@Loulalilou Non mais t'inquiète, on peut aller toujours plus loin pour déterminer si les Japonais sont des victimes ou des bourreaux. Moi j'arrête d'argumenter parce que cette question est stérile et puis surtout parce qu'on est toutes en train de se pousser mutuellement dans des retranchements super nauséabonds et que j'ai 0 envie de me compromettre là-dedans. Donc bye-bye, pour moi la discussion s'arrête là.
 
@Chandernagor ben perso j'ai pas l'impression d'etre poussée dans des retranchements nauséabonds mais bon :dunno:
On pourrais discuter des japonais mais c'est vraiment pas le sujet en vrai. Déjà par ce que on s'en fiche un peu de ce qu'il se passe au japon, le sujet ici c'est ce qu'il se passe ici (europe et usa), et là il y a pas trop de doute sur ce qu'ils peuvent vivre ici. Et puis je sais pas, c'est pas par ce qu'un pays a un comportement "pas top" que ca justifie que nous on fasse pareil :dunno:
Ensuite qu'ils soient opprimés ou non, ça reste une appropriation d'une culture ce qui est le sujet ici. Personne ne prétend avoir inventé le coq au vin à l'etranger, et si quelqu'un le faisait ben ça passerait pas :dunno:
Mais dans tous les cas, le sujet c'est pas les japonais mais d'autres pays sur lesquels il n'y a aucun doute (et donc forcément il y a une dimension en plus par rapport à l'appropriation de la culture). Je sais pas il y a eu vite fait le mot "sushi" qui a ete prononcé et pouf le sujet a dévié sur ça ... c'est un peu dommage non? Après si tu ne veux plus en parler ben tant pis !

(Et désolée @Allitché j'ai retiré la mention aux sushis c'était maladroit!)
 
@esky perso chuis pas vraiment intéressée à savoir qui a dit quoi mais quand je vois des propos qui reviennent, je le note parce que ça tend à démontrer par l'exemple une dynamique ou un mécanisme dérangeant. C'est bien de les noter donc pour soi-même aussi :lunette:

Du coup (ce du coup n'est pas un vrai connecteur logique, je remarque en me relisant :yawn:) ce qui gêne là dans l'exemple des politiques de colonisation du Japon, c'est que y a aussi des gens qui sont pocs, concerné.e.s par des dynamiques de racisme (et d'appropriation) dans des sociétés blanches ET qui ont perdu de la famille dans des camps d'internement japonais, et ramener cette partie de leur histoire familiale pour cracher sur une autre partie de leur histoire, euh comment dire sinon que c'est indécent?
Et puis les japonais.es descendants d'interné.es aux USA doivent aussi apprécier qu'on balaie cet aspect de leur histoire... (et il est très souvent oublié pour mieux construire le mythe de la minorité-modèle :lunette:)

On peut noter qu'il y a un phénomène similaire - mais différent tout de même - sur la communauté juive qui quand elle veut dénoncer l'antisémitisme quelque part dans le monde occidental doit se justifier de la politique d'Israël :stare: En l’occurrence, ça a aussi aucun rapport à la choucroute mais l'argument est de manière similaire utilisé pour couper à la discussion en cours, qui était de dénoncer une politique de discrimination, voire de haine gratuite :lunette:
(en plus c'est quoi ce trip de supposer que si t'es descendant.e d'une culture, tu sois forcément lié.e politiquement au pays dont est censée être issue la culture :nod:).
 
Dernière édition :
Je suis votre conversation en sous-marin, et du coup je me permets de partager cet article sur lequel je suis tombée aujourd'hui. Ça s'appelle "The Struggles of Writing About Chinese Food as a Chinese Person" (et donc c'est en anglais par contre :erf:) et l'autrice parle des sujets que vous évoquez : la gentrification culinaire, l'appropriation culturelle par les blancs, l'aspect systémique (avec notamment les éditeurs qui choisissent de publier tel livre plutôt que tel autre), le fait que la nourriture soit politique pour les personnes racisées - c'est d'ailleurs la conclusion de l'article...
 
@Aeonium Ah j'avais déjà lu d'autres chroniques mais je connaissais pas celle-ci en particulier. En général je finis toujours par pleurer, peu importe quel est le background de la poc qui parle, parce qu'elle mentionne les souvenirs d'enfance et à chaque fois, ça pique. Je me rappelle encore de cette femme qui disait qu'à la mort de sa mère, elle ne savait plus quoi faire de son héritage coréen (son père était blanc) et que donc pour se sentir chez elle, elle finissait par déambuler dans les supermarchés asiatiques bien qu'elle finissait en pleurs (à peu près à chaque fois). C'est assez révélateur des connections (émotionnelles, spirituelles) qui vont bien au-delà de la "simple" bouffe. Mais dans le même temps, au quotidien, quand on mange, bah la bouffe, c'est de la "simple" bouffe, et Clarissa Wei le résume en disant que la "nourriture chinoise n'a jamais exercé de fascination sur moi; c'est simplement une partie de qui je suis" ("Chinese food was never fascinating for me; it is simply a part of who I am").
C'est très marrant (non) parce que hier, ça m'est encore arrivé que parce que je réchauffais de la bouffe qui a l'air ouvertement différente qu'on me pose des questions de "où ça s'achète, à quoi c'est" etc. etc. Et du coup, j'ai décidé de prendre mon interlocuteur pour un con, et de faire genre de pas du tout anticiper ses questions et de pas comprendre ce qu'il disait, en fait je me suis tellement prise au jeu que je lui demandais de répéter toutes les questions, voire de répondre à côté de la plaque. Je trouve que c'est encore le meilleur moyen de casser l'exoticisation (qui de toute façon a déjà eu lieu puisqu'on m'a posé des questions). Mais ça ne manque pas, chaque fois que je me ramène avec la bouffe qui a l'air exotique, on me pose plein de questions sur ce truc trop louche, et à chaque fois je sens bien que ça ne devrait pas arriver parce que là à ce moment, c'est "juste" de la bouffe, c'est mon quotidien, ça me nourrit, comme toi tes pâtes :dunno: et que l'exoticisation et l'altérisation sont en train de fonctionner à plein régime. *soupir*

Sur le phénomène d'invisibilisation, elle résume avec "Mais évidemment les personnes racisées ne seront (presque) jamais appelé.e.s des expert.e.s sur le fait d'être juste elleux-mêmes" ("But of course, people of colour will rarely, if ever, be called experts on how to simply be themselves."). Et je continue (parce que personne ne l'a explicitement mentionné dans la discussion) sur cette lancée pour dire que c'est super grave parce que c'est pas juste qui cuisine la nourriture parce qu'iel sait mieux cuisiner le problème... le problème c'est qu'on évite (consciemment) d'entrer en contact avec les pocs, il y a un évitement physique qui reflète le racisme. Car oui c'est raciste d'aimer la nourriture d'un pays et de n'avoir jamais eu de contact avec les personnes de cette culture. C'est raciste parce qu'on peut se permettre, de nouveau, de déshumaniser ces personnes en prenant que des bouts intéressants de leur culture (on pourrait revenir au black/latin-fishing où on pique des bouts de corps hein) pour les décontextualiser, oublier d'où ça vient, ne pas avoir à s'intéresser et respecter les autres et leur culture. Enfin pour celleux qui ont besoin d'image (bah moi je vais gêner pour sortir les images nauséabondes parce que je les vois bien déjà exercées sur plein de gens que j'admire), bah c'est ça, on nous démembre, le fishing, c'est physique, l'appropriation culturelle, c'est mental. C'est sûr que ça fait plaisir (non) de se voir réduit.e en petits morceaux interchangeables :dunno:
 
Je vois que l'article a été mis à jour le 25 février mais je ne lis qu'une phrase assez vague sur les origines du plat :
Comme tu le sais peut-être, ce type de plat est très courant en Inde, au Bangladesh ou encore au Pakistan !
Serait-il possible d'écrire quelque chose comme :
"Le nom de ce plat est en réalité le Chana Masala" et éviter d'utiliser #TheStew à chaque titre de paragraphe ? Vous pouvez dire que le plat a été rebaptisé #TheStew sur Instagram mais donner sa recette en tant que Chana Masala et en mentionnant le nom du plat ? Parce que cet article participe à la diffusion du terme #TheStew.
J'ai fait une très rapide recherche par mot-clé sur Instagram avec #TheStew et pas une seule personne n'a mentionné le Chana Masala (ou autre appelation du plat). Du coup profitez-en pour réctifier le tir !
 
@Allitché
J'ai un point de vue différent : pour moi, la cuisine et les pratiques culinaires peuvent être une porte ouverte pour apprendre à connaître une autre culture. Si je vois mon collègue qui vient de Djibouti manger un plat que je ne connais pas, je vais lui demander ce que c'est, comment il l'a préparé, d'où la recette lui vient. Et ça entraînera une conversation intéressante qui va dévier sur d'autres choses me permettant d'en apprendre plus sur la culture de ce pays. Ensuite, à moi d'aller me renseigner et d'en apprendre plus, toujours dans une logique d'ouverture d'esprit et d'apprendre à mieux connaître le monde et les gens qui m'entourent.
Ceci étant dit, je poserais les mêmes questions à quelqu'un qui mangerait autre chose que je ne connais pas.
Comment on peut s'ouvrir aux autres (et par autre je pense à tous ceux qui ne sont pas moi, donc tout le monde, et pas seulement des personnes "différentes" de moi) si l'intérêt qu'on porte est vue comme une tentative d'appropriation ? Et comment on peut apprendre à connaître une culture toute en entier dès le départ ? On ne peut pas commencer par quelques sujets et creuser au fur et à mesure des discussions avec des concernés et des lectures ?
 
@Silure_ du coup j'en profite pour rebondir et dire ce que j'ai dit ailleurs, mais je trouve ça vraiment hypocrite ces accusations de manichéisme : d'un côté on a des demandes pour expliciter, définir, de façon très précise et très simpliste, ce qu'est l'appropriation culturelle, et de l'autre, quand les Madz avancent des définitions, on leur reproche d'être manichéennes, d'avoir une vision simpliste et rigide. Le fait est que ces sujets sont complexes et qu'il est important de se poser pour en discuter, mais on ne peux pas à la fois exiger une simplification et se plaindre de la simplification, sauf à vouloir à tout prix ridiculiser le sujet, et dans ce cas là ça ne sert à rien de prétendre vouloir discuter.

@EnterTheNinja après je dis ça un peu en l'air, pas forcément pour toi, mais tout le monde n'apprécie pas forcément de discuter de sa cuisine ou du plat qu'il/elle a ramené le midi. Surtout quand ça se fait quand tu es en train de manger ledit plat. Ça peut être une énième micro-aggression du type "tiens ta culture est différente en fait". Perso je l'entends un peu comme un "tu viens d'où". Après oui dans l'absolu la cuisine permet comme d'autres éléments de comprendre les cultures qui composent nos sociétés.
 
@EnterTheNinja bah on s'intéresse à la personne, pas à l'émanation d'une culture qu'elle est supposément :dunno: chais pas, on me sort le même argument quand je dis que faut arrêter de demander l'origine des gens comme question d'approche, mais moi je comprends pas à quoi cette information sert. Le concept même de s'intéresser aux autres cultures est très manichéen, voire raciste, de base. On s'intéresse à la personne en face d'abord :dunno: et selon comment, oui la nourriture, l'origine va venir dans la discussion mais naturellement. Si c'est la seule information qui intéresse, bah il faut sérieusement se poser des questions sur ses intentions. Et la réponse ne risque pas de plaire... parce que ce sera très probablement une mauvaise raison. Légèrement raciste sur les bords. Personne ne nous doit son histoire personnelle. Surtout pas si c'est pour demander la personne à être une conteuse gratuite, bah non on paie les gens pour ça, on paie des livres, on paie des lectures.

D'ailleurs, le propos c'est pas que l'interlocuteur.e s'approprie un plat mais rappelle à la personne qui était là "juste" pour manger qu'elle est autre, différente. Et dans ce cas c'est intrusif.
D'ailleurs si les gens ont envie de partager leur nourriture, bah iels vous inviteront à faire à manger ensemble ou quelque chose comme ça, mais iels n'ont aucune obligation de devoir le faire :dunno: moi aussi j'adore faire ça mais de nouveau, si au final je sers de caution asiatique aux gens qui sont là "je sais faire des dumplings" bah non, dans ce cas je dis merde et allez voir ailleurs parce que j'en ai marre de me sentir utilisée pour des fins de marketing instagram trucmuche. J'invite des gens en qui j'ai confiance, avec qui on est là pour partager un plat ensemble, pas pour offrir une expérience exotique :stare:
 
Tout au long de l'histoire les cultures se sont influencées à travers les guerres, le commerce, la colonisation (donc dans des contextes pas franchement positifs et quelques fois à l'initiative d'un seul camp)... Le problème n'est pas qu'on cuisine pépouze chez soi un petit plat indien ou que la cuisine française évolue en incluant des inspirations étrangères, le problème est que la société est bourrée d'inégalités qui font que ces influences ne se font qu'au bénéfice de certains et que donc la moindre invisibilisation ou même "soupçon de" devient, et c'est parfaitement normal hein, insupportable. Donc oui on a le droit de bouffer de la nourriture étrangère même francisée, de faire du blues etc., mais on devrait faire attention aussi à ne pas stigmatiser/nier ce qui est différent de ce qu'on connaît ou aime et valoriser toutes les cultures dans lesquelles on pioche et pas seulement les dominantes :fleur:

En plus cru : chacun bouffe ce qu'il veut tant qu'il s'occupe de son :cucul: sans écraser l'autre ! Donc je vous laisse pour me faire une tajine-pot-au-feu

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes