ECM politique !

Tu as raison.

emmerde celles qui excusent les fachos
16 Septembre 2021
868
5 435
404
@MorganeGirly
Ce qui fait mal aussi c'est qu'on ose le comparer à Zemmour (qui lui est invité sur les plateaux TV sans problème).

En personne à suivre, j'ajoute Rachel Kéké. Elle a une force incroyable.
___
Sinon le Roussel là... A vomir le mec. Il y a des fachos, il y a deux Ps homophobes dont l'un a cautionné un génocide mais non, le danger c'est Taha...
On a besoin de la Nupes mais ça va être compliqué pour l'antiracisme de continuer à soutenir. Et mis à part Ruffin et Autain, il y en a pas beaucoup qui ont bougé :erf:
 
29 Octobre 2021
298
1 883
144
28
La quasi-totalité des personnalités politiques connues subit de la haine, des insultes, des railleries, des humiliations, du harcèlement et des menaces de mort. Ces personnalités sont d'ailleurs souvent sous protection policière et délèguent la gestion de leurs réseaux sociaux à des professionnels. Ce que subit Taha Bouhafs est regrettable mais assez banal à l'échelle de la politique, la différence étant que les autres personnalités sont rompues à l'exercice et ont développé des mécanismes de défense sur le long terme. Ça concerne tout le spectre politique, de l'extrême gauche à l'extrême droite. À noter que Taha Bouhafs a été lui même à l'initiative de ce dont il se plaint - à juste titre d'ailleurs - à l'encontre d'adversaires politiques.

D'un point de vue strictement politique, ça ne change pas grand chose. Quiconque connait le fonctionnement des institutions de la Vème République sait qu'un député n'a d'intérêt qu'en ce qu'il constitue une fraction négligeable d'une "masse" acquise au gouvernement. L'étiquette compte bien davantage que les qualités et l'expérience de celui ou celle qui en hérite. L'essentiel est de savoir appuyer correctement sur le bon bouton pour approuver le projet de loi du gouvernement et rejeter la proposition de loi de l'opposition.

Évidemment il y a les commissions parlementaires et les propositions de loi, mais elles concernent les cadres des groupes parlementaires qui font l'essentiel du travail et s'appuient sur la masse de même obédience.
 
21 Avril 2012
257
3 020
4 804
Quiconque connait le fonctionnement des institutions de la Vème République sait qu'un député n'a d'intérêt qu'en ce qu'il constitue une fraction négligeable d'une "masse" acquise au gouvernement.
C'est faux. Si on regarde le fonctionnement de la Vième république dans le temps, la diminution de l'importance des parlementaires s'est faite avec la réduction du mandat présidentiel à 5 ans avec Sarkozy, ce qui a eu pour effet (voulu) de faire suivre les élections présidentielle et parlementaires. L'objectif était de limiter les risques de cohabitation mais ça a eu également l'effet de réduire le rôle de députés à "valideur" des décisions gouvernementales.
Néanmoins, on a bien vu sous le gouvernement Hollande que même dans une majorité "acquise" au gouvernement pouvait se développer des groupes de frondeurs capables de peser dans les échanges.
C'est en particulier avec Macron que ce fonctionnement s'est développé et, il est particulièrement décrié par tout le monde au point où les électeurs et les candidats appellent à un changement dans la manière de gouverner et de penser la démocratie participative (même Macron en parle dans ses discours). Donc, non, la réduction du rôle de députés n'est pas le résultat voulu de la rédaction de la constitution et n'est pas un fonctionnement souhaité de la Vième république qui est, rappelons nous, une démocratie parlementaire.
 

Tu as raison.

emmerde celles qui excusent les fachos
16 Septembre 2021
868
5 435
404
J'ai pris le temps de contrôler les infos mais en fait, la Picard, elle a présidé alors que Riposte Laïque (source: le site de Riposte laïque) était présent et elle est contre le mariage pour tous.tes et l'adoption par les LG.

-----
@Maëlle Le Corre
Je sais pas où/qui poker et je m'excuse si c'est inconvenant mais Jérôme Peyrat a été condamné pour violences conjugales (sa femme a pris 14 jours d'itt dans la face et lui 3000 euros d'amende). Il est investi par Macron II pour les législatives.
Comme dit sur twitter : la fameuse grande cause du quinquennat...
Source: Stop feminicides
 
29 Octobre 2021
298
1 883
144
28
@haleyo
C'est faux. Si on regarde le fonctionnement de la Vième république dans le temps, la diminution de l'importance des parlementaires s'est faite avec la réduction du mandat présidentiel à 5 ans avec Sarkozy, ce qui a eu pour effet (voulu) de faire suivre les élections présidentielle et parlementaires.
Non. Le référendum constitutionnel sur le quinquennat présidentiel date de 2000 et l'inversion du calendrier électoral a été voté en 2001. D'ailleurs, dès 2002, les élections législatives (juin) suivent de quelques semaines seulement l'élection présidentielle (avril-mai). Le quinquennat était à l'origine une promesse de campagne de Jospin en 1995 - devenu entre-temps premier ministre de cohabitation - et une volonté de Giscard d'Estaing. Chirac a fini par y adhérer et a soutenu le "oui" au référendum.
Donc, non, la réduction du rôle de députés n'est pas le résultat voulu de la rédaction de la constitution et n'est pas un fonctionnement souhaité de la Vième république qui est, rappelons nous, une démocratie parlementaire.
Si. C'est exactement l'esprit de la constitution de la Vème République. Il suffit de relire les échanges de De Gaulle et Foyer à ce sujet dans le livre C'était De Gaulle de Peyrefitte. La Vème République a vocation à établir un lien direct entre le Président de la République et le peuple - c'est d'ailleurs pour accentuer cet aspect qu'est intervenu le référendum de 1962 sur l'élection du Président de la République au suffrage universel. La réforme du Sénat refusée par référendum en 1969 allait également dans ce sens en privant la chambre haute de tout pouvoir législatif et en ne lui conférant qu'un "pouvoir" consultatif. Les élections législatives avaient pour but de donner l'opportunité au peuple de s'exprimer sur l'action du gouvernement pendant le mandat présidentiel et, éventuellement, de le renverser en donnant à l'opposition la majorité à l'Assemblée Nationale qui, par une motion de censure, peut forcer le premier ministre à présenter la démission de son gouvernement au Président de la République.

Quel que soit le cas, le gouvernement a in fine la même couleur politique que l'Assemblée Nationale et celle-ci constitue alors simplement une masse pour permettre au gouvernement de conduire la politique de la Nation et de disposer, indirectement, d'un pouvoir législatif. Quant aux cas que tu mentionnes (Hollande, Macron), c'est justement pour remédier à ces situations que la constitution offre au premier ministre la possibilité de recourir à l'Art. 49(3).
 
Dernière édition :

Tu as raison.

emmerde celles qui excusent les fachos
16 Septembre 2021
868
5 435
404
Bouhaf est accusé de prédation sexuelle. Je comprends pas ceux qui font machine arrière sur le soutien face aux attaques racistes qu'il a subit.
On peut soutenir la lutte anti raciste et soutenir les femmes victimes de prédateurs sexuels, l'un n'empêche pas l'autre :dunno:

Je sais qu'il est coutume de toujours croire les femmes car en face ça pue (darmanin par exemple). J'ai hâte d'en savoir plus. Si je dis que ça tombe à pic, ça peut nuire potentiellement à une vraie victime. Si je fais comme les leventourne, faut avouer quand même que ça tombe bien à pic tout ça.

Comment vous faites dans ce cas?
Édit: communiqué de lfi

Et pour le coup, j'ai bien aimé la réponse de JLM.
 
29 Octobre 2021
298
1 883
144
28
La chronologie des évènements concernant Taha Bouhafs est curieuse:
- 7 mai: Le comité de suivi contre les violences sexistes et sexuelle est saisi d’un témoignage relatant des faits supposés de violences sexuelles. Une procédure interne est ouverte.
- 9 mai: Taha Bouhafs est confronté aux accusations et décide, sans attendre la fin de l'enquête interne, de renoncer à l'investiture.

sauf que:
- 10 mai: Taha Bouhafs annonce implicitement son retrait des élections législatives sans faire mention des accusations dont il fait l'objet - sauf à considérer que c'est ce qu'il appelle "calomnie" dans son communiqué.
Clémentine Autain parle d'une "injustice" et des "attaques venues de l'extrême droite". Elle ne dit nulle part que Taha Bouhafs a dû se retirer à cause des accusations.
Mélenchon communique à son tour et parle de "menaces de mort" et de "mises en cause publiques quotidiennes". Là encore, aucune mention de l'enquête interne pour violences sexuelles.
Enfin, sur France 2, Corbière parle simplement d'un "constat d'échec". Là aussi, il ne parle pas des violences sexuelles dont Taha Bouhafs est accusé.

et finalement:
- 11 mai: Mediapart et BFM annoncent que Taha Bouhafs est accusé de violences sexuelles, que le Comité de suivi contre les violences sexistes et sexuelles de LFI a ouvert une enquête interne et que c'est pour cette raison que Taha Bouhafs a pris la décision de se retirer.
Le Comité de suivi contre les violences sexistes et sexuelles publie son communiqué.

Questions:
  • Est-ce que le Comité de suivi contre les violences sexistes et sexuelles aurait communiqué publiquement si Mediapart et BFM n'avaient pas publié leurs articles?
  • Si la réponse à cette question est oui: Pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt et, surtout, pourquoi les cadres de LFI ont-ils sous-entendu que le retrait de Taha Bouhafs était causé par des "attaques racistes"?
  • Si la réponse à cette question est non: Est-ce que ça signifie que la seule explication publique qui aurait été donnée pour justifier le retrait de Taha Bouhafs était lesdites "attaques racistes"?
EDIT: Les cadres LFI prétendent avoir appris aujourd'hui l'existence de l'enquête interne pour violences sexuelles concernant Taha Bouhafs. Par conséquent, de deux choses l'une: soit c'est vrai, auquel cas il y a un manque de communication incroyable entre le Comité de suivi contre les violences sexistes et sexuelles et la direction de LFI, soit c'est faux, auquel cas ça accrédite la thèse selon laquelle le Comité de suivi contre les violences sexistes et sexuelles a été forcé de communiquer publiquement après les révélations de Mediapart et BFM, et donc que LFI avait l'intention de faire croire que Taha Bouhafs avait dû se retirer pour des "attaques racistes".

EDIT2: Le terme "calomnie" utilisé par Taha Bouhafs dans son communiqué fait effectivement référence aux accusations d'agressions sexuelles.
 
Dernière édition :
21 Avril 2012
257
3 020
4 804
@Belllinda
Juste pour revenir sur notre échange précédent, sur la partie date, tu as tout à fait raison, je me suis trompée. Je ne sais pas pourquoi j'ai mis Sarkozy là dedans. :hesite: C'est très bizarre : l'âge qui commence à me faire perdre la tête ?

En revanche sur le reste, je pense qu'on n'a juste pas la même interprétation des choses :
Que la Vième république ait renforcé le rôle du président par rapport aux précédentes, j'en suis tout à fait d'accord.
Cependant, le fait que le parlement impose la couleur politique du gouvernement, pour moi, c'est la preuve de son importance. C'est lui qui fait, peut soutenir ou laisser tomber le gouvernement pour chaque loi. Le fait que le parlement discute, modifie, amende les lois, ça lui donne un rôle majeur.
Le 49.3, c'est en quelque sorte le gouvernement qui pose sa démission sur la table en disant soit vous me suivez et la loi passe, soit vous ne me suivez pas et je démissionne. (simplification du langage hein ), et du coup, pour moi ça montre l'importance des députés encore une fois. Si le gouvernement n'arrive pas à mobiliser les députés, il ne peut pas gouverner.
La situation où les députés ne servent à rien, c'est quand on gouverne par ordonnance et que les députés n'ont rien à dire sur les lois et décisions du gouvernement.
 
Dernière édition :
29 Octobre 2021
298
1 883
144
28
@haleyo
Je pense que nos opinions divergent parce qu'on a des grilles de lecture différentes pour apprécier l'utilité du parlement.

Évidemment, tu as raison de dire que l'Assemblée Nationale a du pouvoir et une marge de manoeuvre. Un député peut déposer une proposition de loi, amender un projet ou une proposition de loi, voter pour ou contre l'adoption d'une loi et censurer le gouvernement. En théorie, l'Assemblée Nationale a une réelle utilité.

Sauf qu'en pratique, les choses sont bien différentes. Le gouvernement est de la même couleur que la majorité à l'Assemblée Nationale: les députés de la majorité ont donc été investis par un parti...dont les cadres sont membres du gouvernement. Quand un député se démarque de la politique d'un gouvernement, il prend le risque de ne pas être investi lors des prochaines élections législatives et donc de ne pas voir son mandat être renouvelé. Un député ne dispose donc que d'une liberté très limitée pendant l'examen d'un projet ou d'une proposition de loi.

Concernant la censure à présent: là encore, c'est très théorique. Depuis 1958, une seule motion de censure a été adoptée: en 1962. Et encore, à l'époque, De Gaulle à refusé la démission du gouvernement, dissout l'Assemblée Nationale puis remporté les élections législatives.

Par ailleurs, les prérogatives de l'Assemblée Nationale doivent aussi être évaluées au regard de l'Histoire. Or l'Assemblée Nationale de la Vème République a un pouvoir très faible si on le compare à celui dont elle disposait sous la IIIème ou la IVème République. Les constitutions correspondantes ne donnaient qu'un pouvoir de représentation au Président de la République tandis que le président du Conseil était à la merci des partis et du parlement.

C'est pour ces raisons que - d'une manière un peu provocatrice - j'ai dit qu'un député n'était utile qu'en ce qu'il constitue une fraction d'une masse. En pratique et, surtout, au regard de l'Histoire, un député de la Vème République n'a que très peu d'impact sur la politique conduite par le gouvernement.
 
21 Avril 2012
257
3 020
4 804
@Belllinda
Je comprends ce que tu veux dire. Je pense aussi qu'on n'évalue pas à la même échelle le rôle de chacune des parties, ce qui explique nos perceptions différentes d'une même situation. J'ai l'impression en te lisant que tu parles d'orientation politique globale (désolée si je me trompe). Et sur ce point, je pense aussi que gouvernement et parlement sont contraints d'aller dans le même sens.
En revanche, je pense qu'il ne faut pas sous-estimer le rôle et le poids des parlementaires quand il s'agit de s'intéresser au concret de ce qui va ressortir des lois.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Dans les cas que je connais, j'ai constaté que les parlementaires ont un rôle majeur qui ne se voit pas forcément quand on regarde globalement les textes mais qui dans les faits peuvent totalement transformer/ changer le fond d'une politique.
 
29 Octobre 2021
298
1 883
144
28
@haleyo
J'ai l'impression en te lisant que tu parles d'orientation politique globale (désolée si je me trompe). Et sur ce point, je pense aussi que gouvernement et parlement sont contraints d'aller dans le même sens.
C'est exactement ça. Je parlais de politique générale, de la direction prise par le gouvernement et de l'arbitrage du Président de la République. Le gouvernement détermine la portée de la politique, le parlement en précise les détails - même si, à l'échelon inférieur, ces détails sont conséquents.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je ne pense donc pas qu'on soit en désaccord et l'exemple que tu m'as donné est très intéressant et significatif!
 
  • Big up !
Réactions : haleyo

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes