Elles ont fait le choix de la labioplastie, la chirurgie esthétique de la vulve

Endless

Hot like Mexico
27 Août 2009
5 467
28 842
5 894
Je trouve ça hyper choquant que de très jeunes filles consultent pour des raisons esthétiques. Leur corps n'a même pas encore fini de grandir !

De même, en quoi une asymétrie serait problématique visuellement ? Il me semblait plutôt que c'était courant ! Tout comme beaucoup d'hommes ont le membre qui tend d'un côté ou de l'autre, les testicules qui pendent plus ou moins, de la couronne perlée etc. Franchement s'il y a bien un domaine sur lequel on devrait se foutre la paix esthétiquement, c'est bien celui là...

Sinon, un truc qui peut être sympa en cas de complexe et auquel on ne pense pas forcément, c'est d'embellir la zone avec un (des) piercings. J'ai eu l'occasion de discuter avec pas mal de personnes qui portaient des bijoux aux parties génitales, et j'ai l'impression que ça les réconciliait vachement avec l'apparence de cette zone là. J'aime bien cette idée d'honorer la zone plutôt que de la couper !
De la même façon, mes piercings m'ont permis d'accepter certaines parties de mon corps qui me faisaient beaucoup complexer avant (genre mon nez :cretin: depuis qu'il est mis en valeur avec des pierres, je l'accepte totalement alors qu'entre nous ça a été la guerre pendant des années <3 ). Bref c'est juste une idée comme ça, si ça peut parler à certaines personnes !

De façon générale, tous les mecs que j'ai entendu critiquer les petites lèvres proéminentes étaient d'ignobles crétins biberonnés au porno qui mériteraient de ne plus jamais approcher une femme de leur vie. J'ai décidé de ne leur accorder aucun crédit. A contrario, beaucoup de personnes apprécient les parties génitales plus charnues, ça peut susciter énormément de désir, mais ça on en parle moins malheureusement !
Il y a même des personnes qui s'agrandissent volontairement les petites lèvres, après tout. C'est triste qu'on ne prenne en compte que la représentation du porno mainstream en matière de sexe, ça empêche toute diversité.

Je trouve ça tellement dommage d'en arriver à couper une partie de son anatomie juste à cause de critères issus d'une industrie malsaine au possible.
Evidement je ne parle pas pour les personnes qui ont des gênes physiques, douleurs etc : c'est totalement différent.
Pour les personnes qui sont juste gênées par l'aspect esthétique, je pense qu'avant d'envisager l'opération, il peut être cool d'habituer son oeil à d'autres formes de vulves que celles qu'on nous sert dans les médias classiques : il existe des galeries en ligne de photos non retouchées, justement dans un but d'acceptation de soi, avec plein d'anatomies différentes. Je n'ai plus le nom du site, mais je crois que Madz avait fait un article là dessus il y a fort longtemps :hesite: en gros, c'était le même concept que la Sainte Fresque, un truc participatif, et perso ça m'a beaucoup aidée à poser un regard neuf sur mon corps et à mieux l'accepter.
Sur les sites de modifs corporelles aussi, il y a plein d'exemples de sexes pimpés différemment, ce qui permet de voir les choses sous un autre angle. Je crois que j'ai vu tellement de photos de vulves passer là dessus, que désormais la mienne ne me semble plus être qu'une parmi tant d'autres :yawn: alors que plus jeune, je m'inquiétais pour le moindre détail (la couleur ? la forme des lèvres ? l'implantation des poils ? :halp:)

Voilà, loin de moi l'envie de juger les gens qui ont recours à ces opérations dans un but esthétique ! Je comprends, moi aussi j'ai longtemps eu envie de "corriger" des choses chez moi, et notamment à cet endroit là.
Mais je voulais juste donner quelques pistes aux personnes qui sont très complexées mais n'ont pas forcément l'envie, les moyens ou la possibilité de passer sur le billard.
 
10 Octobre 2014
124
5 146
2 554
Totalement d’accord @Endless

Je peux témoigner puisque j’ai été de ces filles complexées.
A la puberté, je pensais ne pas être normale, je trouvais ma vulve immonde, j’en avais même très très très honte.
Avant ma première fois, j’étais persuadée que j’allais de toute façon me faire rejeter à cause ma vulve. Puis en faisant des recherches sur internet, je suis tombée sur des sites qui expliquaient ces opérations et je me disais que c’était exactement ce qu’il me fallait. (Comme peut être d’autres filles se disent ça en tombant sur cet article)
Je pensais à l’opération, mais ça restait une option loin de ma réalité : j’étais encore jeune, chez mes parents, j’avais pas d’argent, et il était même pas question de leur en demander pour ça.

Et puis je ne me sentais pas très bien dans mon corps en général. Ce complexe là ne m’empêchait pas de vivre au quotidien par rapport aux dizaines d’autres que j’avais (contrairement à l’acné sur le visage par exemple) .

J’appréhendais toujours énormément chaque nouvelle relation intime, alors qu’en fait… soit j’ai eu de la chance, soit je m’en faisais une montagne pour rien, car malgré le fait que j’ai pas mal enchaîné les partenaires à un moment donné, AUCUN n’a eu de propos déplacés, ni de remarques. Aucun n’a fait de têtes dégoutées comme j’avais pu l’imaginer dans ma tête d’adolescente. Ça n’a pas été une seule fois un motif de rejet, bien au contraire.
Et finalement mon complexe a disparu. Et pourquoi?

Parce que c’est NORMAL. Ça n’est ni un défaut, ni une « imperfection ». C’est juste qu’un modèle de vulve est plus exposé que l’autre, et quand bien même la forme «petites lèvres pas si petites » peut rester minoritaires dans la population en général, ça n’est pas pour autant une anormalité, elle existe, c’est là et c’est normal !
On est quand même beaucoup a en être doté, chaque vulce est différente donc faut arrêter la contorsion de cerveau.

Je veux bien croire celles qui disent avoir des douleurs (j’ai banni les culottes en dentelles de mon placard depuis qu’une de mes petites lèvres s’est coincée dedans ^^’) mais il ne faut pas oublier que quand on est complexée, toutes nos pensées se concentrent dessus et on est bien capable de se trouver toutes les bonnes excuses pour rejeter la partie du corps qui nous complexe, au hasard : un inconfort tout suggestif. D’ailleurs, parmi tous les témoignages, un seul parle d’inconfort, et encore, la jeune femme n’en parle qu’après avoir décrit son complexe physique.
Bref, j’ai peur que cet article encourage les filles complexées à se faire opérer, car il diffuse l’information qu’elle existe, il diffuse des témoignages de filles complexées qui ont sauté le pas. Même si l’article le précise, je le rappelle : ça reste un acte hyper violent, un acte de soumission à la conformité, un acte de rejet irréversible envers une partie de soi même alors que nous sommes des etres qui évoluons, changeons d’avis, et que les complexes disparaissent souvent avec le temps.

J’ai été complexée par peur du jugement, peur du rejet, peur de la moquerie. Un complexe qui n’existe que vis à vis de l’autre, vis à vis de ce qu’on croit être anormal, risible, digne d’être moqué, rejeté. Il m’aura fallu me confronter à des hommes juste heureux de faire l’amour avec moi pour que mon complexe s’envole. Et je pense à ces filles qui se font opérer pour les mêmes raisons alors qu’elles sont si jeunes et que leur complexe repose sur de la peur et non une réalité. J’avais peur d’être moquée je ne l’ai jamais été. Et aujourd’hui je suis très fière et très heureuse de ma vulve.
 
8 Septembre 2021
9
31
14
30
@Endless voici l'article !

Des extraits du livre "I'll show you mine" ici: http://www.labialibrary.org.au/photo-gallery/#

Et ici, un autre livre et des extraits sur le site: https://www.thevulvagallery.com/

Voilààà plein de vulves différentes à regarder :happy:
 

KtyKonéko

adulte à temps partiel & autrice de fanfiction
22 Septembre 2014
672
5 598
2 564
Vulcain... nan, je plaisante. Vénus
www.fanfiction.net
je me suis moi aussi posé pas mal de question sur la forme de ma vulve...
en même temps, quand j'avais 20 ans , les réseaux sociaux et leurs «normes » sadiques inaccessibles de «perfection» n'existaient pas
du coup, j'ai fini par me dire que mes petites lèvres qui dépassent ressemblent aux pétales d'un bourgeon de fleur qui s'ouvre
quant à mon chéri, il s'en fou, de l'apparence de tout ça...
 
Dernière édition :
15 Août 2017
266
1 689
814
22
Il y a une scène dans la saison 3 de Sex Education, où il est justement question d'aspect de la vulve et la fille consulte un site qui décrit la forme des vulves en fonction de fleurs:fleur:

Sinon, c'est un truc qui ne m'a jamais complexée, car je n'ai jamais vu d'autres vulves que la mienne (et encore, pas le truc le plus facile à voir). Donc c'est un complexe qui me laisse un peu perplexe.
 
19 Janvier 2019
5
26
164
26
C'est triste je trouve aussi.

Ça me rappelle que pour moi aussi ça a été un complexe au début. Je me souviens que j'étais sur un site de téléchargement quand j'ai vu une image d'un magazine porno avec une femme avec une vulve limite "sans lèvre" , je pensais avoir un problème et que c'était moi qui était anormale.
Plus tard j'ai compris que non, Que c'était normal grâce à internet au final, et des sites féministes, et j'ai regardé d'autres vulves pour m'habituer x)
Aujourd'hui ça me viendrait plus à l'idée de complexer sur ça et celui qui me dit un truc c'est pour moi que c'est lui qui a un problème mais je peux comprendre :/
 
23 Décembre 2012
4 733
49 759
4 044
20anspasses.wordpress.com
@Maini Je trouve certains passages de ton message intéressant car personnellement, je ne m'étais vraiment jamais posé de questions sur ma vulve. Où est-ce qu'on choppe ce complexe? Mes copines peuvent parler très cru de t'as de trucs et je ne me souviens jamais de toute ma vie avoir discuté de la formes de nos lèvres :hesite:
Et aussi, j'ai réalisé récemment que j'ai plus de 30 ans et je ne m'étais vraiment jamais posé de questions sur mes lèvres vulvaire, leur forme, sont-elles normales. Pour moi, c'était forcément normal puisqu'aucun médecin ne m'a signalé l'existence d'une pathologie et je ne pensais même pas qu'un partenaire sexuel équilibré pourrait y trouver à redire!
Mais par contre, j'avoue que depuis peu, je commence à me poser des questions sur : "mais alors c'est peut-être pas bien que mes lèvres dépassent???". Et malheureusement, c'est en partie parce que ce sujet à été pas mal traité sur Madmoizelle, et aussi un peu sur les réseaux sociaux mais en gros j'utilise que Facebook et Twitter donc c'est pas avec mes potes sur Facebook que j'ai vu que c'était censé être un complexe. Plus je lis des filles décrire leurs complexes et des articles sur ce complexe plus ça instille des complexes en moi parce que ça me donne l'impression qu'il y a de bonnes raisons de complexer. Je trouve ça assez intéressant comme constat en fait!
Avant de lire des trucs là-dessus sur Madmoizelle, j'avais probablement lu des articles ça et là qui mentionnaient ce complexe, mais c'étaient plus en termes de chiffre, ça me paraissait être une opération étrange et absurde dans un quotidien lointain du mien. Je ne me sentais pas concernée. En mettant des voix derrière ce complexe, ça le personnalise et le rend plus humain et très bizarrement, ça me pousse à me l'approprier un peu aussi :hesite:
 

Esmé.

Féminazgul
24 Septembre 2014
17 157
192 486
4 654
@MorganeGirly Je trouve ta réflexion hyper intéressante : le fait de banaliser la "correction" d'un complexe rend le complexe légitime, quelque part ?
Genre si ça devient normal de faire de la chirurgie pour tel ou tel élément, alors celui-ci devient de plus en plus anormal.

Je lis en ce moment Beauté Fatale, de Mona Chollet, et elle parle d'un phénomène hyper intéressant : de plus en plus de personnes, souvent assignées femmes, ont recours à la chirurgie exthétique, mais en ont rarement envie, et expriment souvent le faire à cause de la pression à le faire qu'elles ressentent, participant ainsi à créer et à entretenir cette pression.
Exactement comme on a tou.tes toujours eu de la cellulite, mais elle est devenue "l'ennemi à abattre" quand on a commencé à en parler.

Finalement, est-ce que parler des compelxes ne participe pas à les créer ? Et dans ce cas, comment en parler sans leur "faire de la pub" ?
 

Dame de lotus

Chicons au gratin, et toi ?
29 Novembre 2015
5 393
69 035
3 524
Dans le même ordre d'esprit et en même temps de façon un peu différente, le fait d'"invisibiliser"* ce qui correspond à la norme crée aussi des complexes chez moi. Je m'explique en détaillant mon propre rapport à ma vulve :

1) Pas de complexe parce que pas de comparaison
2) Apparition de complexes parce que j'apprends que tout le monde n'a pas ma vulve, via des témoignages de meufs qui complexent-mais-en-fait-c'est-normal -> j'apprends que ma vulve n'est pas la "vulve """parfaite"""" par ce biais
3) Déconstruction du complexe : ouf, c'est normal !
3') Oui mais en fait...est-ce que par le plus grand des hasards, je ne rentrerais quand même pas dans une réelle hypertrophie pathologique des petites lèvres ?
4) Re-déconstruction parce que je ne vois et lis que des témoignages qui disent "ma vulve n'est pas comme celle des actrices porno et elle est normale !"
5) Temps qui s'écoule
6) Découverte de meufs tout à fait banales qui ont très exactement la vulve """"parfaite"""" (et qui se taisaient jusque là, parce que c'est évidemment peu opportun de venir raconter ça quand d'autres essaient de se rassurer)
7) Ah mais donc en fait la vulve """""parfaite"""" elle serait donc pas si rare que ça ?
8 ) On est repartis pour un tour

* Ici le terme s'y prête bien, parce que c'est un sujet plutôt "caché" (à moins de regarder du porno ou des photos de nu, on voit rarement des vulves)

Ce que j'ai appris de cette réflexion, c'est que ça ne me rassure pas du tout de ne contempler que ce qui sort de la norme. Ce qui me rassure, c'est de regarder la diversité dans son ensemble, ce qui me ressemble, ce qui ne me ressemble pas aussi. Mais vraiment d'avoir une diversité, un panel immense, des dizaines et des dizaines de formes, sans me soucier de la prévalence de l'une ou de l'autre.

Je trouve très bancale l'idée de se réconforter en se disant systématiquement "je ne fais pas partie d'une minorité atypique, mais d'une majorité qui ne correspond pas à la soi-disant norme qu'on voit partout" ...parce que parfois, ça n'est pas vrai, on fait partie d'une minorité. Et ça n'est pas grave, et ça n'est pas "anormal" : on est juste différents. Parfois un peu plus, parfois un peu moins.

(Je parle ici d'un schéma de pensée qui me correspond et qui correspond à certains trucs -je ne nie donc absolument pas le fait que régulièrement, ce qu'on voit partout est vraiment une minorité et qu'il faudrait faire pencher la balance de l'autre côté pour avoir une représentativité proportionnelle !)
 
8 Février 2014
451
3 764
2 294
@MorganeGirly : C'est super intéressant ta réflexion parce que c'est quelque chose que je constate de plus en plus. Je n'ai jamais trop été complexée par des éléments de mon physique (et pourtant on me faisait souvent des blagues sur mon poids au collège / lycée et je ne faisais clairement pas partie des filles "in" alors ça devait y aller derrière mon dos), mais mon environnement restait relativement bienveillant et surtout j'ai eu la chance de finir mes études avant l'avènement d'instagram, snapchat, Tik Tok et autres.
Mais bizarrement mes complexes sont plutôt apparus à l'âge adulte à force de lire des choses sur le sujet :eh: Un peu comme l'exemple que donne @Esmé., c'est comme si à force de lire des articles, pourtant bienveillants, du type "comment accepter sa cellulite et arrêter de complexer dessus", j'avais commencé à me dire "ah mince, mais il y a des gens qui sont complexés par la cellulite, mais moi aussi j'ai de la cellulite, mais peut être que c'est pas beau du coup, sinon on ne me dirait pas d'essayer de l'accepter" :hesite:
C'est un peu le serpent qui se mord la queue parce qu'en même temps ça peut faire du bien aussi aux personnes déjà complexées de lire ce genre d'article.
Du coup vu que je suis visiblement un peu sensible à ça, j'essaye de ne pas trop aller lire ce genre d'articles. C'est aussi important de filtrer ce qu'on lit dans les médias selon notre sensibilité, en général on se porte mieux en faisant un tri selon ce qui nous touche ou non.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes