@Mymy j'ai bien vu que tu citais un des articles du Huffington post rapport à Britney Spears et que tu donnais bien la référence pour Jean-Victor Blanc (the conversation, très intéressant au demeurant) mais je pense qu'il manque la citation ultra nécessaire de l'article du Huffington post paru la veille du tien (dont tu t'es visiblement beaucoup inspirée ?):
Ou alors j'ai mal vu et tu le cites quelque part et dans ce cas je te suggère de le rendre plus visible.
 
Personnellement on m'a diagnostiqué une bipolarité il y a trois ans.
J'étais dépressive par phase depuis des années. Étant aussi infirmière psy, j'ai refusé les traitements par rapport aux effets secondaires et par peur d'être stigmatisés.

Il m'a fallu plonger au plus mal pour admettre que j'en avais besoin (TS). D'ailleurs les premiers psychiatres qui m'ont vu m'ont dit que je n'étais pas bipolaire mais en dépression majeure.
Hors je n'avais certes pas eu de vrais phases maniaques mais j'avais des phases hypomanes.

C'est les antidépresseurs qui m'ont provoqué ma première phase maniaque (c'est un effets secondaires courants quand on est bipolaire non diagnostiqué, les AD aident au niveau des symptômes dépressifs mais peuvent provoquer une phase maniaque). Moi ça c'est soldé par une dépense de plus de 3000 euros en Google play....

Heureusement j'avais une super psychiatre, qui soupçonnait une bipolarité (on a beaucoup discuté sur les symptômes de l'hypomanie) et qui a réagit très vite à ma phase. J'ai été mise sous Dépakine (mon choix elle m'a proposé plusieurs molécules, que je connaissais vu mon métier et on a décidé celui-là en test par rapport aux effets secondaires possibles).
Les trois premières semaines j'ai eu les plus basiques : maux de ventre et désordre intestinal. J'ai pris le traitement un an, mais il n'a pas aidé tant que ça sur mes phases maniaques de dépenses.

Du coup on l'a arrêté et vu qu'on avait beaucoup travaillé sur de la thérapie cognitivo comportementales pour mes phases de pulsions de dépenses, j'ai appris à les gérer.

Aujourd'hui je suis toujours sous AD, il m'a énormément aidé. Je n'ai pas eu d'effets secondaires particuliers (seulement les trois premières semaines mais c'est tout à fait normal, on appelle cela l'effet rebons des AD, d'ailleurs le risque suicidaire est accru pendant cet période car il entraîne une lever des inhibitions, normalement on est censé avoir une surveillance accru).
L'AD + la thérapie m'ont permis de comprendre d'où venaient les phases depressives, pourquoi j'en avais et de les traiter avec le temps. Aujourd'hui je suis sortie d'affaire. J'ai les clés pour gérer mes angoisses. Je n'ai plus de suivi psy parce que je n'en ressens pas le besoin. Ma bipolarité vient de mon lupus (c'est rare mais certaines pathos psy peuvent se développer quand le lupus atteint le cerveau). Du coup mes traitements pour le lupus aide aussi.

Il est vrai que la psychiatrie a beaucoup de retard en france et a aussi beaucoup de problèmes :
- la maladie psy est très stigmatisée par les professionnels en général.
- beaucoup de psychiatres utilisent encore les vieilles méthodes de soin. Ces dernières années la mode étaient de tester les nouveaux neuroleptique qui ont des avantages mais aussi beaucoup d'effets secondaires graves (atteinte cardiaque notamment). On est censé surveiller ça de près
- le sous effectif constant des paramédicaux entraîne un gros problème parce qu'on a pas le temps de faire notre travail correctement (soit faire des entretiens, être dispo et à l'écoute) du coup ça entraîne sur sur médications des patients
- le fait que les services psy sont gérés par géolocalisation, fait que les services mélangent toutes les pathologies et quand tu as des patients en crises grave (et parfois qui ont commis des crimes), qui sont mélangés à des pathos plus légères fait qu'on ne peut pas apporter le même soin à tous le monde. Parfois c'est même dangereux pour certains patients. Du coup il y a sur médications pour que le service soit "tranquilles"
- certains soins comme l'isolement sont fait à tord et à travers parce que justement les patients sont mélangés et qu'on a pas le temps de gérer les crises correctement. Pour moi, l'isolement devrait être réservé à des crises extrêmes qui mettent en danger les autres. Hors dans certains établissements, les nouveaux patients y sont mis systématiquement à l'entrée pendant quelques jours, peu importe les symptômes (ce qui est traumatisant et contre productif). Parfois certains patients y sont mis ou y restent parce qu'il n'y a pas de lit de dispo (et c'est grave). Le fait qu'on soit en sous effectif fait qu'on ne peut pas aller voir les patients en ISO comme il faudrait (une fois par heure avec sortie et on doit y aller à deux, hors quand tu es 4 infirmiers pour 22 personnes cest chaud).
- on ne devrait pas mettre les personnes ayant fait une TS en ISO, ça sert à rien et c'est traumatisant. On devrait plutôt être dispo pour eux et pour éviter qu'ils se fassent du mal mais évidement on est pas assez nombreux.
- de plus les gens en ISO étaient avant mis sous sedations chimiques pour que se soit supportable, aujourd'hui c'est plus le cas. Être bloqué entre 4 murs, pleinement conscient, sans rien à faire, tous le monde deviendrait "fou"
- pareil pour la contention, elle ne devrait pas exister (ou seulement dans certains rares cas de violences envers les autres graves, et encore je suis pas favorable).
- certains soignants n'ont rien à faire en psychiatrie car pas bienveillant du tout. Hors dans ce contexte, les abus sont d'autant plus facile car les patients sont vulnérables et pas tous en capacités de s'exprimer correctement.
- la psychanalyse est encore bien trop présente dans les soins et n'a rien de scientifique, du coup ça stigmatise encore plus les patients et les traitements proposés sont inefficaces, culpabilisant et traumatisant.
- les structures psy sont gérés à l'ancienne, sont austères, le panel de soin proposés est peu nombreux et pas efficaces dans les soins, là c'est le manque d'argent qui entre en jeu, tout devrait être revu. On devrait être plus nombreux à y travailler. Avec plus de groupes thérapeutiques, des techniques non médicamenteuses efficaces développaient davantage.

Tout n'est pas à jeter, tous les soignants en psy ne sont pas maltraitants, je comprends que pour une personne qui a été trauma pas l'institution c'est difficile à entendre et c'est pas leurs rôles de devoir faire face aux ingérences. Mais malheureusement c'est une réalité. Et si rien n'est fait (une restructuration des structures de soins et une nouveauté dans les soins), ça changera pas. Et pour ça faut que l'état donne des thunes. Mais quand tu vois la réalité de l'hôpital tout court j'y crois plus. Je parle en tant que concernées et étant aussi soignantes. J'ai la "chance" d'être les deux et de pouvoir du coup comprendre les deux parties.
 
Merci pour cet article !

Je suis moi-même bipolaire depuis l'adolescence et c'est très dur!
Pas tant à cause de la maladie en elle-même - on apprend à vivre avec je pense - mais aussi et surtout à cause des médias et des mots blessants de beaucoup de personnes en ce qui concernent la maladie mentale/psychique.

Personnellement, avec le temps, c'est dur car j'ai de plus en plus de mal à supporter ce genre de propos ou les clichés véhiculés par le cinéma, les médias, les gens etc...
Aussi, depuis quelques temps, je m'isole beaucoup pour me protéger de tout ça. Et c'est vraiment nul parce que j'aime être entourée, j'aime la vie! mais je ne supporte plus l'intolérance - pour ne pas dire la malveillance - au sujet de la bipolarité et des troubles psychiatriques... j'ai conscience que ça me dessert beaucoup, je suis plus facilement en dépression ou période "down" à cause de ça, je me désocialise... mais je ne trouve pas autres choses pour me protéger pour le moment.

J'espère que cet article aura une influence positive sur ceux/celles qui ne comprennent pas les troubles bipolaires et psychiatriques, et qu'il y en aura d'autres.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes