En pleine ère body-positive, le corset revient, mais à quel prix ?

17 Décembre 2021
278
4 006
154
Je suis globalement d'accord qu'il n'y a pas lieu de propager une image d'horreur du corset, qui est souvent exagérée, tournée en ridicule et devient parfois un passage obligé des œuvres de fiction historique. L'histoire du corset n'est pas figée et identique au fil du temps, en fonction des pays ou des modes, des activités pratiquées (il y avait différents types, des corsets de sport, des corsets pour femmes enceintes), et des classes sociales. Certaines critiques d'époque du corset sont clairement à côté de la plaque (non, le corset de cause pas de maladies mentales, par exemple). Cela dit, je trouve un peu gênant ce mouvement inverse récent, qui consiste à dire que le corset n'était pas un souci, que c'était un vêtement comme un autre et que c'est limite un scandale que de les critiquer.
Ce n'est pas que "les femmes se faisaient du mal en serrant trop leur corset", c'est que :
- certaines le faisaient, pas toutes,
- que dans cet ensemble de gens qui portaient le corset beaucoup travaillaient et/ou avaient des activités physiques (et donc je doute que les femmes sur plusieurs siècles se soient imposées de souffrir chaque seconde de leur vie, elles n'étaient pas sottes),
- que le vêtement s'adapte dans une certaine mesure.
Je ne comprends pas l'argument du "certaines le faisaient, pas toutes". De nos jours, seulement certaines femmes ont recours à la chirurgie esthétique, seulement certaines femmes ont des troubles du comportement alimentaire, seulement certaines femmes n'osent pas sortir de chez elles sans maquillage, seulement certaines femmes retouchent systématiquement leurs photos, ce n'en sont pas moins des problèmes, des sujets politiques qu'il est utile d'analyser.
Et ce n'est pas les mépriser ou les trouver bête que le dire, et ce n'est pas être bête que d'être influencée par la société, on l'est tous.
Personnellement, je ne trouve pas ça difficile à croire que les femmes aient porté des vêtements douloureux toutes leur vie : aujourd'hui, énormément de femmes portent des chaussures à talons hauts. Il y a des pays où les employeurs ont même le droit d'imposer les talons dans l'uniforme de travail. Des vendeuses, des hôtesses de l'air, des serveuses sont debout toutes la journée en talons. Et elles ne sont pas bêtes pour autant.
- Un exemple qui revient tout le temps dans les médias, c'est Sissi (voir la section Mode et beauté). Pour toutes les autres souveraines, princesses... on ne parle quasiment pas de cela ("et le commun des mortelles ?" "c'est pas un sujet" "ok"). Du coup, quand on a qu'une seule référence, on généralise vite.

- Dans énoooooormément de création artistique (livres et films), les femmes sont tournées en ridicule ou en pitié avec 2 scènes : le laçage exagéré du corset et l'évanouissement. Image des femmes : vaines, stupides, fragiles, victimes, passives, inactives ; produites par des hommes la majeure partie du temps
(Voir la vidéo de Karolina Zebrowska "Rating (aka Roasting) Historical Movie Corsets").
Pour le premier point : je ne suis pas spécialiste, mais je suis fan de généalogie, j'ai vu pas mal de photos anciennes, de ma famille comme d'autres familles, avec des femmes de la petite bourgeoisie portant des corsets clairement serrés à la taille. Dans certains cas, c'est possible que ça soit une retouche photo (hé oui, on retouchait déjà le tour de taille en 1900), dans d'autres non, clairement pas. Ce n'était pas une pratique réservée à la royauté ou aux célébrités. D'ailleurs, quand bien même ça le serait, les femmes en photo dans les journaux, peintes sur les tableaux, ou les femmes en chair et en os considérées comme des modèles à suivre dans leurs villes nourrissent malgré tout un idéal de beauté patriarcal et leur taille peut être considérée comme un but à atteindre.

Pour le second point, je suis entièrement d'accord, j'ajouterais que j'ai l'impression que ce type de scène est parfois utilisé pour humilier ou "remettre à sa place" un personnage de femme forte ou peu féminine, et qu'on est dans ces cas-là souvent proches du fétichisme.

Pour ce qui est du retour actuel des corsets, il ne faut pas mettre de côté que c'est justement cette image du corset serré et de la taille de guêpe que la plupart des gens ont en tête. C'est souvent cette image-là qui inspire, qui donne envie d'en porter, et il y a clairement un marché des vêtements constrictifs pour diminuer le tour de taille ou le volume des seins. Sans compter que si on part du principe que ça va être douloureux ou au moins serré, on risque de ne pas savoir prendre nos douleurs ou notre perte de souffle en compte à temps et ne pas se rendre compte d'un problème...
 

Camility Jane

pragmatique jusqu'à l'absurde
24 Septembre 2019
463
4 724
304
@hellopapiméquépasa J'ai une ceinture lombaire depuis mes 20 ans. Je la mets quand je reste assise longtemps parce que sinon je peux me bloquer (je suis très stressée). Par exemple sur un partiel de 4h je peux ne pas bouger tellement je suis dans le sujet et après quand je me mets debout je ne reviens pas verticale...
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

KittyKiller

Vieux chat.
21 Juin 2008
4 938
21 626
5 734
Paris
Oh je suis déçue de l'article également :sad: (mais pas de toi @Anthony Vincent, ça arrive à tout le monde de se tromper et de faire des raccourcis :hugs:)

En tout cas ça fait plaisir de voir le nombre de Madz informées sur le sujet et sur les stéréotypes historiques en général (le fameux "obscurantisme" du Moyen Âge, qui a bon dos :rolleyes:) !

Je reposte deux articles relativement courts qui résument à peu près l'histoire du corset (avec corset, sans corset), à toutes fins utiles - beaucoup moins détaillés que les vidéos partagées plus haut.
 
10 Avril 2012
502
2 413
4 864
PARIS
@Budgies pour rebondir sur ta remarque :

- Concernant Sissi, je parlais de la "réception" actuelle du corset, pas de la manière dont le corset était vécu et perçu par les femmes de l'époque. La réception actuelle ce serait : on ne nous illustre le port du corset que dans la douleur et la vanité, à ça on ajoute l'idée de que les femmes pendant tous ces siècles n'ont rien produit de valeur (faut voir La Pléiade, là je viens de trouver un chiffre de 2017 : 209 hommes pour 14 femmes). Le combo ultime pour parfaire l'idée fausse et dommageable de l'infériorité intellectuelle des femmes du passé.

- Je suppose, juste une idée, que l'origine du corps à baleine (ou ce qui s'y rapproche le plus), ancêtre du corset, devait être pratico-pratique au tout début : si les femmes avaient des tâches qui sollicitent beaucoup le dos (porter des charges lourdes, travailler la terre, ... beaucoup de tâche à mains nus ou avec outils rudimentaires), l'invention d'un tel objet fai(sai)t sens.

- Pour ce qui est de ta remarque sur les photos anciennes montrant que laçage serré des corsets étaient répandus, je ne pense pas que tu aies tort, mais qu'il faut nuancer :
- d'une part, les photos, on n'en prenait pas souvent donc il fallait marquer le coup et être à son max (en plus d'avoir facilement recours à la retouche). Donc les photos, posées essentiellement, biaisent soit potentiellement la vision que l'on peut avoir du port quotidien du corset ;
- d'autre part, et je crois que Bernadette Banner (voir plus haut dans le topic, je crois que c'est bien cette vidéo) en parle dans une de ces vidéos, les mensurations "idéales" (silhouette finale avec port du corset) présentées dans la presse n'était pas si éloignées de celles actuelles ;
- autre point : les proportions. Il s'agit également d'effet d'optique avec des ajouts de matière sur les hanches et le haut du buste. beaucoup La youtubeuse Bella Mae's Design dans une de ses multiples vidéos sur sa reproduction de la robe de Cendrillon "Cinderella Dress Breakdown - Details of the Huge Skirt & Tiny Waist - Part 1" disait qu'il y a beaucoup d'effet d'optique qui jouent pour crée cet effet dramatique de taille fine, en plus du potentiel laçage serré et de la retouche vidéo ;
- dernier point, d'après des gens qui ont l'habitude de porter des corsets régulièrement (mon échantillon d'individus n'est pas grand, donc pour la représentativité, on repassera), ce serait plus confortable que les gaines. Je crois que cite ma dernière référence : avec Abby Cox "I Wore 18th-Century Clothing *Every Day for 5 YEARS & This Is What I Learned (Corsets Aren't Bad!)" et "Reacting to Vogue's "Everything You Need to Know About the Corset" cause we haven't suffered enough." (à 18'52, elles parlent des gaines).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes