Pour répondre à la Madz - et je connais bien ce métier, c'est celui de mon homme - ça me rappelle aussi les préjugés liés au boulot de bibliothécaire (mon taf), à savoir qu'on lit toute la journée et qu'il suffit d'aimer lire pour devenir bib'.

Ben non.

Bref, chouette article ! J'espère aussi une meilleure reconnaissance du métier et un élargissement des embauches type CDI (mon homme aussi cherche un job de ludo', pour l'instant il va de CDD en période de chômage puis en CDD etc)

Courage !!
 
Super article ! :paillettes:

Il y a une auberge qui fait aussi ludothèque pas trop trop loin de chez moi et à chaque fois je suis impressionnée par les connaissances des ludothécaires :oo: Ça m'a l'air d'être un métier passionnant.

Le jeu c'est aussi très utile pour enseigner (mon travail à moi) : rien que ce matin, l'imparfait est passé comme un lettre à la poste avec ma classe la plus molle (et la plus feignante) :yawn: En plus, on s'est bien amusés !

Quant aux gens qui déprécient ton métier, ne t'en fais pas ... ça m'arrive aussi souvent d'entendre "Ah, mais t'es prof de français à l'étranger ? Tranquille, tu parles juste avec les élèves et puis c'est bon" (venant d'un pote qui vit du chômage depuis des années :lalala:).

En tout cas, j'espère que tu trouveras du travail très vite ! Bonne chance :)
 
  • Big up !
Reactions : Pandareine
Chose importante également: jouer apporte TOUJOURS quelque chose au joueur (apprendre quelque chose, arriver à jouer avec un groupe ou seul, gérer sa frustration, se concentrer et des milliers d'autres possibilités...) MAIS on ne joue pas pour apprendre quelque chose: "juste" pour s'amuser ou parce que l'on en a envie.

Et je plussoie le jeu libre: libre de commencer un jeu, libre de l'arrêter à tout moment également (en assumant parfois le mécontentement du groupe), faire des compromis, jouer à des jeux de "bébé"....

Merci pour cet article :)
 
Très bon article! Je ne connaissais pas ce métier du tout. En tout cas, ça a l'air d'être un métier passionnant.
Les opportunités dans ce domaine ne sont pas nombreuses apparemment alors courage à notre ludothécaire!
Y a t-il d'autres Madmoizelles ludothécaires?
 
  • Big up !
Reactions : Effy*
Merci pour cette article madmoizelle ! Ca à l'air d'être en effet un métier passionnant et je croise les doigts pour que tu retrouves une place quelque part pour te donner à fond dans ce métier que tu aimes.

J'ai d'ailleurs une question : est-ce que cette formation te permet d'ouvrir ta propre boutique de jeu ou bien c'est une formation différente ?
 
@Lilly Lou

Quant aux gens qui déprécient ton métier, ne t'en fais pas … ça m'arrive aussi souvent d'entendre "Ah, mais t'es prof de français à l'étranger ? Tranquille, tu parles juste avec les élèves et puis c'est bon" (venant d'un pote qui vit du chômage depuis des années :lalala:).

Dans le même genre, j'ai eu: "Ah tu es prof de fle, bon, du coup tu joues au Uno pour leur apprendre les couleurs et les chiffres et t'es payée quoi!"
 
  • Big up !
Reactions : Pandareine
@Justine DSB: Oui, moi :-) et j'ai la chance d'être en CDI 30h (bientôt 35h), une rareté !

@Williie: j'ai fait la même formation que la Madmoizelle qui a écrit l'article et je pense que la formation peut apporter beaucoup d'aide (dans la connaissance des différents jeux et dans la manière de les expliquer, de cibler en fonction du public, de connaitre les acteurs du marché etc...) par contre on a pas de cours sur la gestion financière d'une boutique (quelques cours nous aide a monter un budget, faire des demandes de subvention, faire le bilan et les comptes de résultat pour une structure associative mais c'est "tout". Je ne pense pas que ca suffise ). Ceci dit comme la formation est en alternance tu peux très bien faire ton stage dans ce type de structure, ça fera des apports complementaires
 
effy;4957010 a dit :
@Justine DSB: Oui, moi :-) et j'ai la chance d'être en CDI 30h (bientôt 35h), une rareté !

@Williie: j'ai fait la même formation que la Madmoizelle qui a écrit l'article et je pense que la formation peut apporter beaucoup d'aide (dans la connaissance des différents jeux et dans la manière de les expliquer, de cibler en fonction du public, de connaitre les acteurs du marché etc...) par contre on a pas de cours sur la gestion financière d'une boutique (quelques cours nous aide a monter un budget, faire des demandes de subvention, faire le bilan et les comptes de résultat pour une structure associative mais c'est "tout". Je ne pense pas que ca suffise ).  Ceci dit comme la formation est en alternance tu peux très bien faire ton stage dans ce type de structure, ça fera des apports complementaires
Oh d'accord je comprends ! Merci pour l'explication =)
 
effy;4956381 a dit :
Chose importante également: jouer apporte TOUJOURS quelque chose au joueur (apprendre quelque chose, arriver à jouer avec un groupe ou seul, gérer sa frustration, se concentrer et des milliers d'autres possibilités...) MAIS on ne joue pas pour apprendre quelque chose: "juste" pour s'amuser ou parce que l'on en a envie.

C'est vrai qu'on ne joue pas pour apprendre, mais apprendre en s'amusant c'est quand même très sympa. Même sans parler des jeux type "Trivial Pursuit", ou "Question pour un champion" dont on peut retirer un tas de connaissances culturelles, j'ai le sentiment que le jeu (quel qu’il soit) nous apprend quelque chose ... ne serait-ce que tes meilleurs potes sont mauvais perdants ou que tu es capable de "manipuler" les autres dans un jeu de rôle ! Pour moi, jouer c'est plus ou moins exercer son intelligence 8)

(rien que ça :shifty:)
 
  • Big up !
Reactions : Effy* and Justine DSB
Quel mépris affiché pour les "animateurs jeu" qui ont je le signale un BPJEPS jeux et jouets, quasiment deux ans de formation en alternance, un diplôme professionnel et reconnu, et qui comme toi ont eu des cours sur la gestion d'une structure, les besoins psychologiques et physiologiques de l'enfant, des modules approfondis sur les jeux et leurs apports psycho-moteurs, et déboursent eux aussi 6000 euros pour cela, en étant payé une misère derrière!
 
Je crois que c'est mon deuxième message sur le forum Madmoizelle, mais comme je viens de finir une formation de ludothécaire je vais apporter ma pierre à l'édifice. Attention, pavé is coming.

Pour ma part, j'ai une Licence gestion et animation de ludothèques (LPGAL), et dans ma promo il y avait aussi des gens en DUGAL (diplome universitaire). Les cours sont communs, les LP ont "juste" des semaines thématiques en plus, un projet tutoré et un mémoire à rendre censé être plus fat et plus poussé que celui des DU (puisqu'on passe l'été dessus, hm).
(du coup mon expérience est basée sur mon année en LPGAL, qui n'est pas la même formation que la Madz)

La madz dans l'article dit qu'il ne suffit pas d'aimer les jeux pour être un bon ludothécaire, c'est vrai. Cela dit, ce n'est pas non plus un métier hyper difficile et si vous avez des capacités sociales et que vous savez correctement parler aux gens, la formation est largement accessible (en dehors du coût monétaire bien sûr). Dans ma promo les gens venaient de milieux très variés, certains avaient déjà un pied dans la conception de jeux, d'autres n'avaient AUCUNE expérience en ludothèque, certains voulaient monter un bar-jeux, d'autres arrivaient de l'animation, certains on savait pas trop ce qu'ils faisaient là... mais l'année est formatrice, et au final quasiment tous le monde a eu son diplôme (ceux qui ne l'ont pas eu avaient vraiment des soucis perso' en dehors de la formation). De plus, il ne faut absolument pas se bloquer pour faire cette formation sous prétexte qu'on est pas à l'aise avec un type de publics spécifiques. C'est quelque chose qui se travaille et on est forcément amené à bosser avec chaque public si on ne sent pas à l'aise (notamment public handicapé et les personnes âgées) (si vous vous sentez pas à l'aise avec les enfants là c'est net que le boulot est pas fait pour vous XD).

Aussi, on peut très bien être qualifié de ludothécaire et ne pas devoir gérer la structure dans son ensemble. C'est souvent le cas parce que dans le milieu associatif souvent précaire, il n'y a pas beaucoup de salariés, mais ce n'est pas forcément le cas. Personnellement, je n'ai jamais vu "d'animateur jeu" en ludothèque, et on nous en a jamais parlé... par contre, ayant aussi un DUT en animation, je mets maintenant "animatrice jeux et jouets" en plus de "ludothécaire" dans mon CV parce que suite à ma formation, je ne me considère plus comme animatrice "générale" mais vraiment comme ayant une spécialisation. (mais je me sens avant tout ludothécaire) (c'est juste que c'est tendu pour trouver un poste) (alors je vise large)

Un autre point essentiel que je pense il est important de souligner, c'est que quand on veut être ludothécaire, surtout en région urbaine mais probablement aussi en zone rurale, il faut être prêt à s'engager dans un réseau professionnel. Les structures font souvent appel aux unes et aux autres pour se prêter du matos sur un temps forts, les antennes régionales relèguent les infos, y'a des rencontres professionnelles... bref c'est hyper important. Et ça peut être aussi hyper handicapant quand on veut trouver un boulot, ou alors complètement facilitant.

D'ailleurs, sur les temps en classe, quasiment toutes les interventions sont faites par des ludothécaires ou des gens qui sont professionnels du jeu. On a eu très peu de "profs" à proprement parlé, à part en gestion, droit, psychologie... les temps de cours sont très vivants, ils sont quasiment tous basés sur l'échange, le jeu (eh oui), le débat. Nos responsables de formation étaient très à l'écoute de nos retours, de nos envies, il y a vraiment une relation très spécifique au sein de promo qui rend la formation très enrichissante et très humaine.

Si des madz sont intéressées par la formation, vous pouvez aisément passer un coup de fil à des ludothèques et aller visiter, ou demander des infos sur les formations. Les ludothèques prennent parfois des services civiques aussi, et des stagiaires en animation (durant mon dut animation j'ai fait tous mes stages en ludo). Ce sont des structures accueillantes avec des gens qui aiment leur boulot, faut pas hésiter :)

En tout cas, dans mon expérience perso', cette année de formation a été la meilleure de ma vie. J'ai toujours été très farouchement anti-école, et c'est bien la seule année où je prenais souvent plaisir à aller voir mes camarades. Après j'ai eu une promo géniale, c'est peut-être pas le cas partout. Puis trouver des formations où c'est bien vu d'emmener ses jouets, c'est le pied :P
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes