Je suis tellement fière des boulots de mes collègues!!!! L'animation du logo, l'habillage de fin, le duplex de Martin et les deux reportages ont été fait par mes camarades de classe de Gobelins en motion design (à ne pas confondre avec l'animation 2D qui est certes la formation la plus connue de l'école, mais qui n'a strictement rien à voir). :)))

Vous pouvez aussi voir les autres travaux fait par les autres élèves de notre classe ici:
http://www.canalplus.fr/c-emissions/c-le-petit-journal/pid6515-le-petit-journal.html?vid=1279034
(la création n°1, c'est le mien, faites avec une autre camarade de l'école)
 
Les animations des jeunes garçons qui ont perdus leurs parents sont très belles. Leur témoignage est poignant, et l'animation correspond parfaitement.
Après je suis moyen fan de l'humour et même si j'aime bien les Kassos, il n'y a qu'à la fin que j'ai trouvé ça drôle. ("On peux dire que tu t'es fait duuu .... SUSHIIII?? :dowant: ")
Mais quel boulot !! C'est impressionnant de voir quelque chose d'aussi divers et bien réalisé.
Bravo ! :top:
 
J'ai adoré les poulets animés, c'était si créatif généreux! Bravo SUPINFOCOM.
Les autres anims ne m'ont pas du tout touchée par contre, le motion design pour boko haram c'était beau au moins, mais l'animation du présentateur et du public rigides comme des pantins de bois m'a agacée profondément.
 
L'animation pour le reportage de Boko Haram est juste sublime ! Le contraste avec les témoignages m'ont donné la chair de poule. Bravo. :clap:
 

Watou

Sorcière débutante
Donc je suis la seule que ça choque, qu'on embauche des étudiants pour faire un travail de professionnel ?

Je ne critique pas les élèves de participer à ce genre de projets, parce que je comprends tout à fait l'attrait que ça peut avoir et ce qu'on peut vous faire miroiter. Et je ne doute pas que le projet ait pu être intéressant, enrichissant et instructif. C'est ce qu'on est en droit d'attendre d'une école.
Je critique l'école d'encourager ce genre de pratiques qui ne font que dévaloriser notre travail. Les étudiants qui ont participé à ce projet n'ont pas fait moins que des employés qualifiés qu'il aurait fallu payer à ce titre. Sous prétexte de partenariat, de publicité, et tout ce qu'on veut, l'entreprise économise sur des salaires et fait croire que travailler pour eux est une chance suffisamment grande pour ne pas avoir besoin d'une rétribution autre que leur nom sur un CV. Quelle estime on peut avoir de notre travail ?

Si les entreprises savent qu'il suffit de décaler une production de quelques mois pour tomber dans la période où les étudiants cherchent des stages, le travail perd de sa valeur, et les professionnels galèrent pour manger. Toute la profession perd en crédibilité, son fonctionnement devient complètement biaisée, et tout le monde y perd, à part les entreprises qui peuvent se faire plus de marge. Parce que les entreprises se font de l'argent sur ce qu'on a produit gratuitement, pardon, ce que les étudiants ont PAYE pour produire.

J'ai l'impression, et c'est ce qui me dérange, que c'est un problème lié à notre métier plus qu'autre chose, et qui va de paire avec le fait qu'on n'est pas forcément pris au sérieux. "Attends, tu dessines toute la journée sur des projets intéressants pour des boîtes jeunes cools funs et tu voudrais être payé en plus ? Mais ton métier c'est pas un vrai métier !" (on m'a déjà demandé si je jouais comme ça toute la journée. Comment tu veux être pris au sérieux en tant que professionnel ?) Parce que l'image qu'on a des métiers artistiques, c'est une bande de grands enfants qui font des courses de fauteuils à roulettes dans leurs bureaux, se tirent dessus avec des avions en papier et parfois quand ils ont le temps font des petits dessins. Et les studios véhiculent cette image, "regardez comme c'est cool de bosser avec nous, comme on s'amuse tous et comme on est trop une grande famille !" en faisant silence sur la pression, les horaires pourries, les charrettes, la précarité des contrats, la mobilité exacerbée dont t'es obligée de faire preuve, le manque de visibilité que t'as de ton avenir même à court terme, et le fait que bah, métier qui nous plaise et qu'on a eu la chance de choisir ou non, à un moment ou à un autre, on a besoin de manger.

Si tu ramènes ça à n'importe quel métier en dehors du domaine artistique, c'est tellement absurde que c'en est drôle. "Bonjour, étudiants en maçonnerie-électricité-plomberie-métiers du bâtiments dont j'ai même pas idée ! Vous allez travailler sur les nouveaux locaux de Canal, avec un vrai client et les vraies conditions qui vous attendent en sortant ! Quel entraînement ! La chance, hein ? Vous payer ? Noooon... Par contre on va mettre une petite affiche avec le nom de votre école, et vous avez même le droit d'écrire votre nom en tout petit en bas voilà ici."

Bref, tant qu'on ne considèrera pas nous même notre métier comme aussi sérieux et légitime que n'importe quel autre, on continuera à accepter des conditions de travail de plus en plus absurdes jusqu'à ce qu'il disparaisse parce qu'on pourra plus en vivre.

Et franchement, on parle de Canal, pas d'une pme ou d'une association...

Pire que les stages abusifs non rémunérés, les gens qui paient pour être employés...

(une fois de plus, je ne veux en aucun cas agresser les étudiants qui ont participé au projet, juste essayer de mettre en lumière l'absurdité de ce genre de fonctionnement...)
 
Donc je suis la seule que ça choque, qu'on embauche des étudiants pour faire un travail de professionnel ?

Je ne critique pas les élèves de participer à ce genre de projets, parce que je comprends tout à fait l'attrait que ça peut avoir et ce qu'on peut vous faire miroiter. Et je ne doute pas que le projet ait pu être intéressant, enrichissant et instructif. C'est ce qu'on est en droit d'attendre d'une école.
Je critique l'école d'encourager ce genre de pratiques qui ne font que dévaloriser notre travail. Les étudiants qui ont participé à ce projet n'ont pas fait moins que des employés qualifiés qu'il aurait fallu payer à ce titre. Sous prétexte de partenariat, de publicité, et tout ce qu'on veut, l'entreprise économise sur des salaires et fait croire que travailler pour eux est une chance suffisamment grande pour ne pas avoir besoin d'une rétribution autre que leur nom sur un CV. Quelle estime on peut avoir de notre travail ?

Si les entreprises savent qu'il suffit de décaler une production de quelques mois pour tomber dans la période où les étudiants cherchent des stages, le travail perd de sa valeur, et les professionnels galèrent pour manger. Toute la profession perd en crédibilité, son fonctionnement devient complètement biaisée, et tout le monde y perd, à part les entreprises qui peuvent se faire plus de marge. Parce que les entreprises se font de l'argent sur ce qu'on a produit gratuitement, pardon, ce que les étudiants ont PAYE pour produire.

J'ai l'impression, et c'est ce qui me dérange, que c'est un problème lié à notre métier plus qu'autre chose, et qui va de paire avec le fait qu'on n'est pas forcément pris au sérieux. "Attends, tu dessines toute la journée sur des projets intéressants pour des boîtes jeunes cools funs et tu voudrais être payé en plus ? Mais ton métier c'est pas un vrai métier !" (on m'a déjà demandé si je jouais comme ça toute la journée. Comment tu veux être pris au sérieux en tant que professionnel ?) Parce que l'image qu'on a des métiers artistiques, c'est une bande de grands enfants qui font des courses de fauteuils à roulettes dans leurs bureaux, se tirent dessus avec des avions en papier et parfois quand ils ont le temps font des petits dessins. Et les studios véhiculent cette image, "regardez comme c'est cool de bosser avec nous, comme on s'amuse tous et comme on est trop une grande famille !" en faisant silence sur la pression, les horaires pourries, les charrettes, la précarité des contrats, la mobilité exacerbée dont t'es obligée de faire preuve, le manque de visibilité que t'as de ton avenir même à court terme, et le fait que bah, métier qui nous plaise et qu'on a eu la chance de choisir ou non, à un moment ou à un autre, on a besoin de manger.

Si tu ramènes ça à n'importe quel métier en dehors du domaine artistique, c'est tellement absurde que c'en est drôle. "Bonjour, étudiants en maçonnerie-électricité-plomberie-métiers du bâtiments dont j'ai même pas idée ! Vous allez travailler sur les nouveaux locaux de Canal, avec un vrai client et les vraies conditions qui vous attendent en sortant ! Quel entraînement ! La chance, hein ? Vous payer ? Noooon... Par contre on va mettre une petite affiche avec le nom de votre école, et vous avez même le droit d'écrire votre nom en tout petit en bas voilà ici."

Bref, tant qu'on ne considèrera pas nous même notre métier comme aussi sérieux et légitime que n'importe quel autre, on continuera à accepter des conditions de travail de plus en plus absurdes jusqu'à ce qu'il disparaisse parce qu'on pourra plus en vivre.

Et franchement, on parle de Canal, pas d'une pme ou d'une association...

Pire que les stages abusifs non rémunérés, les gens qui paient pour être employés...

(une fois de plus, je ne veux en aucun cas agresser les étudiants qui ont participé au projet, juste essayer de mettre en lumière l'absurdité de ce genre de fonctionnement...)

Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis, seulement, ce n'est pas parce que c'est un projet étudiant qu'il n'a pas été rémunéré.
Je suis dans une école d'art où certaines sections travaillent avec des entreprises pour des projet édités ou diffusés et il y a bien une rémunération, et une rémunération correcte. Seulement, comme c'est réalisé dans le cadre d'une école, les élèves ne touchent pas directement l'argent, qui est reversé aux assos, bde, etc, et qui permet de financer des voyages ou du matos pour les étudiants qui ont travaillé, ce qui est plutôt cool.

Après, ce n'est peut être pas le cas des écoles qui ont travaillé sur le petit journal, et je pense que ça ne se passe en effet pas comme ça partout.

Je suis complètement d'accord avec ce que tu as dis et il faut rester vigilant sur ce genre de pratique.
 
  • Big up !
Reactions : Kounette and Watou

Watou

Sorcière débutante
@Gehenn Je ne savais pas qu'il y avait des partenariats où les entreprises participaient financièrement... Merci de m'avoir éclairci sur ce point ! Après je ne sais pas si ça ne reste pas largement plus rentable pour eux : pas de cotisations, ce genre de trucs...

Honnêtement, connaissant Supinfocom (je tape sur mon ancienne école. C'est mal. Tant pis.), je pense pas que les étudiants aient touché un rond pour leur boulot... De ce que j'ai pu en discuter avec eux, c'est pas franchement ressorti dans la conversation...
 
  • Big up !
Reactions : Gehenn and Denderah

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes