Commentaires sur Game of Thrones : l’auteur George R.R Martin annonce une histoire différente de la série, mais en constante mutation

M

Membre supprimé 290887

Guest
@MorganeGirly je ne m'étends par sur le reste parce que d'autres l'ont mieux dit que moi, mais il y a quand même une différence fondamentale entre un.e auteur.ice qui "doit" un texte à un.e éditeur.ice, avec qui iel a signé un contrat et reçu une avance de payement, et un.e auteur.ice qui "devrait" un texte à un.e lecteur.ice, parce que le.a lecteur.ice à payé 15 balles un tome (dont l'auteur.ice ne touchera que 8% de droits d'auteur, donc 1€ et 20 centimes pour cet exemple à 15€ le livre) donc iel A LE DROIT D'EXIGER que l'auteur.ice termine l'oeuvre selon les termes et deadlines des lecteur.ices. GRR Martin fait bien ce qu'il veut (et ce qu'il peut) et s'il a des comptes à rendre c'est pas à nous.
 
Dernière modification par un modérateur :
12 Mars 2018
940
15 546
1 564
29
Je suis partagée dans ce débat, car autant je trouve que la position de certains fans vis à vis de GRR Martin est abusée et traduit un certain rapport "clientéliste" à son oeuvre, autant je pense qu'une sorte de contrat moral se dessine entre auteur et lecteur à partir du moment où le premier fait entrer le second dans son univers via la publication de ses écrits. C'est pas aussi simple que de décréter que l'auteur "ne nous doit rien" (à mon sens). Il a lancé une histoire et idéalement ce serait bien qu'il la termine, ou qu'il passe la main, à la rigueur. Après malheureusement c'est aussi les aléas quand on suit une publication qui n'a pas terminé de paraître. Dans un autre genre, je pense au manga Nana d'Ai Yazawa, dont la publication s'est arrêtée brutalement il y a plus de dix ans en raison de la santé (physique et/ou morale) de l'auteure. Je ne crois pas à une reprise (malgré les efforts de sa maison d'édition qui dissémine des miettes de temps à autres, pour maintenir l'intérêt du lecteur au cas où) donc j'ai bien dû me faire une raison...
 
16 Février 2009
1 863
23 658
5 694
Je suis pas d'accord avec l'idée qu'un artiste ne doit rien à son public, et qu'en tant qu'audience, on doit juste se montrer reconnaissant pour son œuvre sans rien attendre de plus. Là je sors du cas de GRR Martin et je transpose à d'autres arts. Par exemple des stars comme Gérard Depardieu ou feu-Johnny qui ont refusé de payer leurs impôts en France alors qu'ils y ont fait 99% de leur carrière, ben je trouve ça dégueulasse. C'est une gifle pour le public qui les a soutenus et qui leur a permis d'être dans la lumière, d'exprimer leur art et d'en vivre (très confortablement). Là aussi il y a des gens pour dire qu'ils ne nous doivent (ou devaient) rien, que c'est leur liberté en tant qu'individus de s'installer où ils veulent et qu'on a juste à être reconnaissants pour ce qu'ils nous donnent (ou ont donné). Alors c'est sûr, ils sont dans leur bon droit en partant vivre aux États-Unis, en Russie ou à Dubaï et personne ne leur enverra les flics pour les ramener par la peau des fesses. Par contre, je trouve que le contrat moral avec le public n'est pas respecté.

Pour moi le lien artiste - public n'est pas unilatéral et la reconnaissance doit aller dans les deux sens. Pour revenir au cas Georges Martin, c'est précisément quand on dit qu'il ne doit aucun compte à personne (sauf éventuellement son éditeur) qu'on réduit ses rapports avec son lectorat à une simple transaction, et les lecteurs à une position consumériste (= le lecteur paye, l'artiste dispose). Dans les faits, les liens sont autrement plus riches et immatériels que ça. Georges Martin s'exprime sur les réseaux sociaux, il tient un blog où il s'adresse à sa communauté et échange avec elle. Comme je le disais avant, il s'est aussi appuyé sur des fans pour l'assister dans l'écriture. Donc la relation se nourrit mutuellement, et les lecteurs apportent aussi des choses à GRRM sur le plan symbolique, intellectuel et personnel, bien au-delà du simple aspect financier. À partir de là, je crois qu'on peut dire qu'une relation de confiance et de respect s'instaure entre l'auteur et ses lecteurs et que les deux côtés doivent y travailler. L'objet de mon post n'est pas de déterminer si GRRM abuse, ni de juger son attitude envers les fans de son œuvre, mais simplement de souligner qu'à mon sens, en tant que public, on est légitime à nourrir certaines attentes envers les personnalités dont on apprécie l'œuvre, tant qu'elles sont formulées dans le respect et qu'elles n'interfèrent pas avec leur processus créatif et leur vie privée. Si on s'en tient à une vision verticale des choses où l'artiste nous fait profiter de son oeuvre et nous on doit juste être reconnaissants sans rien attendre de sa personne, pourquoi on se battrait pour faire reconnaître que l'homme ne peut être détaché de l'artiste ? C'est bien parce qu'on estime que les deux se confondent, qu'on attend d'eux non seulement du talent, mais aussi une certaine probité morale :dunno:
 
16 Février 2009
1 863
23 658
5 694
@Ripley. La comparaison ne porte pas tant sur les faits eux-mêmes, que sur le jugement qu'on peut poser dessus alors qu'ils dépassent l'œuvre elle-même.
 
16 Février 2009
1 863
23 658
5 694
@Ripley peu importe qui émet les jugements et ce sur quoi ils portent. En très très résumé, mon point de vue c'est que le public peut légitimement avoir plus d'attentes envers un artiste au-delà de la simple consommation de ses œuvres. Honnêtement je ne sais pas comment le formuler plus simplement. Après c'est pas très grave si on tombe pas d'accord hein ! :happy:
 
30 Septembre 2021
456
3 329
144
33
Pour revenir à la difficulté de Martin à terminer son œuvre, ça me fait beaucoup penser à Tolkien, mais la comparaison est en défaveur de Martin.
Tolkien a créé un univers incroyablement riche, et pour s'y retrouver a écrit quasiment des encyclopédies sur son monde, et tout ce qui n'est pas sorti dans l’œuvre principale est finalement paru ailleurs, parfois (souvent) pas directement publié par JRR Tolkien mais par son fils.
Martin est parti dans tous les sens mais sans anticiper. Le monde est bien fichu, il est assez solide sur les fondations, mais le devenir est trop flou. Je pense qu'il a été dépassé par le succès. Il ne faut pas oublier que sa saga est très vieille, et qu'il y a toujours eu un certain temps entre les tomes. Simplement, le coup de projecteur de la série a tout faussé, y compris son rapport avec les fans.
Cela dit, ça lui permet du coup de mieux écrire sur les fondations justement.
Et pour reparler des projets annexes, j'ai un copain qui se refuse à lire Fire and Blood, le Chevalier Errant etc parce qu'il considère que Martin devrait se consacrer à son oeuvre principale plutôt qu'à d'autres projets. Mais d'un autre côté, je pense que ça lui permet justement de remettre en perspective certains aspects de son oeuvre, et donc de mieux appréhender la suite.
 
M

Membre supprimé 364123

Guest
Je ne sais pas si on peut dire qu'un auteur ne doit rien à son public, surtout si ce dernier a entretenu son succès. Mais par contre, c'est sûr qu'il ne nous doit pas de travail : pas de spin off, ni même de suite en fait. Cela fait partie des aléas de l'écriture et on ne peut pas exiger d'une personne des œuvres futures parce que son travail nous a touché.

L'auteur peut devoir des ouvrages à son éditeur si il est sous contrat, c'est tout.
On ne connait pas la situation de Martin à ce sujet-là. Mais il a tellement fait gagner d'argent à sa maison d'édition que je ne serais pas surprise qu'elle soit plus laxiste envers sa poule aux œufs d'or qu'envers un inconnu débutant.
Mais pourquoi choisir de critiquer Martin alors ? Il y a beaucoup de sagas qui ont été vraiment gâchée au nom de la productivité, et je pense que beaucoup d'auteurs auraient aimé prendre leur temps. Je pense que c'est plutôt notre rapport consumériste à la culture et le marché du livre qui est à revoir.
Je trouve durs surtout les jugements comme quoi Martin ne serait pas "professionnel", voire qu'il se moquerait des fans. Il dit lui même qu'il a arrêté de partager ses projections de dates parce que ça lui retombait dessus et maintenant on lui reproche de ne pas communiquer... Il faudrait savoir. XD
En vérité, avec son succès, Martin aurait pu facilement se contenter de faire une fin passable et ça aurait marché... Mais il semble vraiment aimer ses personnages (et ses lecteurs/lectrices) et c'est justement pour ça qu'il veut la meilleure conclusion possible. Mais avec une telle saga, ça prend forcément beaucoup du temps...
 
Dernière modification par un modérateur :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes