Je ne connais absolument rien aux questions autour du handicap, mais j'ai lu avec intérêt votre débat.

Ça a soulevé une question de mon côté : Je vois que certaines comparent le fait d'animer des séjours de ce type avec le fait d'être éducateur/trice spécialisée.

Or spontanément pour moi (je rappelle, je n'y connais rien donc pas taper si je dis n'importe quoi), ces deux métiers sont très différents. Je fais de l'animation (et je suis diplômée du BAFA) et jamais je ne comparerai ce métier à celui d'un-e éducateur/trice. On bosse avec le même public certes, mais ça reste des métiers différents.
Du coup je me demandais ce qui diffère dans l'accompagnement de personnes en situation de handicap et qui justifierait que des animateurs/trices ne soient pas suffisants à vos yeux pour encadrer un séjour et que ce métier nécessiterait d'avoir des éducateurs/trices spécialisé-e-s.

Je ne sais pas si je suis claire, merci à celles qui pourront me répondre !
 
  • Big up !
Reactions : Kaylie
@Aziri Je ne sais pas si c'est utile de te répondre, parce qu'en ayant utilisé un argument ad hominem (le fameux "tu n'y connais rien" à une femme dont tu ne connais pas la vie :rire:), je ne suis pas sûre que tu ne balayeras pas ce que je vais te dire avec la même posture, mais bon, je vais quand même te donner mon point de vue, parce que tu as l'air de vouloir bien faire et de ne pas être méchante :
j'ai été plus précise sur le sujet à partir du moment où tu as commencé toi-même à rentrer dans la précision. Tu as parlé de trisomie, de schizophrénie, tu as décris ton job dans les messages qui précédaient sous cette forme (je te cite) : "On en avait beaucoup qui présentaient des GROS retards mentaux. Du genre qui dit “pomme” toute la journée. Qui réagit pas quand on l’appelle pas son prénom. Qui comprend pas quand tu lui parles. Je vois pas comment ils peuvent allé aller a l’école".
Ça m'a donné des informations sur le type de personnes que tu pouvais encadrer. Sur le degré d'autonomie. Ce qui s'ajoute à la description de ton job à l'origine (difficultés psychologiques à gérer le truc).
Et personnellement je ne suis pas partie, à aucun moment, dans mes messages, sur l’hypothèse d'un handicap physique (je précise). Parce que tu n'en parlais pas.

Et d'ailleurs il y a encore un truc qui est problématique dans le séjour que tu décris, et là c'est seulement en te relisant que je l'ai vu : mélanger des genTes aux pathologies aussi différentes, surtout avec trop peu d'encadrants, ça peut-être dangereux pour elleux. Voilà (tu vas encore me dire que je n'y connais rien sans doute, mais je préfère te le dire, au cas où, si tu refais l'expérience au moins tu l'auras en tête et tu y feras attention). Parce que les viols, les agressions sexuelles, ce genre de choses, c'est encore un truc à surveiller quand on a des personnes qui peuvent ne pas savoir se défendre. Ça peut venir des soignants, mais ça peut aussi être entre personnes handicapées, même si c'est pas évident au premier abord (sauf pour les schizophrènes, qui voient leurs difficultés diabolisées par les médias et présenter comme dangereux).
 
@Hervée : ma comparaison est très maladroite, mais ce que je voulais dire, c'est que l'institutionalisation résulte de la situation d'oppression des personnes handicapées (c'est à dire du validisme) Toi, tu te places dans le modèle médical du handicap. Or le handicap (de même que la validité) sont des constructions sociales. Les membres du CHLEE expliquent très bien en quoi l'existence même d'institutions sont une maltraitance et pourquoi il est urgent de DESINSTITUTIONALISER : http://lmsi.net/Manifeste-du-CLHEE
Je ne remets pas en cause tes capacités. Mais en fait, placer les personnes handicapées sous la tutelle d'éducateurs (ce qui est parfois fait au sens juridique du terme, puisque beaucoup d'adultes vivant en institutions ne peuvent ouvrir de compte bancaire ni aller voter !!!!), c'est de ce fait validiste, car c'est considérer qu'il faut "éduquer" les personnes handicapées à être le "moins handicapé possible". Elena Chamorro a écrit un article dans lequel elle remet en cause le système même de la rééducation (et les discours qu'il produit) http://clhee.org/2017/05/28/du-corps-avec-handicap-a-lactivisme/. J'ai trouvé un autre article qui en parle un peu ici : http://clhee.org/2017/05/28/en-moi-secrit-le-nom-de-la-liberte/
Je ne dis pas que toutes les personnes travaillant en IME sont maltraitantes physiquement ou psycologiquement. Mais le système d'institutions fait que les personnes handicapées qui y vivent n'ont pas le choix de leur vie et ne peuvent même pas se poser ces questions là (ou je veux vivre ? avec qui ? etc).
 
Education ? Éducateur spécialisée ? Mais ... où ? x)
Je n’ai JAMAIS dis ça, on était absolument pas la pour ça.
Et oui c’était pas bien compliqué de donner une douche à qqn que tu le veuilles ou non.
Oula oula oula

Je suis désolée si je vais te paraître méchante. Je précise que je ne t'attaque pas. Je reprends juste tes propos pour t'expliquer pourquoi les autres personnes du débat essaye de te prouver que ce n'est pas normal de voir des personnes non spécialisées s'occuper de ses soins (oui c'est des soins d'hygiène). Après tu l'a sans doute très bien fait. Tes compétences ne sont pas remise en cause.

Effectivement comme tu le dis n'importe qui peut donner une douche à une autre. Comme on peut apprendre à n'importe qui à piquer une prise de sang en 10 min.
Je suis infirmière depuis trois ans, j'ai été aide soignante trois ans aussi.
Doucher une personne en situation de handicap c'est un soin d'hygiène. Déjà à l'école on nous apprend les bons gestes, dans quelle sens par exemple il faut laver les parties génitales pour éviter des infections (une personne en situation de handicap est souvent plus fragile qu'une personne lambda). On nous apprend aussi à respecter la pudeur de la personne. On nous apprends également comment lui parler. Comment répérer une personne en stress, comment l'apaiser, comment sauter le soin si ce n'est pas faisable. On nous apprend à ne pas forcer. Mais aussi à stimuler son autonomie en fonction de sa situation et pour cela il faut être en mesure d'analyser correctement l'autonomie de la personne, de différencier ce qu'elle ne veut pas faire et ce qu'elle ne peut pas faire. Et même après trois ans de formation et trois ans d'exercice pro j'en apprends encore.
On nous apprend également comment réagir en cas d'urgence. Tu as un diplôme de secourisme c'est très bien mais tu n'auras pas l'expérience d'une infirmière, aide soignante, qui en voit presque tous les jours des urgences. Et c'est normal puisque c'est un métier.

Faire une douche c'est cool, ce qui est encore plus cool pour que la personne se sente en confiance c'est comprendre son handicap dans sa globalité et pouvoir s'adapter à elle pour qu'elle se sente au mieux. On nous apprends à utiliser certains mécanismes pour créer une relation de confiance dans le soin, comme la négociation thérapeutique.

Bref personne n'est contre toi ici. On t'explique juste que ce genre de job devrait être réservé à des professionnels former correctement. Parce que les personnes que tu accompagnes sont en souffrance par rapport à leurs handicaps et c'est dur pour elle de gérer des personnes qui ne sont pas formées, qui n'ont pas les bons mots. Ça peut être fatiguant. Les critiques ne te visent pas toi mais les associations qui profitent des personnes comme toi qu'ils embauchent parce que ça coûte moins chers. Le jour où il y a un vrai soucis, tu peux être sur qu'elles ne seront pas là pour te soutenir. Déjà que nous en tant que professionnel on nous laisse dans notre me**** en cas de pepins alors...

Bref ne dénigre pas un simple soin comme une toilette s'il te plaît. Oui c'est facile en apparence car tu ne perçois pas les analyses qu'on fait derrière. Quand je douche quelqu'un j'evalue son humeur, sa fatigue, son état cutané, je crée une relation de confiance, je vérifie son état cognitif, je l'aide à s'autonomiser, je l'encourage pour qu'elle prenne confiance en elle, je respecte les protocoles d'hygiène. Tout ça c'est un soin complet. Et ça s'apprend pas en quelques heures...
 
@grenouilleau : Si je t'ai dis "tu n'y connais rien", qui n''étais pas dit de façon générale mais qui visait le métier d'animateur en séjour adapté, ce n'était pas méchant, mais tu semblais vraiment attaquer ce métier sans jamais l'avoir été. Tes remarques sur les dossiers qui "donnent des informations personnelles" alors que pas du tout ainsi que le "1 soignant pour 2/3 personnes" m'ont agacée. Car non, on avait pas d'informations personnelles sur eux, on ne connaît pas leur parcours, on avait juste les infos dont on avait besoin pour le séjour. Quant au "1 soignant pour 2/3 personne" ca c'est pour les séjours en basse autonomie. Nous on avait de la moyenne et de la très bonne autonomie. Ceux qui étaient en très bonne autonomie se géraient vraiment bien, ils faisaient tout tout seul, les anims n'avaient vraiment qu'à superviser les choses. Au final, on était toujours dans les temps sans presser personne, le directeur nous laissait suffisamment de temps pour tout faire, il est aide-soignant, il évalue le temps dont on a besoin en fonction du premier jour et il réajuste après.
D'eux-mêmes ceux qui étaient en très bonne nous disaient d'ailleurs s'ils pouvaient le faire seul ou non. Parce qu'ils ont appris à faire les choses avec un éduc et qu'on est pas là pour faire les choses à leur place, on les encourageait à être autonomes et quand on voyait que ça coinçait on prenait les choses en main, dans la douceur. J'ai toujours eu conscience d'avoir des êtres humains en face de moi.

Et je le répète mais ceux pour qui c'était plus délicat ils étaient mis avec les aide-soignants.

J'entends bien tous les discours sur les soins. Je les comprends très bien d'ailleurs. Je n'aurais d'ailleurs pas du dire qu'une douche était à la portée de tout le monde, en vrai il y en a plein qui pourraient pas le faire. Je ne pense pas avoir eu de mauvais geste. D'ailleurs, je n'en ressentais pas le besoin avant mais après tous vos discours, je pense que l'asso devrait effectivement dispenser une formation sur les soins. Même si c'est pas grand-chose c'est déja ça.
Après ceux qui partent en vacances ce sont aussi ceux qui sont "aptes" à partir en vacances cad que les soignants et les familles savent très bien qu'on est pas pro, et qu'au vu des soins comme il n'y a rien de trop difficile alors on va s'en sortir. La plupart, je dirais plus de 90% des vacanciers avaient suffisamment d'autonomie pour prendre une douche seul ou presque.

Et je rajouterais juste que le fait qu'il y ait ce système référé/référent, ca créait déjà une situation de confiance. Quand je me suis présentée à mes référés en tant que référente, j'ai senti leur soulagement, ils étaient contents d'avoir ce repère. (Une de mes référées, quand ca n'allait pas, elle ne voulait parler qu'à moi. Car elle connaît mon prénom depuis le premier jour, que je l'ai aidée à prendre ses repères, que je discutais souvent avec elle, que je l'aide à faire ses soins quand elle me le demande, que je gérais ses clopes et m'assurais toujours qu'elle avait un paquet d'avance etc. J'ai vraiment essayé de créer une vraie relation avec mes référés, il était de mon devoir qu'ils passent les meilleures vacances possibles et d'ailleurs cette même référée à fondue en larmes dans mes bras à la fin du séjour car elle ne voulait pas partir.)
 
  • Big up !
Reactions : grenouilleau and Nym.

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes