Anthony Vincent

Équipe madmoiZelle
Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : La « tenue professionnelle » n’existe pas, contrairement au sexisme dans les entreprises
Ariana-Grande-positions-Capture-YouTube-660x400.jpg

Lire la suite ...
 
La tenue professionnelle n'existe pas.

C'est quand même beaucoup plus subtile que cela. Attention aux raccourcis ! Porter un uniforme cela n'est pas simplement fait pour être joli ou identifiable, il y a tout un ensemble de règles qui relève notamment de l'uniforme comme outil professionnel ou de protection. Idem certaines professions imposent des EPI (la plus connue le BTP). D'autres n'imposent pas d'uniforme ni d'EPI mais au regard de l'exposition de ses salariées notamment au public, la tenue vestimentaire entrera en ligne de compte. Etc..etc...Et toutes ces joyeusetés (ou du moins en grande partie) sont encadrées par le code du travail, des décrets etc...

En télétravail, j'ai collègues qui se mettent très à l'aise en jogging, en caleçon ou petite culotte tee-shirt (et pull si ça caille un peu).
Personnellement même en jour de télétravail, je m'habille (bon ça c'est sûr...quoique à poil devant son PC why not), je me coiffe, je me maquille et je continue même à me parfumer. En gardant ce rituel le matin (comme la pause pomme/thé de 10:30) cela me booste pour bosser. Car le télétravail ok c'est bien ça peut être cool, pour celles et ceux qui peuvent c'est citoyen contre le coronavirus...mais au regard de la situation que nous traversons cela devient suffocant, aliénant, et démotivant. Donc rien que le fait de se préparer comme pour aller au taff' perso' cela a un effet positif.

Quant à aux visioconférence: je me mets dans un coin très particulier de mon séjour (qui ne fait 120m² non plus) où derrière il y a un joli mur qui a été repeint il y a 1 an 1/2 dans une teinte gris clair glacé et rien autour. C'est ultra neutre. Car là pour le coup je ne veux pas que mes collègues, mon manager puissent même entre apercevoir quoique ce soit de mon appart'. C'est de l'ordre du très personnel.
 
Je suis d'accord que c'est franchement mal venu d'imposer des normes en ce qui concerne le physique : La coupe de cheveux, le maquillage, le teint de peau, les expressions faciales, tout ça. Je trouve aussi problématique les injonctions sexistes (la jupe obligatoire, les talons obligatoires, etc...).

Par contre je ne vois pas ce qui choque dans le concept de "tenue pro". Pour être accepté dans tous les groupes de la société il y a plus ou moins un dresscode. Il y en avait un au collège, au lycée, en études sup' selon la filière choisie, il y a toujours une sorte de règle implicite de ce qui se porte et de ce qui sort du cadre / est jugé inadapté. Donc je ne suis pas étonnée qu'il y ait également un dresscode dans les entreprises selon le poste que l'on occupe et l'entreprise qui nous emploie, les gens ont toujours présumé quelque chose des autres, de leurs personnalités et de leurs capacités à partir de leur tenue vestimentaire, hommes et femmes confondus.

Pour tous les postes en relation avec le public, ça ne me choque pas qu'il y ait un dresscode imposé (tant qu'il concerne strictement la tenue, sans particularités 'pour les femmes'), ça permet d'être clairement identifiable, de gommer les disparités entre les personnes et de représenter la structure qui nous emploie. Le dresscode permet "d'incarner" la fonction aux yeux du public, on le fait pour eux.

Pour tous les postes sans contact avec le public, j'imagine qu'on le fait pour soi. Comme dit plus haut, que l'on aime ça ou pas, tous les gens présument quelque chose de la personne en face d'eux à partir de ce à quoi ils ressemblent (et souvent à partir des goûts qui transparaissent), et le regard posé est souvent assez critique. Alors personnellement quand je suis entrée dans une très très grosse entreprise, j'ai choisi d'adopter une tenue neutre plus dans les standards implicites (dresscode costume noir ou bleu marine et chaussures bien cirées), parce qu'en tant que 'jeune' je sais que je pars déjà avec de potentiels préjugés étiquetés sur mon front et je n'avais pas envie d'en rajouter. C'est aussi un moyen de m'effacer en tant que personne et d'apparaître plutôt en tant que fonction, ça donne moins de prise aux gens pour la critique et je peux davantage choisir ce que je montre de moi.

Après c'est dommage effectivement que la tenue vestimentaire soit jugée si durement alors qu'elle ne reflète pas le niveau de compétences, mais je ne vois pas comment on pourrait changer ça :hesite:
 
Je pense que si, la tenue professionnelle existe mais qu'il y a tellement de problèmes autour que ça rends cette tenue assez abstraite et difficile. En fait, comme le souligne Marie Dasylva, le problème ce n'est pas tant les vêtements mais tout le reste qui va déplaire si ça sors d'une norme établie. C'est aussi les longues listes d'injonctions comme "Certaines marques de luxe imposent une teinte unique de rouge à lèvres pour toutes leurs vendeuses". La tenue professionnelle devrait simplement être, des vêtements adaptés au travail effectué en réalité. Quand on est une hôtesse, c'est évident que la tenue sera différente d'une animatrice par exemple.
 
Parce que le télétravail nous a prouvé que le professionnalisme et l’efficacité avait peu à voir avec la tenue.

Bah j'ai presque envie de dire qu'en fait, si, y a un vrai lien entre les deux mais pas nécessairement celui auquel on s'attendait.

Je ne suis pas en télétravail (ça n'existe pas ici) mais je suis assez libre sur la manière de me vêtir, bien que je travaille dans une banque. Je mets des baskets presque tous les jours, sinon c'est tongs/sandales. Pas de tailleur/cravate, on est loin des exigences parisiennes.

Et bah je suis bien plus efficace ainsi que quand je devais me peinturlurer la gueule tous les matins, porter des fringues dans lesquelles je ne suis pas à l'aise ni moi-même et que je devais porter des escarpins inconfortables. Parce que je n'y pense pas toute la journée et je peux donc me focus sur mon boulot plutôt que sur mon apparence/mon inconfort.
 

nezentrompette

Le train de vie d'une noix de Saint-Jacques
Si on laisse de côté les injonctions vestimentaires sexistes (dans les deux sens, que ce soit la jupe imposée aux femmes autant que le bermuda interdit aux hommes, etc...) je pense que poser un cadre vestimentaire (et juste vestimentaire, ce qui relève du physique de la personne devrait rester au choix de la personne!) partagé par les salariés fait sens sur deux points:
- l'esprit "corporate": quand tu partages une manière de t'habiller avec tes collaborateurs, ça fait plus ou moins esprit de groupe et l'ensemble des salariés "incarnent" l'entreprise vis-à-vis des regards extérieurs. Je suis bien d'accord que les goûts vestimentaires personnels n'influent pas sur les capacités intellectuelles de chacun, les salariés entre eux savent bien que c'est pas parce que Bidule vient bosser en chemise hawaienne qu'il est moins bon qu'un autre et que Truc avec son costard est complètement nul. Le souci c'est que dans une boîte, selon le secteur, on peut être amené dans la journée à croiser (et vraiment "croiser", sans même adresser la parole) énormément de monde qui passe en coup de vent (prospects, potentiels collaborateurs, clients...), du monde qui, quoi qu'on en dise, ce sont créé des attentes sur ce qu'ils vont/veulent trouver en arrivant. Si l'image que les salariés renvoient ne correspond pas, ça part mal. Dans le monde de l'entreprise, la règle c'est plutôt "faire le plus que le moins" pour envoyer une image "sérieuse" (à mes débuts dans l'interprétation, tous les profs nous disaient "si tu sais le dresscode de l'endroit où tu vas interpréter, fond-toi dans la masse; si tu ne le connais pas, mieux vaut être trop bien habillée que pas assez, tu attireras moins l'oeil)
- l'auto-conditionnement. A une époque où la frontière sphère pro/sphère privée disparaît de plus en plus (les mails et coups de fil de la boîte à pas d'heures, les épisodes de ta série qu'avant tu aurais dû attendre de visionner le soir dans ton salon à la tv et que maintenant tu regardes sur ton tél à la pause déj, et à présent le télétravail qui se généralise...), je pense que revêtir sa "tenue de boulot" comme on revêt un costume de super héros pour se mettre en mode "travail" peut aider à se conditionner. C'est bête à dire, mais je n'ai pas le même comportement quand je suis bien habillée que quand je traîne en survêtement. De même que je n'ai pas le même comportement dans le cadre pro qu'avec ma famille. Les deux vont de pair. C'est une coupure symbolique qui n'est pas anodine, et qui explique d'ailleurs que même en télétravail énormément de gens (je peux me tromper, c'est basé sur ce que je vois autour de moi) ont besoin de porter autre chose que leur pyjama devant leur ordi.

Evidemment je généralise à gros traits, on trouve toujours des gens capables d'être ultra pro même en short et tongues quand d'autres mettraient les pieds sur le bureau au bout de 10mn tellement "ça sent les vacances".

Si déjà on effaçait certains trucs aberrants, comme le tailleur-exclusivement-jupe pour les femmes, les pieds-qui-puent-en-été dans des chaussures qui doivent absolument être fermées ou le port obligatoire du soutif (et oui les gentes, les seins ça gigote quand on bouge, ça n'a rien d'offensant ni de sexuel), et tout ce qui a été cité dans l'article (le problème des racisé.e.s, du maquillage, etc.) ce serait déjà pas mal.
 
Dernière édition :
J'ai travaillé dans un hypermarché pendant deux ans. Le dress code était assez libre chez les filles. Été, le tee-shirt du magasin mais nous avions le droit de porter de porter jupe ou pantalon. Évidemment le jogging était proscrit. L'hiver , haut noir (cela pouvait être une robe ) et veste du magasin. Par contre, les mecs devaient porter une chemise bleu et un gilet , été comme hiver. Si nous enlevions notre veste s'il faisait trop chaud, le patron hurlait. Par contre, si pratiquement tous les piercings étaient autorisés, les collègues qui avaient un piercing au septum devaient l'enlever.
Attention, si les patrons autorisaient les tenues, les collègues femmes crachaient sur celles qui portaient des mini-jupes et des petites robes. Une de mes collègues s'est pris une baffe quand elle a dit à mon chéri de l'époque, que j'étais une fille facile.
 
  • Big up !
Reactions : kiwi234
J'apporte ma petite pierre à l'édifice : en entretien pro, on m'a reproche de porter des tenues "de petite fille" et du fait que je faisais plus jeune que mon âge, ce qui expliquerait que certains collègues ne me prennent pas au sérieux, quand bien même la qualité de mon travail ne pose pas de problème ... !

C est un peu comme si on me disait que ma boite institutionnalisait ce genre de comportement discriminant à l'égard des jeunes plutot qu'inciter ses salariés à respecter le travail des autres.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes