Qu’est-ce que le syndrome de la bonne élève et comment s’en défaire ?

31 Mai 2015
6 428
39 041
3 404
J'ai vécu ça puis pris le contre-pied total en m'auto sabotant car c'était trop de pression. J'ai repris les études et le travail en même temps cette année, je cartone mais je ne me suis pas défait de beaucoup de travers cités dans l'article. Je pense que ça évoluera puisque je veux que ça change. Merci pour l'article !
 
17 Mars 2014
6
60
2 164
C'est l'histoiiiiire de ma viiiiie, le cycle éterneeeel.... XD

Bon à 40 ans j'ai un peu progressé mais je me retrouve quand même à faire un métier qui m'ennuie profondément et me ronge au lieu d'avoir laissé la créativité qui bouillonne en moi me montrer le chemin...

Ma psy m'a conseillé un super bouquin si vous voulez approfondir le sujet, le perfectionnisme etc. :
Imparfaits, libres et heureux / Christophe André

PS Oui on peut avoir 40 ans et être fan inconditionnelle de Mademoizelle au point d'être abonnée à la box même si y a plein de choses dont je n'ai pas besoin dedans :cretin:
 
19 Septembre 2015
4
8
164
26
poitiers
Je me reconnais tellement dans la description des "symptômes" que tu fais au début de l'article ... J'ai pris conscience que cette situation ne pouvais plus durée après un burn out au boulot cet été. J'étais animatrice sur une colo, on ne dormais déjà pas beaucoup et en plus j'avais un besoin fou de me porter volontaire pour toutes les tâches que les autres ne voulaient pas faire par besoin de reconnaissance et par "gentillesse", pour aider les autres. Au bout d'un moment, toute la pression et le fait de passer pour la bonne poire de service m'ont fait péter un câble. Résultat, je ne pouvais plus rien faire sans fondre en larmes. Cette année, je me soigne pour ne plus jamais retomber dans une situation pareille ! Mais ça ne se fait pas en une journée, c'est compliqué de passer outre les exigences que je me donne à moi même, surtout quand on est hyper stressée, et ultra perfectionniste de nature, et qu'on a mémoire de master à rédiger.. surtout quand je me rend compte que je "rechute" dans cette situation, je me met la pression toute seule et j'ai l'impression que je ne vais pas y arriver à passer au-dessus de ce syndrome ! c'est fou ce besoin constant de reconnaissance, de vouloir faire plaisir à tout pris, cette peur de l'échec, même pas pour soi mais de passer pour une personne complètement nulle et incompétente au moindre petit détail raté, en oubliant complètement de s'accorder le minimum vital de temps pour soi.
Heureusement, j'ai trouvé une passion qui me permet de prendre confiance en moi (le roller derby <3), grâce à un entourage bienveillant, des personnes humaines elles aussi et qui te conseille en te rassurant, que tu peux conseiller à ton tour, puisque l'échange est au coeur de cette discipline : merci à tout.e.s les derby girls/boys que j'ai pu croisé ;)
Merci aussi aux rédact.rice.eur.s de Madmoizelle qui font que le contenu du site est tous les jours pleins de bons conseils et qui illumine mes journées. Plus particulièrement, merci à toi Clémence, tu es une des personnes formidables que j'admire et qui me permettent d'avancer.
Et merci bien sûr à tout.e.s mes ami.e.s qui sont là pour m'écouter et que j'ai vraiment plaisir à écouter en retour, merci pour ce soutient et cette bienveillance, ce partage ! Mais aussi pour les "coups de pied au cul" quand j'ai l'impression que tout va mal alors qu'il faut juste passer outre et avancer, mais sans ce boost, ça serait plus compliqué !
 
20 Mars 2017
95
629
734
C’est surtout dans la vie professionnelle que ce syndrome est handicapant, tant qu’on est à l’école ou à l’université tout roule. Parfois nos relations avec les autres sont même excellentes (ce n’est pas parce que tu es la meilleure en cours que les autres ne vont pas t’aimer, tout dépend de ton attitude). Dans la vie pro c’est différent car tu entres dans un autre monde où tout n’est que communication. Au final tu risques de faire le boulot des autres, d’être exploitée (pour ton goût du travail parfait) et de ne jamais évoluer. En fait, tu commences à comprendre que tous les gens ne sont pas bienveillants et les managers toxiques vont vite te repérer pour ta capacité à t’investir, à bosser dur et bien, à ne pas broncher, à supporter, à ne rien demander et à ne surtout pas te mettre en avant et ne pas chercher à leur prendre leur poste (respect de l’autorité). Tu vas réaliser que tu travailles sous l’autorité de gens médiocres, qui te rabaissent voire vont te dénigrer dès que tu commenceras à t’opposer à leur autorité, mais tu ne pourras rien faire. Tu vas leur servir à se faire valoir sur ton boulot, et c’est tout. Ils t’en demanderont toujours plus (puisque tu assures sans broncher) et tu n’auras jamais aucune reconnaissance. Et là c’est le début de la fin et la voie vers le burn out. J’envie celles qui prennent conscience de ce syndrome avant même leur entrée dans la vie active, elle pourront agir là-dessus et surtout choisir avec qui elles ont envie de travailler et ça c’est essentiel. Mais selon moi il ne faut rien sacrifier à la qualité du taff, être perfectionniste et douée c’est une qualité, point barre. On n’a pas à s'excuser pour cela.
 
2 Décembre 2012
2 961
6 759
4 174
Je n'ai pas tout les symptômes car j'ai appris à dire non depuis, mais j'en cumule quand même pas mal (en particulier celui de toujours rechercher l'approbation pour ce que je fais, le respect de l'autorité...). Par contre je cumule avec un syndrome de l'imposteur par moment.
 
  • Big up !
Réactions : Lord Griffith
28 Avril 2017
143
1 373
1 204
33
Alors pour moi, ça donnerait :
  • Un perfectionnisme exacerbé : moué, pas vraiment : je pense tout le temps que ce que je fais ce n'est pas parfait, mais par contre je ne le dis pas, je laisse le soin aux autres de juger. Par contre, du coup ça amplifie ma sensibilité au point 4 : déjà je suis en manque chronique de reconnaissance, et en plus j'ai du mal à assumer mon travail pour ce que je fais sans personne pour me regarder.
  • Un imprescriptible besoin d’être utile et serviable au reste du monde : je dirais que chez moi c'est un petit syndrome du sauveur. J'aime beaucoup sauver des gens, ça me justifie mon existence. Par contre je pense ne pas me faire avoir sur les petits trucs (faire le taf d'un autre à sa place par exemple), je suis plutôt du genre à essayer de sauver des gens pas sauvables (ou dont les problèmes dépassent mes maigres capacités d'aide) et à m'y perdre un peu.
  • Une incapacité totale à dire non : Haha, là je pense que mon narcissisme m'en préserve. Je n'ai aucun problème à dire non.
  • Une inébranlable croyance en l’adage « si je travaille bien, j’ai des bonnes notes », voir au-dessus : c'est vraiment ce que j'ai de plus profondément enfoncé de ce syndrome de la bonne élève. C'est aussi en lien avec le point suivant, je trouve hyper difficile de ne pas recevoir de reconnaissance quand je me suis cassée le cul à faire quelque chose...
  • L’extrême difficulté à accomplir une tâche sans demander la permission avant, et obtenir une approbation après. Ben pareil, hein. A vingt-huit ans, je crois que je suis encore incapable de faire quelque chose que je pense non approuvé par mes parents / les gens que j'admire. Ça n'inclut pas mes chefs au boulot et c'est heureux : d'une certaine manière être mal vue ne me gêne pas, je crois que j'aspire plus à être la "relou efficace" que la "gentille parfaite". Et puis je m'aime bien, alors si je ne suis pas d'accord avec mon chef je reste souvent persuadée d'avoir raison.
  • Un rapport quasi-religieux à toute forme d’autorité : voir au-dessus, mais non, pas du tout.
Il est chouette cet article, mais je dois avouer que je suis un peu perplexe, parce que sur certains points je trouve qu'il me correspond à fond, sur d'autres pas du tout. Bah, il faut croire que je ne suis pas complètement foutue en fait...
 
  • Big up !
Réactions : Lili Liane
16 Avril 2016
775
2 826
1 764
29
Je tombe par haserd sur cet article qui tombe à pic (dans un contexte de changements pros) !
Je me reconnait surtout dans les aspects "besoin de reconnaissance" et du coup être "hyper serviable pour ça" ... et peur de "sortir du droit chemin" "besoin de faire BIEN "
Bon je me rends compte mais ce qui est difficile dans ma situation spécifique c'est de formuler un non sans péter un câble ;)
 
  • Big up !
Réactions : Pau La et justinetttte
19 Juillet 2014
433
1 689
3 004
Super article! Je l'ai lu en me disant "c'est donc ça?" Ce sentiment que je ressent quotidiennement au travail sans arriver à mettre un nom dessus.
J'ai cette impression quand je fais un truc bien qu'automatiquement je vais être remerciée ou reconnue alors que les gens ne le remarquent pas forcément et bien sûr je suis souvent déçue. J'ai également vachement de mal à être volontaire, à sortir des sentiers battus et je chuchote presque mes idées en rageant quand on me les piquent et qu'elles sont ensuite valorisées par quelqu'un d'autre qui est moins timide.
 
  • Big up !
Réactions : Pau La et justinetttte
25 Mai 2018
8
11
354
25
Merci pour cet article ! Je m'en souviendrais quand je rentrerai sans la vie professionnelle. J'ai commencé à remettre en cause ce modèle à la fqc voir même en 1er-Tale (où j'ai eu marre des cours) quand je voyais que malgré que j'avais pas les notes escompté alors que je travaillais comme j'avais tjs travaillé. J'ai toujours certains symptômes (demander la permission pour tout, idolâtrie de l'autorité par ex) mais grâce à toi je sais que je peux me soigner.
 
  • Big up !
Réactions : Lord Griffith

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes