Mijou

Pouet Pouet
@Mijou



Merci beaucoup pour ta réponse sur la distinction entre l'homme et l'artiste, cette réflexion est très intéressante. Je n'y ai pas répondu tout de suite parce que j'avais besoin d'y réfléchir. Du coup, plutôt que de parler de distinction entre l'homme et l'artiste, je parlerais plutôt de distinction entre l'homme (ou l'artiste) et l’œuvre. Ça me semble plus proche de ce que je pense, au vu de ta remarque.

La distinction entre l'homme et l’œuvre signifie, pour moi, que le jugement qu'on porte sur un homme ou un artiste ne présage pas de l'opinion qu'on se fait de l’œuvre. Ainsi, même si je n'apprécie pas l'artiste en tant que personne (par exemple pour des raisons morales ou politiques) , je vais essayer de juger l’œuvre en tant que telle. J'irais même plus loin: je vais essayer de faire la part des choses entre les idées derrière l’œuvre et les aspects purement esthétiques. Ça signifie que je peux apprécier une œuvre même si elle véhicule une pensée ou des opinions que je ne partage pas. Si ça t'intéresse, je peux te donner quelques exemples d’œuvres dont je trouve qu'elles ont de grandes qualités esthétiques mais dont je n'apprécie pas l'auteur ou qui portent des idées qui ne sont pas du tout les miennes.

N'hésite pas à me le dire si tu préfères ne pas être citée.
Je vois très bien ce que tu veux dire, j'ai moi-même 2 exemples perso en tête :
- Woody Allen.
J'ai toujours été fan, j'allais voir tous les ans son nouveau film au cinéma. L'oeuvre en soi, je l'adore.
Mais aujourd'hui, sachant ce dont il a été capable, je ne peux tout simplement plus voir un de ses films, donc payer une place de cinéma, donc lui donner de l'argent, ni même revoir un de ses films en DVD ou en streaming.
- Noir Désir, dont les chansons ont bercé mon adolescence. Les paroles de la chanson "Comme elle vient" me bouleverse... mais aujourd'hui cette chanson pourtant sublime, et dont le texte n'a pourtant RIEN à voir avec le crime qu'a commis son auteur/interprète, me laisse un goût amer quand je l'entends à la radio (car je l'ai supprimée de ma play-list). Je ne peux nier les émotions que cette chanson ont toujours provoquée en moi... mais je ne peux pas nier non plus que l'homme dont le cerveau a accouché de ces lignes magnifiques (et de tellement d'autres) est aussi celui dont les poings ont frappé à de multiples reprises sa compagne avant de finir par la tuer.
Oui, il a payé, au contraire de beaucoup d'autres. Mais n'empêche, les faits sont là. Et irrémédiables.

Quant à séparer l'artiste-homme de l'oeuvre, c'est impossible en fait, tout simplement, parce que l'oeuvre n'est pas apparue de nulle part. Encore une fois tu coupes les cheveux en 4... mais ce qui différencie l'artiste de l'homme c'est la production d'oeuvre(s). CQFD, vouloir séparer l'oeuvre de l'artiste est impossible. Ni l'Oeuvre, ni l'Artiste ne peuvent exister seuls, et sans l'Homme. C'est cette dépendance qui fait que la dissociation est impossible.

Pour en revenir au sujet de la nomination de Polanski en tant que membre d'honneur, on ne parle de toute façon même plus d'oeuvre. Si le débat peut avoir lieu sur le fait de récompenser ses films, ici, c'est bien sa personne qui est récompensée. Donc pour le coup, il n'y a à mon sens aucun débat à avoir dans ce cas précis.

[EDIT : Pour ma part, ce sera la dernière fois que je te réponds ici, et je le fais pour les personnes qui souhaitent réfléchir à tout ça. Comme je l'ai expliqué dans mon précédent message, je pense que l'échange réel n'est pas ton but au vu de l'ensemble de tes posts ici ou ailleurs. La succession de monologues de sourds ne m'intéresse pas, ni essayer de répondre à une personne qui fera tout pour avoir le dernier mot, quitte à changer de discours en cours de route - comme tu viens de le faire -. Je connais trop bien ces façons de faire et cela n'a à mon sens aucun intérêt.]
 
Dernière édition :
La question que je me pose aussi, par rapport à cette histoire de séparer l'homme de l'artiste, c'est où s'arrête l'homme, ou commence l'artiste ?

Lorsque Polanski vient recevoir le prix de meilleur réalisateur, c'est peut-être le travail de réalisation qu'on récompense, mais en attendant, c'est bien l'homme qui vient chercher son prix sous les applaudissements du public. C'est bien lui qui va récolter les bénéfices de son prix. Quel message envoie-t-on en tant que société, lorsqu'un homme qui a avoué un crime, a été condamné pour ce crime, et a sciemment fui la justice pour ne pas avoir à purger sa peine, peut continuer à vivre tranquillement comme si de rien n'était, voire même se trouve être encensé dans les médias pour son travail, et recevoir des bénéfices pour cela ? Qu'on le veuille ou non, on envoie AUSSI un message politique.
 

Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
SALUT C'EST LA MODÉRATION :fleur:
Plusieurs choses :
  1. Vous avez tout à fait le droit de douter de la bonne foi de certaines personnes ici, mais (je pense l'avoir déjà dit) ça ne sert à RIEN de faire plusieurs pages de débat sur « telle personne est-elle qui elle dit être, et quelles sont ses intentions ? ». Vous pouvez utiliser le bouton signaler, à la limite me @ pour que je vienne voir, ou m'envoyer un MP si vous avez des doutes. Mais en discutant de ça pendant plusieurs pages, vous faites totalement dériver le topic (pourtant le sujet est intéressant) et si vous avez tort, à savoir que la personne n'est pas un sale mec infiltré mais une femme différente de vous, eh bien vous avez fait du mal à quelqu'un qui n'a rien fait de répréhensible en lui tombant dessus à plusieurs.
  2. Quand bien même vous avez raison, je ne trouve jamais ça sain de tomber à plusieurs sur quelqu'un. Pas en public, comme ça, en tout cas. Encore une fois, vous avez différentes façons de joindre la modération sans faire plusieurs dizaines d'échanges sur une personne, juste parce que vous avez déduit qu'elle n'a pas de bonnes intentions. Beaucoup de mad sont arrivées ici en ayant des opinions TRÈS à contre-courant ; ce n'est pas en niant la sincérité de leurs opinions, en usant de sarcasme et de condescendance, en les accusant d'être des gros trolls qu'on les a menées à changer d'avis, mais en échangeant avec elles — comme certaines l'ont fait ici, je ne le nie pas ! Si une personne ne vous revient pas, libre à vous de l'ignorer (volontairement ou via la fonction du forum), je ne vois pas l'intérêt de digresser pendant plusieurs pages sur le sujet, sans changer de topic (comme l'a suggéré @MorganeGirly par exemple). Je ne nie pas que vos intentions sont positives, mais parfois entre le fond et la forme, on se perd.
  3. @FraiseDeGrouchy : je te demanderai, après notre échange en MP, de faire preuve de prudence et de retenue ; tu as, à plusieurs reprises, et sans forcément le vouloir, tenu des propos qui ont heurté des mad. Il convient donc d'être vigilante à l'avenir quant à la façon dont tu formules tes propos. Tes derniers messages ici me prouvent que tu en es capable. Tu ne prends pas d'avertissement, mais je t'ai à l'œil, disons !
Sur ce : revenons au sujet, bonne continuation, belle journée :fleur:
 

Mijou

Pouet Pouet
Ca fait un moment que je lis les débats de ce forum et j'ai fini par m'y inscrire. Mais j'ai aussi peur de me faire rabrouer car parfois je n'adhère pas aux discours disons plus majoritaires du forum sans pour autant être dans la pure contradiction.

Enfin, pour en revenir au sujet initial : pourrait-on SVP respecter la volonté affirmée à plusieurs reprises de la 1ère victime/survivante de Polanski de clore cette affaire et de ne plus la mentionner ? Et honorer ses multiples requêtes afin de clôturer définitivement cette affaire, judiciairement et médiatiquement ? C'est fou que les féministes et les médias bafouent cela constemment... (mais ce ne sont pas les seuls). Parlons plutôt des victimes présumées qui depuis ont témoigné et elles veulent à priori aller au bout des choses plutôt, non ?

Idéalement, dans ces situations, je suis pour faire sauter la prescription dans le cadre d'affaires criminelles tels que les viols et les meurtres (non exhaustif).
Je soutiens les femmes ayant révélé des abus commis par Polanski. Mais pour moi ça veut dire les écouter, leur offrir du soutien, des moyens de réparer leur(s) traumatisme(s) et plus. Et plutôt que de prendre Polanski à partie, s'indigner des institutions qui en premier lieu soutiennent les violeurs présumés célèbres en leur permettant de profiter de financements publics pour promouvoir leurs productions. Idem pour les politiques en ne modifiant pas les textes de loi pour obtenir un procés quand on dénonce un viol ou une agression sexuelle, même tardivement.
Je pense que le but, tout "simplement", est d'empêcher les criminels de faire d'autres victimes.
Et de porter un message fort aux autres agresseurs ou potentiels agresseurs : l'impunité c'est fini.
C'est un changement de société auquel on est en train d'assister.

Il y a eu le même genre de débat et d'instrumentalisation malheureuse au moment de l'abolition de la peine de mort.
C'est malheureux, même affreux pour les victimes qui souhaitent juste la paix pour se reconstruire, tout le monde est d'accord, mais en même temps comment faire autrement ? (vraie question, c'est un cas de conscience que je me pose aussi)
 
Dernière édition :
Si on parle de séparer l'homme de l'œuvre, personnellement cela me rappelle mon paradoxe avec Harry Potter. Je pense d'ailleurs que je réagirais pareil si HP avait été écrit par un auteur d'agressions sexuelles.
C'est une œuvre qui m'a vu grandir et m'a fourni à des moments où ça allait pas une vrai porte de sortie.
Si j'en parle c'est parce qu'un jeu HP va sortir l'année prochaine et malgré ma volonté de ne plus donner d'argent à l'autrice et bien j'en ai envie parce que j'adore l'œuvre.

Pour reprendre l'intitulé de l'article, quels critères pourraient permettre plus d'inclusivité dans les nominations ? Le soucis que j'ai avec ça, c'est que je trouve que c'est une bonne chose mais imposer des critères c'est rendre aussi l'inclusivité forcé. Et la plupart des films et séries que j'ai vu où cela semblait forcé (où l'inclusivité sert de caution au film mais est absolument mal amené, comme un cheveux sur la soupe), je n'aime pas du tout. Souvent les persos sont stéréotypés pour coller à de l'inclusivité mais certains perdent en profondeur. Alors que si ça avait été amené de façon normal, comme les autres persos, cela aurait été intéressant. Malheureusement beaucoup de studios se mettent à forcer pour paraître "woke", seulement pour du marketing. Et je trouve ça tellement dommage que les persos différents ne soient pas normalisés sans passer par cette case washing.
 
Je ne comprends vraiment pas cette décision, ou plutôt si je la comprends trop bien. C'est la protection de l'entre soi, donner autant de pouvoir sur le cinéma à ce type là c'est protéger tous les autres types sur le même modèle, les prédateurs du milieu qui vont faire miroiter telle carrière à truc ou machin en l'échange de faveurs sexuelles, qui vont mettre toutes les conditions en place pour agresser sexuellement un tel ou une telle ....
Quelqu'un d'autre reprenait l'exemple de la pédophilie dans le monde "civil" et je pense clairement que si on mettait un parallèle
"monsieur X condamné pour agression sexuelle sur mineur aux Etats Unis, mais qui vient exercer son métier de prof dans une école en France.... puis qui est nommé directeur de ladite école avec internat"
les mêmes qui défendent cette ordure seraient outrés et demanderaient la démission (et la prison) pour ce gars là. La différence ? Le prestige peut-être ? Quand on fait des millions d'euros avec des films c'est glamour, on aime le drama et le trash dans le monde du show biz, c'est presque monnaie courante j'ai l'impression
 
@Hiboude Je suis du même avis. Je suis convaincue que le soutien des cesars est symbolique. La nomination avait fait polémique, ils le récompensent... La récompense fait un scandale, ils le nomment représentant...
Ce soutien absurde, quitte à se décrédibiliser comme dans cette soirée... pose quand même question... C'est à croire que plus Polanski est dénoncé, plus ses soutiens se braquent.

"Protection de l'entre-soi" il y a beaucoup de ça en effet. En plus de la défense d'un modèle patriarcal puant, c'est surtout la défense du statut de réalisateur comme figure intouchable et toute puissante. Parce que des histoires de réalisateurs abusifs envers les acteurs/actrices... il y en a des tonnes ! Souvent d'hommes envers des femmes évidemment... Ce n'est bien sûr pas aussi grave que dans cette affaire, mais c'est tout de même révélateur d'une certaine conception de la hiérarchie dans le monde du cinéma...

Parce que faut arrêter le délire... Polanski est un réalisateur de talent, pas un dieu ou un prophète indispensable du cinéma... S'il n'avait pas pu faire son film, cela n'aurait pas changé la face de l'art... Quand on voit la nouvelle génération pleine d'idées et de talent, j'ai du mal à croire qu'il était l'unique réalisateur à mériter ce prix... Ce choix envoie bien un message.
 
Je suis d'accord qu'une telle nomination est en dissonance totale avec les attentes de justice sociale actuelles, et surtout dans un milieu comme le cinéma dont les œuvres dépassent très largement l'aspect artistique pour embrasser davantage des problématiques politico-sociales, nominer comme représentant une personne avec de si graves accusations me semble être un crachat au visage des victimes, de la modernité et du progressisme. Surtout quand le cinéma pourrait être un fer de lance et un outil puissant pour valoriser des comprtements positifs et bienveillants, c'est vraiment dommage de rester aussi déconnecté du reste de la société. Et sans salir, le travail des autres collaborateurs d'une telle oeuvre, je pense que les distinctions et les prix personnels ne devraient pas être attribués à des personnalités dont les accusations sont avérées et pénalement répréhensibles. Tout comme pour le sport, l'éthique ne devrait pas s’arrêter aux portes de la salle de projection.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes