7Tangerine6

Life doesn't make narrative sense
Pour ma part c'était des remarques venant de mon père et je suis dans le cas de famille maltraitante donc ça ne me concerne pas trop, mais je trouve l'angle abordé très intéressant, ça donne à réfléchir, merci pour cet article ! (et en plus la photo vient de Crazy Ex Girlfriend :puppyeyes:)
 
Dernière édition :
Perso ça a toujours été mon grand-père qui me demande toujours quand on se voit combien je pèse. Il me sort des réflexions sympathiques aussi du genre "t'as vu j'ai pas coupé beaucoup de pain, je pense à ta ligne". Ou pire, quand je refuse de reprendre une part de gâteau, il me demande si je suis au régime (en ricanant). Les réunions de famille, un véritable plaisir :puppyeyes:
 
Je trouve cet article très intéressant !
Tout me parle beaucoup, notamment dans le fait que l'obsession de ma mère envers mon poids vient en partie de ses inquiétudes à propos du sien. Ce qui me chagrine au final, c'est que j'ai fait comme il est conseillé dans l'article : j'ai rassuré ma mère à propos de mon propre poids. Je l'ai prise un jour entre quatre yeux, et j'ai tout déballé : le fait que c'était ce genre de remarques qui entraînaient un mauvais rapport à la nourriture, que la confiance en soi était bien plus important que les kilos, que maigrir n'était pas dans mes priorités et que j'avais le droit de m'aimer quand même, etc... Et ce qui me désole, c'est qu'on peut conclure que... j'ai fait ce que ma mère aurait dû faire elle-même pour moi. J'ai quémandé un amour maternel pour mon corps qui aurait dû être là de base, sans conditions, sans limites. Je suis allée puiser mes arguments loin de celle qui aurait dû me les apporter sur un plateau depuis que je suis gamine et je les ai retournés contre elle. Et ça m'attriste d'avoir dû faire tout ça toute seule, de cette manière.
Si j'ai une gamine un jour, lui donner un amour, une confiance, une réassurance libre de tout critère ça serait ma priorité n°1.
 
Personnellement, c'est le contraire : je me prends beaucoup de réflexions, mais parce que je suis très mince (45kg pour 1m60). Ma maman est plutôt cool là dessus, mais au niveau des grands parents et de la famille éloignée c'est un peu le festival des réflexions déplacées. Et le pire, c'est que mon petit frère, qui est aussi mince que moi... On ne lui dit rien :troll:
Enfin si, on lui a dit une fois... Mais c'était un truc tellement absurde qu'au final on en rigole tous. Alors qu'avec moi, c'est h24 et tout le monde sauf moi a fini par l'intégrer :lunette:

Ça s'est accentué quand je suis devenue végétarienne. J'ai eu l'impression que dans la tête de ma grand-mère, le fait que je sois très mince + mon végétarisme = mes parents m'affament. Et du coup j'ai beaucoup de "olala mais tu es très pâle et tu as maigri, tu es sûre que tu n'es pas en carence?" Merci mamie c'est gentil mais tout va bien :ninja:

Je suis consciente que ça part d'une bonne intention, et c'est pour ça que je laisse couler. Mais je mentirais en disant qu'à la longue, ça n'atteint pas. J'ai la chance d'avoir un corps dans les standards de beauté, donc je ne développe pas trop de complexes, mais c'est vrai que je me passerais bien de ce scrutage constant. Je n'ose pas imaginer ce que ça peut être pour les femmes rondes. Force à vous mes belles :fleur:
 
Faudrait qu'on ait des chiffres quand même, même si j'ai bien compris que c'était un choix de l'article de se focaliser sur les mamans. Parce que du coup je sais pas si vraiment les adultes femmes sont vraiment celles qui font complexer... Elles préviennent que la sanction va être lourde si on sort des clous du poids "standard" idéal, donc du poids hors norme en réalité (je compte pas les cas de mères maltraitantes), mais vraiment, est-ce qu'elles nous ennuient plus que les hommes de la famille, plus que les enfants en classe, plus que le reste de la société ? Moi ça correspond pas à mon expérience en tout cas.

En tout cas j'ai bien aimé l'article, et tous les cas possibles d'explication. Mais comme le truc est focalisé sur les mamans, et que c'est un truc global, d'ennuyer les femmes sur leur poids, et que les mamans aussi subissent ça, je me demande si ce serait pas aussi intéressant d'aller voir pourquoi les papas et les hommes en général se permettent de nous parler de notre poids (pour ceux qui le font). Ce serait aussi, peut-être même plus intéressant, d'avoir une explication sur "pourquoi l'oppresseur, même un papa, oppresse".

Juste un détail, je crois que le mot "dénigrer" c'est pas très glop niveau racisme (nègre, donc dénigrer, rendre noir, donc ça renforce le préjugé/cliché/stéréotype quand on associe "rendre noir" à un truc pas cool). Après comme je suis pas racisée je donne juste l'info que j'ai entendu là-dessus, peut-être que d'autres madz peuvent préciser mieux pourquoi "dénigrer" est à éviter.
 
@grenouilleau Je suis d'accord sur l'idée qu'il faudrait peut-être des chiffres, parce que perso mon expérience correspond totalement à celle de l'article. Les seules personnes qui se sont permis de faire des remarques sur mon poids, ce sont les femmes de ma famille, et plus précisément ma mère... Comme quoi
En revanche mon père ne m'a jamais mis la pression là-dessus, bien au contraire !
 
@just_in_case Oui, chaque personne a son expérience, mais c'est vrai que pour moi ce qui serait plus "utile" d'un point de vue "compréhension du patriarcat", ce serait l'explication de l'oppresseur.

La femme-maman, elle sait personnellement quel va être le risque d'être grosse socialement. Mais l'oppresseur est-ce qu'il le sait ou est-ce que c'est un truc de propriétaire (mes femmes ne doivent pas être grosses parce que sinon les autres hommes, les autres dominants, vont me déclasser) ? Est-ce que le père (ou l'ami, ou les amis) qui mettent la pression le font plutôt pour "aider" socialement les femmes, pour éviter le problème de sortir des clous, par gentillesse quoi, ou est-ce que c'est purement égoïste de leur part, quand ils nous parlent de notre poids ?
 
Je me retrouve totalement dans cet article. Depuis toute petite, ma mère commente le poids de tout le monde "Bah il est pas maigre lui" "quel dommage qu'elle soit comme elle est (le mot gros est tjs tabou comme si elle craignait que ce soit contagieux) , elle a un si joli visage" etc.

J'étais maigrichonne toute mon enfance et adolescence et en quittant la maison, j'ai pris du poids. Pas beaucoup, pas tant que ça. J'adore manger et mon mari cuisine très bien. J'ai découvert le plaisir de manger car chez moi, on ne mangeait pas par plaisir mais pour bien se nourrir. Je suis heureuse comme je suis mais ma mère n'arrête pas ses commentaires. Il faut dire que le moindre grain de gras la panique totalement... Elle ne mange quasiment rien. Jamais de sauce, jamais de beurre etc.

Un jour, passait à la télé une pub sur des milkshake qui font maigrir (!) et elle m'a sorti : "C'est ptet pas mal ça..." Ça a été la goutte qui a fait déborder le vase. Je lui ai dit qu'elle avait de la chance de ne pas avoir une fille qui a des TCA avec tout ce que j'avais entendu depuis ma naissance. Tous ses encouragements à faire attention, ne pas me resservir, manger moins (mais quand même, tu devrais prendre un goûter et manger à heures fixes même si tu n'as pas faim), essayer des régimes et autres "tu pourrais reprendre le sport". Que ça me blessait, que je ne voulais plus de ses remarques, que j'étais bien comme j'étais et qu'au moins maintenant j'avais plaisir à manger. Elle ne me fait plus de remarque mais quand je la vois, je ne m'habille qu'en noir, dans des tenues qui m'avantagent (ce qui est ridicule mais même si elle ne me fait plus de remarque, ses regards me rendent dingue).

Dans ma famille, ce sont vraiment ma mère et ses sœurs qui font ce genre de remarque. Pas les hommes, pas d'autres personnes. Elles sont toutes les trois très minces et très fières d'être comme elles sont à leur âge (70-80 ans). Je trouve ça triste et prie pour ne jamais devenir comme ça car parfois je me surprends à juger quelqu'un qui passe et je ne veux pas devenir comme ça. J'ai eu une petite fille il y a quelques mois et j'adore ses bonnes petites joues et cuisses. Gare à celui qui lui fera la moindre remarque !
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes