@elodie94

Mais encore une fois : TON expérience n'est pas TOUTES les expériences.
Moi ado, je n'ai eu de désir sexuel que très tard, quand j'ai eu mon premier copain à 17 ans. Autant te dire que le côté "guidé par les hormones", très peu pour moi. En revanche, 10 ans plus tard, oui je suis mon désir comme j'en ai envie, toute "mature* que je sois, je couche avec des inconnus, parfois ivre. Je pense qu'il y a une plus grande part de curiosité et de pression sociale que de désir pur dans la tentation au sexe quand on est ado. Maiiiis, d'après ma propre expérience puisqu' apparemment on peut en faire des généralités, c'est qu'à 15 ans on a beau être jeune, on sait un tout petit peu ce qu'on veut ou pas hein ...
Mon expérience à moi, c'est que je n'ai jamais connu personne de moins de 17 ans dans mon entourage qui aie couché ou eu le désir de coucher avec un inconnu, surtout la première fois. Comme quoi, relativité, toussa...
Et je pense que ce qui pose problème dans les relations sexuelles qu'on peut avoir ado, ça n'est sûrement pas simplement l'âge. En revanche, avoir son consentement bafoué dès sa première fois, ouais ça peut refroidir. Spoiler alert : et ça, ça existe indépendamment de l'âge.

Ensuite, là tu te focalises sur un article, mais Mad, c'est une quantité d'articles sur le sexe qui présente quand même des choses franchement diverses, du BDSM avec un inconnu au sexe vanille avec son mec de toujours, en passant par les Ace et ceux qui ont connu leur première fois après la moyenne nationale (et le sexe hétéro et homosexuel). Ni le magazine ni le forum ne présente l'expérience de l'article comme la panacée ou unique possibilité ! C'est bien dans la diversité des représentations que réside le choix, autrement ça s'appelle une injonction.

C'est fou de penser à ce point que ce qui nous convient à nous devrait être ce qui convient à tous ...
 
@Ocytocine.
J'ai pas dit qu'il fallait faire quelque chose. J'ai juste dit que je trouvais ça trop jeune.
L'astuce c'est peut-être aussi de dire aux ados qu'ils auront tout le temps. Parce que je me demande vraiment qui de l'oeuf ou de la poule à cet âge-la. Pourquoi dans certains pays la moyenne du premier rapport est plus haute ou plus basse? Est-ce que ce n'est pas les exemples des médias, les films, les séries, les potes qui font qu'on suit le mouvement? Même si le rapport est consenti et responsable?

@Flopidou
Même si c'est mauvais pour la santé... c'est pas mon corps donc pourquoi j'aurais plus le droit d'émettre un avis?

@Kanmani
Je ne peux pas me citer moi-même car je suis sur le téléphone mais je disais que pour moi c'était trop jeune fille ou garçon.

@Cococinulle
J'ai vu des enfants de primaire faire frotti-frotta debout en mimant un rapport sexuel. C'était même inquiétant de savoir qu'ils connaissaient les gestes. Techniquement il peut y avoir des enfants ou des pré-adolescents qui ont des désirs sexuels. Du coup on en reste où pour la limite? Notez que je dis limite mais c'est en termes d'avis, pas pour mettre des panneaux sens interdit sur toutes les chambres.

@Madhiko
Trop tôt parce que 15 ans pour moi c'est un enfant. Enfin j'imagine un enfant.
Justement on se plaignait que ce même forum que des gamines de 15 ans comme certaines actrices étaient sexualisée. J'entends bien que c'est une sexualisation passive par les autres mais je ne peux pas m'empêcher de faire le rapprochement. Si sexualiser une gamine de 15 ans ça me pose problème alors me dire qu'elle a des rapports sexuels aussi.
C'est pas un truc que j'explique de manière rationnelle mais un ressenti.

Et même si le rapport est consenti je pense que l'effet de groupe et la pression jouent en défaveur. Tu peux consentir à avoir des rapports parce que ça t'est présenté de manière excitante et cool. Et peut-être que tu le vivras très bien mais peut-être aussi que tu aurais aimé autant rester là où tu en étais.
Aussi je pense que les stats peuvent influencer. Si on te dit que la moyenne du premier rapport est de 18 ans tu y réfléchiras peut-être avant de te lancer (en supposant qu'on t'ait vendu un truc merveilleux pas si tu en as vraiment envie et que tu es prête à 300%). Mais si on te dit que la moyenne est à 14 ans et que t'en as 15 peut-être que ça changera la donne pour beaucoup de gens.

Bon je pense que mon avis ne fait pas l'unanimité ici et j'ai un peu dit tout ce que j'avais à dire sur le sujet. Je n'ai pas d'explication plus poussée à part c'est mon ressenti, c'est comme ça que je le sens, mon cerveau est sur cette fréquence. Un peu comme l'histoire de la robe bleue et jaune...
 
Dernière édition :
@Nastja Autant pour moi, mon argument ne tient pas alors.
Bon et on s'éloigne un peu du sujet mais je voulais juste revenir sur la "sexualisation" des enfants. Techniquement oui, les enfants et pré ados peuvent avoir ve genre de désirs ( je crois que Madmoizelle avait fait un article récemment sur la masturbation insconsicente des filletes. )
Mais de toute façon, je pense que si ce "désir de sexualité" n'est pas exprimé en général ( mais les comportements que tu as vu montrent bien que ça peut être le cas ), elle est là de toute façon. A titre d'exemple ( et là je passe dans mon expérience et ressenti, ) je me souviens déjà qu'à l'école quand j'avais 9 ou 10 ans , j'étais particulièrement "excitée" ( au sens moral et non physique du terme ) quand on jouait à "gars attrappe fille", sans doute parce que j'avais déjà assimilé de manière inconsciente le frisson de la chasse et bref, je kiffais l'idée de me "faire attraper" ou de les empêcher de m'attrapper, d'ailleurs... ça n'avait rien de sexuel mais j'aimais bien cette petite gueguerre et ça n'avait pas la même saveur quand les équipes étaient mixtes. De même, j'étais troublée quand un garçon qui me plaisait m'effleurait le bras ou me serrais contre lui, je ne dis pas que j'avais du désir évidemment mais mon cerveau avait déjà capté qu'il y avait un enjeu. Mais à côté, embrasser un garçon me paraissait déjà inconcevable évidemment donc je ne pense pas qu'il y ait forcément un lien entre """"désir"""" et passage à l'acte chez les enfants.
Après, je sais que ça n'a pas forcément fait le même effet à tout le monde ( j'ai commencé à avoir du désir de manière conscientisé vers 12 ou 13 ans , donc peut être que tout le monde ne s'y reconnaitra pas )
Enfin voilà, c'était ma contribution sur ce sujet, j'ai clairement pas les connaissances sur ce type de problèmes sinon.
 
@Cococinulle
J'ai vu des enfants de primaire faire frotti-frotta debout en mimant un rapport sexuel. C'était même inquiétant de savoir qu'ils connaissaient les gestes. Techniquement il peut y avoir des enfants ou des pré-adolescents qui ont des désirs sexuels. Du coup on en reste où pour la limite? Notez que je dis limite mais c'est en termes d'avis, pas pour mettre des panneaux sens interdit sur toutes les chambres.

Quand j'avais moins de 10 ans, en primaire, il arrivait que les Barbies fassent frotti-frotta avec Ken ! Il y a une curiosité, mais pas forcément un désir de rapport sexuel réel avec une autre personne. C'est plus souvent l'âge où beaucoup d'enfants découvrent la masturbation.
Si ça va plus loin que ça, alors on peut effectivement se poser des questions et chercher à savoir d'où l'enfant sort tout ça.

Après la limite comme tu dis, elle se place en discutant avec l'enfant/l'adolescent, essayez de comprendre ce qu'il désire. Est-ce qu'il se sent prêt à réellement avoir une relation sexuelle ou bien y pense-t-il parce que tout le monde lui dit que ça se fait ? Est-ce que quelqu'un le pousse un peu trop à faire ça ? Est-ce qu'il sait exactement en quoi ça consiste ? On lui explique les choses à savoir pour se protéger des IST, de grossesse non désirée...et aussi on lui apprend la notion de consentement (pour lui et le/la partenaire), de respect de soi et de l'autre.

En fait, on n'a pas à leur fixer une limite, mais à leur apprendre à respecter leurs limites.
Parce que chacun à ses propres limites et que dire "15 ans, c'est trop jeune", ça n'a pas vraiment de sens.
 
En fait, on n'a pas à leur fixer une limite, mais à leur apprendre à respecter leurs limites.
Parce que chacun à ses propres limites et que dire "15 ans, c'est trop jeune", ça n'a pas vraiment de sens.
Merci pour cette phrase ! Ça résume tout en fait ! La seule chose qu'on aie à apprendre à un ado c'est respecter ses limites et celles des autres.
 
Et bien aujourd'hui je m'estime tellement, mais tellement chanceuse d'avoir attendu plutôt que d'avoir laissé le champs libre à mes hormones en ébullition car à cet âge là j'était très loin de comprendre ce qu'est l'amour et le sexe. Ce n'est que récemment, au début de ma vingtaine, que tout ça s'est éclairé et franchement, encore une fois, je remercie les circonstances de ne pas m'avoir laissées faire n'importe quoi plus jeune.
A propos de ce que j'ai mis en gras italique de ton message, c'est curieux, parce qu'il y a un truc que j'ai fini par saisir en observant autour de moi, et c'est peut-être la seule chose universelle dans ce domaine. Ce truc, c'est qu'au sujet de l'amour et du sexe, on apprend toute sa vie. Même à 80 balais, il y a des choses à découvrir sur le cul.
Après ça dépend des personnes, mais personnellement, j'apprends en testant. Et j'ai testé le sexe vanille, et ça me fait chier de ne faire que ça. Et l'autre truc que j'ai appris au passage, c'est d'ailleurs que les pratiques BDSM recouvrent tellement de choses que parmi elles, il y a aussi des pratiques moins à risque niveau IST et grossesse non désirée que le penis in vagina en couple (je pense à tout ce qui passe par la domination verbale, les jeux de douleur sans pénétration, le bondage et la restriction de mouvement au sens large...).
Et donc mon expérience perso, ce qui a débuté la vie dissolue que je mène à présent, c'est pourtant un premier baiser vers 17 ans, première relation sexuelle à 17 ans et demi, avec un camarade de prépa d'un bon lycée. Mais c'était un one night stand quand même, bien que pas un inconnu. Et pas le même que celui que j'avais embrassé la première fois. Et mon regret par rapport à cette relation sexuelle ? Le fait que par manque d'argent et par l'absence de distribution de capotes dans ledit lycée, ce n'était pas protégé.
J'ai maintenant croisé un certain nombre de personnes avec qui j'ai eu des relations sexuelles hors couple, des fois une seule fois, des fois de manière suivie, des fois j'ai décidé d'arrêter, des fois l'autre a décidé, des fois j'étais triste et des fois non, mais à chaque fois j'ai appris des trucs sur moi et sur les autres.
Et mon trip découvert le plus récemment ? Récolter des bleus par certaines pratiques un petit peu brutales, et les regarder une ou deux semaines après (je marque un peu durablement :cretin:) avec attendrissement en repensant à ce qu'on a fait. Quand je dis attendrissement, je ne déconne pas. En revanche, je suis absolument persuadée que ma recette du cul ne convient pas à tous, et je ne vais certainement pas conseiller à tout le monde de se faire taper dessus, tout comme ça serait cool que tu n'ériges par ton modèle du couple monogame mis ensemble ni trop tôt ni trop tard avec des pratiques ni trop ni pas assez comme la recette de l'épanouissement.
 

Madhiko

Madhibou
@Nastja Ah pour moi "être sexualisée à 15 ans" et "avoir des rapports sexuels à 15 ans" c'est pas pareil, enfin y a pas de lien logique entre les deux. Avoir une image publique sexualisée, c'est lourd à assumer, même pour une personne adulte, et donc encore plus pour une ado, et c'est ça qui pose problème. Y a aussi le fait que cette sexualisation est destinée à des regards d'adultes, généralement, or je fais une différence entre une fille de 15 ans qui couche avec un garçon de 15 ans, et une fille de 15 ans qui couche avec un homme de 40 ans. Le 1er cas ne me pose pas de problème, mais je regarderais le 2nd cas avec beaucoup plus de suspicion.
 

Whitemountain

- You see the moon is bright in that treetop night
@Ocytocine. J'ai fait ma première fois l'année de mes 15 ans avec quelqu'un de mon âge (et je précise que c'était en mon âme et conscience, sans pression de qui ou quoi que ce soit pour les gens qui en douteraient :lol: ) et avec le recul je suis assez contente car j'étais assez mature et prévoyante: je sentais que c'était pour bientôt donc j'ai pu acheter des capotes (et je suis heureuse d'en avoir eu les moyens) et j'étais allée au planning familial avec une amie pour la pilule, ça s'était bien passé. J'ai été sensibilisée au sujet contraception/IST très tôt, donc ça m'a bien aidée.
 
  • Big up !
Reactions : Querencia
Trop tôt, trop tard ... Il y aura toujours quelqu'un pour qui nos choix ne sont pas les bons. Je pense que l'important, comme dit plusieurs fois plus haut, c'est :
1. Être bien informé sur les différents risques (ist, grossesses ...) + pouvoir avoir accès à tout ce qu'il faut niveau préventions des dit-risques,
2. Être sûr qu'on les faits pour les bonnes raisons, c'est à dire pour soi, parce qu'on en a envie et qu'on se sent prêt à sauter le pas avec quelqu'un,
et c'est tout.

J'ai eu ma première fois à 15 ans justement, je fréquentais quelqu'un depuis un peu moins d'un an (rien de très sérieux, ni de régulier), j'avais une totale confiance en lui (il demandait le consentement pour absolument tout et stoppait sans que j'ai jamais eu à insister + ne m'a jamais mis la pression pour quoi que ce soit) et j'y pensais depuis plusieurs mois, je m'étais renseignée sur le sujet, j'avais envie d'aller plus loin et je voulais que ce soit avec lui justement parce que j'avais confiance et envie de lui. Ma première fois a été super, on s'est bien protégé , quasi aucune douleur et même si on s'est séparé peu de temps après je n'ai jamais regretté de l'avoir fait à cet âge avec lui. Pour tout dire on est même resté en contact et la dernière fois qu'on a couché ensemble date d'il y a 2/3 ans (je vais avoir 26 ans). C'est un peu mon partenaire chouchou quand je suis célibataire parce que je sais qu'avec lui le consentement sera toujours respecté à la lettre et que ce sera top. :cretin:

C'est vraiment pas une question d'âge mais d'être au clair avec les raisons pour lesquelles on le fait et de le faire avec un.e partenaire avec qui on veut le faire (dans le sens où on a envie que ce soit cette personne en particulier, qu'on la connaisse depuis 1h ou 10 ans, qu'on l'aime ou non). Après comme tout dans la vie, ça peut tourner mal mais dans ces cas là c'est aux adultes autour de montrer aux ados qu'ils sont là pour eux et qu'ils ne les jugeront pas mais pourront les conseiller et les aider.

D'ailleurs ma sœur a récemment eu une discussion sur la sexualité avec ses enfants qui ont respectivement 8 et 9 ans. Ça peut sembler tôt mais elle a senti qu'il y avait une demande, en particulier de son aînée + il y a eu un événement qui fait que ces enfants ont été confrontés jeunes à ce sujet (et il y avait déjà eu une première tentative de discuter à ce moment là même si c'était moins poussé).
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
J'ai franchement trouvé l'initiative top, elle leur a parlé d'un peu tout -consentement, orientation sexuelle, grossesse, masturbation- en gardant un vocabulaire adapté à leur âge et en leur proposant de poser leur propres questions. Ça a beau l’inquiéter de les voir grandir (en particulier ma nièce qui semble très intéressée par le sujet ce qui est assez perturbant chez une petite fille de 9 ans mais peut s'expliquer par mon spoiler), elle veut avant tout les informer et leur donner toutes les cartes en mains pour qu'iels puissent faire leur propre choix le jour venu. Et puis les enfants ont leur propre forme de sexualité (masturbation, jeu du docteur par exemple) qui si elle n'est pas celle des adultes (plus de la curiosité, du "oh c'est agréable quand je touche là" que du véritable désir dirigé vers autrui) existe et iels ont parfois besoin qu'on leur explique que ce qu'iels ressentent est normal, que ça fait parti de leur intimité mais qu'il n'y a rien de mal à explorer tant que personne ne les force et qu'iels ne forcent personne. La clef c'est l'information et de laisser le dialogue ouvert.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes