat naît des questions, des réponses, des remise en questions, etc ...
Je sais ce discours peux faire réchauffer, féministes bisounours, et j'en passe, mais je voulais rappeller ou on en est aujourd'hui par rapport à il y a plus de 40 ans !
 
@skippy01 Est-ce lié aux stratégies de désinformation des Survivants ou de la Manif pour Tous qui "attire" les jeunes catholiques (voire même athé.es, même si c'est plus ce public-là qui est visé...) ?
 
-Ce qu'on se prend dans la gueule quand on défend ou fait une ivg.
-La montée en puissance de l'extrême-droite catholique, qui séduit également les jeunes.
-Les gynécos et pharmaciens anti-choix qui sont loin d'être des cas isolés.
-La re-pénalisation de l'ivg dans certains pays sous les applaudissements de l'opinion publique.
-La présente manif.
 
  • Big up !
Reactions : Trémazane and Capuc
@AshMakuro :

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


Sur l’ambiguïté du statut de l’embryon/fœtus en droit, il y a une différence entre exister et avoir la personnalité juridique (qui est un peu la traduction de la différence « être humain »/« personne humaine »). L’existence commence au moment de la conception, tandis que la personnalité juridique suppose de naître vivant et viable. La reconnaissance d’une « existence » en droit a des conséquences, puisqu’elle induit qu’avoir été un fœtus ou un embryon au moment d’un événement peut nous rendre titulaire de droits (à chaque fois que ça nous est favorable, c’est le principe infans conceptus du droit civil). C’est notamment le cas dans le domaine des successions ( art. 725 + art. 311 code civil ). Ces droits ne pourront cependant être revendiqués qu’une fois qu’on aura acquis la personnalité.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes