Bonjour je vais faire un commentaire désagréable.

Voila les faluchards et la faluche, c'est tout ce que je déteste dans la fac et dans la société en général. Un communautarisme de gens ouvertement affichés cools censés être importants dans une fac et qui se la pètent parce qu'ils sont reconnaissables.
Tout ceux que j'ai connus ou croisés étaient terriblement prétentieux et n'avaient de cesse de vanter leur mouvement qu'il fallait absolument intégrer mais attention ! tout le monde ne le pouvait pas.
Les chansons paillardes et les orgies c'est bien avec mes potes, à la fac c'est pas mon trip.

Voilà, merci, au revoir :cretin:
 
Doux Jésus, merci ! :d Qu'est-ce que ça fait plaisir de lire un article sur un baptême quelconque qui en donne une image bien plus réelle que se racontent les médias traditionnels...

Un peu frustrée de pas savoir exactement en quoi consiste le baptême faluchard, mais je comprends très bien le secret qui l'entoure... La faluche ressemble beaucoup à la calotte, d'ailleurs, c'est rigolo :).

Et si jamais quelqu'un peut me répondre, petite question : vous devez coudre votre faluche vous-mêmes ? Je comprends pas trop : est-ce que ça signifie coudre le ruban, ou bien carrément "faire la faluche" (un peu comme un chapelier, en gros) ?

Manque plus que le baptême belge, et je vous jure que construis un autel dédié à Madmoizelle dans un coin de mon salon :shifty:
 
Côté sectaire ou pas, je trouve ça bien sympa ce genre de communauté, d'esprit de camaraderie etc ... a l'IUT on avait un fort sentiment d'appartenir à une communauté, et depuis que je suis à la fac je suis paumée, personne ne se parle, aucun esprit d'équipe, les gens sont dans leurs coins et le BDE n'arrange rien ...
 
J'espère que mon commentaire ne froissera personne, mais je ne comprends pas l'intérêt. De mon point de vu, c'est un fonctionnement qui marche sur l'élite, le mérite, la sélection, ce n'est pas du tout ce que je recherche à l'université.
Il y a une espèce de truc très officiel derrière la faluche, une hiérarchisation de la chose, avec le Grand Maitre faluchard, le code de la faluche qu'il faut respecter. Il faut avoir une marraine, en interne, ça a un peu un fonctionnement de famille comme dit dans l'article, ce qui m'évoque effectivement du sectarisme, un respect de la hiérarchie, dont on ne comprend pas le but. Sans parler des pin's à la signification parfois très limite, et de cette manie à se renfermer sur soi-même, ou entre gens de sa filière ou de son secteur.
Je pense probablement de cette façon parce que je suis engagée politiquement dans une organisation de jeunesse, et que je fais partie d'un syndicat étudiant (parait-il que chacun est le pire ennemi de l'autre), alors le fait de se dire apolitique (on peut ne pas être apolitique mais être apartisan) et asyndical me gène inévitablement :cretin:, pour autant je ne pense pas être fermée au dialogue mais de ce que j'en ai vu, c'est bien loin de m'attirer, ça me semble aussi assez sexiste dans le fonctionnement.
(enfin, c'est pas pour ça que j'irai voler une faluche, les gens font ce qu'ils veulent, tant que c'est consenti).
 
Etant présidente d'asso d'une grosse université lyonnaise, je peux vous dire que la faluche n'est pas égale à l'associatif. C'est déjà un choix, un réseau différent. Pour ma part mon association n'est pas falucharde c'est à dire que ce n'est pas une finalité d'en avoir une. Certains en ont une en parallèle de l'asso mais pour ma part je n'en veux pas une.
Deux raisons : 1. Je suis déjà assez débordée par mes études et par l'asso.
2. J'ai déjà des amis et ça me fait du bien le fait qu'ils ne soient pas dans un cercle associatif ou faluchard.
Si je rencontre des faluchards et que ces derniers sont sympas et n'essayent pas de me convaincre de l'utilité de leur faluche, tout me va.
C'est vraiment un choix.
Si j'ai préféré être dans une asso et m'y investir c'est que j'ai une satisfaction au niveau des étudiants que je peux aider au quotidien.
 
  • Big up !
Reactions : Lune pailletée
Apollonie;3436511 a dit :
J'espère que mon commentaire ne froissera personne, mais je ne comprends pas l'intérêt. De mon point de vu, c'est un fonctionnement qui marche sur l'élite, le mérite, la sélection, ce n'est pas du tout ce que je recherche à l'université.
Il y a une espèce de truc très officiel derrière la faluche, une hiérarchisation de la chose, avec le Grand Maitre faluchard, le code de la faluche qu'il faut respecter. Il faut avoir une marraine, en interne, ça a un peu un fonctionnement de famille comme dit dans l'article, ce qui m'évoque effectivement du sectarisme, un respect de la hiérarchie, dont on ne comprend pas le but. Sans parler des pin's à la signification parfois très limite, et de cette manie à se renfermer sur soi-même, ou entre gens de sa filière ou de son secteur.
Je pense probablement de cette façon parce que je suis engagée politiquement dans une organisation de jeunesse, et que je fais partie d'un syndicat étudiant (parait-il que chacun est le pire ennemi de l'autre), alors le fait de se dire apolitique (on peut ne pas être apolitique mais être apartisan) et asyndical me gène inévitablement :cretin:, pour autant je ne pense pas être fermée au dialogue mais de ce que j'en ai vu, c'est bien loin de m'attirer, ça me semble aussi assez sexiste dans le fonctionnement.
(enfin, c'est pas pour ça que j'irai voler une faluche, les gens font ce qu'ils veulent, tant que c'est consenti).
Alors, je vais parler pour la Belgique, mais en gros, chez nous, un cercle folklorique est apolitique. On ne peut donc pas, au sein de ce cercle, en tant que délégué (= en ayant des responsabilités dans le cercle), avoir des propos politisés. Est-ce que ça empêche un président de baptême d'être représentant facultaire, ou d'une organisation qui défend les droits des étudiants ? Pas du tout ! C'est juste que dans le cadre du folklore, on est apolitique. Il faut simplement scinder les choses : le folklore n'est pas politiqué, ni politisé, c'est tout.

C'est pas non plus sexiste... Je sais pas trop où on peut voir le sexisme dans le folklore, en fait, je dois bien l'avouer :shifty:. Et je vois encore moins comment on peut penser que le foklore est sexiste sans avoir mis un pied dedans, dans la mesure où le secret autour de folklore est bien gardé. Pour la hiérarchie, bah euh c'est comme toute organisation : il faut un grand chef, des sous-chefs et des secrétaires. Le principe du parrainage me semble plutôt clair avant d'être sectaire : l'impétrant (ou le bleu) n'y connaît rien, il faut bien que quelqu'un lui apprenne. Le grand chef ne peut tout apprendre à l'impétrant, parce qu'il joue un certain rôle qui n'est pas compatible avec celui de parrain (ce n'est pas la même relation, etc.). Tout comme Fab ne peut pas expliquer à toutes les Madmoizelles le fonctionnement du site, donc le marrainage est là pour ça (parallèle plus ou moins fiable).

(Ceci concernant bien évidemment la Belgique, mais je pense qu'il y a de nombreux points communs avec la France)

Si je n'avais qu'une chose à dire sur le baptême (quel qu'il soit), ce serait celle-ci : vous avez le droit de ne pas aimer comme vous avez le droit d'aimer, mais dans tous les cas, émettez votre opinion sur des choses que vous avez vécues/vues/entendues vous-mêmes, et non par sur des préjugés ou sur des "on dit". Parce que ce qu'on dit des baptêmes en général, c'est rarement ce que c'est réellement (en grande partie à cause du secret relatif qui l'entoure, secret qui fait à la fois la force et la faiblesse des baptêmes). Cet article représente beaucoup plus le baptême (quel qu'il soit) que l'image qu'en font les médias ou qu'on s'en fait tous seuls comme des grands.

Quant aux trucs limites dans le baptême... Bien sûr qu'il y en a. Mais il faut les remettre dans leur contexte pour les voir à leur juste niveau, et mieux les évaluer/les comprendre. Difficile d'en dire plus à cause de ce "silence" autour du baptême, justement... Secret que je respecte, et que toute personne ayant fait son baptême aura probablement envie de respecter, parce que l'aura vécu et donc le verra de façon assez différente.
 
Ziggie;3436449 a dit :
Bonjour je vais faire un commentaire désagréable.

Voila les faluchards et la faluche, c'est tout ce que je déteste dans la fac et dans la société en général. Un communautarisme de gens ouvertement affichés cools censés être importants dans une fac et qui se la pètent parce qu'ils sont reconnaissables.
Tout ceux que j'ai connus ou croisés étaient terriblement prétentieux et n'avaient de cesse de vanter leur mouvement qu'il fallait absolument intégrer mais attention ! tout le monde ne le pouvait pas.
Les chansons paillardes et les orgies c'est bien avec mes potes, à la fac c'est pas mon trip.

Voilà, merci, au revoir :cretin:
Exactement ce que j'allais dire. :cretin:
Et pourtant c'est pas faute d'avoir traîné avec des faluchards pendant mes études universitaires (et d'avoir caressé le rêve d'en devenir une il y a un temps) en médecine, en bio, en kiné, etc.
Beaucoup fonctionnent sur l'apparence. T'es faluchard, tu gueules, tu bois, donc t'es cool. Et tu te prives pas de le faire savoir aux autres pauvres étudiants lambda.

Le pire quand tu es faluchard, c'est que ton parrain/marraine t'OBLIGE à boire pendant les soirées. Les histoires de "ça existe les faluchards qui ne boivent pas", c'est des conneries. Tu ne seras un "vrai" faluchard que quand tu auras bu ton litron d'alcool.

Alors la faluche c'est sympa un temps, mais faut grandir un peu pour se rendre compte des dérives et des (nombreux!) aspects négatifs.
 
J

junkylolah

Guest
Spiracle;3436456 a dit :
Et si jamais quelqu'un peut me répondre, petite question : vous devez coudre votre faluche vous-mêmes ? Je comprends pas trop : est-ce que ça signifie coudre le ruban, ou bien carrément "faire la faluche" (un peu comme un chapelier, en gros) ?
Pour te répondre: dans certaines villes, ils doivent coudre eux même leur faluche, moi à Montpellier, j'ai une faluche particulière, vu qu'elle a des crevets ( la légende expliquant que c'est parce que la croix formé sur la faluche aplat, represente la croix occitane), et c'est "la couturière" qui me la cousu, en revanche j'ai du coudre tout mes rubans (asso, origine ect)

j'espère que j'ai pu t'éclairer
 
Où est Charlie ?;3436524 a dit :
J'ai tout entendu là dessus, qu'il ne fallait surtout jamais parler à un faluchard de sa faluche, que c'était trés fermé, que leurs bizutages étaient trés durs et malsains, tout tout tout.

Mais je suis septique à la lecture de l'article. J'ai l'impression que tout est très "langue de bois". Tout le texte me semble convenue, que des avantages, limite propagande. Alors il n'y a aucun dérapage ? Genre "on se fait trés rarement retirer sa faluche lorsqu'on se conduit mal"... Aucun bizutage limite-limite ? L'argument que c'est pour que l'expérience reste positive me laisse perplexe.

Enfin bon, je crois que la mauvaise image perdure, j'aurai aimé penser autrement, mais l'interview ne me parait pas très sincére.
Après c'est que mon avis, hein 8)
Alors, pour te répondre :) Tatiana, Séverine et Justine sont trois nanas qui vivent bien leur faluche, elles n'ont pas ressenti leur baptême comme un épouvantable bizutage, donc forcément, elles en disent du positif. Après elles m'ont aussi dit que certains finissaient mal après le baptême, mais que ça dépend plus de la personne que de l'organisation. Dans tous les cas, elles sont un échantillon de faluchardes, donc suivant les villes et les personnes, le ressenti peut être différent du leur. C'est aussi pour ça que, comme elles le disent, elles n'ont été faluchées que lorsqu'elles ont trouvé des gens avec qui elles s'entendaient...

Apollonie;3436511 a dit :
Je pense probablement de cette façon parce que je suis engagée politiquement dans une organisation de jeunesse, et que je fais partie d'un syndicat étudiant (parait-il que chacun est le pire ennemi de l'autre), alors le fait de se dire apolitique (on peut ne pas être apolitique mais être apartisan) et asyndical me gène inévitablement :cretin:
Ce ne sont pas les faluchardes, qui sont apolitiques, c'est la faluche :) Ca veut juste dire que les faluchards ne représentent pas de courant politique quand ils portent leur faluche, ils peuvent tout à fait avoir des idées à l'extérieur de ce cercle. :)
 
Intéressant, on n'a pas ce "mouvement" dans notre petite fac catalane, du moins je n'ai pas vu de "faluche".
:red: D'ailleurs, jusqu'à aujourd'hui, je pensais qu'une faluche, c'était uniquement ça:

Nostalgie de biloute qui refait surface
 
  • Big up !
Reactions : cococat

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes