@Pelleas :
En gros c'est quoi le plus probable ? Que le mec soit complètement perché et sorte des énormités. Ou juste que les deux n'étaient pas du tout sur la même longueur d'onde ?

Honnêtement, vu le contexte dans lequel la Madz' a rencontré ce mec, la première possibilité ne me semble pas du tout si invraisemblable. Pour avoir pas mal fréquenté les applis de rencontre, je vois bien que je tombe plus souvent sur des profils de gens "perchés" que dans mes cercles d'amis, et je pense que ça s'explique assez facilement. Quand on drague une personne qui fréquente nos cercles sociaux, on va faire plus attention qu'avec un(e) inconnu(e), parce qu'on sait que si on se conduit mal ou que si on fait des trucs bizarres, ça risque d'avoir des retombées et des conséquences sur nos cercles. Du coup, sur les applis et autres rencontres faites aux hasard, les gens vont parfois être un peu "désinhibés" et avoit tendance à montrer des facettes d'eux moins flatteuses. En tout cas, quand j'échange avec mes copines sur la question des applis de rencontre, on se rend compte qu'on nous a toutes déjà sorti des trucs assez ahurissants, des remarques qu'à mon avis les gens ne se permettent pas avec des personnes qu'ils risquent de recroiser en soirée ou qui fréquentent leurs amis.

Donc franchement, non, ça me paraît pas improbable que le mec ait été complètement premier degré.
 
@Rocksteady : En fait ce qui me dérange un peu dans ce genre de jugement c'est que l'on retrouve le même genre de situation peut importe le sexe ou l'orientation sexuel. N'importe qui ayant rouler sa bosse sur le marcher de la séduction se sera retrouver face à des personnes et des conversations surréalistes. Mais je ne pense pas que cela soit seulement l'apanage d'un seul sexe. Enfin bon, dur d'avoir une idée précise de la réalité sur ce point car on est à 200% dans le subjectif.

Par contre le soucis que j'ai avec ce genre de témoignage, c'est qu'il n'y a quasiment jamais de mise en perceptive. C'est toujours du: "moi je fonctionne comme ca donc c'est la norme". Et ca démarre des le début du rencard :

Je lui propose d’aller boire un verre. Il me répond qu’il préfèrerait marcher. Bon, bon, bon, il commence un peu à me courir sur le haricot, qui a envie d’errer en pleine canicule parisienne en marchant sans but à 21 heures ?

On discute quand même, il est plutôt intéressant, a pas mal voyagé et s’intéresse aussi à moi. Après une bonne demi-heure de marche, il me dit qu’on peut aller dans un bar si ça me dit. J’apprendrai plus tard qu’il voulait en fait s’assurer que j’étais bien à son goût avant de me « payer un verre »… Oui je sais, j’aurais déjà dû prendre mes jambes à mon cou
.

Honnêtement ... Quel mal y a t'il a vouloir se promener pour tâter le terrain avant d'aller directement dans un bar ? Surtout dans une ville comme paris ou t'as vite fait de payer ton verre 10€ et que hélas dans l'inconscient collectif c'est toujours au mec d'inviter et de payer la note. Le mec peut aussi tout simplement ne pas aimer les bars, avoir un problème d'argent, un passif avec l'alcool ou que sais je d'autre. Et ok la formule "bien a son gout" peut faire bizarre, mais est elle réellement choquante ? Le verbaliser est certes inhabituel mais dans le fond ce genre de rencard à pour but de découvrir l'autre, et de savoir si il/elle nous plait.

Apres je ne dis pas qu'il faut absolument se monter compréhensive et se forcer à continuer. Bien évidement qu'il faut faire ce que l'on à envie. Mais dans ces témoignage j'ai toujours l'impression que l'auteur se considère irréprochable et est pétri de condescendance. C'est tout bête mais il n'est par exemple jamais envisagé que le mec puisse avoir des TSA ou des troubles psy. Et autant je comprends totalement que cela puissent être des critères de non attirances. Mais ca me dérange quand cela devient un sujet de moquerie récurant. C'est de facto se placer comme supérieure, comme étant "la norme".

@Pelleas :
Honnêtement, vu le contexte dans lequel la Madz' a rencontré ce mec, la première possibilité ne me semble pas du tout si invraisemblable. Pour avoir pas mal fréquenté les applis de rencontre, je vois bien que je tombe plus souvent sur des profils de gens "perchés" que dans mes cercles d'amis, et je pense que ça s'explique assez facilement.

Je l'entends. Mais il faut aussi réaliser que nos cercles d'amis ne représentent pas la norme. Ce sont avant tout des gens qui nous ressemblent, bien souvent issu des même couches social et avec des marqueurs culturelles et des croyances proches. Du coup il est tout a fait normale de trouver le reste du monde "bizarre" quand on s'y confronte. Est ce pour autant que l'on est pas soi même un/une wierdo à leurs yeux ? bah rien n'est moins sur en fait :dunno:
 
Dernière édition :
@Pelleas Tiens c’est intéressant ce que tu dis sur ce le passage « d’aller marcher un peu avant d’aller dans un bar » car c’est tout à fait le genre de chose que je fais. Voir même donner rdv à 15 min à pied du dit bar. Tout simplement pour tâter le terrain et savoir à qui j’ai à faire. J’ai toujours cette crainte de discernement floué dans un contexte potentiellement alcoolisé. J’aime bien observer la démarche, la manière de parler, la gestuelle.
Aussi la marche a tendance à faire tomber mon stresse et mes maladresses sociales. (Je peux trembler des mains par exemple quand je suis intimidée)
Je ne savais pas que ça aurait pu me faire passer pour une reloue.
 
Le mec en tient effectivement une couche... Mais il y avait quand même pas mal de warnings :cretin:
Et j'avoue, moi non plus je ne comprends qu'on puisse coucher avec quelqu'un qui ne nous plaît pas plus que ça juste parce que "période de disette sexuelle". Chacun son truc, évidemment ! Mais j'y vois surtout une pression de la société à baiser à tout prix, même si on n'a aucun feeling avec la personne, comme si notre sexualité (ou absence de) était constitutive de notre identité et de notre valeur. C'est quand même assez triste...

@Pelleas
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Je l'entends. Mais il faut aussi réaliser que nos cercles d'amis ne représentent pas la norme. Ce sont avant tout des gens qui nous ressemblent, bien souvent issu des même couches social et avec des marqueurs culturelles et des croyances proches. Du coup il est tout a fait normale de trouver le reste du monde "bizarre" quand on s'y confronte. Est ce pour autant que l'on est pas soi même un/une wierdo à leurs yeux ? bah rien n'est moins sur en fait :dunno:

Alors c'est marrant que tu dises ça, parce que je voulais développer mon commentaire sur un autre point et ton propos me permet parfaitement de rebondir.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Perso, j'ai déjà été draguée par des mecs qui m'ont demandé si j'étais féministe (sans que le sujet de la conversation ait un rapport, je précise)... J'imagine qu'ils en avaient peur, mais de quoi ? XD
C'était tout à fait premier degré et, sans surprise, les mecs en question se sont avérés être des petits machos sûrs de leurs bon droit sur leur potentielle conquête... La première fois j'ai laissé le bénéfice du doute, puis je me suis rendue compte que c'était une mentalité répandue, donc oui je pense que dans le témoignage ce n'est pas une blague... Ce n'est pas être "weirdo", selon moi, juste un red flag. Cela permet un tri au moins. XD
 
Dernière édition :
Ce n'est pas spécialement défendre le mec. Mais bien pondérer les jugements basés sur un seul son de cloche. Sur une seule perception la réalité et sans nuance dans le propos.

Ben oui mais ça on le sait d'emblée que ce sera subjectif, puisqu'il s'agit d'un témoignage. Y'a absolument aucune prétention à l'objectivité et c'est pas un problème en soi. Au contraire, c'est bien grâce au regard très personnel de l'autrice que cette expérience devient une histoire qui peut susciter le rire.
Si l'identité du mec avait été révélée, là j'aurais compris qu'on cherche à faire valoir son point de vue, mais en l'occurrence il est totalement anonyme, ça pourrait pratiquement être n'importe quel passant dans la rue (aussi bien il a même été complètement inventé, va savoir...). Tout ça pour dire que je ne vois pas la "nécessité" de pondérer quoi que ce soit puisqu'il n'y a pas de vérité à établir. Ce qui ne veut pas dire que ça t'interdit de le faire ici hein, mais de là à déplorer de n'avoir qu'un seul son de cloche... Enfin je sais pas, moi j'accepte juste le principe qu'il ne s'agit que d'une tranche de vie et que ça ne fait de mal à personne (sauf peut-être le club des hommes qui hurlent "chope le téton !!!!" quand ils se font sucer?).
 
@Lazarus_ C'est pas tellement le fait qu'il veuille marcher avant de picoler qui est regardé avec suspicion selon moi mais le fait qu'il ait l'air de réfléchir en terme d'investissement de son argent. Je comprends totalement qu'on soit fauché et que du coup on veuille pas consacrer le peu d'argent qu'on a à un rendez-vous nul, mais il y a des manières beaucoup plus élégantes de le faire que ce qui est décrit ici. Quand on s'est déjà coltiné des gars qui estimaient que payer un coup était un investissement qui donnait des droits pour tirer son coup (Big up à tous ces mecs qui s'indignent et tapent une scène quand ils apprennent qu'on ne veut pas les pécho alors qu'ils nous ont offert une pinte il y a une heure), oui la remarque du gars rend suspicieux. Perso, à un point de ma vie, je payais systématiquement une 2e tournée aux relous qui m'avaient offert le premier coup (que j'avais accepté car pote de pote ou qu'on rigolait en groupe et ça paraissait juste sympa et festif sans arrière-pensée d'accepter, etc.) pour pas qu'ils pensent que je leur devais quelque chose. Puis j'ai arrêté quand j'ai réalisé qu'ils pensaient que je devais vachement vouloir leur corps pour mettre la main au porte-monnaie, parce qu'évidemment, pour eux si on dépense de l'argent c'est qu'on veut quelque chose en retour qui ne limite pas à "un moment sympa de sociabilité autour d'un verre".
En soi, marcher avant d'accepter un date pour être plus en confiance voire tâter le terrain niveau compatibilité c'est absolument ok, mais marcher histoire d'être sûr de pas dépenser ses sous pour un boudin qu'on finira pas par baiser, c'est de mauvaise augure, et la remarque rapportée ici rappelle tout à fait ce genre de raisonnement mille fois rencontrés. Ici, la MadZ mentionne être saoulée par la proposition de balade avant d'entendre ce commentaire mais je pense que c'est totalement le contexte : il est super en retard, il fait très chaud, il est tard, etc., bref elle a envie de se poser maintenant mais ce n'est pas tellement le concept de balade pré-date en lui-même qui est gênant.
Comme dans beaucoup de récits de ce type, on parle d'une situation bien précise qui est celle de l'histoire de cette MadZ et je ne pense pas qu'il faille se sentir pointée du doigt parce qu'on fait un truc très vaguement similaire! :fleur:

Et de manière générale franchement, cette histoire rappelle trop d'histoires similaires pour être vraiment stupéfiante. Les gars qui font semblant de pas vouloir coucher avec toi et te tapent un couplet sur le sujet alors que tu sais très bien quelle est leur intention et qui vont ensuite faire semblant d'avoir été "emportés" par un désir incontrôlable alors que non, non, vraiment, ils cherchaient pas à te baiser en venant dans ton lit à 3h du mat, ils sont légion - je sais pas trop quel est leur but d'ailleurs, endormir la méfiance de la fille en pensant lui donner l'illusion que c'est elle qui fait le premier pas parce qu'ils présument qu'elle dira forcément non d'emblée si on n'essaye pas de lui faire croire qu'on est pas intéressé par le sexe? Faire monter l'auto-kiff en se donnant l'impression d'être dans un roman érotique? Alimenter un fantasme du fruit interdit et du désir irrépressible? Franchement je sais pas trop, mais ça m'est arrivé plus d'une fois le genre de scène du gars qui dit "je ne veux pas coucher avec toi tkt" en mettant sa main dans mon soutien-gorge puis 2 secondes plus tard il fait tomber le pantalon avec une déclaration du style "trop dur de résister à la tentation malgré tous mes combats intérieurs contre le démon de la chair, tu m'as convaincu en dépit de ma détermination de fer vile créature fantasmagorique" alors qu'il s'est auto-chauffé tout seul :yawn: En tous cas, même si je connais pas le but exact, il y a souvent un point commun à ce genre de mecs : j'ai l'impression qu'ils me prennent un poil pour une conne et qu'ils ne sont pas réellement à l'écoute de l'autre, comme s'ils suivaient le script porno qu'ils se sont fait tout seul dans leur tête.
 
Dernière édition :
J'ai lu en biais et j'ai un peu compris qu'on s'interrogeait sur notre propre comportement qui pourrait être perçu comme weirdo. Personnellement j'entends bien, je ne vais pas le nier parce que chacun a sa propre vision de la normalité.

Mais.

Ca n'excuse pas certains comportements, déso pas déso. J'ai déjà rencontré des gens que je trouvais "weirdo", soit j'acceptais parce que je minimisais leur comportement, soit je partais et je les laissais sur place, tout simplement. Je ne me suis pas amusée à les chronométrer, pour reprendre un exemple d'un témoignage.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes