Et tous ces sentiments/phases sont aussi là pour la personne qui quitte et qui 1 an plus tard a l'impression de faire du sur place et surtout de ne faire aucun effort pour passer à quelqu'un d'autre alors que la solitude amoureuse ce n'est vraiment pas son truc. :neutral:
 
Après trois années d'amour/rupture plus que chaotique, je pensais ne jamais en voir le bout. Je pensais être malheureuse ainsi toute ma vie. Après lecture de ce sujet, je me suis rappelée tous ces moments en me disant "c'est vrai, j'ai vraiment vécu tout ça". Aujourd'hui, je suis heureuse, et ne me suis même pas rendue compte de quand avait disparu toute cette douleur. Je crois qu'un matin, je me suis réveillée, et tout allait mieux.
 
Pour être passée par là ... Cela va faire trois ans que c'est fini et ça doit faire environ 4-5 mois que je peux à nouveau dire, sans mentir : "Je vais bien". :)

Très bel article. Pas de mélodrame, pas d'explications neuneu. J'aime beaucoup. Je crois que j'aurais aimé lire ça au début où j'allais si mal.

Et c'est vrai qu'au départ, les "avec le temps va, tout s'en va", on n'y croit pas. Mais un jour, un jour ça va mieux. Ce temps dépend de chacun. Il m'aura fallu deux ans et demi. Certains auront besoin de six moi et d'autres de 4 ans ... Mais dans tous les cas, un jour, ça va mieux. Et prendre du recul, clairement, ça ne se fait pas tout de suite non plus. Au début, c'est souvent culpabilité, pourquoi, comment, qu'est-ce que j'aurais pu faire autrement ? Et en même temps, ça allait bien, ça aussi, ... et, avec le temps, on finit par voir ce qu'on avait pas vu. Et puis les amis commencent aussi à parler (tu sais, ça, c'était pas normal, mais d'un autre côté ...; Alice, tu t'es aveuglée !)... Le temps. Rien ne guérit aussi bien et sûrement que le temps. Mais à nouveau ... il faut du temps pour se rendre compte de tout ça et voir à quel point c'est vrai. Ce qui est paradoxal parce que quand on a mal ... Le temps, c'est un peu notre pire ennemi.

Prendre soin de soi ! C'est le truc qu'on ne fait pas et qui est tellement important ! Outre le fait que ça fait du bien pour l'estime de soi, ça permet aussi simplement de se rendre compte ben que tout seul, on existe aussi. Et que ça a aussi ses avantages. Ca permet simplement de voir qu'on est debout, qu'on peut avancer par soi-même (même si on est bien d'accord, dans ces moments-là, on a besoin d'être entouré, mais on n'a pas besoin d'une "moitié" (je ne trouve pas d'autre mot pour m'exprimer)).

Pour moi, il manque pe un point qui est tout aussi important que le temps, mais qu'indirectement tu soulignes par ta dernière phrase ... un entourage hors norme. Des amis qui te soutiennent, mais te subissent (pcq une dépression pendant 1 an et demi, faut pouvoir assumer d'entendre ton ami se plaindre, pleurer, être malheureux et être là pour lui/elle même quand tu as tes propres soucis) ou ta famille ou un médecin.
Personnellement, j'ai eu la CHANCE terrible d'avoir les 3. Une médecin qui m'a écouté, a suivi mon rythme, a été là. Une famille qui a encaissé avec moi et pour moi. Des amis qui en ont bavé pendant 2 ans. Avec des passages mieux et d'autres pires, mais 2 ans ... C'est long mine de rien.

Et un jour ... paf. Tu te rends compte que tu as envie d'aimer à nouveau, de refaire confiance, de rire, de profiter, que tu es bien avec toi-même. Et là, c'est juste fini. C'est fini.

Je ne te connais pas, je ne connais pas ton frère, mais la douleur qu'est celle d'une rupture ... Quand on la connaît, on ne peut que te souhaiter que le temps ... passe plus vite pour toi :) Courage ! Prends soin de toi surtout !
 
Dernière édition :
J'ai une amie qui est dans cet état là depuis au moins 1 an, ça s'en va et ça revient, c'est dur de la voir comme ça. Je me sens tellement inutile et impuissante .. :tears: :sad: :sad:
 
Dernière édition :
Oui, c'est vrai que j'essaie de la soutenir du mieux que je le peux, mais il m'arrive de ne plus savoir quoi dire ou faire pour l'aider.
 
Est ce que c'est bizarre de dire que je suis en train de vivre la rupture tout en étant toujours avec mon copain?
Non parce que j'ai été acceptée pour Erasmus et je pars à Londres l'année prochaine (pas si loin que ça donc) et mon copain a décidé de me dire déjà en janvier qu'il ne voulait pas de relation longue distance. Je me disais que c'était assez raisonnable même si au fond je pensais avoir le courage d'essayer la relation longue distance, histoire de commencer doucement comme seulement deux heures de train nous sépareraient, et ensuite parce qu'il faut bien commencer quelque part & je préfère me faire un avis personnel que de copier/coller les situations des autres sur les miennes. Il y a quelque semaines de ça, il m'a rajouté qu'il ne voulait pas de relation longue non plus. Là, j'ai pas compris. Pas de relation longue parce "on est jeunes alors il faut avoir des expériences et vivre notre vie sans attaches". Pardon ? Ce n'est pas parce que tu es en couple que tu deviens un prêtre. S'il ne vit pas ses expériences maintenant, il les vivra plus tard.
En gros, Erasmus ou pas, même s'il "m'aime" il fallait pour lui casser au bout d'un moment (donc Erasmus tombe pile comme il le désirait). Et maintenant il me dit être tiraillé entre la non-envie d'une relation longue et l'envie d'être avec moi. Sauf que bah, dans tout ça je n'ai pas eu mon mot à dire et j'ai subi. Il voulait qu'on se sépare à l'amiable, en rationalisant la situation, et il a juste gâché les quelques mois qu'il nous restait (même avant que je n'aie les réponses Erasmus c'est dire!). Et je lui en veux énormément d'avoir tout gâché prématurément... Je ne sais pas quoi faire, il me dit ne pas savoir quoi faire, on reste ensemble mais ça me parait juste hypocrite pourtant je ne pourrais pas le quitter sachant du peu de temps qu'il nous reste. Il a tout compliqué...
Et je me sens tellement niaise à côté de tout ça, quand on me dit qu'il ne me mérite pas.
 
Je suis en plein dedans. Mais bizarrement je vais bien. Et ça m'inquiète que ça aille bien comme ça... Je sors de 7 ans de relation avec celui que je croyais être l'homme de ma vie, ça fait trois semaines qu'on est plus ensemble et je me sens bien. Bon, pendant une semaine j'étais pas bien, mais grâce à mes parents, mes amis et le beau temps je me sens bien, je me sens belle et j'ai envie de mordre la vie à pleine dents ! J'avoue, par contre, chaque fois que je revois mon ex (je haie ce mot) pour les démarches administratives et le "récupérage" d'affaire je pleure. Alors je suis peut-être normale...
Un conseil parler en beaucoup et entourez-vous de vos amis :) Mais ne les saouler pas trop non plus ! Il faut aussi savoir les écouter et se réjouir pour eux ça aide à la guérison.
 
linakatarinac;4694290 a dit :
Est ce que c'est bizarre de dire que je suis en train de vivre la rupture tout en étant toujours avec mon copain?
Non parce que j'ai été acceptée pour Erasmus et je pars à Londres l'année prochaine (pas si loin que ça donc) et mon copain a décidé de me dire déjà en janvier qu'il ne voulait pas de relation longue distance. Je me disais que c'était assez raisonnable même si au fond je pensais avoir le courage d'essayer la relation longue distance, histoire de commencer doucement comme seulement deux heures de train nous sépareraient, et ensuite parce qu'il faut bien commencer quelque part & je préfère me faire un avis personnel que de copier/coller les situations des autres sur les miennes. Il y a quelque semaines de ça, il m'a rajouté qu'il ne voulait pas de relation longue non plus. Là, j'ai pas compris. Pas de relation longue parce "on est jeunes alors il faut avoir des expériences et vivre notre vie sans attaches". Pardon ? Ce n'est pas parce que tu es en couple que tu deviens un prêtre. S'il ne vit pas ses expériences maintenant, il les vivra plus tard.
En gros, Erasmus ou pas, même s'il "m'aime" il fallait pour lui casser au bout d'un moment (donc Erasmus tombe pile comme il le désirait). Et maintenant il me dit être tiraillé entre la non-envie d'une relation longue et l'envie d'être avec moi. Sauf que bah, dans tout ça je n'ai pas eu mon mot à dire et j'ai subi. Il voulait qu'on se sépare à l'amiable, en rationalisant la situation, et il a juste gâché les quelques mois qu'il nous restait (même avant que je n'aie les réponses Erasmus c'est dire!). Et je lui en veux énormément d'avoir tout gâché prématurément... Je ne sais pas quoi faire, il me dit ne pas savoir quoi faire, on reste ensemble mais ça me parait juste hypocrite pourtant je ne pourrais pas le quitter sachant du peu de temps qu'il nous reste. Il a tout compliqué...
Et je me sens tellement niaise à côté de tout ça, quand on me dit qu'il ne me mérite pas.
Erasmus c'est une super expérience de folie que personne ne peux t'empêcher de vivre ! Pas même ton p'tit copain. Personne ne mérite les complications et l'attente qu'il te fait subir. Quelque soit ton âge : vas et profite de la vie !
 
Super article. Je vois que je suis passée par toutes ces étapes, qui ont duré plus ou moins longtemps.
C'était en 2009. Une relation fusionnelle de 7 mois, où tout se passait très bien, où il ne se passait pas un jour sans que je me dise "j'ai de la chance d'être avec lui". Et du jour au lendemain, ses sentiments pour moi se sont envolés, il a eu une sorte de déclic qui a tout changé pour lui. Il m'a quittée.
Je n'ai jamais autant souffert. J'ai pleuré jusqu'à l'épuisement, je ne mangeais pas tout simplement parce-que je n'avais pas faim, je restais couchée, je n'allais plus en cours. J'ai eu des moments où je l'ai détesté, mais ils ne duraient jamais longtemps. Je voulais inverser la situation, que ce soit lui que se sente mal parce-que merde : je méritais pas ça !
J'avais plus goût à rien, je riais plus comme avant. Comme-ci en me quittant, il avait emmené une partie de moi.

Heureusement, il y avait ma meilleure amie. Elle passait me voir tous les jours, restait avec moi pour manger, pour s'assurer que j'avais quelque chose dans le ventre, m'emmenait dehors. Je la remercierai jamais assez ! Parce-que tout ce malêtre a duré 8 mois.

Je suis ensuite passée par différentes phases : le refus d'aimer qui que ce soit d'autre ; les plans culs ; les tentatives de relations. Et dans tout ça ? Pas un sentiment d'amour. Un cœur de pierre comme dirait certains.

Et puis début 2013, j'ai commencé une relation avec quelqu'un. Je suis avec depuis ce temps. Tout se passe à merveille, j'ai confiance en lui, il me fait rire, il me respecte, on échange beaucoup et plus important, je l'aime.

Il m'aura fallut 4 ans pour tourner la page. C'est fou les ravages qu'une simple rupture peut faire. Je ne souhaite ça à personne. Mais le plus important, c'est qu'on est tellement bas, qu'on ne peut que remonter ! C'est pas facile pour tout le monde, ça prendra plus ou moins de temps, ça laissera toujours des marques, ça nous changera surement, mais avec le temps, on remonte :)
 
  • Big up !
Reactions : Lilowland
Chouette article ! à quand celui sur l'amour à sens unique ? Celles et ceux qui n'ont même jamais droit à un semblant d'affection de la part de celle ou celui qui hante leurs fantasmes et leurs rêves érotiques sont les grand-es oublié-es de l'histoire, et passer par la phase colère/psychodrame n'est pas un chemin des plus faciles.. généralement ça dure des siècles, et ce n'est que mélancolie et désespoir.
En plus j'imagine que c'est là qu'on peut retrouver les plus grandes similarités avec l'addiction - euphorie à la vue de la personne, profond désespoir dès qu'elle tourne le dos, etc. Ça ferait un bon sujet - m'est d'avis.
 
  • Big up !
Reactions : Kand'x

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes