Commentaires sur Grossesse gériatrique : pourquoi ce terme est inacceptable ?

19 Novembre 2014
1 623
9 102
3 364
34
Paris
Je comprends pas le sujet. C'est une réalité médicale et statistique que les grossesses après 35-40 ans comportent plus de risques, et doivent bénéficier de plus de surveillance. C'est diminuant pour personne, au contraire c'est reconnaitre un besoin d'attention particulier.

Maintenant ça s'appelle de plus en plus "grossesse tardive", mais ça veut dire la même chose. Non pas que la personne enceinte est une vieille chose, mais qu'ile risque de présenter des difficultés médicales particulières liées à son âge.

Je remarque également qu’on ne parle pas de paternité gériatrique ou de pères gériatriques
Quel est le rapport, on ne parle pas non plus de maternité gériatrique ?
 
8 Février 2018
123
729
754
32
Je comprends que le terme "gériatrique" blesse, en tout cas je le trouve blessant.
Parler de grossesse tardive à 40 ans, encore je veux bien, mais 35 ans c'est délirant. 21% des grossesses concernaient des femmes de plus de 35 ans en France en 2016, c'est donc plus d'une grossesse sur 5 en 2016 avec une tendance à la hausse .

"En France, la dernière Enquête nationale périnatale [1] montre que la part des femmes de plus de 35 ans est passée de 19 % en 2010 à 21 % en 2016. "
 
29 Août 2019
331
3 134
494
39
enfin si médicalement 35 ans c'est tardif on ne peut rien y faire non ? ce n'est pas parce qu'il y en a de plus en plus qui choisissent d'avoir des enfants plus âgées (c'est bien leur droit) que ça rend la réalité médicale du suivi de grossesse plus facile
donc je ne vois pas le problème pour "grossesse tardive" si médicalement ça signifie quelque chose
qui plus est, on n'utilise ce terme que dans le cadre médical, personne oblige à l'utiliser tous les jours à la maison non plus....
alors pour "gériatrique", certes le mot surprend un peu mais je ne crois pas qu'on en soit à :

"C’est un moyen de les blesser et de les punir d’avoir privilégié leur carrière ou leurs envies avant d’envisager un rôle de mère."

je prefère qu'on me colle un terme mochou (mais pas insultant pour autant) et qu'on m'oriente correctement médicalement durant ma grossesse.
C'est bien de vouloir l'égalité à tous les âges mais si l'âge est un facteur médical réel, mieux vaut être vexée que mal soignée je trouve
 
23 Décembre 2012
5 115
56 568
5 794
20anspasses.wordpress.com
Bah le mot gériatrique ça se réfère aux personnes âgées et la gériatrie en médecine c’est une spécialité dédiée à la santé et aux pathologies spécifiques aux personnes âgées (qui ont au moins 65 ans voire beaucoup plus) donc parler de grossesse gériatrique pour une femme de même pas 40 ans c’est très questionnable et on peut effectivement considérer que c’est une façon de punir socialement la femme par des termes associant son corps à un corps finissant et déclinant.
Après, je suis absolument la première à vouloir qu’on ne nie pas la réalité des difficultés de procréation en fonction de l’âge vu que je suis concernée par ces questionnements et souhaite avoir les meilleurs conseils mais le terme gériatrique me parait quand même bien critiquable. On ne parle pas de carrière gériatrique quand on a un footballeur pro de 37 ans encore en poste et pourtant, c’est une réalité biologique qu’il n’a pas les mêmes possibilités physiques qu’une jeune recrue de 21 ans et que le haut niveau ne lui est plus accessible de las même manière. Pourquoi parler de gériatrique pour des femmes enceintes du même âge? Comment démêler le vrai du faux sur les difficultés de la procréation et faire confiance au non-sexisme du personnel médical quand on parle de toi comme d’une personne âgée à 35 ans?
 
16 Février 2009
1 908
24 354
5 694
Ma belle-mère (pas française) m'a dit que son obstétricien avait qualifié sa grossesse de "gériatrique" alors qu'elle avait 26 ans. C'était la première fois que j'entendais le terme, et vu la banalisation des grossesses au-delà de 30/35 ans, je n'aurais jamais imaginé qu'il puisse encore être employé à l'heure actuelle. Ca témoigne vraiment du stigmate qu'on colle sur les femmes pour les manipuler et les contrôler. "Gériatrique" à 26 ans, même dans les années 1980 ça n'avait absolument aucun sens. Où est le bénéfice en termes de suivi de grossesse et de suite de couches, d'avoir un enfant à 20 ans, plutôt qu'à 26? La seule conséquence tangible, c'est que les femmes souhaitant poursuivre des études et mener une carrière se retrouvent plombée par leur vie de famille, donc finalement, ça devait n'arranger que les réac'.

S'il y en a bien auxquels le terme "gériatrique" serait applicable, c'est aux mecs qui deviennent pères à 70 ans passés. Genre Mick Jagger qui a eu son huitième enfant à 73 ans, ça aurait du sens de qualifier ça de "paternité gériatrique". Après tout, l'âge du père a une incidence sur la viabilité de l'embryon et puis on ne s'occupe pas d'un enfant à 75 ans comme à 35 hein :rolleyes:
 
8 Février 2018
123
729
754
32
enfin si médicalement 35 ans c'est tardif on ne peut rien y faire non ? ce n'est pas parce qu'il y en a de plus en plus qui choisissent d'avoir des enfants plus âgées (c'est bien leur droit) que ça rend la réalité médicale du suivi de grossesse plus facile
J'ai quand même l'impression que "grossesse tardive", la plupart du temps c'est après 40, puis c'est passé à 38 ans et maintenant même à 35 ans c'est tardif. Et finalement on voit aussi que ça dépend des pays (cf une autre Madz qui parle de sa mère un peu plus haut).

Je suis d'accord effectivement que c'est bien de tenir compte de l'âge pour le suivi, mais utiliser le mot "gériatrique" qui fait référence à la vieillesse, aux personnes âgées, c'est très malvenu.

Ou sinon, parlons d'une érection gériatrique, d'un père géronte s'il a plus de 35 ans, car son âge est un facteur important aussi, s'il est trop âgé il y a plus de galères potentielles pour l'enfant. Et si la femme a moins de 35 ans, elle est gérontophile.
 
21 Mai 2015
170
2 958
2 294
26
J'ai eu des soucis de règles à 25 ans, plus de règles ce qui m'a un peu inquiétée pour la suite.
Mon gynéco m'a alors fait une grande leçon de moral sur ces femmes qui privilégient leur carrière et réalisent à 30 ans qu'elles veulent des gosses sauf que c'est trop tard. J'ai halluciné pour moi 30 ans c'était l'age auquel je prévoyais de me pencher sur la question, après avoir profité de ma jeunesse, de mes études, de mon argent...
Sauf qu'apparement à 25 ans j'étais sur "la pente descendant de la fertilité". Sic
Ma mère m'a eu à 21 ans après deux ans de traitement, elle était propriétaire, installée avec mon père depuis 4 ans, mon père était en CDI et avait elle-même un boulot stable.
Moi à 21 ans je faisais des nuits blanche pour préparer mon concours et je ne pense pas avoir accès à la propriété un jour vu la situation actuelle. Ce n'est plus les même règles et on a plus les mêmes chances que nos parents qui pouvaient partir de rien être dans la classe moyenne et s'en sortir avec un enfant à 20 ans; tous les couples autour de moi qui ont fait des enfants à 20 ans ont fini par se séparer. Mes parents sont ensemble depuis 28 ans... Pour moi la logique dans ma situation c'était d'attendre pour faire des enfants mais apperement les femmes ont aussi une date de péremption en terme de maternité. Avant 40 ans je trouve qu'il est encore temps, j'ignorais que les médecins étaient à ce point fermés sur la question et j'ai vu des études qui montraient qu'après 40 ans le risque de problèmes pour l'enfant était accru d'où une surveillance spéciale mais pas à 35 ans...
 
Dernière édition :
16 Septembre 2010
140
702
4 754
Chatenay Malabry
J'ai eu mon deuxième enfant à 39 ans. Enceinte à 38 ans (littéralement du premier coup alors que pour mon fils 7 ans plus tôt, j'avais mis plus d'un an), j'ai parlé de ce terme à ma gynéco (pas loin de la retraite) et également au médecin échographe (une femme pas loin de la retraite également). Elles sont tombées des nues, ont éclaté de rire et m'ont dit que c'était n'importe quoi, que je n'avais même pas 40 ans et que je n'avais aucun risque supplémentaire, que tout allait bien. J'étais agréablement surprise car je m'attendais à plein de réflexion (notamment pour la recherche pour les risques de T21) mais finalement rien du tout. Donc ce n'est pas du tout une généralité et encore une fois, ça dépend totalement sur qui on tombe.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes