Valérie Pécresse confronte Bourdin en direct : un moment qui fera date dans la campagne

17 Mars 2020
336
3 582
304
104
Ah c’est bizarre mais pour le coup je ne crois pas qu’au coup politique. Bien sûr il existe mais en fait elle a déjà dit avoir été victime d’agression sexuelle. D’ailleurs Hidalgo, Dati, Pécresse ne se supportent pas mais les seuls moments où elles font front commun c’est quand on parle d’agression sexuelle et notamment dans le milieu de la politique. J’avais eu cette conversation y’a au moins 10 ans avec un ami journaliste qui me disait qu’en effet dans ces moments là elles se soutenaient toutes et qu’elles l’avaient déjà toutes vécues.
Je pense vraiment que son discours est vrai.
 

Vétiver

Per aspera ad astra
Ambassadrice de Ville
16 Décembre 2014
3 718
47 954
3 194
@Belllinda Certes, toutes ces mesures ont été adoptées par la droite, MAIS la droite était au pouvoir, donc ben pas trop le choix que ce soit eux ? (Je n'inclus pas dans mon questionnement les mesures portées par des députés de droite évidemment.) Pour le droit de vote, il me semble que le PCF a pas mal poussé pour que ce soit adopté, ce n'était pas une initiative de droite au départ, c'est juste que c'est le pouvoir en place (de droite donc) qui a adopté la mesure.
Globalement en France la droite reste pas mal catho tradi, et le féminisme c'est pas trop leur tasse de thé.
 
29 Octobre 2021
346
2 256
154
29
@Vétiver
Certes, toutes ces mesures ont été adoptées par la droite, MAIS la droite était au pouvoir, donc ben pas trop le choix que ce soit eux ?
Ces mesures n'ont pas simplement été adoptées par la droite, elles ont aussi été portées par la droite...qui avait donc bien le "choix" puisqu'elle aurait tout aussi bien pu ne pas les porter.

Je répondais à un commentaire laissant entendre qu'il était incompatible d'être de droite et féministe, j'ai donc donné une liste de lois et d'initiatives qui, selon moi, démontrent le contraire. La droite au pouvoir aurait pu ne prendre aucune mesure féministe, mais ça n'a de facto pas été le cas.

Pour le droit de vote des femmes, c'est vrai que c'est plus compliqué, mais le général de Gaulle aurait tout à fait pu s'y opposer et refuser de signer l'ordonnance. A noter que le Parti Radical - à l'époque de gauche - était opposé au droit de vote des femmes perçues comme trop complaisantes à l'égard de l'Église.
Globalement en France la droite reste pas mal catho tradi, et le féminisme c'est pas trop leur tasse de thé.
Je ne suis pas d'accord. Le féminisme de droite est sans aucune doute assez différent du féminisme de gauche, mais je ne vois pas au nom de quoi on pourrait affirmer que le féminisme ne peut pas être de droite, et les exemples que j'ai cités l'illustrent.
 
7 Janvier 2019
773
7 294
754
32
Je vois aussi la manoeuvre politique et je suis contente qu'on en arrive au point où même à droite parler en faveur des victimes de violences sexuelles d'hommes puissants est vu comme une manière d'obtenir des votes.

C'est vrai, ça, tiens. J'étais assez prête à m'outrer de l'éternelle instrumentalisation du féminisme par Pécresse mais en fait, est-ce qu'on pourrait aussi y voir un basculement du curseur dans les discours de droite où certaines "causes" du féminisme sont tellement médiatisées, ont été assimilées par une partie de la société, sont effectivement devenues des scandales que l'on peut y voir une manière d'attirer des votes que de les brandir (et je dis bien certaines uniquement parce que là on est sur un des 1663399630 phénomènes sexistes que promeut ou tait encore la sphère politique française).
Le verre n'est pas à moitié plein, on parle d'une goutte mais de ce point de vue, il y a quand même bien une goutte quoi.
 
2 Mars 2021
55
794
144
@Belllinda je pense que la confusion vient du fait qu'aujourd'hui, et depuis 2015/2016 à mes yeux, le paradigme gauche/droite a évolué vers une opposition progressisme/conservatisme, là où depuis les années 70, il s'agissait davantage d'une opposition socialisme/libéralisme. Les contextes étaient différents, je ne pense pas que l'on puisse comparer toutes ces époques entre elles. Néanmoins je te rejoints sur le fait que l'histoire politique est bien plus nuancée dans les faits que ce qu'on peut croire aujourd'hui.
 
20 Octobre 2017
1 965
34 490
1 664
@Chat-au-Chocolat

Quelques faits justement:
  • L'ordonnance du Comité Français de la Libération Nationale accordant le droit de vote aux femmes a été signée le 21 avril 1944 par le général de Gaulle.
  • Le gouvernement Pompidou a porté la loi de réforme des régimes matrimoniaux du 13 juillet 1965 permettant aux femmes d'ouvrir un compte en banque et de travailler sans l'autorisation de leur mari.
  • La loi Neuwirth dépénalisant la contraception a été promulguée le 29 décembre 1967 à l'initiative du député gaulliste Lucien Neuwirth, à l'époque sous l'étiquette de l'UDR qui deviendra ensuite le RPR.
  • Le même Lucien Neuwirth portera, avec Simone Veil, la loi du 4 décembre 1974 garantissant le remboursement de la pilule contraceptive par la Sécurité Sociale.
  • Simone Veil, encore, ministre de Valéry Giscard d'Estaing, donnera son nom à la loi du 17 janvier 1975 légalisant l'interruption volontaire de grossesse. Valéry Giscard d'Estaing avait par ailleurs créé le secrétariat d'État à la condition féminine.
  • L'Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes a été crée en 1995 par Jacques Chirac récemment élu président de la République sous l'étiquette RPR.
  • Jean-François Copé et Marie-Jo Zimmermann, alors députés UMP, ont porté la loi du 27 janvier 2011 relative à la représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des conseils d'administration et de surveillance.
La liste n'est pas exhaustive, j'ai donné les quelques exemples qui me semblent les plus marquants et connus. Je pense que ce serait bien d'en finir avec cette idée reçue que le féminisme serait forcément de gauche tandis que la droite serait évidemment misogyne, sexiste, etc.

Mais justement je ne pense pas qu'être de droite est incompatible avec le féminisme ! J'ai dit que dans les faits, les partis de droite ne sont pas ceux qui défendent les droits des femmes. Et c'est plutôt logique, puisqu'ils sont plus conservateurs que les partis de gauche. Mais vraiment je serais ravie le jour où je verrais des personnalités politiques de droite s'emparer du discours féministe, de manière sincère et pas juste pour grapiller des voix parce que c'est le sujet hype du moment. Parce que moi aussi, il me saoule ce clivage gauche/droite ultra marqué.
Quant à tes exemples, ils sont justes, mais imputer ces mesures à la seule volonté de la droite, c'est aller très très vite en besogne. C'est avant tout le long, très long travail des militantes qui a conduit au droit de vote, à la contraception, à l'IVG etc. Et avec pas mal de retard sur nos voisins (européens ou non). D'ailleurs De Gaulle n'était pas favorable au droit de vote des femmes initialement, et il n'était pas ce qu'on peut appeler un grand féministe (euphémisme).
Donc je ne suis pas en désaccord avec ton propos, simplement je pense qu'il est important de le nuancer quelque peu :nerd:
 
6 Mars 2015
132
1 759
2 304
27
@Belllinda

Je me permets de répondre parce que selon moi le fait d'argumenter par une succession de réformes représente un risque de biaiser la réflexion... La Ve république, c'est 64 années dont seulement 17 sous des gouvernements de gauche. Si on ne pouvait pas citer des réformes d'avancées majeures du droit de femmes sous des gouvernements de droite, ce serait assez inquiétant.

La droite française est conservatrice et une de ses caractéristiques est de vouloir protéger l'ordre établi. Dans quelques années on aura probablement des gouvernements de droite qui voteront des réformes reconnaissant davantage les familles homoparentales, mais ça ne veut absolument pas dire que la droite s'est historiquement battue pour le droits des personnes homosexuelles... elle suit "malgré elle" des évolutions sociétales qui sont le fruit de réelles batailles sociales.

Est-ce qu'on peut être de droite et se réclamer du féminisme ? Oui probablement, tout comme on peut être de droite et se réclamer de l'antiracisme ou de la lutte contre la pauvreté, mais alors ce seront des courants que je rejette parce qu'incapables de penser les rapports de pouvoir et les violences systémiques. On peut aussi être écolo et de droite, en pensant qu'on peut résoudre les problèmes liés au changement climatique par quelques start-up disruptives et des centrales nucléaires de proximité :v: Pour moi, il est tout simplement impossible de dissocier le problème de l'égalité femme/homme des rapports de pouvoir (de classe, de race, de genre, etc.) qui structurent notre société. Et ce ne sont certainement pas des féministes de droite qui se seraient alliées à la lutte des femmes de l'Ibis Batignolles. Je ne dis absolument pas qu'être de gauche veut dire être féministe, ce n'est clairement pas le cas ; je dis plutôt que la pensée critique de gauche (s'inspirant de la sociologie critique) est la seule qui, pour moi, pense de manière rationnelle et pertinente les rapports de force qui sont en jeu et est à même de proposer des voies d'émancipation.

Individuellement je ne vais pas aller contredire quelqu'un de droite qui dit être féministe, mais je ne pense pas qu'en général ces personnes soient motrices de changement véritable et d'avancées pour nos droits. Combien de manifs, de prises de risque, de violence, avant d'arriver à la loi sur l'IVG ?

Bref, je me battrai contre toute idéologie de droite malgré tout le vernis progressiste qu'elle pourrait revêtir. Pour nuancer, je précise que je reste tout de même solidaire de toutes les femmes, quelle que soit leur opinion politique, par rapport aux situations d'oppression qu'elles subissent ou ont subi.
 

Tu as raison.

emmerde celles qui excusent les fachos
16 Septembre 2021
871
5 482
454
@Chat-au-Chocolat

Quelques faits justement:
  • L'ordonnance du Comité Français de la Libération Nationale accordant le droit de vote aux femmes a été signée le 21 avril 1944 par le général de Gaulle.
  • Le gouvernement Pompidou a porté la loi de réforme des régimes matrimoniaux du 13 juillet 1965 permettant aux femmes d'ouvrir un compte en banque et de travailler sans l'autorisation de leur mari.
  • La loi Neuwirth dépénalisant la contraception a été promulguée le 29 décembre 1967 à l'initiative du député gaulliste Lucien Neuwirth, à l'époque sous l'étiquette de l'UDR qui deviendra ensuite le RPR.
  • Le même Lucien Neuwirth portera, avec Simone Veil, la loi du 4 décembre 1974 garantissant le remboursement de la pilule contraceptive par la Sécurité Sociale.
  • Simone Veil, encore, ministre de Valéry Giscard d'Estaing, donnera son nom à la loi du 17 janvier 1975 légalisant l'interruption volontaire de grossesse. Valéry Giscard d'Estaing avait par ailleurs créé le secrétariat d'État à la condition féminine.
  • L'Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes a été crée en 1995 par Jacques Chirac récemment élu président de la République sous l'étiquette RPR.
  • Jean-François Copé et Marie-Jo Zimmermann, alors députés UMP, ont porté la loi du 27 janvier 2011 relative à la représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des conseils d'administration et de surveillance.
La liste n'est pas exhaustive, j'ai donné les quelques exemples qui me semblent les plus marquants et connus. Je pense que ce serait bien d'en finir avec cette idée reçue que le féminisme serait forcément de gauche tandis que la droite serait évidemment misogyne, sexiste, etc.
Tes remarques sont très justes mais on peut y opposer que la droite étant plus libérale et meritocratique, elle pénalise d'office les femmes qui ont plus d'emplois partiels, plus de ruptures dans leur CV, sont plus souvent chargées du soin des parents. En voulant supprimer les aides sociales, les coûts portés aux femmes précaires (mais pas que) sont graves.
Ce n'est pas tant une idée reçue qu'un constat de fond du discours malgré les avancées notables que tu as mis (on peut y ajouter Debré qui a permis la création de vrais pôles mères/enfants en pédiatrie).

Pécresse n'est pas Veil (seul point commun: le refus du mariage LG ) mais Tatcher.
 
9 Janvier 2018
815
6 308
1 054
32
La gauche m'a déçue concernant le féminisme, bien que C. Taubira ait défendu la reconnaissance de l'esclavage et le mariage homosexuel.*
Mais regardons aujourd'hui le PS: Olivier Faure n'a pas vraiment soutenu Hidalgo. Peu de femmes ont émergé de ce côté de l'échiquier politique.
À droite, aujourd'hui, y'en a une qui émerge.

*des causes éminemment progressistes
 
20 Octobre 2017
1 965
34 490
1 664
@Sophie L Oui et puis, la gauche (au sens parti politique) est tout aussi sexiste que les autres partis, il ne faut pas se leurrer. Cf le "et qui va garder les enfants ?" adressé par L. Fabius à Ségolène Royal.
Et on peut dire ce qu'on veut, mais niveau droit des femmes rien n'a vraiment bougé sous le quinquennat de Hollande. Alors que le gouvernement Macron a mis en place des mesures progressistes (PMA pour toutes, contraception gratuite jusqu'à 25 ans, autorisation de la congélation des ovocytes, allongement du délai de l'IVG [note : je ne sais pas s'il a finalement été voté ?]...). Et je ne dis pas ça parce que je soutiens Macron. Je le déteste :lunette: Mais en tout cas, le clivage droite/gauche n'est pas toujours pertinent en matière de féminisme.
 

eLLuLa

Ne pas citer svp-LuLa sur Rockie
4 Avril 2013
1 377
9 357
4 154
@Chat-au-Chocolat L'allongement du délai de l'IVG vient d'être rejeté par le Sénat.

Pour Macron et les gens LREM c'est compliqué de parler de gauche droite puisqu'un d'un point de vue économique c'est clairement à droite, ultra libéral, mais sur le plan sociétal (et pas social) plutôt progressiste (tant que ça dessert pas les vues économiques).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes