J'ai un peu le même rapport que @Mijou à la "campagne". J'ai vécu 25 ans dans une des 5 plus grandes villes de France et du coup avoir l'occasion d'y retourner de temps à autre pour le côté culturel / large choix à proximité / les copains, j'apprécie de temps en temps.

Sinon je ne regrette pas d'avoir suivi mes rêves et tout bazardé pour vivre... à la montagne. Alors c'est pas "la campagne". C'est un village de montagne de 1300 habitants, un peu plus, mais situé à proximité de la ville et de toutes les nécessités. Sauf qu'en hauteur, on la voit pas, on l'entend pas, on la sent pas et on macère pas dans la pollution. Mais les mentalités sont celles de citadins 'exilés', énormément travaillent en tant que cadres/ingénieurs dans la vallée, adorent le sport... c'est très peu rural. On a une station de ski, le village vit du tourisme. Alors par exemple les sans voiture se débrouillent très bien avec le stop pour descendre travailler ou faire les courses.

C'est le bonheur. Je fais partie des rares qui travaillent sur place. J'adore habiter ici, surtout que je suis à la limite du village. A côté, ce n'est pas une zone constructible parce qu'un torrent y passe, et que c'est un couloir potentiel d'avalanches, donc... je suis entourée directement par la forêt et surveillée par la montagne. Plus besoin de prendre la voiture pour s'aérer, les chemins commencent derrière mon logement, les chevreuils et les renards passent devant l'immeuble. La nuit, on entend le concert de chouettes, le jour, d'oiseaux des bois, et des rapaces planent devant le balcon. L'hiver, je chausse les skis devant la maison.

Les inconvénients de la vie de village ne me dérangent pas du tout. Le commérage ne me touche pas, la neige, on apprend à rouler dessus et puis si on est coincés, tant pis, ça fait un jour cocooning et hygge devant la neige qui tombe. Je prends rarement la voiture vu que je travaille à 1km, à mi-temps, et que l'essentiel de mes loisirs se concentre ici aussi, dehors dans la forêt. Faut descendre faire certaines courses, oui, mais bon pour ce qui est des vivres quotidiens, on a une AMAP et une ferme qui livre sur notre plateau, plus une supérette de proximité (hors de prix mais bon ça dépanne ! Toi même si tu as fait une saison en station de ski, tu sais !)

Je sais que c'est loin d'être pareil dans tous les villages de montagne, certaines communes sont bien plus rurales, et que l'isolement en hiver peut vraiment être quelque chose de compliqué à vivre.

Je ne me sens pas "isolée", je suis très bien à l'abri de la ville, sa puanteur, ses bruits insupportable, sa promiscuité avec les gens qu'elle impose, les incivilités et le harcèlement...
 
J'ai vécu dans le 94 a coté de Créteil jusqu'à mes 23 ans environ.
Puis dans le 93 vivre avec mon chéri.
Et enfin 77 en pleine cambrousse depuis 5ans MAIS a 10mn d'une grande ville en voiture.
Clairement la proximité des commerces m'as manqué au début et si tu n'as pas de voiture ça ne sert a rien de s'exiler a la campagne.
Les raisons qui nous ont poussés a déménager :
-Avoir plus grand, passer de 20m avec voisins relous en centre ville a 110m avec jardin et voisins adorables.
-S'éloigner des cons (famille principalement)
-Le caaalme, les balades en forêt, profiter du changement de saisons... Le poêle a bois !
Les moins :
-Obligation de la voiture.
-On a perdu des amis hélas.... La plupart n'ont pas le permis et venir en transport ça prends 1h voir plus de 2h pour certains. Mais au moins ça fait du tri même si ont été tristes au début.
-Pas de livraison de pizza, pas de pain frais.
-Des coupures d'électricité plus fréquente et bloqués en temps de neige.
Je ne pourrai plus retourner vivre en ville.
Je me suis habituée a ma campagne et quand je fais des virés sur paris je me sens très mal de la proximité des gens, du bruit, de la saleté....
En plus on peux quasiment tout avoir par internet alors...
 
  • Big up !
Reactions : popomme
De mon côté j'ai grandi en ville à Tours, puis je suis allée faire mes études à Paris, puis j'ai trouvé mon premier boulot à... Alençon. Alors oui, ce n'est pas un village, mais c'est une ville de campagne avec tout ce qui va avec (les magasins qui mettent la clé sous la porte, les supérettes chères, les vieux, les bars qui ferment à 20h, l'odeur du fumier quand les paysans font de l'épandage...). Si j'adore la nature, la proximité de la forêt, la possibilité d'aller courir en campagne l'été, je n'ai pas adhéré à la mentalité des habitants qui sont très fermés. De ces 3 ans passés dans l'Orne, je me suis aperçue que les seules personnes qui restaient sur place étaient ceux qui en était originaire. Je n'ai pas noué de lien et cette ville m'a vraiment déprimée.

J'ai déménagé il y a un an à Rouen : retour à la ville, aux bouchons (même en vélo on les subit!), aux travaux, aux camions, mais aussi au ciné où on peut aller à pied, aux restos, aux bars... J'avais complètement oublié le nombre de bars qu'il peut y avoir dans une grande ville! La première semaine, je suis allée me balader dans la rue commerçante. Un soir en semaine, sous la pluie et hors période de soldes, il y avait quand même tellement de monde que ça m'a fait bizarre! Je me suis aperçue que l'animation est vraiment nécessaire à mon épanouissement. Faire les magasins, je m'en fiche, mais avoir la possibilité de faire des choses, d'être à un endroit où il se passe des choses est tellement dynamisant!

Et il y a un mois, mon conjoint et moi avons déménagé dans une maison juste en bordure de Rouen, sur un coteau en dessous d'un champ avec des vaches. En bas de la rue : le bus qui nous amène en centre ville en 15 min. En haut : les immeubles d'une ZUP, puis une forêt immense. Autour de la maison : un mélange de voisins sympas et méchants, des jeunes et des vieux, avec des mentalités toutes différentes. Au bout du jardin : les vaches, les ânes. Le matin, j'entends les oiseaux chanter autour de moi, qui me disent que la nature de réveille, que le soleil se lève, je vois déjà les petites fleurs sortir de la pelouse, les bourgeons se former alors que nous ne sommes qu'en février... Je vois les saisons changer. Et en plus de ça, j'entends la rumeur des voitures en contrebas, des gens qui vont au travail, de la ville qui s'éveille, qui me dit "ça y est c'est l'heure d'y aller toi aussi!". Un compromis parfait entre mon amour de la nature et du jardin et de la ville et son animation.

Je souhaite à chacun de trouver son équilibre, je crois que pour moi ça y est! :taquin:
 
  • Big up !
Reactions : Mijou and CabroCarus

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes