Je prends la pilule depuis 8 ans, et je réfléchis de plus à plus à me tourner vers la contraception naturelle telle que la symptothermie. Je n'ai jamais détecté aucun impact négatif réel de la pilule sur ma santé (peut-être qu'il y en a eu mais je ne les ai tout simplement pas associés à la pilule en elle-même), mais plus j'en découvre sur ce petit comprimé et plus cela me rebute. Risque d'effet abortif en empêchant la nidation de l'embryon, risque accru de fausse-couche lors de la première grossesse, risque "d'infertilité" dans les années qui suivent l'arrêt de la pilule si on l'a prise pendant longtemps, etc. Sans parler des potentiels effets sur le moral, les sautes d'humeur, l'anxiété... ça commence à faire beaucoup, et les autres méthodes telles que le stérilet au cuivre ne sont pas forcément mieux (effet abortif potentiel également, inflammation de l'utérus, risque de perforation même si très rare...).
A côté de ça, les méthodes naturelles sont considérées comme de plus en plus fiables car scientifiques, et d'après ce que j'ai lu, elles permettent aussi une véritable "réappropriation" de son corps, un réel "empouvoirement". Non seulement on comprend le fonctionnement de son corps pour éviter une grossesse ou au contraire tomber enceinte, mais on apprend aussi à détecter les signes anormaux qui pourraient être des symptômes d'une maladie, par exemple.
Bref, je me renseigne encore car je ne veux pas sauter le pas avant d'être parfaitement au courant du fonctionnement de cette méthode, mais cela ne saurait tarder. :)
 
plus j'en découvre sur ce petit comprimé et plus cela me rebute. Risque d'effet abortif en empêchant la nidation de l'embryon, risque accru de fausse-couche lors de la première grossesse, risque "d'infertilité" dans les années qui suivent l'arrêt de la pilule si on l'a prise pendant longtemps, etc.
Non.
(je savais même pas qu'elle existait encore, cette légende sur l'infertilité si on la prend longtemps. Je pensais qu'elle avait disparu en même temps que "on peut tomber enceinte en faisant une pipe" ou "la masturbation rend sourd")

Mais bon, pour passer ton temps à essayer d'implanter des informations fausses pour servir tes idées, tu n'es plus à ça près (fausses informations sur l'avortement pour essayer d'éviter que des gens le fasse parce que visiblement tu es contre moralement, fausses informations (ou en tout cas très exagérées) sur la masturbation pour éviter que des gens le fasse parce que visiblement tu es contre moralement, fausses informations sur la pilule du lendemain pour éviter que des gens le fasse parce que tu es contre
La masturbation (tout comme la pornographie) est un cercle vicieux car elle conditionne notre cerveau à réagir à un type de stimulus plutôt qu'à un autre, ce qui mène à des dysfonctionnements sexuels.
Y'a des trucs que t'aime pas moralement, ok, pas grave, mais essayer de répandre des "faux dangers" de ces trucs que tu n'aime pas pour essayer d'induire les gens en erreur, et leur enlever leur choix (parce qu'on fait son choix en ayant toutes les cartes réelles en main. Dès lors qu'on donne des fausses infos, on empêche la personne de faire le choix qu'elle veut pour elle, car elle va le faire en fonctions de trucs...pas réels.)
 
Dernière édition :

Clematis

Ne pas citer.
@Rocksteady
Alors en fait on peut tomber enceinte après une pipe. Enfin, c’est déjà arrivé à une femme.
C’est une anecdote assez curieuse. Primum non nocere en parle sur sa chaîne YouTube orientée médecine.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
S’il s’avère que c’est des bullshits, dites le moi, je suis pas médecin.
 
@Rocksteady :
La pilule contraceptive a un impact à la fois sur l'endomètre et sur la glaire cervicale, et cela peut prendre quelques temps après l'arrêt de la pilule pour que le corps revienne à son état naturel, d'où le risque "d'infertilité", que je mets entre parenthèses car cela n'est pas définitif. Cela explique aussi les risques de fausses couches car encore une fois, l'endomètre doit revenir à la normale.
Il suffit de faire quelques recherches un peu approfondies pour s'apercevoir que c'est bel et bien possible.

Quant à la masturbation, je ne vais pas me coucher le soir en pensant "oh, tous ces gens qui se sont sûrement masturbés aujourd'hui, quelle horreur !". Trêve de plaisanterie, cela ne me concerne absolument pas et chacun fait ce qu'il veut. Tout ce que je cherche c'est informer, avertir, pousser les gens à la réflexion pour que justement, comme tu le dis si bien, ils aient toutes les informations nécessaires pour faire leur propre choix.
 
@elodie94 alors en fait ça dépend ton type de pilule et les hormones utilisées. Certaines (je crois que c'est celles qui sont fulls oestrogène), empêchent tout simplement l'ovulation. C'est les micros dosées qu'il faut prendre absolument à heure fixe qui ont un effet sur la glaire cervicale. Normalement si dans ta notice de pilule il y a noté que tu peux la prendre avec un décalage de 12h maximum en cas d'oublie, c'est qu'elle agit sur ton ovulation.

Sinon oui la pilule est connue pour avoir certains effets secondaires. Par contre il n'y a pas de risques d'infertilité.
Perso je suis au préservatif depuis 2 ans et je ne m'en porte pas plus mal. Mais je suis interdit de pilule aussi à cause de ma maladie auto immune (le lupus) et le stérilet je peux pas car règles déjà hyper abandantes.

Sinon je voulais revenir sur le débat de la pilule du lendemain. En fait il existe deux types de pilules qui agissent différemment. Une effectivement qui a un effet abortifs sur l'oeuf en formation (qu'on peut prendre jusqu'à max 5 jours) et une qui empêche tout simplement l'ovulation (celle qu'il faut prendre dans les 48h si on est sûr qu'on a pas encore ovulé sinon ça fonctionne pas).

Après je ne reviendrais pas sur le débat lié à l'avortement mais vérifie tes sources car elles sont erronées (si tu les as cherché sur des sithes chretiens c'est normal, ils manipulent l'information et donnent aussi des fakes news; tu trouves toutes les infos nécessaire sur le vidal par exemple qui est un gros dictionnaire du médicament avec toutes les notices). Pour ce que est des articles où tu es intervenue, mademoizelle met à disposition toutes les infos nécessaires sur la pilule du lendemain et l'ivg, tu n'as pas besoin de venir en rajouter en fait. C'est ça être pro choix, donner les infos nécessaires. Mais bon mon impression première de quelques mois est toujours d'actualité. Tu viens ici car tu es sûrement dans une association chrétienne qui veut dementir des vrais infos. J'imagine que c'est pour cela que tu te connectes tous les x du mois. Comme si tu effectuais ton service bénévole quoi. Je te rappelle que l'entrave à l'ivg est un délit. Alors certes tu flirt avec la légalité car tes messages sont toujours bien écrits pour ne pas que tu te fasses supprimer et que les gens doutent que tu es des intentions de débat, mais tkt il y en a qui te voit :) ! Je trouve ça triste ton combat manif pour tous mais bon. Il faut de tout pour faire un monde.
 
@HellaSlytherin :
Tu dis que les articles de Madmoizelle contiennent toutes les informations nécessaires mais j’estime que ce n’est pas le cas (que ce soit dans le choix des sources relayées, des informations partagées, ou encore du vocabulaire utilisé), et la raison pour laquelle je participe au forum c’est parce que ces sujets me tiennent à cœur, du fait de ma propre expérience. Je me suis récemment sentie désabusée car en faisant de plus amples recherches, je me suis rendue compte qu’il y avait plein de choses dont je n’étais pas au courant, par manque cruel d’information, notamment de la part des médecins.

Comme je l’ai dit, je prends la pilule depuis environ 8 ans maintenant (si je me rappelle bien, j’ai commencé à la prendre vers mes 17 ans), toujours prescrite soit par mes différents médecins traitants au fil du temps, soit par une sage-femme. Et bien jusqu’à récemment je ne savais même pas que dans le cas où ses deux actions principales (à savoir la prévention de l’ovulation et la rencontre de l’ovule et du spermatozoïde) échouaient, elle pouvait empêcher la nidation de l’embryon. M’étant beaucoup posée de questions sur l’avortement dernièrement aussi, j’en suis venue à la conclusion que je ne voulais pas y avoir recours, quelque soit ma situation, et que la fécondation correspond à la création d’un nouvel organisme, donc d’une nouvelle vie. D’où ma surprise lorsque j’ai pris connaissance de cet effet anti-nidatoire, qu’on appelle « contraception » alors qu’en fait la fécondation a déjà eu lieu.

Pourquoi est-ce que je ne poste pas plus souvent ? Ce n’est pas l’envie qui me manque, et en réalité je consulte régulièrement Madmoizelle, pas forcément pour réagir mais parce que certains sujets m’intéressent aussi. Mais c’est fatiguant et assez déprimant d’être constamment taxée de « troll », de fille qui veut faire sa propagande, du « délit d’entrave » (vraiment ? on ne peut donc même plus se poser aucune question sur l’avortement ?) ou de fanatique chrétienne qui fait son service bénévole. C’est assez triste oui, et n’étant pas masochiste, je préfère limiter mes interventions.

Malgré tout, encore une fois, tout ça me tient vraiment à cœur et désolée mais je trouve ça extrêmement important d’en parler, d’en débattre, ne serait-ce que pour des jeunes femmes comme moi qui sont curieuses et qui aimeraient se faire leur propre avis, et donc d’être exposées à toutes les informations. Je ne vois même pas en quoi cela a à voir avec la religion, en fait.
 
@elodie94 tu as le droit de ne plus vouloir prendre la pilule parce que tu estimes qu'une fécondation équivaut à une vie, et que tu ne souhaites pas bénéficier du fait qu'une pilule empêche la nidation.

Que tu souhaites utiliser les méthodes de "contraception" naturelles pour toi, parce que tu es ok avec la possibilité plus importante de te retrouver enceinte qu'avec une autre méthode de contraception, c'est ton choix.

Par contre, venir dire que les méthodes de contraception naturelles sont fiables, c'est de la désinformation.
Ce genre de désinformation peut conduire certaines personnes à des situations très difficiles, donc attention à ce que tu propages.
 
@Cococinulle :

Ça dépend de quelle méthode naturelle tu parles. C'est encore un sujet que j'étudie en ce moment, je viens d'acheter deux livres qui en parlent et je me renseigne à la fois par les témoignages et les recherches scientifiques.
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1335416-contraception-naturelle-je-pratique-la-symptothermie-j-ai-appris-a-gerer-ma-fertilite.html
https://sympto.org/3/fr/sympto/etudes-cliniques

La symptothermie (la méthode vers laquelle je me penche) est une combinaison de plusieurs observations et apparemment, elle ne serait pas aussi risquée que ce qu'on entend en général (tant qu'on a toutes les connaissances nécessaires et qu'on la pratique avec beaucoup de sérieux, étant donné qu'elle demande plus d'investissement que d'autres méthodes de contraception). Les médecins sont eux-mêmes peu informés à son sujet et ne l'a conseillent donc pas à leurs patientes. Souvent, quand on parle de "méthode naturelle", on pense aux vieilles méthodes des années 20 comme la méthode rythmique qui est supposée prévoir la prochaine ovulation selon les derniers cycles, ce qui n'est vraiment pas fiable.

Quelles sont tes sources pour affirmer que les méthodes naturelles ne sont pas fiables et de quelles méthodes parles-tu exactement ?
 
@elodie94 en fait les méthodes naturelle peuvent fonctionner mais le cycle d'une femme peut avoir des variations en fonction de si tu es malades par exemple ou si tu stresses, etc. Du coup il y a des risques que cela ne fonctionne pas. Mais si tu es prête à assumer une grossesse en cas de dérapage, il n'y a pas de problème avec cette méthode. Elle est moins efficace à cause de ses variations c'est tout.

Perso je préfère le préservatif, au moins je suis sûr (jamais eu de craquage en plus de deux ans avec les manix sensitive, et aucune gêne non plus pour moi et mon chéri. On s'est habitué maintenant).

Oui je comprends que c'est chiant d'être taxée de troll ou quoi, mais tu as des propos qui sont contradictoires aussi. À priori tu n'es pas si bien renseignée car toutes les pilules n'ont pas un effet anti nidatoire.

Tu as le droit de ne pas être pour l'ivg, c'est un choix et heureusement. Le truc c'est que mademoizelle se base sur des définitions issues de l'OMS, avec lesquelles tu n'es pas d'accord, mais qui sont celles légalement admis en France. Du coup quand on dit que tu véhicule des fausses informations, c'est par rapport à ça. Car on ne parle pas d'avortement légalement pour une pilule du lendemain ou la pilule tout cours quand elle agit sur la glaire (avec progestérone, full oestrogène c'est seulement sur l'ovulation que ça agit). Du coup dire que c'est de l'avortement, ça va à l'encontre de la définition dans la loi donc ça peut-être considérer comme des fausses infos et de la fake news. Le truc c'est que c'est souvent le discours des religieux aussi, donc tu ne peux pas nous empêcher de penser que c'est forcément relier. Il y a d'autres madz chrétiennes par ici mais elles ne font pas d'entraves et acceptent la définition légale.
De plus en plus de centre d'ivg ferment en France faute de médecins qui acceptent de le pratiquer, moins de subventions sont données au planning familial. Désolé d'avoir peur pour mes droits, surtout quand on voit ce qui se passe dans certains pays occidentaux (usa, pologne, Hongrie, etc). C'est un droit fragile qui peut nous être enlevé donc oui on a le droit de ne pas être d'accord avec donner des fakes news (d'ailleurs c'est interdit par la loi je le rappelle).

Mais tu as tout à fait le droit d'être contre pour toi. Juste de ne pas véhiculer des fausses idées. La plupart des jeunes femmes qui avortent sont déjà confronter à un parcours difficiles où on les culpabilisent (et c'est souvent ça qui traumatise, pas l'acte en lui-même).

Perso j'ai avorté à 23 ans, je ne regrette absolument pas ma décision. J'étais avec un homme qui me battait et me violer. Il m'a certes fortement suggérer d'avorter et je regrette de ne pas avoir plus prendre ma décision sans pressions mais j'aurais pris la même. Je ne suis absolument pas traumatisée.

Aujourd'hui si je tombais enceinte, ayant des soucis d'infertilité (pas du tout causer par l'avortement mais à cause de la chimio que j'ai eu), je n'avorterais pas car j'en veux un, que ma situation est stable, et qu'on assumerait si jamais. Par contre après je me fais stérilisée car j'en veux qu'un. Peu importe si l'enfant est malade ou non. La grossesses a de gros risques pour ma santé. Et je pourrais sûrement en avoir qu'une. Il est hors de questions que je me mette plus en danger pour enfanter.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes