Je poste juste ce message pour donner quand même un peu d’espoir à celles/ceux qui voudraient se lancer dans le cursus !

Je suis actuellement en D4 (6ème année de médecine) qui est l’année où on a le concours très sélectif de choix de spécialité et de ville où l’on fera notre internat. Bien que j’ai BEAUCOUP à redire sur le format des études de médecine (qui sont en train d’être réformées, et tant mieux !), je sais pourquoi je travaille autant : pour exercer le métier de mes rêves. Et à chaque fois que j’échange avec un patient, je me souviens de cela. Et je sais aussi pourquoi je me lève tous les matins.

Au cours de mes études, j’ai rencontré des gros cons (il faut appeler un chat un chat), des gens qui n’en avait rien à faire des patients et des étudiants, mais surtout beaucoup de soignants (internes, médecins, infirmiers, kiné, sage-femme, aide-soignant, …) qui étaient là pour aider les autres. J’ai aussi fait la rencontre de personnes qui je l’espère resteront mes amis pour la vie, notamment parce qu’on est passé par toutes ces épreuves ensemble.

Niveau cœur, je suis en couple avec mon chéri depuis près de 7 ans (càd quand j’étais en première). Nous avons 3 ans d’écart ce qui fait qu’il était en seconde quand j’étais en PACES. Il fait des études d’économie/commerce càd qu’il ne comprend pas tout ce que je fais ou vit. Cependant il a toujours été là pour moi, pour me soutenir, me remonter le moral, sécher mes larmes et me booster. Je pense même être très contente qu’il ne soit pas dans le domaine de la santé car ça me permet de sortir de ce monde dans lequel on peut vite étouffer. Bien sûr il y a des moments où il aimerait que je travaille moins et que je pense à autre chose que mon métier. Et je pense qu’il ne faut pas oublier ses proches dans ces études de fous et prendre du temps pour eux pour ne pas les perdre.

Bref, tout ça pour dire que même si on en chie, ça peut quand même bien se passer <3
 
Ça me paraît quand même fou que ce soit acté et accepté que devenir toubib, c'est s'user la santé. Voilà, normal, le mec bosse 12h par jour sans prendre de vacances, mais normal, tout va bien.
C'est moi ou c'est un peu dingue quand même ?!
Je suis également soignante, et déjà moi j'en chie parfois, mais mes collègues medecins c'est bien pire. Est ce qu'a un moment on va se décider a former plus de médecins ou pas du tout ?
 
@LaBeletteMasquée Mais tellement ! Ça provoque forcément des erreurs dans la prise en charge des patient.es ce système. Et de la souffrance pour les soignant.es qui ont à cœur de faire correctement leur travail et qui en sont empêchés de facto par les mauvaises conditions où ils sont placés.

J'ajoute que le type de formation avec numerus clausus, ça élimine mécaniquement une bonne partie des pauvres qui veulent faire médecine. Quand on est pauvre, on l'est souvent trop pour se permettre d'étudier une année sans être assuré d'avoir un diplôme à la fin du cursus : le risque de chômage est trop lourd, et suivre le rythme imposé paraît impossible si on doit combiner étude et travail salarié (comme doivent le faire beaucoup d'étudiants dont les parents ne peuvent subventionner le diplôme). Certes, il y a les bourses, mais en réalité elles sont conditionnées par tant de critères (limite au redoublement, limite à la durée, bonne entente avec les parents pour obtenir les papiers nécessaires, et parents qui doivent être très très pauvres pour que l'étudiant espère avoir autre chose que des miettes en fin de mois) qu'elles n'offrent pas un revenu suffisant pour accéder à la profession sauf à prendre des risques très importants quand on est financièrement fragile.

Conséquence : on se retrouve avec toute une classe d'âge de médecin.es qui sont issus des rangs de la "classe moyenne supérieure", que leur vécu n'a pas forcément sensibilisé aux questions sociales, aux violences classistes, et qui pratiquent, parfois sans le savoir, parfois en s'en foutant complètement, une médecine de classe. Et qui en plus sont persuadé.es d'être arrivé.es là où iels sont à la seule force de leur cerveau supérieur... M'étonne pas ensuite qu'il y ait des syndromes de l'imposteur !

Malheureusement, mon expérience personnelle de la médecine française a plutôt confirmé cette impression. J'ai déjà rencontré des gynécologues infantilisantes (et hautaines), et au moins deux médecins généralistes misogynes, et il ne me semble pas être la seule vu ce que j'entends et lis sur internet : pour la grossophobie, je pense à ce blog, pour la misogynie à celui-ci, que mes expériences me poussent à trouver crédibles.
J'ai aussi eu droit à des médecin.es qui ont l'air de penser que tu n'es là que pour obtenir un arrêt de travail, et quand tu dis que tu n'en veux pas et que tu veux aller bosser, iels ont l'air bien surpris...

Alors que bizarrement, aucun problème avec les aide-soignant.es, sages-femmes et infirmièr.es, et médecin.es étranger.es (employés par les hôpitaux publics). Franchement, en l'écrivant je trouve ça juste fou, tellement ça paraît manichéen, mais c'est vraiment ce qui ressort de ce que j'ai vécu.

Alors bien sûr, je dois nuancer, pas tous. Une partie des médecin.es sont des praticien.nes compétent.es. Mais ça devient dur à trouver. Merci à eux et elles d'exister, et d'avoir le courage de faire ce job difficile dans les conditions actuelles. Parce qu'en toute franchise, j'ai l'impression qu'on a une moitié de médecin.es (spécialistes compris bien sûr) qui font mal leur boulot, et qui sont là pour le fric et le statut social, et l'autre qui fait son métier par passion. Et quand tu es malade, ça fait mal de tomber sur la première moitié.

edit : orthographe
 
Dernière édition :
@Luciebwa
Dis, j'ai une question qui j'espère ne te blessera pas.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Il n'y a pas de jugement de valeurs dans ma question, je suis uniquement intéressée par comment tu vis les choses.
Non non c est pas blessant du tout^^
Je continues parce que je ne pourrais plus vivre sans! Peut etre parce que j'ai commencé "en avance" (saut de classe, née en fin d année scolaire, passage primante) donc tres jeune, 1er stage en hôpital à 17 ans, donc je ne connais rien d autre, je n ai jamais travaillé en dehors de l hôpital, j etais encore ado que déjà je "vivais medecine" donc pour moi ma vie c est ça, j ai l impression que c est ce que je suis, pas seulement ce que je fais, je ne peux imaginer ma vie sans, en plus en dehors de l hôpital et de mon conjoint je n ai pas de vie sociale (syndrome d'Asperger donc je vis bien mieux seule) alors ma vie sociale c est les patients c est seulement dans le contact "professionnel" derriere la blouse blanche que je peux être naturelle avec les gens, et puis on devient accro à l apprentissage, accro à l adrenaline des urgences et des situations desesperées, accro au fait d etre tout le temps en train de reflechir
Avec une co externe on en a parlé, elle envisageait d arrêter medecine, je lui ai demandé si elle saurait se contenter d autre chose apres avoir vecu des experiences aussi intenses
Et bien non, alors elle continue, et moi c est pareil
Oui on sacrifie énormément mais à côté on gagne tellement, si on est le genre de personne qui a besoin d etre utile besoin d apprendre besoin d etre stimulé en permanence, ça vaut vraiment la peine
(Et puis rien à voir, mais franchement quand je me rends compte de l attitude de certains (pas tous heureusement! Loin de là!) collègues je me dis qu un medecin feministe c est toujours utile^^ au moins le travail sera bien fait pour quelques patientes de plus)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes