« Bande de filles », ou la naissance d'une véritable héroïne

26 Août 2012
1 909
1 727
4 974
Il me semble qu'une madz sur la VPracisme en avait parlé négativement, du coup ça m'avait bien refroidi. Alors oui il faudrait que j'aille le voir pour me faire ma propre opinion mais d'un côté si c'est bourré de clichés ça me ferait vraiment chier d'aller le voir. :non:
 

Clemence Bodoc

Persistante
21 Juillet 2010
3 278
14 237
5 854
37
LILLE
www.linkedin.com
nanankv;4951690 a dit :
ahvana;4951586 a dit :
Il me semble qu'une madz sur la VPracisme en avait parlé négativement, du coup ça m'avait bien refroidi. Alors oui il faudrait que j'aille le voir pour me faire ma propre opinion mais d'un côté si c'est bourré de clichés ça me ferait vraiment chier d'aller le voir. :non:

C'est exactement ce que j'étais en train de me dire. Et le cinéma est bien trop cher pour prendre un risque pareil :shifty:.

Ils auraient pu au moins leur acheter des bons tissages :ninja:.

Hello, 

Je n'ai pas trouvé les messages sur la VPR qui parlent spécifiquement de ce film (ni si des filles l'ont effectivement vu ?) 

Vous pouvez nous partager un lien ici ? ça m'intéresse :fleur:
 
23 Décembre 2012
5 320
59 578
6 794
20anspasses.wordpress.com
mariecharlotte-2;4951823 a dit :
nanankv;4951690 a dit :
ahvana;4951586 a dit :
Il me semble qu'une madz sur la VPracisme en avait parlé négativement, du coup ça m'avait bien refroidi. Alors oui il faudrait que j'aille le voir pour me faire ma propre opinion mais d'un côté si c'est bourré de clichés ça me ferait vraiment chier d'aller le voir. :non:

C'est exactement ce que j'étais en train de me dire. Et le cinéma est bien trop cher pour prendre un risque pareil :shifty:.

Ils auraient pu au moins leur acheter des bons tissages :ninja:.

Hello,

Je n'ai pas trouvé les messages sur la VPR qui parlent spécifiquement de ce film (ni si des filles l'ont effectivement vu ?)

Vous pouvez nous partager un lien ici ? ça m'intéresse :fleur:

Moi aussi j'ai cherché et comme je trouvais pas, j'ai regardé via Google (oui je fais souvent ça pour retrouver des posts sur MadmoiZelle :cretin:) et du coup, je cite les messages critiques ci-dessous :

i-love-you;4769115 a dit :
J'ai vu Bande de filles, sélectionnée à la quinzaine des réalisateurs et c'est triste à pleurer.

Une ribambelle de clichées sur les filles noires de banlieue qui donne envie de gueuler un truc du style

 ce n'est pas parce que je suis Noire que :
- Je vole.
- Je fume.
- Je n'aime pas l'école.
- Je rackette.
- Je deale.
- Je me prostitue.
- Je me bats.
- Je crache sur le travail.

Le plus triste, c'est que la plupart des journalistes, ne critiqueront pas cet aspect du film. La plupart n'étant pas concernés par ce problème ne verront pas le message dangereux qu'envoie la réalisatrice sur les femmes Noires sous prétexte de raisons pseudo-féministes et pseudo-culturelles qu'elles ne maîtrisent pas, je cite : "filmer une bande filles noires, une image de cinéma dont j'avais envie".

Je rajoute donc en bonus :
ce n'est pas parce que je suis Noire que tu dois te servir de moi comme une bête de foire pour crédibiliser ta réputation de réalisatrice "trop cool", qui traite de sujets "trop polémiques quoi", car ton film est complètement hors-sujet, ma pauvre.

i-love-you;4772714 a dit :
Je dirais que Céline Sciamma ne s’est pas beaucoup creusée la tête pour faire son film.

Si dans ses nombreuses interviews, elle révèle s’être principalement inspirée des nanas de ses romans préférés et des skyblogs (au secours!!).

Il s'agit surtout d'un véritable copier-coller du reportage à charge de France 24 sur les gang de filles, réalisée par la journaliste Stéphanie Brillant, que vous pouvez visionner ici (17 minutes) :
http://www.dailymotion.com/video/xku4u0_reporters-gangs-de-filles_news

(il n'est en revanche pas question dans le long-métrage, de haine ou de jalousie du Blanc comme c'est le cas dans le reportage ).

Ne voyez donc pas l'utilisation d'un casting sauvage 100% noir comme un geste politique anti-raciste.

Il ne fait que poursuivre la mise en scène du reportage sur les gang de filles qui viseraient principalement d'après la journaliste, les adolescentes originaire de l'Afrique subsaharienne.

Ainsi, contrairement à toutes ces personnes qui ont peur de ces bandes, Céline Sciamma les admire dans son nouveau long-métrage, sur fond de BO percutante, de rire, de danse, et de romance, mais aussi des pires clichés racistes que l’on retrouve dans la vidéo postée ci-dessus.

Cela donne donc un film maladroit, paternaliste, faussement avant-gardiste et faussement cool, qui viendra s’ajouter à la longue liste des humiliations dont sont victimes les femmes Noires depuis quelques années (Reportage de France 24 et zone interdite, Elle Magazine, Mango).

Révéler le patriarcat dont est victime la femme Africaine est une chose, en faire la principale cause de ses dérives en est une autre. Plus grave, trouver ça cool (cf. interview vidéo de Télérama) : les bobos sont morts, vive les bobos !

Moi j'y vois comme une façon de se foutre de la gueule des personnes en difficultés et de prendre à la légère le racisme et la discrimination que subissent les femmes Noires justement à cause de ces clichés.

Ce film n'aidera donc ni les jeunes femmes qui ne correspondent pas au portrait dépeint dans ce reportage ni même celles appartenant bel et bien à des gangs, pourtant obligés de revenir sur le droit chemin pour s'en sortir tôt ou tard;

Dans un contexte particulièrement favorable au front national, il n’est pas sûre que tous les spectateurs admirent comme Céline Sciamma ces filles.

Au mieux, ils auront pitié d’elles.

Au pire, elles conforteront leur préjugés qui sont  qu'une partie de la population, sûrement trop débile,  semble être incapable de sortir de la misère sociale sans enfreindre les règles de la République.

i-love-you;4772852 a dit :
Pfffiou...ce que tu dis sur les actrices me rassure beaucoup ! Je vais essayer de retrouver l'interview.

Céline Sciamma s'inspire tellement du reportage de France 24 qu'à mon avis, elle l'a d'abord regardé et ensuite elle s'est dit : "tiens, si je faisais un film sympa sur ces bandes de filles Noires dont parle France 24 pour montrer qu'en fait ces filles sont cools et que c'est à cause des mecs de leur famille qu'elle se comporte comme ça?"

Or, cette façon paternaliste de regarder l'Autre, c'est aussi du racisme.

Alors OK, c'est bien beau de dire "allez les filles, délivrez-vous du patriarcat" ! Sauf qu'elle sert la cause raciste en même temps et je pense qu'en ce moment, on n'a vraiment pas besoin de ça.

C'est toujours les mêmes qu'on tape, y en a marre.

Ce n'est pas grâce à ce film que je ne serai plus prise pour une voleuse dans les magasins.
 
L

ladydandy

Guest
Merci d'avoir remis les messages @morganegirly (j'ai aussi cherché) c'est intéressant d'avoir ce point de vue en tant que blanche non exposée au problème (à vrai dire j'ai hésité à faire cette critique et c'est ce qui me bloque depuis des mois sur un article sur Boondocks tellement je me sens pas à ma place pour en parler alors que j'aime beaucoup cette série). 
Je continue de penser ce que j'ai dit dans l'article et de recommander ce film parce que j'ai beaucoup aimé le côté hyper iconique de l'anti-héroïne qui rappelle les Western/Les Super héros et même donc, les gangsta movies. C'est quand même relativement rare de voir ce genre de traitement pour les femmes. Après... je me suis également posé la question de l'instrumentalisation...c'est assez épineux (et c'est pour ça que j'ai pas poussé très loin la réflexion politique...)
 
20 Février 2014
1 523
9 525
2 694
Les commentaires négatifs ne m'étonnent pas vraiment... C'est dommage...! Pourquoi les filles noires sont-elles "toujours" représentées comme ça ? Bien sur qu'il y en a dans des situations similaires a celle présentée dans ce film (se bat/deale/fume etc ), mais il y en a aussi d'autres dont les parcours, également "réalistes", mériteraient à mon avis autant voire plus d'être représentés sur grand écran ! J'ai d'ailleurs l'impression qu'on représente des filles blanches aux caractéristiques "extraordinaires" (super riche, super talentueuse etc ) tellement plus facilement que des filles noires. Elles, doivent très souvent se contenter d'être la fille violente du groupe ou des stéréotypes de filles de banlieue. Je voulais regarder ce film, mais ces commentaires m'ont un peu refroidis XD J'y réfléchirai quand ma petite colère sera passée ~
 
  • Big up !
Réactions : Rehanne
7 Décembre 2013
358
2 082
4 814
J'ai moi-même vu le film et c'est vrai que je ne peux pas m'empêcher d'avoir une drôle d'impression. (Je vais faire un post un peu concis, parce que j'ai de quoi écrire un pavé :lol:)

J'ai cette impression qu'elle se reposait sur son film, sur le sujet.. parce que peu commun ? Je ne sais pas. "Un film sur une bande de fille noire" c'est très bien mais il suffit pas d'avoir un bon matériaux de base pour que celui-ci déchire à l'écran, et c'est là que ça bloque. Alors effectivement, c'est asser cliché, d'autres messages l'ont dit et je ne vais pas revenir dessus, par contre mis à part les clichés, ce qui ma gêné, c'est que la manière dont est traité le sujet laisse bien peu de place à notre imagination et je trouve ça (vraiment) dommage, il y a beaucoup de scènes évidentes, tu les vois venir avec leurs gros sabots ce qui fait que hormis la petite réflexions que tu peux avoir sur le moment, bah il n'y a pas grand chose. Après, je ne vous cache pas qu'à certains passage j'avais l'impression de voir du "girl power" :lol: Pareille avec l'image de l'homme, puisqu'il est mentionné dans l'article et qu'elle exprime le pourquoi. Elle dit qu'elle est volontairement caricaturale. D'accord, si c'est une manière de faire un film, pourquoi pas mais il ne faut pas tomber dans le ridicule au risque d'un clash entre le sujet (qui est sérieux) et les personnages masculins (ridicules), parce que, entre le père absent (bonjour le cliché), les mecs qui deals dans le quartiers (bonjour le cliché), le frère violent (oui, autant en rajouter une couche, le père est déjà absent) et j'en passe pour arriver au copain qui a été cité par Sciamma comme le personnage masculin le plus fouillé du film alors qu'elle aurait très bien ou s'aventurer sur le frère et sa violence, sur le faite que l'absence du père pèse, etc.. mais sans doute que ça aurait apporté de l'importance aux hommes alors que tout ce qu'on attend d'eux c'est qu'ils soient des potiches, donc on se rabat sur le copain sauf que encore une fois, ça ne va pas plus loin qu'un ado amoureux et plein de niaiserie. Ajoutons à ça, les clichés sur les noir(e)s (ça a déjà été dis je sais..).

Après, il y a du bon comme par exemple, la mise en scène. Que j'ai trouvé géniale (si si), les plans sont bien maîtrisé, l'audace de casting (évidemment, c'est limite un argument de vente), le fait que des filles noires occupent les rôles principaux et d'autres encore que les Mad'z ayant apprécié le film citerons sans problèmes et beaucoup mieux que moi.

Moi aussi, je n'ai pas été emballée par le film, à mes yeux, ça aurait pu être mieux fait.
 
Dernière édition :
4 Janvier 2014
58
54
94
tamishara;4952073 a dit :
Et puis au niveau des luttes contres les discriminations, si on analyse les mouvements du type sos racisme, mrap etc ce sont surtout les maghrébins qui étaient en 1ères lignes."Les noirs" s'exprimaient peu sur cette question en tous cas dans le débat public.La question noire en France est apparue avec l'affaire Dieudonné, quand il a commencé à se faire rare dans les médias.Et puis il y a eu les émeutes banlieues, certains commentateurs ont été étonnés de voir de jeunes noirs dans les affrontements avec la police, sur l'air de se dire "ah bon eux aussi ont des revendications"? Et la reconnaissance de l'esclavage comme crime contre l'humanité a rappelé le passé esclavagiste de la France qui est souvent minoré je trouve parce que l'esclavage se déroulait dans les antilles et pas sur le sol métropolitain.

Donc je pense qu'il faut replacer ce film dans tout ce contexte avant de dire que c'est un ramassis de clichés.

Je n'arrive pas à voir le lien avec le film. Déjà parce que la position de la réalisatrice se veut dépolitisée, et ensuite parce que je n'arrive pas à voir comment un film qui, pour nombre de personnes Noires/métissées, semble encore aborder beaucoup de clichés (sentiment que j'ai après avoir moi-même vu la BA, en ayant lu un certain nombre de commentaires également comme ceux des Mads ci dessus mais pas que) peut du coup faire évoluer la question de la représentation des femmes noires dans les médias, dans l'imaginaire collectif et à plus long terme dans la société. Et je le redis, je ne vois pas de rapport entre l'histoire de la lutte contre les discriminations envers les noirs en France et ce film. Clairement parce qu'il a été réalisée par une femme blanche qui ne vit pas dans sa chair les problèmes raciaux comme une réalisatrice noire, qui prend en plus le parti pris de faire un film (soi-disant) dépolitisé. A partir de là... comment ce film peut-il aider la question noire si la réalisation est dépolitisée et si même les femmes Noires ne s'y retrouvent pas et décrient les stéréotypes vulgaires montrés dans le film?
 
  • Big up !
Réactions : Ahvana et Mary.Grey
7 Octobre 2005
3 236
5 466
5 194
Pantin
nanankv;4954037 a dit :
tamishara;4953160 a dit :
xenophilius-lovegood;4952794 a dit :
tamishara;4952073 a dit :
J'ai bien envie d'aller voir ce film, surtout parce que le casting principal est composé majoritairement de femmes noires, c'est rare en France.

Au vu des 1ères images, on peut penser que le film est assez cliché mais il reflète une certaine réalité.Les adolescentes qu'on voit dans le film, j'en vois pas mal quand je me balade ou au travail (je travaille dans un collège). C'est une génération qui a grandi avec les rihanna et avec les beyoncé, sans faire de généralité elles n'ont pas vraiment d'autres modèles.En France elles sont considérées comme étrangères et en Afrique d'où leurs familles sont originaires ce sont des françaises, d'où le fameux cul entre deux chaises.

Et puis au niveau des luttes contres les discriminations, si on analyse les mouvements du type sos racisme, mrap etc ce sont surtout les maghrébins qui étaient en 1ères lignes."Les noirs" s'exprimaient peu sur cette question en tous cas dans le débat public.La question noire en France est apparue avec l'affaire Dieudonné, quand il a commencé à se faire rare dans les médias.Et puis il y a eu les émeutes banlieues, certains commentateurs ont été étonnés de voir de jeunes noirs dans les affrontements avec la police, sur l'air de se dire "ah bon eux aussi ont des revendications"? Et la reconnaissance de l'esclavage comme crime contre l'humanité a rappelé le passé esclavagiste de la France qui est souvent minoré je trouve parce que l'esclavage se déroulait dans les antilles et pas sur le sol métropolitain.

Donc je pense qu'il faut replacer ce film dans tout ce contexte avant de dire que c'est un ramassis de clichés.
Je pense que le problème est là . Il y'a peu de films mettant en scène des femmes noires dans le cinéma français , donc si les seuls qui existent sont pleins de clichés c'est extrêmement problématique car il n'a pas de "contre-modèle" .
Sans encenser les modèle d'entertainment américain (que je le prend en exemple car au moins sur ce sujet là un travail à été réalisé assez tôt [ là où tu n'as pas tort c'est qu'il a été fait en partie par les noirs eux-même]) .
Bref disons que je suis une femme noire aux Etats-Unis je peux avoir certains griefs contre une série comme orange is the new black qui dans une certaine mesure présente des femmes noires clichés mais je peux toujours me "consoler" en regardant scandal ou How to get away with a murder qui propose des personnages de femmes noires plus divers. Parler de ces filles pourrait être intéressant ( selon le traitement) mais le problème pour moi c'est que cette image des filles noires peut pour certain faire office de référence faute d'avoir d'autres modèles .
 Moi j'adore la série Scandal, mais cette série divise la communauté noire également car on montre une femme noire qui est la maitresse d'un homme blanc et ce genre de situation rappelle l'esclavage pour certains.D'ailleurs dans un des épisodes Olivia Pope fait référence à la supposée liaison entre Thomas Jefferson et Sally Hemings, une esclave noire avec qui il aurait eu 6 enfants.Olivia Pope s'identifie à Sally Hemings.

Donc aux Etats-Unis la situation des noirs n'est pas idyllique non plus mais il y a des progrès par rapport à la France.

J'ai vu l'extrait du film Samba, j'avais envie de pleurer donc en gros en France un noir il ne peut qu’être sans papier, parce que là Omar Sy il est vraiment ridicule de prendre un accent africain.

Je trouve cette analyse tirée par les cheveux :hesite:.ça m'intrigue cette manière de voir les choses, quels arguments ils avancent.

Justement dans How to get away with murder le mari du personnage principal est blanc, est-ce qu'on peut appliquer la même interprétation. :dunno:



Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je crois que c'est parce que dans certains moment dans la série le président la traite un peu comme n'importe quoi, il tire son coup l'insulte puis s'en va. Enfin je l'explique mal mais je suis aussi tombée plusieurs fois sur cette analyse.
 
19 Février 2011
676
456
3 064
Je suis impatiente de voir le film pour me faire mon avis mais je trouve que les questions soulevées par vos commentaires sont très intéressantes
 
24 Février 2012
4 178
10 993
5 664
Bon déjà, merci les filles pour cette discussion hyper intéressante!

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ah oui, et je me disais, si effectivement Céline Sciamma a prétendu ne pas vouloir faire un film politique, ça fait directement écho pour moi à la sortie de Sous les jupes des filles, où l'équipe rassurait tout le monde en promo sur le fait que non, ce n'est pas un film féministe, ouf, vous pouvez venir le voir. Ça avait été pas mal critiqué à l'époque, et je ne vois pas pourquoi on pardonnerait à Sciamma (la caution Télérama...?) ce qui a été reproché à Audrey Dana.
 
Dernière modification par un modérateur :
  • Big up !
Réactions : Isabeau et Mary.Grey
7 Octobre 2005
3 236
5 466
5 194
Pantin
Je voulais rebondir sur un truc, globalement ce qui m'étonne, c'est qu'on puisse approuver que la sel façon de présenter la femme noire c'est de passer par un stéréotype ( en gros la caricature de la femme noire la "fatou" je n'aime pas ce terme mais je crois qu'on voit mieux ce que je veux dire). Je ne pense pas que "ces filles la" n'existent pas, elles existent mais chacune a leur histoire, chacune a son vécu et certaines sont plus étonnantes que l'on ne le croit ( des "fatous" bac+ 5 en fac de droit j'en connais). Ce qui me dérange, c'est que la femme noire ne peut pas être une personne juste "normale". Tout comme l'homme noir est un sans papier, un délinquant, un jeune de banlieu etc ...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes