Pour ma part, il y a pas eu de signes, j'ai été obligée de prendre mon indépendance. Ma mère devait retourner vivre dans notre département d'origine pour une offre de travail. Je n'avais pas le permis et l'envie de vivre à la campagne que ça soit chez mon père ou ma mère alors j'ai du trouver un boulot et un appartement. Après quelques semaines à squatter chez ma soeur, j'emménageais dans mon premier appart.
Sinon je pense que ma vie chez ma mère était un peu différente que la vie classique d'une famille comme on peut l'imaginer. Déjà pas de repas autour de la table mais plutôt façon apéro, si elle avait pas envie de cuisiner, elle ne le faisait pas et à moi de me débrouiller si je voulais manger, pas de rangement de chambre (normal en même temps) et financièrement je m'occupais des courses, etc ...
 
Sujet qui tombe à pic pour ma part, j'ai re-demenagé il y a 1 mois! Je suis partie la première fois de chez mes parents à 19 ans, dans un climat tendu où le dialogue était de plus en plus difficile. J'ai vécu presque 4 ans avec mon copain de l'époque avec qui l'histoire à tourné au vinaigre. Ça m'a permis d'apprécier les retours les week-end chez mes parents qui sont devenus une bouffée d'oxygène. Je me suis rapprochée de ma mère qui a eu des soucis à cette période et que j'ai beaucoup soutenue par téléphone. Elle avais besoin d'un regard proche mais extérieur à la situation, c'est vers moi qu'elle s'ai tournée et on s'ai reaprivoisées toutes les deux. D'avoir vécu une vie d'adulte (avec la pauvreté, un mec pas sympa à la maison...) m'a mis du plomb dans la tête et quand j'ai rompu, je me suis réfugiée chez eux. Ça m'a permis de me reconstruire, de ne pas être seule et ça a aussi changé mon regard sur toutes les choses que je ne supportait pas avant: repas à 20h tapantes, dis nous si tu rentre manger, préviens si tu sort... Je me suis rendue compte que ma maman tiens la maison d'une main de maître. J'ai adoré mon retour, même si bien sûr, il y a eu des prises de tête ! La cohabitation n'est pas simple tout le temps.
Mes parents ne m'ont jamais rien demandé, j'ai pu mettre de l'argent de côté. Et j'ai essayé de participer autrement, une bonne bouteille de vin par ci, un petit cadeau par là, préparer un repas de temps à autre...
Là je suis partie il y a un mois, je ne suis pas encore allée leur faire un coucou. J'ai hâte de les inviter chez moi et leur réserver le même accueil qu'il m'ont fait chaque jours quand j'y vivais: royal, avec une ambiance cool et des repas au top !
Ce qui m'a donné envie de re-quitter mes parents, c'est l'envie de faire ma vue avec mon homme mais aussi et surtout, leur foutre la paix, ils arrivent à un âge (50 passés) où je crois qu'ils ont envie d'être autre chose que des parents au quotidien.
 
Oh pile-poil!!
J'ai déménagé de chez mes parents il y a 1 semaine pour les raisons exactes de l'article. Je déculpabilise vachement de savoir que je ne suis pas la seule fille ingrate :jv:
 
  • Big up !
Reactions : Saxogirl
Un article qui apaise beaucoup de questions que je me pose depuis quelques temps ! J'habite encore chez mes parents et la cohabitation est parfois très difficile... Comme c'est si bien expliqué dans l'article, les divergences d'idées, le rythme qui n'est pas le même, cette envie de partir sont LES raisons qui me poussent à vouloir me casse du domicile familial et ça fait du bien de constater que ça a été le cas pour plusieurs d'entre nous :) J'adore mes parents, ils m'ont appris tellement de choses, ils se sont saignés aux 4 veines pour que je puisse étudier, que je ne manque de rien, mais bon sang qu'est-ce qu'ils peuvent être chiants aussi !! Je m'en rends compte dans certaines situations qui apparaissent dans l'article et dans vos témoignages, l'intimité par exemple : nous sommes 3 femmes (ma mère, ma soeur et moi) à la maison et une salle de bain riquiqui quand on y est toutes ensemble, donc intimité NIET (et vas-y que je critique tes poils, que je te fais une remarque sur ton popotin qui est très généreux, bla bla bla), pareil pour les repas qui parfois te conviennent pas mais comme c'est pas toi qui fait les courses tu fermes ta bouche (je me surprends même à m'imaginer faire mes propres courses plus tard que je partirai, je me fais déjà ma propose liste de courses dans ma tête c'est dire !). Quoi d'autre... Ah oui, tout ce qui est opinion, débat publique, parfois je me retrouve dans des discussions hallucinantes avec mes parents qui se campent sur leurs idées et que je n'accepte pas, c'est parfois très difficile de se prendre par la suite des remarques sur nos propres opinions ! Exemple simple, je veux réduire considérablement ma consommation de viande, (prise de conscience, je n'aime plus autant ça, j'ai besoin de passer à un autre mode de vie, de consommation, c'est un choix en commun avec mon compagnon) eh bah pas moyen de faire comprendre à mes parents ! Enfin voilà, tout ça pour dire que cet article m'aide bien et que ça me rassure car je me posais beaucoup de questions, je trouvais pas ça "normal" en fait d'avoir envie de partir de chez mes parents ha ha ^^
 
Rigolo de constater que Madz ne fait pas la différence entre l'indépendance et le fait de ne plus habiter chez ses parents. Pour moi il y a eu un réel gouffre entre les deux... À 18 ans je suis partie pour mes études, ma ville d'origine ne proposant pas le cursus que je visais. J'ai passé un an "chez moi" mais je rentrais tous les week-ends chez mes parents. Je ne me considérais alors pas indépendante.

En fait pour moi j'ai commencé à être réellement indépendante à 22ans, lorsque j'ai eu mon 1er salaire et que j'ai donc commencé à être indépendante financièrement.
Avant, j'étais sous tutelle et totalement redevable, je devais rendre des comptes sur tout (mes sorties, mes horaires, mes fréquentations... car tout cela coûte de l'argent!) et ça a été très dur pour moi comme période ces 18-22ans. D'ailleurs, ça a été une période très difficile avec mes parents, qui ne savaient pas comment me prendre et se servaient donc de la sanction financière à tout bout de champ pour me faire aller dans leur sens (pas de bol, ça n'a pas marché). Pour moi ça a été ça le signe qu'il était temps de m'envoler "vraiment": le ras-le-bol de devoir rendre des comptes pour TOUT. J'ai arrêté 1 ans mes études et j'ai bossé.

Depuis que je suis vraiment indépendante j'aime mes parents et j'apprécie plus le temps passé chez eux, tant que cela ne dure pas plus d'une semaine et que je mets un mouchoir sur mes opinions (politiques, religieuses, sociétales etc.). Je bride donc mon fort caractère quand je suis avec eux (en un sens ils ont la petit fille docile qu'ils veulent) et je me dis que c'est le prix à payer pour les avoir "dans de bonnes dispositions". Mes parents ne sont plus tous jeunes, ils ont passé les 60ans tous les deux, je ne les changerai pas maintenant donc moi et ma sœur (de 10ans mon aînée) sommes devenues très philosophes : ils ont de bons et de mauvais côté, inutile d'insister sur les mauvais, autant faire le dos rond pour profiter des bons tant qu'ils sont encore là.
Mais retourner vivre chez eux serait complètement impossible.
 
Comme beaucoup l'ont déjà dit; et les études alors ?

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Et cette année, je fais une année d'étude supplémentaire, et je suis de retour chez mes parents... Et déjà que je commence à en avoir marre de dépendre d'eux financièrement, ça commence clairement à me peser d'être chez eux, j'aime mon petit frère, mais finalement je passe pas beaucoup de temps avec lui. Heureusement je peux aller chez mon copain qui vit maintenant seul quand j'en peux plus...
Mais c'est m^me pas une histoire de rythme, et mes parents comprennent très bien que à 23 ans je n'ai pas à leur dire où je suis H24 (on me demande juste d'envoyer un sms pour prévenir qu'ils sachent s'ils doivent prévoir assez pour moi pour le repas, et que j'envoie un petit SMS/signe de vie quand je "découche" plus de 2 jours; bref rien d'oppressant), je vais même faire du sport en semaine en loisir avec ma mère quand je suis chez eux...
Mais je ne sais pas, j'en peux plus, je veux pouvoir être seule tranquillou devant la tv, parfois je supporte juste pas leur présence, et même si je suis enfermée dans ma chambre je préfère quand tout le monde dort, parce que même si on ne me dit plus rien, j'ai le sentiment qu'on va me juger (alors que je suis sûre que non).

Bref, c'est dur. Mais bientôt je vais être en stage et je pourrai partir à côté du boulot... Mais je préfèrerai économiser (en+ je pourrai toujours aller chez mon copain), mais l'année prochaine aussi quand je commencerai ma carrière vraiment, mon copain sera à l'étranger, j'espère pouvoir tenir jusqu'à ce qu'il revienne et là dans tous les cas, je prendrai un appart avec lui, mais pour le moment je veux pas payer un loyer pour être seule, même si j'en ai un peu marre d'être chez mes parents...
 
Dernière édition :
Hmm... De mon côté, c'est un peu arrivé comme ça. Je mettais sur post-bac mes voeux et la solution la moins coûteuse était de partir vivre chez ma tante à 500km. Pas vraiment l'indépendance, mais j'ai coupé le cordon avec mes parents dans un mélange d'excitation, de peur, puis de vide, un peu de tristesse :erf: et après... Ça s'est tout simplement (plutôt très) mal passé avec ma tante ! Six mois plus tard, je vivais seule et franchement... Me libérer de ma tante était vraiment génial ! :egyptian:
C'est à la fois flippant et amusant, mais, j'aurais pu écrire mot pour mot exactement la même chose: j'ai quitté mes parents pour aller vivre chez ma tante, continuer mes études, c'était le moins coûteux. Ça s'est (très) mal passé avec elle et quelques mois plus tard j'emmenageais seule et c'était le bonheur :caprice:
Et je m'en suis sortie seule jusqu'ici.

Par contre j'avais déjà vécu seule en cité u avant, mais je rentrais chez mes parents certains week-ends et pendant les vacances.
Et clairement, j'en avais besoin, j'avais besoin de pouvoir faire les choses par moi-même et besoin de m'éloigner du jugement de ma mère sur mon poids.:v:
 
@Boogie :
Bien sûr que c'est dans l'ordre logique des choses, mais tout le monde n'a pas fait ton parcours; tu as quand même "du" partir tôt de chez tes parents, donc la question ne s'est pas posée, mais pour certains (beaucoup+ qu'on ne peut le croire) tu peux rester vivre chez tes parents encore longtemps si tu ne te poses pas de question; quand tu vis dans une grande ville, que tu peux faire tes études sans avoir à déménager... ERt puis si tu n'es pas financièrement indépendant, comment demander à tes parents de te payer un appart alors que la maison est à côté de la grande école de commerce qu'ils te paient déjà une fortune ? Même sans ça, certains n'ont juste pas les moyens d'aider plus que ça pour un loyer, ou tout simplement ça ne sera pas mieux que de vivre chez les parents... Donc viens la question à un moment donné; je me bouge pour partir ou pas ?
C'est dans la logique des choses, et les signes annonciateurs du départ font partis du processus (ou pas, selon la situation XD)
 
  • Big up !
Reactions : Sweetlight

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes