Je suis en Belgique donc depuis un certain temps je ne sais plus voir les vidéos replay de arte pour cause non disponible dans mon pays et c'est plutot nul vu qu'il y a qqfilm que je voulais voir qui y passe, qui ne passe pas ailleurs et qui sont introuvable en streaming etc..
Qqn pour m'aider? :sad:
 
Je suis en Belgique donc depuis un certain temps je ne sais plus voir les vidéos replay de arte pour cause non disponible dans mon pays et c'est plutot nul vu qu'il y a qqfilm que je voulais voir qui y passe, qui ne passe pas ailleurs et qui sont introuvable en streaming etc..
Qqn pour m'aider? :sad:

Oui pareil, je ne suis pas en France et je ne peux pas voir le replay...
 
Je crois que ça serait ma seule bonne raison pour avoir la télé et le cable, pouvoir regarder tout arte et en replay x)
 
@Terrific-fluffy-bunny Ton féminisme décidément n'est pas très inclusif, t'as pas l'air de beaucoup aimer les femmes féminines, badass, à gros nichons, qui réussissent, ont de l'ambition et correspondent aux critères hétéros.

Perso je suis badass à gros nichons et je trouve ta façon de parler de "gros boobs" assez offensante et je vais m'arrêter là car ça me met mal à l'aise, décidément.
 
@Terrific-fluffy-bunny

"Et gros nichons c'est mieux que gros boobs?""
C'est comme dire "black" au lieu de "renoi", alors que le mot correct est "noir". Evidemment le mot correct ici est "sein". Je ne te reproche pas d'utiliser "boobs" au lieu de "nichon", juste d'en parler comme si les femmes à gros seins dominent sur les femmes à petits seins. Moi c'est comme ça que je lis tes propos.

"Gros boobs, je trouve ça cool. C'est plus cool que gros seins. Ca dépend des gens, hein, mais j'aime bien le mot boobs."
Parce que c'est un mot anglais ou parce que c'est moins "violent"? C'est comme les gens - francophones - qui trouvent "Noir" violent, mais pas "black", parce que c'est anglais, ça "masque".

"Hé, c'est un documentaire qui veut parler de féminisme. Utiliser ces icônes là comme étant féministes, c'est paradoxal, c'est tout. Pour moi ce ne sont pas des femmes qui ont été faites pour représenter le féminisme, et en s'intéressant au contexte de leur création, c'est même exactement l'inverse."

Mais alors le féminisme c'est quoi? Je sais pas on dirait qu'avec toi, il n'y en a qu'un, qu'il est évident, et qu'il est impossible si des codes ne sont pas respectés.
Les gens qui n'aiment pas Lara Croft parce qu'elle a des gros seins et que ça n'est pas réaliste, j'ai envie de dire stop. On n'a pas besoin de personnages réalistes pour s'identifier. Petite je m'identifiais à Lara Croft sans sexualiser son corps, même en grandissant. Je sais qu'on lui a collé d'énormes BOOBS pour les raisons que tu cites. Mais au final, à qui cela fait-il du tort? Moi j'ai des gros BOOBS, eh bien le personnage de Lara Croft m'a permis de mieux les accepter.
Pourtant je suis pas foutue comme elle, mais encore faut-il comprendre que c'est un personnage de jeu vidéo, qu'elle est physiquement pas réaliste et qu'on ne peut pas lui ressembler.
Personne ne dit de lui ressembler, d'ailleurs. A part des mecs hétéros sexistes qui méritent des tartes.

"C'est pas parce qu'un personnage est féminin qu'il est féministe."
Ce n'est pas ce que je dis.
Mais ce n'est pas parce qu'un personnage est féminin qu'il faut lui reprocher sa féminité et ses capacités. Une fiction est ce qu'elle est: une fiction. Je connais des femmes qui ont mené carrière + famille. Respect! Je pourrais jamais faire pareil! Mais je suis admirative. Pas envieuse, ni hargneuse, et ce serait faux de dire que c'est impossible, puisque ces personnes existent.
Avoir de l'ambition et vouloir le même pouvoir que l'homme cis blanc hétéro socialement bien privilégié, ça a beau être à l'inverse de mes envies, je ne vois pas en quoi c'est un problème. J'imagine que pour toi Beyoncé ne peut pas être féministe, par exemple?

"C'est pas parce que c'est une héroïne qu'elle est féministe. Quand Nintendo sort super princess peach, c'est une héroïne féminine, mignonne, badass puisqu'elle sauve son amoureux, et pour autant ça n'est pas féministe."
Euh. Je n'ai pas non plus dit ça, je pense.
En fait tu fais beaucoup de reproches à des trucs qui n'existent pas IRL, mais tu reproches à des gens IRL de ne pas correspondre à ta propre vision de la réalité: je dis ça, parce que Erin Brokovich c'est pas un personnage dans un film, elle existe, en chair et en os.

"Le narrateur cite les amazones, ces figures-là n'avaient rien de féministes. Elles étaient décrites comme une horde sauvage pleine de haine des hommes, et la seule manière de les dompter était qu'un homme arrache la ceinture de leur reine. Pour moi c'est juste du machisme."

Là je ne te suis plus. Les Amazones (les vraies dans la mythologie, pas celles qu'on voit dans les séries) sont décrites comme des femmes badass aux coutumes un peu spéciales (se couper le sein pour mieux tirer à l'arc... on se coupe bien les cheveux pour des questions pratiques, après tout), elles font peur à l'homme (qu'est-ce qui n'effraie pas les hommes je vous l'demande!) et sont euh... misandres (puisqu'elles ne les aiment pas des masses). J'ai envie de dire, ces mythes sont créés par des hommes, à une époque moins sympa pour les femmes que la nôtre, donc j'ai envie de dire: les hommes créent des femmes "effrayantes". Ne pouvons-nous pas nous approprier leur création et la retourner contre eux?

Et pareil pour la princesse impossible badass-mignonne qui sauve son mec, l'impossible femme archéologue à gros BOOBS badass-intello-sexy, ce sont des personnages.
Tu crois qu'Olivia Pope est un personnage réaliste? NON. Mais ce personnage inspire beaucoup de femmes et de gamines qui peut-être n'auront pas peur d'être... ambitieuses? Et de se faire respecter avec de grand discours bien sassy par des hommes de pouvoir?

"C'est vrai que je suis assez exclusive dans mes critères, mais pour moi un personnage féministe c'est pas juste une femme badass ou qui réussi. Ca n'est pas que ça."
Oui tu es assez exclusive pour que décidément ton féminisme ne me donne pas envie. Il y a plusieurs féminismes et tu pourrais peut-être éviter de réduire le féminisme à ton unique perception. Je sais que là par exemple je défends des femmes et des personnages féminins, je défend l'appropriation ainsi qu'une nouvelle définition des créations de l'homme, par les femmes.

En tout cas ta vision du féminisme ne correspond en rien à celle que j'ai, et je défendrais toujours les femmes féminines qui parviennent à leur fin grâce à leur charme, comme les autres. Si elles se disent féministes, alors, why not?
Nos opinions divergent, voilà tout.
 
  • Big up !
Reactions : ThelmaEtLouise
Moi j'ai pas aimé. Ils m'ont perdu quand en plein milieu du sujet sur Erin Brokowitch la meuf interviewé parle d'Erin comme une belle femme et qu'elle ajoute un "n'en déplaise aux féministes" l'air méprisant. Genre les féministes elle peuvent pas tolérer qu'une meuf soit belle.

Ensuite j'ai hurlé pendant le sujet sur Lisbeth quand ils ont parlé des Aspeger. C'était moqueur et franchement déplacé.

Voilà voilà !
 
Je n'ai pas aimé ce documentaire. Et je suis plutôt d'accord avec les Madz qui ont posté avant moi pour dire qu'elles n'avaient pas accroché non plus.
Je n'ai pas aimé pour plusieurs raisons, déjà c'est peut-être juste un ressenti perso mais pendant tout le docu j'ai eu l'impression qu'ils dénigraient complètement le féminisme et/ou s'en moquait carrément. Je trouve ça assez paradoxal lorsqu'on fait un documentaire sur le Girl Power...
Ensuite je n'ai pas trouvé leurs exemples du Girl Power très pertinents (pas tous en tout cas) et parfois traités de façon carrément naze... Comme quand ils présentent Lisbeth Slander :facepalm:
L'impression générale que ce documentaire m'a donné en fait c'est une non maîtrise du sujet, et un mauvais choix des intervenants aussi (la critique pour Erin Brokovitch :facepalm: ). Et puis à vouloir traiter un milliard de sujets en trente minutes ben forcément on survole un peu tout et ça fait un effet carrément brouillon à mon sens.
Bref pas du tout convaincue et carrément déçue pour ma part...
 
Sympa cette émission, j'ai bien fait de la visionner hier, surtout pour Thelma et Louise, je ne pensais pas que c'était une histoire aussi "tragique" et profonde, en quelque sorte...Mais aussi une véritable ode à la liberté poussée dans ses plus grands retranchements. Il faudra que j'emprunte le film un jour.
Je me permet de te répondre même un peu en retard parce que Thelma et Louise est mon film préféré et que c'est ça qui m'a donné envie de regarder l'émission (que j'ai détesté soit dit en passant, tourner le féminisme au ridicule juste pour le plaisir de jouer avec les mots c'est pas forcément ce dont on avait besoin sur les antennes le 8 mars d'après moi mais bref ça a déjà été dit) ... Mais l'intervention sur Thelma et Louise. Elle est pas trop mal. Mais sans plus. A mon sens, elle ignore un sujet majeure du film, celui qui est le plus gênant et le plus actuel. Celui du viol. Ce qui est exceptionnel dans Thelma et Louise outre le cadre, outre la fin, c'est la vision du viol. A mon sens depuis 1991, le problème n'a pas vraiment changé. La base du scénario c'est quand même qu'elles fuient parce qu'elles pensent que personne ne prendra en compte que Thelma aller se faire violer. (j'essaye de pas tout te spolie mais en fait la nana du doc l'a déjà fait en tout cas je te le conseille vraiment en plus de tout ça il est très drôle)
 
  • Big up !
Reactions : HarlowSparow
@Terrific-fluffy-bunny

"Et gros nichons c'est mieux que gros boobs?""
C'est comme dire "black" au lieu de "renoi", alors que le mot correct est "noir". Evidemment le mot correct ici est "sein". Je ne te reproche pas d'utiliser "boobs" au lieu de "nichon", juste d'en parler comme si les femmes à gros seins dominent sur les femmes à petits seins. Moi c'est comme ça que je lis tes propos.

"Gros boobs, je trouve ça cool. C'est plus cool que gros seins. Ca dépend des gens, hein, mais j'aime bien le mot boobs."
Parce que c'est un mot anglais ou parce que c'est moins "violent"? C'est comme les gens - francophones - qui trouvent "Noir" violent, mais pas "black", parce que c'est anglais, ça "masque".

"Hé, c'est un documentaire qui veut parler de féminisme. Utiliser ces icônes là comme étant féministes, c'est paradoxal, c'est tout. Pour moi ce ne sont pas des femmes qui ont été faites pour représenter le féminisme, et en s'intéressant au contexte de leur création, c'est même exactement l'inverse."

Mais alors le féminisme c'est quoi? Je sais pas on dirait qu'avec toi, il n'y en a qu'un, qu'il est évident, et qu'il est impossible si des codes ne sont pas respectés.
Les gens qui n'aiment pas Lara Croft parce qu'elle a des gros seins et que ça n'est pas réaliste, j'ai envie de dire stop. On n'a pas besoin de personnages réalistes pour s'identifier. Petite je m'identifiais à Lara Croft sans sexualiser son corps, même en grandissant. Je sais qu'on lui a collé d'énormes BOOBS pour les raisons que tu cites. Mais au final, à qui cela fait-il du tort? Moi j'ai des gros BOOBS, eh bien le personnage de Lara Croft m'a permis de mieux les accepter.
Pourtant je suis pas foutue comme elle, mais encore faut-il comprendre que c'est un personnage de jeu vidéo, qu'elle est physiquement pas réaliste et qu'on ne peut pas lui ressembler.
Personne ne dit de lui ressembler, d'ailleurs. A part des mecs hétéros sexistes qui méritent des tartes.

"C'est pas parce qu'un personnage est féminin qu'il est féministe."
Ce n'est pas ce que je dis.
Mais ce n'est pas parce qu'un personnage est féminin qu'il faut lui reprocher sa féminité et ses capacités. Une fiction est ce qu'elle est: une fiction. Je connais des femmes qui ont mené carrière + famille. Respect! Je pourrais jamais faire pareil! Mais je suis admirative. Pas envieuse, ni hargneuse, et ce serait faux de dire que c'est impossible, puisque ces personnes existent.
Avoir de l'ambition et vouloir le même pouvoir que l'homme cis blanc hétéro socialement bien privilégié, ça a beau être à l'inverse de mes envies, je ne vois pas en quoi c'est un problème. J'imagine que pour toi Beyoncé ne peut pas être féministe, par exemple?

"C'est pas parce que c'est une héroïne qu'elle est féministe. Quand Nintendo sort super princess peach, c'est une héroïne féminine, mignonne, badass puisqu'elle sauve son amoureux, et pour autant ça n'est pas féministe."
Euh. Je n'ai pas non plus dit ça, je pense.
En fait tu fais beaucoup de reproches à des trucs qui n'existent pas IRL, mais tu reproches à des gens IRL de ne pas correspondre à ta propre vision de la réalité: je dis ça, parce que Erin Brokovich c'est pas un personnage dans un film, elle existe, en chair et en os.

"Le narrateur cite les amazones, ces figures-là n'avaient rien de féministes. Elles étaient décrites comme une horde sauvage pleine de haine des hommes, et la seule manière de les dompter était qu'un homme arrache la ceinture de leur reine. Pour moi c'est juste du machisme."

Là je ne te suis plus. Les Amazones (les vraies dans la mythologie, pas celles qu'on voit dans les séries) sont décrites comme des femmes badass aux coutumes un peu spéciales (se couper le sein pour mieux tirer à l'arc... on se coupe bien les cheveux pour des questions pratiques, après tout), elles font peur à l'homme (qu'est-ce qui n'effraie pas les hommes je vous l'demande!) et sont euh... misandres (puisqu'elles ne les aiment pas des masses). J'ai envie de dire, ces mythes sont créés par des hommes, à une époque moins sympa pour les femmes que la nôtre, donc j'ai envie de dire: les hommes créent des femmes "effrayantes". Ne pouvons-nous pas nous approprier leur création et la retourner contre eux?

Et pareil pour la princesse impossible badass-mignonne qui sauve son mec, l'impossible femme archéologue à gros BOOBS badass-intello-sexy, ce sont des personnages.
Tu crois qu'Olivia Pope est un personnage réaliste? NON. Mais ce personnage inspire beaucoup de femmes et de gamines qui peut-être n'auront pas peur d'être... ambitieuses? Et de se faire respecter avec de grand discours bien sassy par des hommes de pouvoir?

"C'est vrai que je suis assez exclusive dans mes critères, mais pour moi un personnage féministe c'est pas juste une femme badass ou qui réussi. Ca n'est pas que ça."
Oui tu es assez exclusive pour que décidément ton féminisme ne me donne pas envie. Il y a plusieurs féminismes et tu pourrais peut-être éviter de réduire le féminisme à ton unique perception. Je sais que là par exemple je défends des femmes et des personnages féminins, je défend l'appropriation ainsi qu'une nouvelle définition des créations de l'homme, par les femmes.

En tout cas ta vision du féminisme ne correspond en rien à celle que j'ai, et je défendrais toujours les femmes féminines qui parviennent à leur fin grâce à leur charme, comme les autres. Si elles se disent féministes, alors, why not?
Nos opinions divergent, voilà tout.
@Ereshkigal :
Là où je ne te suis pas trop, c'est sur le sujet des Amazones. J'ai peut-être mal interprété tes propos, mais j'ai l'impression que tu es en train de justifier le fait que ce sont des personnages féministes par leur misandrie et le fait qu'elles soient "effrayantes". Pour moi, c'est tout l'inverse du féminisme ! Le féminisme c'est tout sauf la misandrie, au contraire, c'est la lutte pour l'égalité des sexes, pas pour une domination de l'un ou de l'autre. Et merci, mais les femmes "effrayantes", c'est un peu comme quand on décrédébilise les féministes, parfois, en les accusant d'être hystériques/follles, pour moi tout ça c'est un peu le même registre et ça n'a aucun sens de dire qu'une femme effrayante est un symbole du féminisme.
Le but n'est pas d'émasculer les hommes ou de "prendre le pouvoir" pour les terroriser !
Quant aux femmes qui réussissent grâce à leurs charmes, je n'ai aucun problème avec l'idée, par contre je ne trouve pas qu'elles puissent être de réelles icônes du féminisme, puisque l'idée c'est quand même que les femmes puissent réussir avec les mêmes outils que les hommes, sans devoir faire d'efforts supplémentaires et être réduites à leurs "charmes" pour y arriver (cela dépend du contexte, mais je parle d'égalité par rapport aux hommes dans les moyens de réussite).

Je pense donc avoir aussi une vision du féminisme très différente de la tienne, et suis d'accord avecTerrific-fluffy-bunny sur ce point (et beaucoup d'autres) : il ne suffit pas qu'un personnage féminin soit "badass" ou inspirant ou fort pour être féministe. Il faut un réel message derrière, un message idéologique.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes