Commentaires sur Elle allaite à la bibliothèque, on lui demande de faire ça ailleurs

M

Membre supprimé 364647

Guest
Au pire, arrêtez de me tag ou me citer, je ne changerais pas d'un iota mon message parce que c'est ce que je pense. Ce que je pense ne reflète pas ce que je fais réellement. Mais plus vous réagissez sur ce que je pense, sur le fait que ça ne me mette pas à l'aise, plus ça me conforte dans l'idée que ce site ne fait pas beaucoup d'efforts sur ses articles parce qu'il y a déjà eu plusieurs autres articles similaires, et dans l'idée que bah, on demande aux autres de s'adapter aux mères sans que l'inverse n'existe. Désolée que ça déplaise ou fasse rager : je ne suis pas d'accord avec ça. Point. Je ne souhaite pas en débattre.
 
4 Juillet 2018
199
3 057
804
Mais on a aussi le droit d'être mal à l'aise par rapport aux idées que tu exprimes et de le dire, non ? :dunno:
A titre personnel, je pense que la question des seins et du corps des femmes dans l'espace public est une question qui dépasse largement la question de la maternité, ce n'est pas juste une histoire de concours de qui a le plus à s'adapter aux autres.
 
2 Août 2011
1 783
8 455
5 164
Dans la bibliothèque où je vais, il y a une machine à café et des fauteuils à droite à gauche donc franchement je ne pense pas que ça gênerait de voir une femme allaiter. Et vu qu'il y a un grand espace jeunesse, il y a souvent du bruit (par contre je ne suis pas trop d'accord avec les gens qui laissent leurs gamins sur place genre c'est une garderie mais c'est autre chose).

Alors oui je peux comprendre que ça puisse gener, personnellement je m'en moque. Moi ce qui m'embête c'est les couples qui s'embrassent à pleine bouche devant moi au supermarché par exemple, est ce que j'ai vraiment besoin de les voir se lecher le visage ? Clairement pas. Est-ce que je vais dire quelque chose ? Non.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
8 Juillet 2017
5
32
1 074
34
Sans citer, pour ne pas alimenter des tensions, je voudrais juste apporter aussi une explication aux mères qui semblent clairement abuser peuvent sembler se mettre en avant.

Il y a un an j’ai passé la journée en ville avec un couple d’amis et leur bébé de 7 mois, qui est extrêmement calme et habitué à sortir.
On a bien marché dans le froid de janvier, puis on est allés au resto...Il n’y avait aucun espace à langer dans les petites toilettes. Donc on s’est mis dans un coin isolé et on a essayé de créer une surface avec deux chaises...ça n’a pas fonctionné, l’assise n’étant pas plate. Mes amis ont alors installé le bébé sur la table, où on a ensuite mangé d’ailleurs. Un gros manque de respect pour certains (personnellement j’ai été un peu incommodée par l’idée, peur de l’odeur notamment, je ne suis pas habituée aux bébés), mais une nécessité pour mes amis, et leur pauvre bébé qui ne peut pas rester mouillé et sale pendant des heures. À noter que par chance personne, clients ou personnel du resto, n’est venu faire des remarques, pourtant je pense que la question de changer un bébé sur une table de restaurant peut être vue comme plus choquante encore. Mais malheureusement dans notre société et la façon dont elle est organisée, on doit subir ça car c’est un moindre mal par rapport au fait de contraindre les parents à rester chez eux.

Plus tard on a visité une expo. Là encore, impossible de changer le bébé dans les toilettes. Cela a été fait....par terre, dans le couloir. Oui, oui, là où des gens passaient. Certains en passant ont dû se dire que c’était abusé, d’autres, plus nombreux j’espère, se sont dit ”quelle misère que l’espace public ne soit pas adapté”. Car mes amis ne font pas cela par plaisir ou même par paresse. Croyez-moi, changer l’enfant sur le sol froid (hiver) en faisant en sorte qu’iel n’en souffre pas, c’était bien galère. Ou bien sur la table du resto, c’est gênant aussi pour eux. Et encore ils sont deux impliqués dans le process donc ils arrive à faire ça proprement et efficacement. Par contre ils sont aussi militants : ils veulent pouvoir sortir une journée dans leur ville avec leur enfant, et si rien n’est adapté pour eux il est hors de question de se cacher honteusement.

Quand mon amie allaitait, elle le faisait surtout à la maison car elle est assez pudique, même avec un linge pour cacher. Eh bien cela contraignait beaucoup les sorties. Au contraire un jour quand j’étais ado, ma tante a décidé d’allaiter devant nous à table, sans rien pour cacher le sein, en continuant à nous parler comme si de rien n’était, même si dans ce cas elle aurait très bien pu s’isoler, se tourner. Ça m’a beaucoup marquée à l’époque, car pareil, pas l’habitude, et famille très pudique, je pense que plus d’un a dû tiquer.
Mais maintenant je, moi, perso, trouve que c’est normal. Je VEUX trouver ça normal car ça correspond à mes valeurs d’inclusivité et de non-sexualisation de cet acte, et que manger et discuter ensemble à table est un élément de ma culture que je trouve positif, donc autant encourager ça.

Si je me sens dérangée j’essaie de comprendre les raisons, et mon énervement se retourne en général contre notre système et les éléments de culture négatifs qui en découlent. Je ne suis pas toujours parfaite et je peux me sentir agressée et énervée aussi (notamment pour des comportements réellement dérangeants dans les bibliothèques municipales, qui sont des lieux très importants pour moi). Mais j’essaie de confronter ça à mes valeurs, à ce que je comprend de notre fonctionnement, et ça m’aide à vivre plus sereinement à côté des autres.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 595
48 212
5 664
@Muett Merci beaucoup pour ton message. Je n'avais pas pensé à ce soucis de manque de plan de change qui contraint à changer le bébé sur une table.
Justement, je réalise que pendant la première année de mon fils, je ne sortais justement pas autant parce que je craignais les galères. J'avais peur qu'il fasse du bruit, de ne pas pouvoir le changer (on l'a déjà changé dans le coffre ouvert de la voiture) ou de ne pas pouvoir le nourrir calmement.
Et c'était en partie une peur de me retrouver dans une situation stressante, et aussi une peur de déranger.
Je partais du principe que les restaurants ne sont souvent pas bébés-friendly et donc je n'y allais plus trop. Je n'avais pas pensé à remettre ça en question et j'admire tes amis de le faire.

Je pense qu'il y a tout de même un compromis à trouver là-dedan : je comprends que tous les restaurants ne cherchent pas à avoir une clientèle familiale, ça ne me choque pas, mais c'est vrai que très peu de restaurant (dans ma ville ) ont une table à langer par exemple, même les grosses brasseries familiales
 
Dernière édition :
30 Janvier 2009
4 672
15 042
5 944
32
Lille
Première sortie dans un bar avec un nourrisson en début de soirée, la copine l'a changé sur un tabouret haut car les toilettes étaient des toilettes de bar: sales et petits. Même moi j'ai eu du mal à aller pisser là-bas.
Aucun scrupule quand les toilettes ne sont pas aux normes handicap et qu'il n'y a rien de prévu pour le lange.
 
20 Octobre 2014
35
126
2 879
26
Sans citer, pour ne pas alimenter des tensions, je voudrais juste apporter aussi une explication aux mères qui semblent clairement abuser peuvent sembler se mettre en avant.

Il y a un an j’ai passé la journée en ville avec un couple d’amis et leur bébé de 7 mois, qui est extrêmement calme et habitué à sortir.
On a bien marché dans le froid de janvier, puis on est allés au resto...Il n’y avait aucun espace à langer dans les petites toilettes. Donc on s’est mis dans un coin isolé et on a essayé de créer une surface avec deux chaises...ça n’a pas fonctionné, l’assise n’étant pas plate. Mes amis ont alors installé le bébé sur la table, où on a ensuite mangé d’ailleurs. Un gros manque de respect pour certains (personnellement j’ai été un peu incommodée par l’idée, peur de l’odeur notamment, je ne suis pas habituée aux bébés), mais une nécessité pour mes amis, et leur pauvre bébé qui ne peut pas rester mouillé et sale pendant des heures. À noter que par chance personne, clients ou personnel du resto, n’est venu faire des remarques, pourtant je pense que la question de changer un bébé sur une table de restaurant peut être vue comme plus choquante encore. Mais malheureusement dans notre société et la façon dont elle est organisée, on doit subir ça car c’est un moindre mal par rapport au fait de contraindre les parents à rester chez eux.

Plus tard on a visité une expo. Là encore, impossible de changer le bébé dans les toilettes. Cela a été fait....par terre, dans le couloir. Oui, oui, là où des gens passaient. Certains en passant ont dû se dire que c’était abusé, d’autres, plus nombreux j’espère, se sont dit ”quelle misère que l’espace public ne soit pas adapté”. Car mes amis ne font pas cela par plaisir ou même par paresse. Croyez-moi, changer l’enfant sur le sol froid (hiver) en faisant en sorte qu’iel n’en souffre pas, c’était bien galère. Ou bien sur la table du resto, c’est gênant aussi pour eux. Et encore ils sont deux impliqués dans le process donc ils arrive à faire ça proprement et efficacement. Par contre ils sont aussi militants : ils veulent pouvoir sortir une journée dans leur ville avec leur enfant, et si rien n’est adapté pour eux il est hors de question de se cacher honteusement.

Quand mon amie allaitait, elle le faisait surtout à la maison car elle est assez pudique, même avec un linge pour cacher. Eh bien cela contraignait beaucoup les sorties. Au contraire un jour quand j’étais ado, ma tante a décidé d’allaiter devant nous à table, sans rien pour cacher le sein, en continuant à nous parler comme si de rien n’était, même si dans ce cas elle aurait très bien pu s’isoler, se tourner. Ça m’a beaucoup marquée à l’époque, car pareil, pas l’habitude, et famille très pudique, je pense que plus d’un a dû tiquer.
Mais maintenant je, moi, perso, trouve que c’est normal. Je VEUX trouver ça normal car ça correspond à mes valeurs d’inclusivité et de non-sexualisation de cet acte, et que manger et discuter ensemble à table est un élément de ma culture que je trouve positif, donc autant encourager ça.

Si je me sens dérangée j’essaie de comprendre les raisons, et mon énervement se retourne en général contre notre système et les éléments de culture négatifs qui en découlent. Je ne suis pas toujours parfaite et je peux me sentir agressée et énervée aussi (notamment pour des comportements réellement dérangeants dans les bibliothèques municipales, qui sont des lieux très importants pour moi). Mais j’essaie de confronter ça à mes valeurs, à ce que je comprend de notre fonctionnement, et ça m’aide à vivre plus sereinement à côté des autres.
Merci de le souligner, c’est se que j’ai essayé d’exprimer a priori sans réussir à me faire comprendre. Il y a un réel manque d’infrastructures dans l’espace public pour le change et l’allaitement. On préférera tous et toutes être dans un endroit adapté plutôt que sur la table du resto ou à deux dans les toilettes pour femmes ou l’homme se fait enguirlander parce qu’il y est. On pourrait se dire qu'un restaurant ou un musée ne sont pas destinés à accueilir des jeunes enfants ; Mais même dans les transports en commun par exemple un aéroport on ne trouve pas de table a langer, les personnes ayant gérer l'infrastructure on l'air de pensé que le petit espace entre le sèche mains et la poubelle est suffisant (ou on fait chier tout le monde accessoirement).
Je ne parle même pas des gare ou les toilette sont carrément payante et ou les tgv on une table de change par train et les ter zéro…
Si le message n'est pas rester chez vous…
Autre question comment font les femmes qui ont besoin de tirer du lait régulièrement ; parce que leur bébé est à la crèche par exemple ?
 
Dernière édition :
20 Octobre 2014
35
126
2 879
26
@Jonkille @Mentalofresh
Vous le soulignez tout.es les deux : l'espace publique n'appartient à personne. Ou plutôt à tout le monde : aussi bien aux personnes allaitantes qu'aux personnes que cela gêne, et aussi aux bébés.

Si on considère que le soucis est "la mère peut-elle" allaiter son enfant dans l'espace publique, la réponse est évidemment oui. L'inconfort de la personne que cela gêne pèse moins lourd que la faim du bébé. Et l'autre option serait d'interdire l'espace public aux personnes allaitantes et aux bébés, ce qui va en contradiction avec ce qu'on disait au tout début.

Donc si je comprends bien @Mentalofresh , la question est plus le "comment". Comment la mère allaite-t-elle ? Dans un coin discret sans personne, avec un vêtement qui dissimule le haut du décolleté (y a des vêtements avec simplement une ouverture pour faire sortir le bout du sein, si bien que quand le bébé est ventousé, on ne voit rien du tout) ? Ou simplement en sortant le sein face à tout le monde ?
Et comment trace-t-on la limite acceptable entre ces deux extrêmes ?
Y a-t-il vraiment un consensus ?
Comme souvent, dans l'espace public, il s'agit de faire preuve d'un peu de bon sens. Si la mère voit que la personne en face est mal à l'aise et qu'elle peut facilement se détourner ou s'éloigner, elle peut le faire. Si la personne gênée voit que la personne allaitante galère, par exemple parce que le bébé ne ventouse pas bien ce qui rend en plus l'allaitement moins discret, elle peut être compréhensive et ne pas ajouter à son stress.

Est-ce qu'il y a vraiment une ligne de conduite claire ? Je dirais que non.
Mais en cas de doute et à moins d'un comportement clairement irrespectueux, je donnerai raison à la mère et l'enfant, tout en compatissant pour l'inconfort généré chez la personne incommodée. Je leur donnerai raison car il y a un besoin biologique primaire de se nourrir dans la balance. Edit : et parce que je milite pour que les mères ne soient pas assignées à domicile
(sans parler du fait que si ce besoin n'est pas satisfait, le bébé va hurler et ça n'arrangera personne)

Par contre @Mentalofresh, je suis intriguée : pourquoi le bébé tèterait-il "goulument" (terme employé deux ou trois fois) ? Et ça veut dire quoi exactement ? A moins de regarder attentivement, personne ne le sait, non ?
Je ne répond qu’à vous parce qu’à priori on a le droit de donner son avis sur un sujet qui ne nous concerne pas mais on ne peut pas en débattre. À mon avis quand on parle d’un bébé qui tète goulûment, on doit parler d’un bébé qui apprécie sa tétée (comme si c’était indécent :rolleyes: ).
Moi je vois deux cas où l’on peut manquer de discrétion en allaitant (Mais disons ostensiblement, comme plus haut…) Soit l’allaitement est extrêmement compliqué et empêche d’être discret. Soit par militantisme, comme la mère qui a sorti son sein pour allaiter son enfant quand une étrangère se faisait ouspier pour le même crime à Disney. Autant vous dire que cette femme a tout mon respect. Dans les deux cas je ne vois pas de raison de leur en tenir rigueur.
Comme dit plus haut cette question touche un sujet extrêmement sensible de la liberté de la femme quant à son propre corps qui dépasse largement la maternité.
Vous avez tout mon respect de réussir à vous exprimer calmement sur le sujet :silenced::top:
 
  • Big up !
Réactions : Alzire
20 Octobre 2014
35
126
2 879
26
Personnellement je trouve que ce genre de débat n’a pas lieu d’être ; et je sais de mon expérience personnelle et de celui de mon entourage que ce genre d’histoire empêche les femmes de sortir et donne aux jeunes et moins jeunes mères une appréhension quant au faite qu’elle était en public. Appréhension accentuer quand les bébés ont dépassé six mois et que l’allaitement est jugé trop long et moins utile par la société.
Je me permets également de préciser que des études de leeche ligue disent que les conditions pour que les femmes puissent allaiter plus massivement est la participation à un groupe de soutien dès la sortie de la maternité, Mais également le faite de voir des femmes allaiter dans l’espace public. L’allaitement dans l’espace public et non dans un petit coin et non seulement une nécessité pour rétablir la normalité de l’allaitement dans la société mais également un droit. Il est nécessaire pour que les femmes qui le souhaitent n’arrête pas leur allaitement prématurément. Et puisqu’on a tendance à faire semblant de ne pas comprendre mes propos, Je ne suis pas entrain de dire que toutes les femmes devraient à allaiter ; Bien évidemment celle qui ne le souhaite pas ou ne peuvent pas bien entendu libres de leur choix. Mais les femmes qui ont choisi l’allaitement doivent pouvoir le faire n’importe où.
Cependant si ça peut rassurer de futures mamans, malgré mes appréhension du début, (Bien encouragé par les débats sur ce forum pourtant censé être féministe) je n’ai personnellement jamais eu de remarques désagréables, La plupart des gens sont plutôt bienveillant ils font un petit sourire quand il croise mon regard.J’espère donc que les tordus qui pensent que c’est une bonne idée d’aller déranger une femme qui allaite ou qui change son enfant en public en faisant une remarque désobligeante sont plutôt minoritaire.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes