Sujet intéressant, comme d'habitude, mais j'ai eu énormément de mal à remplir le test initial parce que je n'arrivais pas à interpréter le "Ultra modérément d'accord"... Ca voulait dire qu'on ne pouvait pas ne pas être à 100% d'accord avec les affirmation, qu'on avait toujours une part de nous qui reconnaissait le bien fondé des propositions ?

Et j'ai pas compris grand chose à la clairvoyance normative de Nicole Dubois, j'y reviendrais quand j'aurais l'esprit plus clair. :)
 
Pour le 3) de Dubois, ce ne seraient pas plutôt "les sujets non clairvoyants..." ?

J'ai été sage, j'ai répondu au questionnaire avant de lire l'article. Et j'ai un peu galéré. Dès la première question :

"à terme, tout le monde obtient ce qu'il mérite" : ben non. Parce qu'il y a plein d'éléments indépendants de notre mérite qui peuvent influer sur notre réussite. Donc j'ai mis "ultra modérément d'accord". Mais ça veut pas dire que je ne pense pas qu'il y a une part de mérite dans la réussite des gens ! En fait, le "ultra modérément" porte sur le "tout le monde"...

"la plupart des choses malheureuses qui arrivent dans la vie des gens est due à la malchance" : oulala, dure celle-ci. J'ai répondu "globalement pas d'accord". Mais euh... Ca dépend de ce qu'on entend par malchance, aussi : hasard pur ? (comme si nos malheurs/bonheurs étaient du à une sorte de loterie, mais ça supposerait alors qu'on part tous avec les mêmes chances au départ, ce qui n'est évidemment pas le cas). ou bien malchance comme "conditionné par un environnement peu propice" ?

Breeeef. T'façon, j'ai toujours été nulle en questionnaires ):
 
J'ai absolument rien pigé à l'article !
Mais rapport aux questions, vu ce qu'il m'est arrivé je dirais qu'on n'a pas toujours ce qu'on mérite.
Vis-à-vis de ce drame je me suis "toujours" demandé ce que j'avais bien pu faire pour le mériter. La réponse vient toute seule, même si elle n'est pas évidente : nous n'avons rien fait de mal. C'est la malchance/le destin/je sais pas quoi. (donc oui les choses malheureuses arrivent à cause de la malchance)
Concernant les résultats scolaires oui j'ai toujours estimé que ma réussite ou mes échecs étaient de ma "faute" : soit j'ai suffisamment bossé soit pas assez, là je mérite ce que j'obtiens (ou pas, parfois j'ai estimé que le jugement du correcteur sur mon travail n'était pas juste, du style "ce qui n'est pas écrit n'est pas fait"). Oui un environnement calme et sain favorise la concentration et donc un bon travail.
Pour l'entretien d'embauche : ça dépendra de moi et ma capacité à me vendre, mais aussi de "l'ouverture" du recruteur face à mes arguments.
Je n'estime pas avoir de chance quand je réussis, en revanche je me trouve très malchanceuse pour certaines choses (mais j'admets facilement ma capacité à me planter en beauté)
 

Justine_

Équipe madmoiZelle
Aouch bordel, j'me disais bien que ça passait ou ça cassait :)
N'hésitez pas à me dire là où ça coince, ça me permet de voir et d'adapter les suivants (et de voir là où j'ai commencé à emberlificoter les explications) !

Anourocéphale;2647694 a dit:
Je crois que j'ai rien compris :shifty:
Alooors, je ne sais pas bien par où commencer, mais pour faire court, l'article parle de la norme sociale spécifique qu'est la norme d'internalité (= notre société valorise les explications internes, c'est-à-dire que nous avons tendance à mieux juger quelqu'un qui nous dira que "si j'ai réussi, c'est parce que j'ai travaillé" que quelqu'un qui dira plutôt "si j'ai réussi, c'est par coup de bol") et de la clairvoyance normative, c'est-à-dire notre capacité à avoir plus ou moins conscience de cette norme...
Il y a des trucs en particulier qui ont causé problème ?

Corne de Gazelle;2647713 a dit:
Je t'échange contre mon prof de socio :d
HAHA on va faire un PIMP MA CLASSE ?! :)

Yana;2647754 a dit:
Sujet intéressant, comme d'habitude, mais j'ai eu énormément de mal à remplir le test initial parce que je n'arrivais pas à interpréter le "Ultra modérément d'accord"... Ca voulait dire qu'on ne pouvait pas ne pas être à 100% d'accord avec les affirmation, qu'on avait toujours une part de nous qui reconnaissait le bien fondé des propositions ?

Et j'ai pas compris grand chose à la clairvoyance normative de Nicole Dubois, j'y reviendrais quand j'aurais l'esprit plus clair. :)
Non, tu as raison, je ne m'y suis pas bien prise, j'aurais dû mettre "d'accord vs pas du tout" ! Je n'ai pas voulu mettre trop d'items, ou des questionnaires tels quels parce qu'ils me semblaient un peu complexes et trop longs, mais j'aurais peut-être dû, ça vous aurait aidé à mieux voir de quoi il s'agissait (je note pour plus tard)(Parker Lewis quoi)...
La clairvoyance normative, c'est juste notre degré de connaissance de la norme. Les gens clairvoyants ont conscience qu'il vaut mieux présenter des réponses internes dans certaines situations... Tu vois ?

Malaussène;2647796 a dit:
Pour le 3) de Dubois, ce ne seraient pas plutôt "les sujets non clairvoyants..." ?

J'ai été sage, j'ai répondu au questionnaire avant de lire l'article. Et j'ai un peu galéré. Dès la première question :

"à terme, tout le monde obtient ce qu'il mérite" : ben non. Parce qu'il y a plein d'éléments indépendants de notre mérite qui peuvent influer sur notre réussite. Donc j'ai mis "ultra modérément d'accord". Mais ça veut pas dire que je ne pense pas qu'il y a une part de mérite dans la réussite des gens ! En fait, le "ultra modérément" porte sur le "tout le monde"...

"la plupart des choses malheureuses qui arrivent dans la vie des gens est due à la malchance" : oulala, dure celle-ci. J'ai répondu "globalement pas d'accord". Mais euh... Ca dépend de ce qu'on entend par malchance, aussi : hasard pur ? (comme si nos malheurs/bonheurs étaient du à une sorte de loterie, mais ça supposerait alors qu'on part tous avec les mêmes chances au départ, ce qui n'est évidemment pas le cas). ou bien malchance comme "conditionné par un environnement peu propice" ?

Breeeef. T'façon, j'ai toujours été nulle en questionnaires ):
Très juste, merci, je préviens Fab / Flo pour éditer :)
En réalité, comme je disais à Yana plus haut, j'aurais sans doute dû mettre plus d'items pour faire des questions un peu moins dichotomiques... sachant tout de même que tes réactions face à ça sont absolument normales, c'est toute la complexité du sujet !

AmyPond;2647918 a dit:
J'ai toujours eu du mal avec la psycho sociale. Et puis je suis encore sous le choc de voir une de mes anciennes profs citée ici.
Han :) Tu a pris quelle orientation du coup ?

_lilou_;2648068 a dit:
J'ai une tendance naturelle à attribuer mes réussites à la chance et mes échecs à ma personne et mon manque de capacités. Mais comme j'en suis consciente, ça fait quelques années que je travaille là-dessus, et franchement, la vie est plus chouette quand on se dit qu'effectivement on est chanceuse (je m'estime chanceuse en général, dans à peu près tous les domaines) , mais qu'on a obtenu les choses qui nous tenaient à coeur aussi grâce à ce qu'on est. J'essaie d'être plus réaliste quant à mes échecs et de voir où est la malchance et où se situe ma responsabilité.

Je progresse pas mal en auto-évaluation, avec le temps. Suffit d'y prêter attention :happy:
Bingo la clairvoyance on dirait :) (et c'est vrai que les choses sont plus douces lorsqu'on switche entre toutes ces explications)...

Combustion_interne;2648370 a dit:
J'ai absolument rien pigé à l'article !
Mais rapport aux questions, vu ce qu'il m'est arrivé je dirais qu'on n'a pas toujours ce qu'on mérite.
Vis-à-vis de ce drame je me suis "toujours" demandé ce que j'avais bien pu faire pour le mériter. La réponse vient toute seule, même si elle n'est pas évidente : nous n'avons rien fait de mal. C'est la malchance/le destin/je sais pas quoi. (donc oui les choses malheureuses arrivent à cause de la malchance)
Concernant les résultats scolaires oui j'ai toujours estimé que ma réussite ou mes échecs étaient de ma "faute" : soit j'ai suffisamment bossé soit pas assez, là je mérite ce que j'obtiens (ou pas, parfois j'ai estimé que le jugement du correcteur sur mon travail n'était pas juste, du style "ce qui n'est pas écrit n'est pas fait"). Oui un environnement calme et sain favorise la concentration et donc un bon travail.
Pour l'entretien d'embauche : ça dépendra de moi et ma capacité à me vendre, mais aussi de "l'ouverture" du recruteur face à mes arguments.
Ca me fait penser au concept de "croyance en un monde juste"... Parfois, le monde n'est pas juste, il nous arrive des choses par les choix que l'on fait, mais aussi par l'influence des éléments extérieurs.
Dans l'article, j'ai juste essayé de revenir sur ce que l'on utilisait pour expliquer les causes de certains évènements/comportements...
 
C'est marrant, j'ai beau savoir (pour l'avoir lu et occasionnellement observé) que l'internalisation est valorisée, c'est quelque chose que je n'arrive pas à comprendre. J'ose rarement attribuer mes succès à mon travail, j'ai l'impression que si je dis que j'ai "mieux réussi" (sur une échelle de valeurs déterminée, je ne crois pas en une notion de réussite universelle) que l'autre parce que j'ai travaillé, je sous-entends que l'autre est responsable de son échec, que je mérite "mieux" que lui (toujours sur cette échelle de valeurs commune) et je me place en position de supériorité (contextuelle), ce que je considère extrêmement déplacé, impoli et irrespectueux. En revanche, attribuer mes échecs à des causes me dérange moins - cela me permet d'éviter que les autres me plaignent, d'éviter d'être en position de victime. Cela dit, cette internalisation peut être positive pour les autres en constituant un exemple.
Mais d'une manière générale j'ai l'impression d'aborder la question avec un angle assez équilibré entre internalité et externalité (par équilibré je ne sous-entends pas juste ou pertinent), je vois un peu des deux partout, je ne pense pas qu'on puisse tout mettre sur le dos du hasard ou des autres (rah surtout des "autres" je déteste ça même) néanmoins on vit dans un environnement, une société avec des structures et des interactions, se croire seul maître de ce qui nous arrive serait à mon sens le nier.
Même si, en étant très superficiel et en sautant des étapes, je peux toujours en revenir à une externalité globale (si le moteur interne est intrinsèque, il est le fruit du hasard, s'il ne l'est pas, il est le fruit de conditions - c'est vraiment simpliste on est d'accord, mais j'en tire une certaine relativisation de la notion de mérite)
 

Justine_

Équipe madmoiZelle
mag1angel;2649632 a dit:
Hey Justine,
on peut plus remplir le questionnaire... =(
du coup j'ai rien lu!
Oh désolée, j'ai clôturé le questionnaire à la pause déj pour pouvoir donner les résultats =/
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes